Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 18 Nov - 23:51

"Oui. Je le pense aussi..."

"Toi d'abord !" (à l'unisson)

"Priorité aux aînés !..."

"C'est nouveau, ça ?..."

"Quoi ! Qu'est-ce qui te gêne là-dedans ?... C'est une marque de respect... Tu devrais être content..."

"Ouais... Ouais..."

"Cela dit, si ça t'embarrasse autant... je peux reformuler... Priorité aux blessés !..." (sourire en coin)

Dean se leva sans mot dire, se dirigea vers son petit frère et lui assena une tape derrière la tête avant que Sam ne puisse réagir. Puis, comme si de rien n'était, il s'assit sur le lit, près de son frère.

"Bon. Bon. D'accord ! Si tu insistes... Je commence !... Pourquoi c'est moi qui suis allé chercher le matériel dans l'Impala ?"

"Pourquoi quoi ? Tu rigoles !?!..."

"Réponds juste à la question..."

"Ben...euh... je n'y ai pas vraiment réfléchi... J'veux dire... C'est l'habitude... Et puis, c'est ta voiture... ça me semblait logique, je pense... A toi aussi d'ailleurs... Tu ne t'es pas vraiment plaint non plus !..."

"N'essaie pas de détourner la question !..."

"Ecoute ! Je sais que tu m'en veux !... Je peux comprendre... Je t'ai incité à porter de lourdes charges et ceci, contre l'avis du médecin... C'est juste... je pensais que tu allais mieux... je savais que si je te traitais en victime, tu me ferais une scène... En fait... je sais, c'est égoïste... je crois que j'avais besoin de croire que le grand Dean Winchester, sans peur et sans reproches, était toujours là... qu'il n'avait pas failli mourir par ma faute..."

Dean avait écouté attentivement son petit frère, sans jamais l'interrompre. Il avait bien senti que Sam lui cachait quelque chose, mais il n'avait pas imaginé qu'il puisse être rongé par une telle culpabilité... Une culpabilité infondée en plus... Dean le savait bien.

"C'est vrai que je t'en voulais... mais pas pour les mêmes raisons. J'avais l'impression que tu me cachais quelque chose... j'avais ce sentiment que tu cherchais à m'évincer, à m'écarter de cette affaire, comme si je ne valais plus rien... Je me suis senti si inutile... Alors, quand tu m'as fait cette réflexion... ça m'a fait mal..."

"Dean... ça n'était pas mon intention... Je m'excuse si je t'ai blessé... J'étais... inquiet... oui, c'est ça, inquiet... J'avais peur de m'être trompé... J'avais peur que tu aies rencontré le poltergeist... Je te connais : une vraie tête brûlée !"

Dean reconnut l'exactitude de l'analyse faite par son frère, le sourire aux lèvres.

"Dean !..."

"Quoi ?"

"ça n'est pas bien !..."

"Je sais encore ce qui est bien pour moi ! Alors laisse-moi tranquille !..."

"Non ! C'est faux ! Tu comprends donc vraiment rien à rien !... A chaque fois que tu te bats contre une de ces créatures, tu fonces tête baissée, sans même réfléchir. Tu ne penses pas à toi, tu penses d'abord aux autres... Il serait temps de changer la donne !..."

"Sam..."

"Laisse-moi finir ! Tu ne t'en rends peut-être pas compte, car tu gardes toujours tout pour toi... mais quand tu chasses... j'ai l'impression de te perdre... j'ai le sentiment qu'un jour je vais te perdre... te perdre définitivement... Et ça, ça fait mal..."

"Sam... Je ne cherche pas à mourir... Loin de là... C'est juste... C'est ma nature, Sam !... Tu n'y peux rien changer... Je ne peux pas... Tu ne peux pas me demander un tel sacrifice... Surtout que..."

Il déglutit. Le visage pâle, Dean ne semblait plus prêt aux confidences.

"Surtout que quoi, Dean ? Parle-moi ! Ne m'ignore pas !... C'est pire que tout... Dean !..."

"..."

"Dean !... Ne crois surtout pas que tu vas gagner si facilement la partie ! S'il le faut, je te harcèlerais jour et nuit jusqu'à ce que tu craches le morceau... Alors, surtout que quoi...?" (agacé par le comportement de son frère)

Dean soupira. La bataille était perdue d'avance. C'est que Sam pouvait être sacrément têtu quand il s'y mettait !... C'était un Winchester, pour sûr !...

"Surtout que c'est moi qui doit te protéger"

"Dean... Je n'ai plus six ans ! Je n'ai plus besoin de sentir en permanence ton ombre protectrice !... Les temps ont changé, Dean ! J'ai grandi... Je t'ai même dépassé..."

"Ne m'en parle pas ! Où est donc passé la notion de 'petit frère' ?" (sourire en coin)

"Il serait temps que toi aussi tu en prennes conscience... Je sais me défendre, tu sais !?!..."

"Mais oui... Mais oui... Rappelle-moi juste combien de fois j'ai dû sauver tes fesses !!!... C'est ma mission, Sam."

"Au diable, la mission ! Tu dois vivre pour toi !"

"Et si je ne pouvais pas... si je ne le voulais pas...?"

"Pardon ?"

"Comprends-moi !... Papa m'a élevé ainsi... Te protéger, te garder en vie, c'est ça ma raison de vivre !... Alors dis-moi, oui dis-moi, dis-moi ce qu'il me reste si tu me l'enlèves..."

Sam restait sans voix devant les révélations de son frère, des révélations d'autant plus dures à entendre qu'il les savait sincères. De toute sa vie, Sam n'avait jamais vu Dean autant se confier, autant ouvrir son coeur. Là où Sam n'avait vu que colère et intrépidité, il découvrait le dévouement, la tristesse et un vide profond. Autant de sentiments, d'émotions refoulés depuis des années et qui avaient trouvé là le moyen de s'exprimer.

Sam ne savait trop quoi dire, trop quoi penser... Dean était dans une telle détresse que cela en était pénible à voir.

"Tu as une opinion aussi mauvaise de toi-même ? Mais bon Dieu ! Tu existes ! Tu es quelqu'un ! Quelqu'un de bien même !... Quand est-ce que tu t'enfonceras ça dans le crâne ?!?... J'ai besoin de toi, Dean... mais pas si c'est au péril de ta vie !... Je préférerais encore me sacrifier !... C'est de famille, je crois !..."

"Ne raconte pas n'importe quoi !... Tu as un avenir... des études à reprendre... des amis... Moi je n'ai rien de tout ça !..."

"Dean !... Tu sais bien que c'est faux... Cassie..."

"J'ai été programmé pour chasser, pour sauver des gens... Je ne suis pas fait pour mener une vie rangée. C'est plus fort que moi... peut-être c'est écrit dans mes gènes... Qui sait ?... Quand je sens le danger... je ne peux pas m'empêcher de... Avec le poltergeist, c'était pareil..."

"Attends ! Attends ! Minute ! Le poltergeist ? Ne me dis pas que tu...?"

"Que j'avais senti sa présence... Si."

"Dean !... Tu te rends compte de l'impact de tes paroles cette nuit-là ?"

"Oui. Oui. Je sais. Mais c'était un moindre mal. Je ne voulais pas qu'il t'arrive quoi que ce soit..."

"Un moindre mal ? Tu crois pas que j'ai mon mot à dire là-dedans ?!?... Dean !... Je suis grand. Je sais prendre des décisions. Tu n'as pas à le faire à ma place !... Et si t'étais mort, hein ?!... Je l'aurais pris comment à ton avis ?"

