Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 Le nouveau destin, nouvelle version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Le nouveau destin, nouvelle version   Mer 24 Juin - 20:02

J’ouvris les yeux, reprenant connaissance.
Dean, qui avait veillé sur moi jusqu’à mon réveil, se rua vers moi.
Je ne cachai pas une certaine gêne tout en m’asseyant sur le lit, posant mes deux à mes membres fracturés. Mon aîné me donna l’impression qu’il voulait m’embrasser.
- Sam.
Risquant de perde à nouveau conscience, Dean me rattrapa à temps.
- Sam, tu vas bien ?
- Pas vraiment. Avouai-je. Je me sens si faible, et j’ai si mal.
Malgré la volonté de mon frère, mon frangin n’avait pas réussi à me guérir complètement.
Je fis un effort pour ne pas sombrer dans l’inconscience, me forçant à regarder Dean malgré ma vue trouble.
- Ma magie ne m’a pas permit de rétablir toutes tes blessures.
Je relevai la tête.
- Sammy, s’il te plaît, pardonne-moi.
- Répond seulement à ma question : est-ce que tu désires, dans ta pure franchise, me tuer ?
Dean me dévisagea interloqué. J’argumentai :
- La façon dont tu m’as tué, quand tu étais contrôlé par ta partie démoniaque, m’a fait repenser à ton plaisir lors de mon viol. De plus, ta deuxième personnalité m’a dévoilé qu’en réalité, ses sentiments envers moi n’étaient qu’un masque.
Mon véritable frère eu du mal à diriger ses paroles.
Il ne pouvait pas croire à ce que sa partie démoniaque avait dit.
Se sentait-il honteux de cette réalité ou son expression était vraiment honnête ?
Je ne pouvais pas le dire.
- Sam, je peux de te garantir, je n’ai pas désiré ta mort une seule fois de toute mon existence. Ma partie démoniaque est, je sais, à l’origine de mes désirs intérieurs, mais celui de t’assassiner, c’est un de ses envies. Il te déteste, il est jaloux de toi à cette extrémité. Me rassura Dean.
- Tu es jaloux de moi après tout ce que j’ai enduré ? M’étonnai-je.
Mon frère avait en quelque sorte avoué qu’il était jaloux de moi sur mes petites graines de chances dans ce passé lointain.
Je ne voulais pas réaliser que mon frangin avait retrouvé ses souvenirs sur ce sujet.
Tous mes espoirs de rétablir notre situation serait entièrement brisés pour l’éternité.
Si Dean devait changer dans un bon côté, il devait oublier cette partie de son existence.
Tôt ou tard, sa connaissance de ses lourdes réminiscences se retourneraient contre moi.
- Sam, Sam, nous en avons déjà parlés. Soupira Dean, ne voulant pas remettre à plat ce thème.
- Et concernant mon viol ? Pourtant tu l’as désiré ? M’empressai-je.
Mon frère me regarda un instant, honteux.
Je venais de rentrer en plein dans le sujet tabou.
- Dean ?
La déclaration d’amour éclata :
- Je l’a désiré en moi parce qu’en t’aimant de cette façon, j’étais sûr de ne jamais te perdre.
J’écarquillai les yeux, sidéré. Je ne voulais pas croire cette vérité si évidente.
Je l’avais toujours su dès notre deuxième enfance.
C’était la seule façon pour Dean de garder la seule personne qui pouvait le comprendre.

Quelques instants après, remit entièrement de l’attaque, nous démarrâmes la polémique. J’avais réussi à apaiser les douleurs restants de mes grandes fissures en utilisant mes pouvoirs de guérissons sous le regard surprit de mon frère.
Celui-ci avait réussi à ressouder pratiquement tous les os rompus.
A partir d’une lumière blanche guérisseuse et de quelques secondes, j’avais retrouvé toute ma vitalité. Plus aucune trace, sauf sur la gorge que je pouvais pas retirer, montrait l’acte de la partie démoniaque.
- Ne compte pas sur moi pour être consentant à tes sentiments. Assurai-je.
Je devais mettre ce premier point au clair.
Dean avait peut-être attrapé la maladie des deux tourtereaux, mais il fallait pas compter sur moi pour me résoudre à l’inceste. J’avais mon frère fraternellement, point barre.
- Je sais. Je n’ai pas à être fier de moi.
Mon véritable frère savait depuis toujours mes émotions.