"Oui mais je suis vivant.. Ok ? Alors ne complique pas les choses !..."

"Pardon ? C'est moi qui complique tout ? Dean !... Tu as failli mourir ! Je t'ai même cru mort... J'ai cru perdre le seul semblant de famille qu'il me restait, alors que je venais juste de me disputer avec lui !... Je me suis senti tellement coupable... Si t'étais mort... jamais je ne m'en serais remis..."

"Ne dis pas des choses pareilles ! On ne sait jamais comment on pourrait réagir !..."

"Tu crois ? Tu crois être le seul à te soucier des autres ? Tu ne crois pas que je veux que mon frère vive, qu'il soit avec moi, qu'il ne m'abandonne jamais ? Être frères, ça se vit à double sens !..."

"Sam..."

"Non. Je regrette ! Faut que ça sorte !... Tu te rends compte de la portée de tes actes ? Si tu ne m'avais jamais dit..."

"Bon. Bon. ça va ! ça va ! Tu m'as bien fait la morale ? ça y est ? Parce que là, ça devient agaçant !... Oui, je t'ai avoué la vérité !... Tout ça parce que j'en avais marre de te voir culpabiliser pour rien... Je m'en voulais... T'es content ? En tout cas, la prochaine fois que je voudrais te révéler quelque chose, j'y réfléchirais à deux fois. Je ne me confie pas pour me faire engueuler !..."

"Dean..."

"Non, mais je note ! Attention révélations, disputes à l'horizon !"

"Dean !..."

"Quoi ?"

"T'as fini ?"

"Presque. J'ai été honnête avec toi ; je t'ai révélé mes secrets... A ton tour maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 8:20

Sacré révélations 😢 Sad 😢

Dean m'étonnera toujours envers son frère Sad Sad Sad Sad

Vivement la suite :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 12:53

"Dean !... Tu connais tout de Sam Winchester ! Son enfance, ses premiers amours, ses premières déceptions, sa vie, ses visions !... Que veux-tu de plus ?"

"La vérité, Sammy, la vérité... Je sais que tu me caches encore quelque chose. Je le sens... je l'ai toujours senti... Pas de secrets entre nous, tu te rappelles ? Il faut être honnête l'un envers l'autre si l'on veut garder confiance... Alors, j't'écoute !"

"Dean !... Prends-le comme tu veux, mais je ne vois pas de quoi tu veux parler !..."

"Ah oui ? Un indice : pourquoi tu voulais ces bouquins tout poussiéreux, hmm ?!?... ça t'évoque quelque chose ?"

"Ah ! ça !... Mais c'est pas un secret !... J'allais justement y venir... juste le temps que tu me laisses en place une... Je cherchais le moyen de vaincre ce poltergeist..."

"Mais pourtant tu m'avais dit que..."

"Que le sort de Missouri était impossible à réaliser...?"

Dean fit un oui de la tête.

"Je le pense toujours..."

"Mais alors...?"

"Dean !... Réfléchis un peu ! ça n'est pas la seule solution... ça ne pouvait pas l'être... même si j'ai eu quelques doutes à un moment..."

Dean regardait son petit frère avec un mélange de fierté et d'incompréhension. Que pouvait-il y avoir de si passionnant dans ces livres ? Il fallait qu'il en ait le coeur net.

Il s'approcha discrètement d'un des grimoires et l'ouvrit au hasard. Il parcourut rapidement la page, levant les sourcils, l'étonnement faisant peu à peu place à un large sourire.

Sam, inquiet de lire ce sourire sur le visage de son frère, en chercha la cause. Il ne lui fallut que quelques secondes pour apercevoir le grimoire ouvert, et quelques autres secondes pour lire le contenu de la page. Il lança un regard noir à son frère.

"N'y pense même pas !"

En signe de défi, Dean jeta de nouveau un coup d'oeil sur la page du grimoire. On pouvait y lire en gros caractères : "Comment plier quelqu'un à sa volonté" et "Comment changer la tête de votre voisin".

Sam soupira. Qu'est-ce que Dean pouvait être gamin parfois !... En tout cas, la tension était retombée ; l'heure était à la plaisanterie. Et, quoi qu'en dise Sam, cela le soulageait.

"Arrête de faire l'enfant !"

"Moi ? Faire l'enfant ? Mais je m'instruis, voyons !..." (d'un air offusqué puis sérieux)

"Toi ? T'instruire ? Laisse-moi rire ! Ah ah ah ah ah ! Voilà, c'est fait. On peut revenir aux choses sérieuses maintenant ?"

"Mais bien sûr mon petit Sammy !..." (aussi sérieux qu'il pouvait l'être) "... Mais tu ne crois pas qu'entre-temps, on pourrait..."

"Dean ! NON !"

"Oh ! Moi, c'que j'en dis..."

"Tu sais que ça devient lassant, là !?!... ça t'intéresse c'que j'ai trouvé ?"

"Oui... Oui... Vas-y... J't'écoute !" (en lui faisant signe de parler)

"Bien... Je pense avoir trouvé le rituel qu'il nous faut. Il permet de désenvoûter une maison..."

"Soit. Mais...?"

"Quoi 'mais' ?"

"Quand tu commences tes phrases comme ça, il y a toujours un 'mais'..."

"Mais il n'y a pas de 'mais'... c'est juste que le rituel, qui est un rituel d'exorcisme, doit se pratiquer en solo"

Sam avait prononcé la fin à une telle vitesse, que Dean sentit tout de suite le coup fourré. Il y avait bien un 'mais' et, au vu de la réaction de Sam, le connaître n'allait pas vraiment l'enchanter. Il cligna plusieurs fois des paupières, histoire de bien se remettre les idées en place.

"Pardon ? Tu peux répéter ?"

Sam était abattu. Il ne pouvait plus faire machine arrière maintenant. Il devait se préparer à affronter l'ouragan Dean... Il soupira.

"Le rituel se pratique seul"

"PARDON ? Hors de question ! On trouvera une autre solution, mais tu ne pratiqueras pas ce rituel !... Un point c'est tout !"

"Dean..." (implorant)

"N'essaie pas de m'avoir par les sentiments !... De toute façon, ça ne marchera pas cette fois-ci ! C'est trop grave !... On parle d'un poltergeist, là ! C'est un méchant, tu te rappelles ? Et toi... toi... tu voudrais que je vous laisse en tête-à-tête !!!... Aucune chance !"

"Dean..."

"Non. Non. Non. Non. Non. Il n'y a aucune discussion possible !... Tu n'iras nulle part si je ne peux pas garder un oeil sur toi, te protéger..."

"En fait, je comptais surtout sur ta participation..."

"Hein ?!?"

"Tu ne croyais tout de même pas que j'allais me lancer dans la gueule du loup sans prendre un minimum de précautions !?!..."

Plus la conversation avançait, plus le visage de Dean évoluait... L'étonnement s'était mué en ahurissement. Quelque chose me dit qu'il y a un truc... Mais quoi ?

"Explique !"

"Ben voilà... je me disais que... pendant le rituel... hum... une diversion... ça pourrait être utile..."

"Ah oui ?"

"Oui... Et c'est là que tu interviens !..."

"???"

"Vous avez déjà fait connaissance tous les deux... J'suis sûr que vous avez plein de choses à vous dire !..."

"Attends ! Tu rigoles, là ?"

"Pas le moins du monde. Je suis on ne peut plus sérieux !"

"Mais il y a une faille dans ton plan, Einstein !... Je ne suis pas là pour te protéger..."

"C'est tout le contraire ! TU attires le poltergeist et il ne M'attaque PAS !..." Comment il fait ça ?

"S'te plaît, Dean !..." (yeux de cocker)

"Et la santé de ton frère chéri, qu'est-ce que tu en fais ?"

"J'y pense... J'y pense... Mais comme je sais que quoi que je dise, tu n'en feras qu'à ta tête..."

"Alors... Tout ce discours sur la peur de me voir mourir... c'était du pipeau ?"

"J'avais besoin de te retrouver... ça a marché ?" (triomphant)

"Je sais pas encore... Juste une chose encore... Comment je fais pour attirer l'attention du poltergeist, moi ?"

"Oh ! Pour ça, je te fais confiance !... Tu as toujours su comment t'y prendre avec les créatures alors... use de ton charme et de ton talent !..."

Les derniers mots de Sam avaient trouvé une oreille attentive. Dean redressa la tête, arborant un sourire plein de fierté.

"Alors, c'est oui ?"

"Ai-je vraiment le choix ?"

"Euh... Non. Ce rituel est la seule chose que nous ayons pour combattre cet esprit, pour éviter qu'il ne tue encore..."

"Si tu me prends par les sentiments, alors..."

YES ! Sam ne fit pas le geste, mais il n'en pensait pas moins. La victoire était si délicieuse !...

"Bon. Ben... y'a plus qu'à aller se coucher, histoire d'être en forme demain... euh... non... aujourd'hui..." (en regardant sa montre)

Sam s'apprêtait à retourner au lit et à rejoindre le pays des rêves, lorsque que quelque chose attira son attention...
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 13:44

Il renifla une fois... puis une deuxième... puis une troisième...

"C'est quoi cette odeur ?"

"ça sent le poisson pas frais..." (en reniflant l'air, tout aussi dégoûté)

"Merci, j'avais remarqué !... Tu peux m'expliquer la présence de ce délicat parfum dans notre chambre ?!?..."

Dean se contenta de hausser les épaules, impuissant. C'était peut-être une tradition dans le manoir... Qui sait ? Il y en a de si étranges parfois... Il faisait les cent pas, tentant de suivre l'odeur à la trace, quand soudain son frère se mit à rire, d'abord nerveusement puis de bon coeur.

"Quoi ?" (énervé)

"Je crois que j'ai trouvé la source de cette odeur immonde..."

"Ah ? Et c'est...?"

"Derrière toi... En chair et en arêtes !..."

"Tu te fous de moi, là !"

"Oh ! Jamais je ne l'oserais !... Tu le sais bien..."

Dean partit comme une flèche vers la salle de bains, laissant s'échapper le délicat fumet. Il se regarda dans le grand miroir. Un poisson tenu par une ficelle était solidement attaché à son tee-shirt.

"Danny..." (murmurant entre ses dents)

Il ressortit tout aussi précipitamment, prêt à en découdre.

"Ce gosse, j'vais le tuer !"

"Tu fais c'que tu veux... mais j'te conseille quand même de prendre une bonne douche... car là, tu sens la marée !..."

"Ah ah ah ! J'aimerais bien t'y voir à ma place !..."

Il alla donc prendre sa douche fumante et se parfuma à outrance pour couvrir cette odeur tenace. Quant au poisson, il alla finir ses jours dans les égouts.

Lorsque Dean revint pour la énième fois dans la chambre, son frère luttait contre les assauts du marchand de sable. Sam se frotta les yeux engourdis par le sommeil et demanda entre deux baîllements...

"Tu ne viens pas te reposer un peu ?"

"Repose-toi si tu veux... Moi j'ai quelques comptes à régler !..."

Il prit sa veste, ses clés de voiture et se dirigea vers la porte.

"Hé Dean !"

"Hmm ?"

"Tu crois qu'ils en ont conscience ?"

"Je ne sais pas, Sammy, je ne sais pas... Certains esprits refusent la vérité... Ils ne voient que ce qu'ils veulent bien voir..."

Un rapide coup d'oeil vers le lit de son petit frère lui indiqua que ce dernier était déjà endormi et qu'il n'avait sans doute pas entendu ses explications. Qu'importe ! L'important, c'était Sam. Il était fatigué ; il lui fallait du repos. Et ce n'était pas Dean qui allait l'en empêcher. Il tenait trop à lui pour ça.

Il éteignit les lumières et referma la porte derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 15:09

Il descendit les escaliers le plus discrètement possible, autant que les gargouillis de son ventre pouvaient le lui permettre. Il faisait nuit noire et le manoir baignait dans le silence. Il était inutile de réveiller tout le monde, de provoquer la panique, simplement parce qu'il avait faim. C'était idiot. Il pouvait bien se débrouiller tout seul, comme un grand, et aller se faire un sandwich en cuisine. Le tout était de ne pas se faire prendre. Eddie lui en voulait déjà assez sans vouloir en rajouter une couche...

Il s'approcha à tâtons des portes à battants de la cuisine et les poussa doucement. Quel ne fut pas son étonnement lorsqu'il vit les lumières allumées !... Il était deux heures et demie pourtant... C'était curieux... Les sens en alerte, Dean regarda à gauche, à droite, mais ne vit rien ni personne. Etrange !

Il fit un petit signe de tête pour montrer son étonnement, mais s'avança tout de même dans la pièce, les cris menaçants de son estomac prenant le pas sur la raison.

Il ouvrit le frigo, en sortit une sorte de pâté, trouva une miche de pain et entreprit de se faire un sandwich quand soudain...

"Vous aussi vous avez eu une petite faim ?"

Dean sursauta tellement fort qu'il manqua de faire tomber l'assiette dans laquelle il avait déposé son repas.

"E-Emily Rose...?"

"Désolée si je vous ai fait peur... Ce n'était pas dans mes intentions..."

"Je n'ai pas eu peur... j'ai juste été surpris... à cette heure... je me serais cru seul..."

"Moi aussi... C'est pour ça que je me suis cachée en entendant les bruits de pas. Je n'aurais pas voulu tomber nez à nez avec le chef cuisinier !... Il paraît qu'il n'est pas commode. Alors, avec une intruse dans sa cuisine !... Je pense que j'aurais été fusillée sur place... et peut-être aussi cuisinée... Qui sait ? Pour maquiller mon meurtre... Enfin bon ! Tout va bien. Ce n'est que vous, Dean. Jamais je n'aurais pu rêver meilleure compagnie..."

"Je n'en doute pas... mais vous savez... mon frère... s'inquiéter... et je ne voudrais pas..."

"Ta-ta-ta-ta-ta !... Vous n'oseriez tout de même pas refuser l'invitation d'une jeune demoiselle en mal d'amour et de sensations !..." Ben justement...

"Jamais je ne le pourrais !..."

"Dans ce cas... Bienvenue à ma table !..."

Dean, tout en galanterie, retira une des chaises pour qu'elle puisse s'y asseoir et s'installa à ses côtés. Il attrapa deux verres à pied qui traînaient là et y versa du vin rouge. Bon, ce n'était pas sa boisson favorite, mais quitte à tout prendre, c'était tout de même mieux pour un dîner romantique, un tête-à-tête, dans la cuisine d'un manoir. Dean tendit un verre à Emily Rose et fit un toast.

"A nos vies qui, même si elles ne sont pas telles que nous les avions imaginées, méritent d'être vécues !"

"A nos vies !"

Et ils trinquèrent, les yeux dans les yeux.

Le reste du repas se passa dans une franche rigolade. Cela faisait longtemps que Dean ne s'était pas senti aussi bien avec une femme... Depuis Cassie... Mais là encore, c'était différent.