C’était une raison pour laquelle il n’avait pas voulu démarrer la polémique avant.
Je me demandais parfois si notre adorable père savait les émotions réelles de Dean.
Même durant notre deuxième enfance, mon aîné avait montré des signes de cette attache interdite, même en présence de John.
D’après ce que je savais, cela arrangerait plutôt notre gentil papa.
C’était une bonne façon de nous éliminer en laissant les choses se dégrader, nous poussant à nous entre-tuer.
Je soupirai, nous retrouvant justement dans une telle situation.
- Si John ne nous avait pas vendu aux ténèbres, nous aurions vécus une autre vie. Je n’ai jamais comprit comment tu pouvais lui exprimer de la gratitude à sa mort, même en sachant ses actes. Dévoilai-je d’une voix triste.
- Il a voulu se racheter.
Dean allait impérativement approuver que cela n’avait jamais été le cas.
Notre père avait tout programmé depuis le début en marchandant avec Naat et Azazel.
Même si John était mort sous la main de notre ennemi, c’était lui qui avait demandé un combat entre moi et les Deavas, pour pouvoir ainsi faire sombrer Dean.
Depuis notre deuxième enfance, notre père n’avait cessé d’étudier mon aîné, le forgeant pour devenir Nouveau Satan. Quant à moi, il me détestait sur ma connaissance toujours présente.
Par conséquent, il avait cherché à m’assassiner par tous les moyens, tout en jouant le gentil père prêt à tout pour ses fils.
- John a essayé de nous tuer lors de notre deuxième enfance ! Tu appelles ça du rachat ? Il s’est servit de ton ignorance pour te berner.
Dean avait été le plus manipulé dans cette comédie.
Je n’avais jamais comprit pourquoi il tenait tant à remercier John, et comment sa mort avait pu, le moindre instant, lui faire de la peine.
John était à la cause de nos soucis. Il s’était, dès sa connaissance sur notre vrai rôle, déterminé à nous retirer l’existence qu’importe le temps et notre résistance.
Pour lui, nous devions mourir.
- Si John voulait vraiment nous assassiner, pourquoi il n’a pas laissé Azazel le faire ? Répliqua Dean.
Azazel avait été un objet de Naat, rien de plus. De plus, il ne fallait pas s’attacher aux apparences. Les ennemis adoraient se foutre bien de nous avant de passer à l’acte.
- Je ne sais pas. Mais notre père demeure toutefois très complice sur notre assassinat.
En réalité, je le savais parfaitement. En ne nous tuant pas tout de suite, cela devenait un véritable jeu pour Azazel et Naat.
- Quelles pistes possèdes-tu pour me confirmer ça ?
- C’est John a dénoncé Jessica à Naat. Azazel étant aussi un suppôt de notre ennemi, son désir de nous tuer s’explique. John lui a demandé d’agir en douceur. De plus, notre adorable père est rentré en contact avec chacune des créatures que nous avons chassés en leur ordonnant de nous tuer.
Dean se figea. Je m’étais refusé de dévoiler une telle information sur la fin de Jessica.
Celle-ci aurait pu être ma femme, mettant un terme à l’espoir des ennemis car je serais devenu, même si je n’étais pas éveillé, le Pilier de La Nature.
Ma vie, certes, aurait prit un autre tournant, mais beaucoup moins sombre.
Toutefois, la descendance d’un enfant élu, surtout d’un Pilier changerait l’équilibre du monde sur le bon côté, car mon enfant aurait rapporté une certaine lumière supplémentaire.
Jessica savait en plus parfaitement qui j’étais, et mes responsabilités.
Comprenant ce que je voulais faire, John avait prit ses dispositions en main, assimilant que sous mes apparences de vouloir faire l’humain, j’étais conscient de mon rôle.
L’esprit de Jessica ne m’avait jamais voulu de m’être marié par la suite.
Elle restait mon ange gardien, et elle pouvait toujours agir au delà de la mort.
Si mon fils s’appelait Théophile, ce n’était pas pour rien.
Sachant que si j’avais une descendance, ce serait un garçon, Jess avait espéré ce prénom.
Concernant la complicité Azazel/John, elle avait été présente depuis que nous avions repris la chasse aux démons. Notre père, en plus, profitant de ses pouvoirs et de ses anciennes actions pour Naat, avait réussi à faire un coup de maître en contrant les esprits contre nous.