Emily Rose ne connaissait pas tout de sa vie, seulement une partie, une version édulcorée de sa vie de chasseur... Et il ne voulait pas tout gâcher en lui révélant sa vraie nature. Il ne voulait pas gâcher le moment présent avec cette jeune femme au sourire enjôleur et au regard si profond qu'il aurait aimé s'y perdre. Il ne voulait tout simplement pas la perdre.

Il se laissait bercer par sa voix, ses éclats de rire, son humour... Avec le caractère, c'était ce qui lui plaisait le plus chez une fille. Emily Rose était parfaite. Avec elle, il pouvait parler librement, il pouvait se confier, il pouvait être lui-même... Il se sentait revivre.

"Tu as vraiment teint les cheveux de ton frère en rose ?" (éclatant de rire)

"Oh oui ! Mais il l'avait vraiment cherché... Tu sais qu'il ne t'a pas cru un seul instant ?!... Toute cette histoire de frère génial... tout ça lui est passé par-dessus la tête... Si c'est pas malheureux !..." (sérieux)

Emily Rose buvait ses paroles comme s'il était le Messie en personne. Il avait une telle aura, une telle personnalité !... Lorsqu'elle l'avait vu pour la première fois, dans le hall du manoir, il lui avait tout de suite plu. Elle était tombée sous le charme de son sourire ravageur...

Sûre de ses sentiments, elle avait tenté sa chance, en lui susurrant des mots doux à l'oreille. A sa grande surprise, elle l'avait découvert timide. Ce garçon n'avait pas l'habitude d'être abordé par une fille. Il n'avait plus le contrôle ; il perdait tous ses moyens. C'était mignon.

Il ne lui avait rien répondu, mais elle savait au fond d'elle-même que c'était le bon. L'intuition féminine. Dans ses bras, elle se sentait comme une petite chose fragile, mais en même temps elle se sentait importante. Elle se sentait si bien... Elle se sentait protégée.

Elle pouvait vivre sans avoir à regarder derrière elle de peur d'être suivie. Elle pouvait enfin être elle-même. Elle pouvait vivre. Elle voulait croquer la vie à pleines dents et, elle le savait, elle en était sûre, ce serait avec lui.

"J'ai vraiment passé une merveilleuse soirée !..." J'aurais voulu que jamais elle ne se termine...

"Oui, moi aussi... Il se fait tard. Je préférerais te raccompagner... On ne sait jamais ce qui pourrait t'arriver..." (en lui tendant le bras)

Emily Rose leva un sourcil interrogateur. Tu as peur de quoi dans le manoir ? D'un serial killer ?!?...

"Ce serait avec plaisir..." (souriant)

Ils repartirent donc ensemble vers la chambre d'Emily Rose, à l'étage. Cette soirée avait été parfaite... Oui, vraiment parfaite... Emily Rose était sur son petit nuage lorsqu'elle vit cette porte de malheur !... Tout ceci ne devait pas finir ainsi !... C'était vraiment trop bête...

Elle lui donna un baiser tendre et lui caressa le visage. Elle allait refermer la porte, mais elle se ravisa. Elle le prit par la main et l'entraîna dans ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 15:47

Dean se réveilla dans le lit aux côtés de la plus délicieuse des créatures. Il la regardait dormir si paisiblement. On aurait dit un ange...

Durant ces quelques heures, il s'était senti le plus heureux des hommes, oubliant ses tracas, sa vie de chasseur... Il était juste Dean Winchester, fils de John et de Mary, ce garçon né à Lawrence dans une famille heureuse.

Maintenant, alors que le soleil illuminait le ciel, il savait qu'il devait quitter ce monde idyllique, cette identité depuis bien longtemps refoulée. Et il ne le faisait pas sans une pointe de mélancolie.

Il l'aimait tellement qu'il ne voulait pas la blesser. Il ne voulait pas partir comme un vulgaire voleur. Elle méritait mieux que ça. Il ne voulait pas... Il ne pouvait pas se résoudre à la réveiller... Cela aurait été vraiment trop injuste !...

D'un autre côté, il savait que Sam, matinal s'il en est, se serait réveillé et aurait trouvé son lit vide, les draps froissés de la veille et froids. Il imaginait déjà son inquiétude... et aussi la scène qu'il allait essuyer à son retour, comme dans un vieux ménage. Cette dernière pensée le fit sourire. Combien de personnes avaient déjà cru que son frère et lui étaient gays ?

Il soupira. Il était tiraillé entre sa mission et son amour pour Emily Rose. Pourquoi devait-il choisir entre celui qu'il protégeait depuis toujours et celle qu'il voulait protéger pour toujours ? Sam ou Emily Rose ? Emily Rose ou Sam ? Cruel dilemne.

Il s'était un peu redressé dans le lit, désespéré qu'il était par la situation. A ses côtés, Emily Rose battait des paupières... Peut-être à cause de ce drap qui avait été tiré... Peut-être à cause de ce rayon de soleil qui jouait les trouble-fêtes... Toujours est-il que lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle plongea directement dans le regard tendre de Dean.

"Hello Princesse ! Bien dormi ?"

Emily Rose se contenta juste de sourire. Elle étendit son bras et posa sa main sur son épaule. Elle sentait que quelque chose le gênait. Il était tendu.

"Dean, qu'est-ce qui ne va pas ?"

Il se tourna vers elle, l'air penaud.

"Je dois y aller... mais je n'ai pas envie de te quitter..."

Elle le regarda de ses grands yeux noirs, sans jamais cesser de sourire.

"Ne t'inquiète pas... Je comprends... Ton travail... Ton frère..."

"J'ai peur qu'il ne rameute tout le manoir pour me retrouver..." (sourire en coin) "C'est dur de te laisser... Jamais je n'ai été aussi proche de quelqu'un..."

"Ssshh ! Tout va bien..."

"... et je ne me voyais pas juste te laisser un mot et un lit vide... Tu vaux bien mieux que ça"

"Je te remercie pour ça... Tu n'as pas à t'en vouloir, tu sais... Je sais que tu es ici pour ton travail... Alors... je me dis... plus vite tu finis... plus vite je te retrouve... C'est aussi simple que ça !..." (en lui caressant le visage)

"Tu sais que je t'aime, toi !?!..." (en lui donnant un baiser tendre)

"Je crois... Tu as déjà dû me le répéter des milliers de fois..." (levant les yeux au ciel malicieusement)

"Jamais je ne cesserais de le répéter..."
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 17:13

Dean ouvrit la porte de la chambre.

"On peut savoir où tu étais passé ?!?..."

Sam se tenait là, debout, devant lui. A le voir, cela faisait longtemps qu'il pensait voir Dean passer le pas de cette porte, et son humeur semblait en avoir pâti quelque peu. Il était visiblement agacé, mais c'était pour mieux cacher son inquiétude.

Quand il s'était réveillé seul ce matin, il s'était affolé et avait tout de suite imaginé le pire.. Surtout dans l'état dans lequel était son frère. Avec le poltergeist, la moindre erreur ne pardonnait pas....

"Dean... Tu peux me dire où tu as dormi cette nuit... enfin, si tu as vraiment dormi..."

Dean ne répondait rien. Il se contentait d'arborer un sourire béat, comme si tout ce que lui racontait Sam était hors de propos.

"Dean !..." (d'une voix presque suppliante)

Ce dernier ne semblait pas prêt à se lancer dans un discours. Il continuait simplement à fixer son frère avec ce regard mi-amusé.

"Dean !... Dis-moi ce qui se passe !..."

"Emily Rose..." (dans un souffle)

Dean avait les yeux tellement pétillants de vie que cela faisait plaisir à voir.

"Donc, tu as rencontré cette fille..."

"Emily Rose..."

"Oui... c'est ça... Emily Rose... Et alors ?..."

"Sam, je crois... Non !... je sais... j'suis amoureux, Sammy !..." (tout chose)

"Dès la première nuit ? Tu n'crois pas que c'est un peu tôt pour tomber fou amoureux de quelqu'un ?"

"Mais Emily Rose est différente des autres filles !... Elle est si... et puis tellement... Dès que je la sens près de moi, mon coeur s'affole et je perds tous mes moyens... Avec elle, je me sens moi... Je me sens bien..."

Sam fit un signe de la main de laisser tomber. De toute façon, il n'y avait rien à faire. Son frère était sur son petit nuage et rien - enfin, presque rien - ne pourrait l'en faire descendre.

Il avait déjà ressenti ça. Avec Jess. Et quelque part, ça lui faisait mal de savoir que Dean pouvait vivre cela, alors que lui était condamné à ne plus le vivre qu'en souvenir... Alors oui, il était heureux pour Dean, mais il était aussi jaloux de son bonheur.

Et plus il essayait de s'enlever cette idée de la tête, plus elle revenait au galop. Il fallait à tout prix changer de sujet.

"Au fait, tu as réglé ton problème ?"

"Quel problème ? Ah oui !... Danny...? Euh... Non... J'avais l'esprit ailleurs..." (pensif)

"Il faudra que je la rencontre cette fille qui a fait chavirer le coeur de mon frère... Elle fait vraiment des miracles !..." (sourire en coin)

"Ah ah ah ! J'suis plié en deux ! Tu sais c'que t'es ? T'es jaloux... oui c'est ça... t'es jaloux !..."

"N'importe quoi ! Sérieux. Je suis heureux pour toi mais là, on a une mission à accomplir, un poltergeist à éliminer. Alors, si j'apprécie le Dean au septième ciel, je préfère encore plus le Dean chasseur, pourfendeur de créatures et protecteur des innocents..."

"Je sais... Je sais... mais c'est dur..." (soupirant)

"Eh bien fais un effort ! Des vies en dépendent... Celle de ton Emily Rose aussi..."

Dean soupira de plus belle. C'était la première fois qu'il hésitait à entreprendre une chasse alors qu'il était pourtant si près du but. C'était à rien n'y comprendre !... Etait -il prêt à tout abandonner pour elle ? Etait-il prêt à tous les sacrifices ? Son coeur lui disait oui, mais sa raison lui indiquait que ce n'était pas le bon moment pour ça. La chasse, le travail d'abord, le réconfort ensuite... C'était un choix douloureux, mais il s'y tiendrait.

"Alors, comme ça, aujourd'hui c'est le grand jour !?!..."

"Tu es déçu ?"

"Déçu ? Moi ? Tu rigoles... J'me fais une joie de le renvoyer là où il le mérite... Après, j'irais retrouver Emily Rose..."

"Ok ! ça va... On a compris ! Emily Rose par ci... Emily Rose par là... Essaie au moins de revenir en un morceau. Reste concentré !"

"Hééééé ! On ne peut pas faire plus concentré que moi... Je suis la concentration même !" (sérieux)

"Oui. Oui. C'est ça !..." (riant)

"Tu sais que tu me fais de la peine, Sammy ?..."

"Ouh ! Pauvre petit Dean tout amoureux !..."

"Toi, attention à c'que tu dis !... ça pourrait mal finir..."

"Dean est amoureeeeuuuuxxx ! Dean a une amoureeeeeuuuusssseeee !..."

"T'as fini, oui ?!?"

"Dean est a-mou-reux ! Dean a une a-mou-reu-se !..."

Sam courait dans toute la pièce pour échapper à son frère. Sale gosse ! Tu ne perds rien pour attendre !... Sam slalommait entre les divers obstacles qu'offrait la chambre ; Dean le faisait aussi, mais avec plus ou moins de chance. Il pestait contre tous ces chocs qui lui rappelaient que son corps n'était pas totalement guéri. Il pestait contre son frère, plus agile et plus rapide, qui se moquait de lui.

Dean s'arrêta soudain, visiblement essoufflé. Sam continua à courir un peu, jusqu'à ce qu'il s'aperçoive de l'état de son frère. Son rire s'estompa bien vite. Il s'approcha de son frère.

"Dean !... Tu vas bien ?"

Sam continuait toujours à s'approcher, inquiet, très inquiet même... Jamais Dean n'avait été aussi faible... Ce n'était pas normal... Et là, alors qu'il était perdu dans ses pensées, Sam ne put esquiver la tape la plus mémorable de toute son existence.

"AÏE !..." (en se frottant le crâne) "... ça c'est mon frère !..."

"Tu sais qu'on devrait interdire les jambes aussi longues que les tiennes ?!!... C'est d'la triche !"

"ça t'arrangerait bien, hein ? Mais avoue-le donc ! Tu vieillis, tout simplement..."

"Attends d'voir c'qu'il te dit, le vieux !..."

"Qu'il ne pourra jamais me rattraper ?"

"Oh non !... Qu'à la première occasion, il te fera ta fête !..."

"Mais oui... Mais oui... Tout le monde y croit..."

"Rigole ! Rigole ! Tu riras moins plus tard... En attendant ce moment tant espéré, si on pouvait en revenir à notre affaire... C'est que j'ai un poltergeist sur le feu, moi !"

"Hum !... Oui... Bien sûr... C'est tout simple... On fait comme on a dit... Je pratique le rituel..."

"Très bien... Très bien... Juste une question... Celui qui fait diversion, comment il se défend, hmm ? Si tant est qu'il puisse se défendre, bien sûr..."

"Je pense... hum... oui, je pense... qu'il est possible... que le gros sel ait un effet sur lui... Après tout, c'est aussi un esprit..."

"Penser ? Possible ? J'voudrais pas te paraître frère indigne... mais tes certitudes... elles craignent !..."

"Bon. Bon. Il est plus que probable que le gros sel le repousse... ça te va ?"

"Plus que probable ?"

"Dean !..." (exaspéré)

"Ok. On va faire avec... Mais après, il faudra pas venir pleurer sur mon cercueil..."

"Hilarant !"

"Non. Réaliste."

"Tu sais qu'on n'est jamais vraiment sûr de rien ? J'veux dire... la dernière fois... à Lawrence... on s'en est sortis grâce à Maman... On n'a pas vraiment eu le temps de tenter autre chose..."

"Oui. Je sais. Mais tout serait tellement plus simple si... Oh et puis laisse tomber !... J'vais à la voiture chercher de quoi me défendre comme il se doit, et on reparle de tout ça après... Ok ?"

"D'accord !"
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 18:26

Dean referma le coffre de l'Impala après avoir récupéré deux armes chargées au gros sel qu'il dissimula dans son pantalon et un paquet de M&M's en cas de coup dur. On n'était jamais trop prudent !...

Il poussa la porte du manoir et s'apprêtait à la refermer quand soudain...

"Vous avez découvert la vérité, n'est-ce pas ?..."

Dean se retourna brusquement et tomba presque à la renverse.

"Tom... Tu pourrais essayer de ne pas apparaître comme ça, sans prévenir !... J'ai failli faire une attaque, là !..."

Tom se mit à sourire.

"On peut savoir ce qui te fait rire ?"

"Tu éludes la question..."