- Tu te moques de moi ?
J’assurai une réponse négative.
- Si John n’avait pas fait ses gestes, tu ne serais pas dans ta situation. Ta partie démoniaque n’aurait jamais existé, et tu ressentirais sûrement d’autres émotions envers moi.
Je n’avais pas été gâté, je devais l’admettre, mais le poids moral de Dean était pire.
Fallait vraiment que ce choix de condamner ou sauvegarder devait tomber sur lui !
- Sans cette première enfance, c’est certain que l’Autre ne serait pas présent. Mais concernant mes sentiments, tu ne pourras pas les changer.
Dean avait été clair. Il m’aimait de cette façon.
Sa partie démoniaque n’était que le fruit du désir de John de nous tuer.
Je poussai un soupir, clouant ainsi le sujet.
Je sortis des dessins de ma baguette montrant la représentation de ce que j’avais vu à la limite de la mort, aussi des rêves très présents en ce moment.
Dean, curieux s’en empara.
- Ce sont tes rêves ?
Je confirmai positivement.
- C’est très eau de rose, ça ne m’étonne pas.
Je fis la moue. Les happy end n’étaient pas vraiment mon truc.
Mon frère aimait plaisanter là-dessus vu qu’il pensait que j’étais légèrement optimiste.
En réalité, j’étais un véritable pessimiste incurable !
- Cela n’est pas mon cas ? Demandai-je surprit.
- C’est pire. Je me vois en train de devenir Nouveau Satan. Rassures-toi Sam, je ne ferais pas le mauvais choix.
Première fois qu’il parlait de ses rêves, mon frère était vraiment en grosse déprime !
Ses tentatives de me soulager ne changeraient pas mes idées sur notre futur.
- Dean…
- Nous finirons par tourner la page, même si je termine différent. Ce passé, nous devons l’approuver, mais nous devons changer le futur. Je sais que nous allons mourir sans connaître la paix.
- Je suis aussi dans cette idéologie.
- Nous allons y arriver, Sammy. Je ne me permettrais pas de nouvelles erreurs.
- Tu n’es pas dans des situations concrètes, Dean. Contestai-je.
- Je sais, toutefois je veux mettre un terme à cette lutte, et à ces souffrances.
- Nous le ferons. Me rangeai-je contre mon gré pour ne pas retourner sur ce thème noir.
Par la suite, ne trouvant plus y rien à nous dire, j’allai me coucher.
Je me retenu d’exploser en larmes.
Désormais, c’était certain : la guerre entre frères venait d’être levé.
Mon existence s’arrêterait quand j’aurais libéré mon dernier souffle pour ramener Dean.
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Le nouveau destin, nouvelle version   Mer 24 Juin - 20:02

Nous nous remîmes en route après le jour de repos.
Dean retrouva son expression désespérée.
Je n’osai pas débattre à nouveau le sujet de mon viol.
Nous pleurâmes chacun dans notre coin en nous cachant.
Je devais accepter le destin de mon véritable frère, cesser de croire à mes illusions.
J’allais sacrifier ma vie pour sauver Dean.
Je devais me dire que mon existence n’avait servit qu’à ce but.
Cependant, je voulais encore espérer la réalisation de mes désirs.
Toutefois, nous étions nés dans une spirale de fin de douleur et de souvenirs accablants.
C’était notre chemin, nos responsabilités envers ce monde.
La mort était sans cesse à nos côtés.

Depuis le début, cela avait été toujours ainsi :
J’avais voulu laisser mon passée antérieur derrière moi, ne voulant pas y penser.
C’était pour cette raison, durant ma deuxième enfance, que j’avais voulu étudier.
Je n’avais fait que jouer l’humain banal pour oublier mes responsabilités.
Quand j’étais allé à Stanford, je venais de remporter ma première victoire.
Vivre avec ces souvenirs ténébreux n’étaient guère une bonne idée.
Malgré mes efforts, ses réminiscences m’avaient hantées.
Le moment où Dean m’implorait de reprendre la chasse ne s’était jamais effacé.
Naat avait de nouveau rempli mon esprit. Son souvenir macabre fut dotant plus intense après la mort de Jessica. Je voulais prouver que l’univers devait encore vivre.
Par sécurité, je n’avais pas informé Dean de ses côtés ni de son passé antérieur.
La chasse des démons avait été un véritable jeu pour les démons.