"Pardon ?"

"Qu'est-ce que ça te coûte de répondre ?..."

"V'là aut'chose... Voilà maintenant qu'un gamin de 11 ans me fait la morale... C'est vraiment le monde à l'envers !... Bon. Bon. Si ça peut te faire plaisir... Je sais que ton frère et toi, vous êtes des fantômes et que votre père vous a poursuivi jusqu'ici. Ce que j'ai plus de mal à saisir, c'est pourquoi tu en as conscience..."

"Quand je suis mort à la maison, à Appleton City, je me suis retrouvé devant cette lumière si éclatante, si attirante..." Oh ! Mon Dieu ! Voilà t'y pas que le mythe du Paradis prend forme... J'ai vu la lumière au bout du tunnel...

"Arrête de m'interrompre !"

"Mais je n'ai rien dit, moi !"

"Peut-être. Mais tu as pensé trop fort !"

"Première nouvelle..."

"Ah ah ! Je suis mort de rire... Ah non... pardon... je suis mort tout court. Mais reprenons. J'ai vu cette lumière et je me suis retourné en arrière. Je n'ai trouvé nulle trace de Danny. Je ne pouvais pas le laisser tout seul, livré à lui-même... Il n'a que 8 ans !... Alors j'ai résisté... résisté... résisté...

Je voulais rester avec mon frère, alors j'ai pensé très fort à lui !... Quand j'ai rouvert mes yeux, on était tous les deux dans la forêt, blessés et affaiblis. Danny m'a parlé de cette lueur, de cette lumière qu'il voyait au loin. C'est comme ça que nous sommes arrivés ici..."

"Maman m'a dit que j'étais en sécurité ici..."

"Danny !... Ne t'avises plus jamais d'accrocher des poissons crevés derrière mon dos !... Sinon, gare à toi !"

"Tu as vu Maman ?"

"Je l'ai entendue... Je l'ai sentie..."

"Votre mère est ici, les garçons..."

"Tu as vu ma maman ?"

"Oui Danny... J'ai vu ta maman... Plusieurs fois... Elle est vraiment très belle..."

"Evidemment, puisque c'est ma maman !..."

"Oui. Bien sûr. Dis ! Tu veux bien me laisser parler à ton frère...?"

Danny fit un petit signe de la tête et s'éclipsa. Il ne restait plus que Tom et Dean dans le hall d'entrée.

"Pourquoi on l'a jamais vue ? J'veux dire... C'est Maman !..."

"Elle ne vous quitte pas des yeux... Je suis sûr qu'elle aimerait vous parler, vous prendre dans ses bras pour vous consoler... Mais tout ceci lui est impossible..."

"Elle est aussi un fantôme pourtant !..."

"C'est vrai... mais elle est un fantôme très spécial. Elle est un présage de mort. Elle apparaît à ceux qui vont mourir en poussant son cri..."

"Alors, à chaque fois, c'était elle ?"

Dean fit un oui de la tête.

"Comme j'aimerais pouvoir la revoir !... Elle me manque..."

"Ma maman aussi me manque... Je pense à elle tous les jours et je m'imagine qu'elle est près de moi... qu'elle me regarde..."

"Et ça marche...?"

"ça apaise un peu ma peine, mais ça ne l'efface pas... ça ne l'effacera jamais... Je me dis que c'est sa manière à elle de me dire qu'elle est toujours là, avec moi. Dans mon coeur."

"Tu l'as revue, n'est-ce pas ?"

"Co-com-comment tu le sais ?"

"De là où je suis, on voit tout, on comprend tout, on connaît tout..."

"Là, ça devient carrément gênant !..."

Tom fit un petit sourire en coin.

"Ne t'inquiète pas ! Je garderais ça pour moi !..."

"J'espère bien !... Mais dis-moi, toi qui sait tout, tu peux m'expliquer un truc ? J'ai vu ta mère... trois fois en plus... et je ne me sens pas mort pour autant... Je me trompe ?"

"Je ne pouvais pas agir comme je le souhaitais... surtout avec Danny..."

"Danny n'est pas au courant, n'est-ce pas ?"

Tom fit un signe de tête par la négative.

"Je ne voulais pas le brusquer... Et puis, il a une telle innocence et une telle joie de vivre... que je ne voulais pas risquer de tout gâcher..."

"Je comprends. J'étais... je suis peut-être même encore comme ça avec Sam..."

"Je sais"

"C'est énervant..."

"Je sais"

"Ok. Passons à quelque chose que tu sais mais que j'ignore... Comment tu as fait ?"

"Nous, les esprits, nous n'avons vraiment de force qu'en tant qu'énergie... Le reste du temps, nous ne sommes que les simples humains que nous étions à notre mort. En ce qui me concerne, un enfant. Il m'a juste suffi de mettre Danny à l'abri et, dès qu'il a eu le dos tourné, je suis devenu énergie. Je suis désolé... je n'ai pu que freiner le piano... L'Autre était plus fort !..."

"Wow ! Jamais je n'aurais cru dire ça un jour à un enfant de 11 ans... mais... Merci !..."

"De rien. J'aurais tant voulu faire plus !..."

"Tu en as déjà fait beaucoup... C'était vraiment très courageux de ta part. A ta place, peu de gens auraient fait le même choix. Tu es un héros, Tom !"

"Peut-être... Mais en attendant, le héros n'a pas sauvé grand monde..."

"L'important ce n'est pas le nombre, mais de savoir que ce que tu as fait est juste."

"Tu en es sûr ?"

"J'en suis persuadé..."

"L'Autre n'obéit pas aux mêmes règles. Il me défie. Il joue, utilisant comme pions des vies humaines..."

"Je suis sûr que tu peux le battre !... Il ne te défierait pas s'il n'avait pas un peu peur de toi... Sois confiant !"

"J'aimerais bien... mais c'est dur d'affronter son père chaque jour une nouvelle fois... tout en sachant que jamais je n'aurais la force de le tuer. Je ne voudrais pas lui ressembler."

"Je comprends... Mais promets-moi de faire attention à toi, car lui ne te fera pas de cadeau !..." (en lui posant la main sur l'épaule)

Tout à coup, la poignée échappa des mains de Dean, faisant claquer la porte. La température chuta notablement, de quoi faire frissonner Dean qui n'avait pas pensé à enfiler un pull.

"Il arrive !..." (affolé)

"Reste derrière moi et il ne t'arrivera rien !..."

"Euh... je te rappelle que je suis déjà mort. Je n'ai pas besoin d'être protégé..."

"Désolé ! C'est l'habitude... Fais ce que tu veux alors..." (grimaçant)

"ILS SONT A MOI !" Et c'est reparti !
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 18:35

Je vous adore les deux frères

Vous êtes vraiment hilarant dans vos conversations

Vraiment BRAVO, et félicitations :479537:

J'espère que Dean va s'en sortit vivant de cette histoire ^^
D'ailleurs, tu connais à peine Rose, mais étant folle amoureuse d'elle, tu acceptes de dormir chez elle ^^
Mon petit Dean ne changera donc jamais ^^
Reste comme çà et continue de nous faire mourir de rire ^^
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 19:03

Sam, j'espère au moins que tu auras pensé à commencer le rituel... J'espère que tu sais ce que tu fais, Sammy !...

"Hé l'affreux ! Montre-toi si tu l'oses ! Alors quoi, j'attends moi ! T'as peur de moi ou quoi ? Jamais je n'aurais cru ça d'un grand gaillard comme toi... Mais bon, faut croire que j'me suis trompé sur ton compte... Tu n'es qu'une mauviette !..."

Tom tira sur le tee-shirt de Dean pour attirer son attention et lui lança un regard totalement ahuri.

"T'es dingue ou quoi ? Tu cherches vraiment à mourir !..."

Dean lui fit un petit clin d'oeil et un sourire en coin.

"Pour un esprit qui dit tout savoir..."

"Hééééé !... C'est pas ma faute à moi si vous, les humains, vous n'êtes pas logiques !!!..." (vexé)

"Observe l'artiste !" (souriant)

"Hé la mauviette ! Tu te montres oui ou merde ?... C'est que j'ai pas que ça à faire, moi... Alors, si ça t'fait rien, j'aimerais régler cette affaire au plus vite !..."

La température ambiante ne cessait de tomber. Nul doute que les paroles de Dean avaient fait mouche. A chacune de ses respirations, de la vapeur s'échappait de ses lèvres. C'est sans doute ça qu'on appelle un accueil glacial...

"Dean, il parle à qui ? Au méchant ?"

Danny était de retour dans le hall. Il était parti faire quelques farces, mais il s'était vite ennuyé sans quelqu'un avec qui les partager. Il avait donc rejoint son frère là où il l'avait laissé quelques minutes plus tôt.

"Danny ! Fais attention ! Reste près de moi et ne bouge plus ! Il n'est plus très loin maintenant..."

"Alors ? C'est pour aujourd'hui ou pour demain ? J'vais vraiment finir par croire que tu te défiles !..."

"ILS SONT A MOI !..."

"Oui. Oui. Je sais. Tu radotes, mon vieux ! La mémoire n'est plus ce qu'elle était, hein !?!... J'espère au moins que tu te souviens que nous n'avons pas fini notre discussion de l'aut' jour..." (sourire en coin)

"ILS SONT A MOI !" Hé bien, on va aller loin avec tout ça ! Y'a pas à dire... Il y a vraiment un problème de communication entre nous deux... Ils devraient fournir un traducteur... Tout serait tellement plus simple... mais ça serait bien moins amusant.

Dean devait bien l'avouer. Il ressentait un certain plaisir à faire tourner les esprits en bourrique, surtout quand ils ne pouvaient pas lui répondre. C'était dans sa nature...

"HHHHHHHHIIIIIIIIIIIIII !" Eh ben voilà, ma jolie ! Tu vois que ce n'était pas si difficile que ça !... 20/20 ! Ce cri était tout simplement parfait. Perfectissimo ! Bon. Ben moi je sais à quoi m'attendre maintenant...

"Ecoute-moi mon p'tit bonhomme, j'ai pas toute la journée... Alors, si tu pouvais faire un effort... J'ai une revanche à prendre, moi !... et si j'ai bien tout compris... toi aussi !... Il devrait y avoir moyen de s'arranger, non ?..."

"ILS.SONT.A.MOI !"

La fumée blanchâtre commençait à investir le hall et à prendre peu à peu forme humaine. Hé bé ! Il lui en aura fallu du temps !... On pourra vraiment dire que ce poltergeist cherchait à se faire désirer !... J'arrive pas à dire si c'est de la coquetterie spirite ou s'il est tout simplement idiot.

En tout cas, il est là... Maintenant, il faut l'occuper le temps du rituel... et je l'occuperais quel qu'en soit le prix. Tant qu'il sera ici avec moi, il ne pourra rien arriver à Sammy.
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 19 Nov - 19:17

Tu sais Dean, que provoquer les démons n'est pas bien ? Rolling Eyes
affraid pale pale

J'ai un comme un trés mauvais pressentiment alors Sammy fait moi le plaisir de te dépêcher avant que ton frère ne se fasse tuer affraid affraid affraid pale pale

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 21 Nov - 21:05

Manoir Kilkenny, dans la chambre des deux frères

Sam faisait les cent pas dans la chambre, regardant sa montre toutes les trente secondes, si ce n'était pas moins. Putain ! Mais qu'est-ce qu'il fout ? Il ne faut pas une heure pour aller chercher de malheureuses armes !... Dean...

Ne me dis pas que tu... Dean !... Tu avais promis !... Le poltergeist d'abord, Emily Rose ensuite... Tu ne changeras donc jamais !?!... En fait si... Tu as changé. Jamais, au grand jamais, tu n'aurais pu privilégier une fille à la chasse !... Question de priorité... Dean... Dean... Dean... Tu en es vraiment dingue de cette fille, hein ? Au moins, tu fais plus attention à toi... et c'est grâce à elle. Je l'accorde.

Dean !... T'as intérêt à ramener vite fait tes fesses ici ! Sinon... Sinon, je sais pas c'que j'vais faire, mais ça va pas te plaire... Whaow ! Super, la menace !... Il serait là qu'il m'aurait déjà ri au nez.

Sam balança sa tête nerveusement de gauche à droite, un léger sourire aux lèvres. Qu'est-ce que Dean pouvait être casse-pieds parfois !... Toujours à se moquer de lui... Un grand frère comme il se doit, en somme !

Des bruits de pas et des chuchotements se firent entendre dans le couloir. Sam se prit à tendre l'oreille, à espionner ces voix qui se rapprochaient de leur chambre. Il était hors de question qu'il ouvre la porte. Primo : il n'aurait vraiment pas l'air malin à débouler comme ça, hystérique, et à faire une scène à son frère. Secundo : il ne voulait en aucun cas montrer à Dean qu'il s'était inquiété et qu'il l'attendait avec impatience depuis... depuis un certain temps déjà. Dieu que ces minutes pouvaient paraître une éternité !...

Dean... Dean... Dean... Abrège, tu veux !... On n'a pas toute la journée... Le poltergeist peut frapper à n'importe quel moment. Tu ne voudrais pas avoir ma mort sur la conscience, n'est-ce pas ? Alors, laisse Emily Rose et viens plutôt m'aider...

Sans vraiment s'en rendre compte, Sam prêta une plus grande attention à ces voix chuchotantes. Ce fut à ce moment que quelque chose le frappa... Ces voix étaient toutes deux féminines.

"Oh ! Je suis vraiment heureuse pour toi, Emily Rose !... Tu as l'air si épanouie depuis que tu as rencontré ce garçon... Comment il s'appelle déjà ?" Emily Rose ?

"Dean... Si tu savais comme ça a été dur de le quitter ce matin !..." (soupirant) "... mais bon... le travail avant tout ! Après je l'aurais pour moi toute seule !..." (rêveuse) Mon Dieu ! Dean ! Où es-tu ?

Sam s'adossa au mur et se passa la main dans les cheveux nerveusement. Mais comment avait-il pu penser un seul instant que Dean irait se perdre dans les bras de cette fille en pleine chasse ?!?... Rhâââââ ! Il était vraiment trop bête ! Tout ce temps perdu à rien... Et dire que peut-être son frère était en danger. Peut-être ? Il n'y a jamais de 'peut-être' avec Dean, idiot ! Sam se frappa le front de rage.

Mieux valait parer à toutes les éventualités. C'est pourquoi il devenait urgent pour Sam de se préparer pour le rituel. Poltergeist, fais tes prières, car tu vis tes dernières heures sur terre !

Il sortit du sac les ingrédients mentionnés dans le grimoire : du trèfle en poudre, de l'encens de Jérusalem, de l'encens pontifical, une bougie blanche, et le petit plus qui ferait toute la différence : de l'eau bénite.

Maintenait, il ne restait plus qu'à trouver le bon exorcisme. Ce n'était pas que Sam n'avait pas confiance dans les exorcismes habituels... C'est juste que dans cette affaire, rien ne se passait comme prévu.