Toutes les créatures voulaient comme nous attirer pour pouvoir nous tuer.
Très vite, j’avais remarqué le signe de Naat dans les yeux des monstres.
Quelques jours plus tard, un immense oiseau avait tenté de nous étouffer.
Cet événement me poussa à révéler une partie de la vérité à mon frère.
Nous étions devenus des Card Captor.
La Carte du Vide, Nothing fut la plus compliquée à récupérer.
Celle-ci tenta de faire disparaître toute la ville où nous fûmes, pleurante de sa solitude.
Je la raisonnai en risquant ma vie, désespéré, sous les yeux de mon frère.
Nothing essaya de me tuer, en me meurtrissant par les souffrances de mon passé.
Je parvenu à calmer la Carte mais j’en payai un lourd tribu.
Dean, qui avait tout entendu, commença à s’entêté sur ce sujet.
Environ un an après, nous reçûmes un message anonyme.
Ce fut notre entrée dans l’organisation.
Dès l’arrivé dans « La Compagnie », je renouai mon ancienne amitié avec Anakin.
La lutte continua en s’assombrissant, les révélations s’enchaînant pour le fils de Clow.
Naat prit de plus prit d’importance dans le combat.
Sa détermination pour nous tuer fut encore plus intense.
L’univers subissait de plein fouet nos souffrances. Cependant, nous arrivions à le sauver.
Dean douta plus intensément sur le sujet tabou, mais je me refusais de lui en parler.
Les ténèbres prirent du pouvoir.
Après Luke et Frodon qui périrent sous nos yeux, nous assistâmes à la mort d’Anakin, retiré de son dragon déchu qui était relié à sa vie.
Par mesure de sécurité, et pour perdurer notre combat, Anakin nous transmit sa responsabilité de protéger « La Compagnie ». Mais n’en eûmes pas le temps de la sauver.
Nous fûmes envoyés dans un monde parallèle, et le restant de l’organisation mourut.
Devenus seuls survivant, par un stratagème bien préparé, je du combattre contre des Daveas.
Dean insista impuissant à ma mort. Une brèche invisible se créa dans mon frère.
Naat, tenta en vain de se débarrasser de Dean. Celui-ci connut Jason et Jake.
Naat parvint cependant à l’enfermer dans un de ses mondes. Mon frère fut torturé.
Mon frangin, à une limite proche de la mort quand Naat essaya de le tuer, fut sauvé par les deux tourtereaux avant de voir précédemment un souvenir erroné de son passé antérieur traitant sa sortie des camp,.
Les deux tourtereaux surent que c’était une erreur d’avoir libéré Dean de son calvaire, toutefois, mon frère était la seule personne pouvant rétablir une future paix.
Mon aîné souffrit en silence, ne supportant plus mon absence. Il s’attacha alors à Jason.
Le démon savait ce que ses sentiments l’avaient poussés à faire, tout en sachant qu’il allait périr bientôt, brisant la stabilité de l’aîné pour de bon.
Dean s’entraîna longuement pour le combat final d’Angelic Layer qui allait l’opposer à Naat.
Le tournoi survint. Un combat acharné se produisit.
Le trio bizarroïde dévoilèrent toutes leur puissance, faisant gagner la lumière.
Naat ne s’en arrêta pas à là. Confirmant la veille où Jake avait rêvé de la mort d’un des trois survivants, Jason fut assassiné par son frère ( car à l’époque, nous considérions que Naat et Jason étaient frères), devant la sans défense de Jake et Dean.
Mon aîné évita le meurtre de Jake par Naat.
Le fils de Satan ne resta pas indifférent au crime de son petit ami.
Abattu, refusant toujours ses sentiments interdits envers Jason, Jake protégea Dean au péril de sa vie, sans en tomber amoureux, mais lui vouant une attache immense.
L’ennemi profita du désavantage des survivants pour les éliminer.
Jake donna sa vie pour sauver inutilement Dean de l’adversaire.
Complètement enthousiasme, Naat viola l’aîné, et le tortura longuement sans pour autant ayant l’ambition de le tuer. L’ennemi parvint à le « posséder » à moitié.
Naat fit émerger l’envie sexuel de la partie démone.
Mon frère alors commit l’acte impardonnable, à moitié consentant dans son véritable lui, tout en s’étonnant de ma survie, car il me croyait mort par un poison d’une grande araignée.