D'abord, il y avait des milliers d'esprits qui vivaient dans ce manoir et un poltergeist parmi eux. Ensuite, ce même poltergeist avait pris Dean en grippe, lorsque celui-ci s'était interposé entre lui et ses enfants. Et comme si tout ceci n'était pas suffisant, Dean et lui avaient appris que ces enfants n'étaient plus humains.

Le manoir était le théâtre d'une réunion de famille qui n'avait pas de sens. Enfin... ce n'était pas le fait de se réunir qui gênait vraiment Sam, mais plutôt pourquoi ils le faisaient ici. Après tout, ils se trouvaient à des milliers de kilomètres du lieu de leur décès... alors, comment et pourquoi avaient-ils tous atterri au manoir ? Toutes ces questions sans réponses le rendaient dingues... ça et son impression bizarre à propos du manoir.

Quelles que soient les apparences, Sam sentait... Sam savait que le manoir n'avait pas livré tous ses secrets. Et rien que d'y penser, ça lui faisait froid dans le dos. Pour toutes ces raisons, Sam opta pour un des exorcismes les plus puissants qu'il put trouver dans le journal de son père : celui de Léon XIII.

Il ne fallait prendre aucun risque. Après tout, la vie de son frère était en danger. Non pas que sa propre vie n'était pas menacée, mais c'était Dean qui jouait le rôle d'appât... Et Dieu seul savait combien il était doué à ce jeu-là !...

Sam disposa une sorte de petit tapis sur le parquet de la chambre. Ce n'était pas le moment de faire flamber tout le manoir à cause d'un geste malheureux. Il disposa au centre de ce tapis une bougie blanche, puis posa de chaque côté un bol contenant chacun un des encens. Il garda près de lui le trèfle et l'eau bénite. Sam avait rassemblé tout le matériel et regardait avec une certaine fierté son autel de fortune, quand soudain...

"HHHHHHHHIIIIIIIIIIIIIIII !" La banshee ! Dean ! Oh mon Dieu ! Dean est en danger !...

Sans prendre la peine de réfléchir davantage, Sam attrapa le journal, l'ouvrit à la bonne page et commença le rituel.

Le poltergeist était proche. Il le sentait. Il était plein de rage et de fureur, s'il en croyait l'incroyable chute de la température. Dean avait vraiment fait du bon boulot ; il n'y avait pas à en douter.

Sam craqua une allumette au-dessus de la bougie et de l'encens, et commença à psalmodier.

"Princeps gloriosissime coelestis militiae, sancte Michael Archangele, defende nos in praelio et colluctatione, quae nobis est adversus principes et potestates, adversus mundi rectores tenebrarum harum, contra spiritualia nequitiae, in coelestibus. Adesto itaque, Dux invictissime, populo Dei contra irrumpentes spiritales nequitias, et fac victoriam..."

Des coups de feu retentirent.
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12133
Age : 51
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 21 Nov - 21:12

Oh, c'est cruel de s'arrêter à ce moment là! qu'est-ce-qui est arrivé aux deux frères? vite, met une suite!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 21 Nov - 21:38

"Oh, c'est cruel de s'arrêter à ce moment là!" ---> je sais je sais... mais j'y peux rien, j'ai pas encore écrit la suite :x What a Face pale

La suite sera sans doute pour demain :) Je sais, je sais, je devrais avoir honte... Sad Sad Sad

Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12133
Age : 51
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 21 Nov - 22:30

te presse pas! enfin si un peu! lol!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 17:31

affraid affraid Que va t'il se passer pour Dean et Sam ? affraid affraid

Pourquoi fallait t'il que cela s'arrête là ? affraid affraid pale pale

J'angoisse, j'angoisse pale pale pale

Vivement la suite :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 19:59

Dans le hall du Manoir Kilkenny

Dean et les enfants se tenaient toujours là, attentifs aux moindres faits et gestes de la forme vaporeuse qui se tenait devant eux.

Danny s'était quelque peu libéré de l'étreinte de son frère afin de mieux voir la tête du méchant. Il ouvrit grands ses yeux.

"P-p-a-p-p-..."

La créature lui adressa un rictus qui le fit retourner promptement dans les bras de Tom, avant de regarder Dean droit dans les yeux.

"ILS SONT A MOI !" (cherchant à l'intimider)

"Ben, dis donc, faut pas être pressé avec toi ! Tu sais que j'ai failli désespérer ?... Quelques minutes de plus et je croyais définitivement que tu te dégonflais. On va enfin pouvoir passer aux choses sérieuses... Qu'est-ce que t'en dis ?"

"ILS SONT A MOI !" J'aurais dû m'en douter... C'est vrai qu'il a un vocabulaire très développé !...

"Ils sont à toi... Ils sont à toi... Mais tu n'as que ces mots à la bouche, ma parole ! On peut vraiment pas avoir une discussion claire avec toi !..."

Pour toute réponse, une force invisible envoya Dean valser contre le mur. Le poltergeist semblait avoir compris que, pour lui, parler ne servait strictement à rien, sauf peut-être à attiser les sarcasmes de ce stupide humain. Il regardait son oeuvre d'un air satisfait, un sourire malsain aux lèvres.

Dean se releva un peu sonné, mais avec les idées et son humour caustique toujours bien en place.

"Mmmppffff ! Mais c'est une manie chez vous tous ! Les murs ! Les murs ! Les murs... et encore les murs !... Vous vous ennuyez tant que ça pour avoir aussi peu d'imagination !..." (d'un air faussement affligé) "Du nerf ! Un peu de jugeotte, quoi ! Fais donc marcher ce qui te sert de... Hé, minute ! Tu en as encore...?"

A peine avait-il lâché sa tirade que des objets commencèrent à voler dans la pièce. D'abord des bibelots, puis des chaises, des étagères... En bref, des objets de plus en plus lourds, de plus en plus volumineux.

Pour Dean, il devenait de plus en plus difficile d'éviter toutes ces menaces. Tout aurait été bien plus simple s'il n'y avait pas eu en prime ce courant d'air qui l'empêchait de garder l'équilibre. N'étant plus véritablement maître de ses mouvements, Dean ne put esquiver à temps cette petite table basse qu'il reçut dans l'estomac, lui coupant brusquement le souffle. Il se retrouva au sol, blessé mais pas vaincu.

"Hmmppfff !" ça m'apprendra à donner des idées aux esprits, à leur demander d'innover...

Dean regarda tout autour de lui, faisant dans sa tête la liste des armes potentielles qui se trouvaient ici. Force était de constater que tout ceci ne jouait pas en sa faveur. Il ne put réprimer une grimace. Tant pis ! Jouons le tout pour le tout !... Il se releva péniblement, le sourire aux lèvres, sous les regards interrogateurs de Tom et Danny.

"Alors quoi ? C'est tout ce que tu sais faire ? Tu sais que tu es navrant !?!... Non. Sans blague ! De tous les esprits que j'ai pu rencontrer, tu es sans aucun doute le plus pitoyable de tous. Alors quoi ? Qu'est-ce qui va pas chez toi ? Tu as peur de moi que tu n'oses pas m'attaquer directement ?"

Dean avait discrètement glissé sa main à l'arrière de son pantalon pour récupérer une de ses armes dont il enleva le cran de sécurité. Il continuait à regarder le poltergeist d'un air de défi.

"Allez ! Laisse ces enfants tranquilles et viens te battre à la loyale !" (en lui faisant mine d'approcher)

"ILS SONT..."