Après le geste irrécupérable, Dean me tua, avant de mourir sous la main de Naat.
Normalement, l’univers aurait du sombrer, mais la résistance de mon frère et son envie de sauver notre monde provoqua notre renaissance.

Maintenant, les menaces étaient toujours là.
Les attaques étaient toujours plus violentes, et les ennemis toujours plus déterminés.
Dean savait désormais son véritable destin, qu’il connaissait déjà intérieurement : devenir Nouveau Satan, gouverner le monde et tous nous tuer.
Il s’avança en ce moment dans ce côté très maléfique. Dean n’arrivait pas à se pardonner.
Je m’en voulais de ne pouvoir rien faire pour l’aider, car ce serait la propre volonté de mon frère qui nous condamnerait.
Je savais que j’avais tout donné. Mon dernier geste serait le sacrifice de ma vie.
Chaque jour de plus, je sentais que mes protections s’affaiblissaient.
Malgré cela, je ne voulais toujours pas retrouver les anciennes relations avec mon frangin.
Je n’avais pas enterré le viol.
Toutefois, je me prenais comme fautif du déraillement de Dean.
Plus le temps s’écoulait, plus je me sentais responsable.
Les évènements me donnaient raison.
J’étais le seul qui était en mesure de ramener Dean dans la voie claire.
Si j’échouais, j’aurais enfreint mes obligations de frangin et mon rôle en lui-même.

Repenser à toutes ses pensées me nouai l’estomac et la gorge.
Nous parvîmes, quelques jours de galère plus tard, à une ouverture dans le vide.
Elle était d’une couleur bleu lumineuse, et représentait l’étoile Satanique.
- Enfin nous y sommes. Annonçai-je en soupirant.
Il nous avait fallu parcourir tout l’immense royaume pour arriver à cette foutue porte.
Soulagés, nous nous enfonçâmes dans cette lumière.
Nous concentrâmes notre esprit sur l’endroit que nous avions quittés.
Nous réapparûmes quelques minutes sur le canapé où nous avions étés expédiés.
Rien n’avait changé. A part peut-être l’heure de ma montre qui indiqua minuit.
Entre « La Deuxième Galaxie » et « La Quatrième Galaxie », il y avait toujours pratiquement aucun changement temporel.
Dean bailla un bon coup, complètement épuisé.
Je m’avançai vers la table où avait travaillé mon fils, regardant avec un sourire, d’autres dessins traitant de mes rêves. Dean se leva, annonçant :
- Vais dormir. Suis fatigué.
- D’accord. Pour t’éviter le déplacement, dors ici.
- Tu es sûr ? Je ne vais pas être de trop pour toi ?
- Dean !
De toute façon, sa fille dormait ici, alors pourquoi il me dérangerait ?
Aurore était bien en cavale aussi, à ce que je savais.
Et puis, si j’avais supporté la présence de mon frère pendant plus d’un mois, je pouvais très bien le tolérer encore pendant un jour.
- Tu es bien gentil de m’accueillir mais où je vais dormir ? Plaisanta Dean. Car si tu veux, on peux se partager le lit double.
J’eu un léger rire ironique.
- Ah, ah, ah. Ne compte pas sur moi. Non, tu vois, je vais justement séparer le lit double. Tu as une seule condition à respecter pour dormir ici : tu n’as pas le droit de me déranger durant mon sommeil, sous aucun prétexte. Tu vas devoir retenir ta partie démone un moment.
- D’accord, j’accepte. Se résigna Dean d’une toute petite voix.
Mon frère, pour avoir le dernier mot rajouta :
- Mais tu m’appelleras quand tu deviendras consentant.
- T’es un cas désespéré. Assurai-je en allant dans la chambre de ma femme, et d’un claquement de main, je séparai les lits.
Quelques minutes plus tard, nous dormîmes chacun dans notre lit séparé.
Nous n’avions pas besoin de retourner sur le sujet de notre petit aventure.
Ce n’était pas le bon moment.
Tout comme je devais encore rien avouer à mon fils.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau destin, nouvelle version
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» nouvelle version orange maps
» [SOFT] ANDROID MUSIC 3 : Nouvelle version du player d'origine d'Android [Gratuit]
» SPIDER-MAN (nouvelle version)
» nouvelle version f. de transport, à la sauce de misslu...
» OPERA MINI 5.1 Nouvelle version pour WM - [MAJ 9 SEPT 2010]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: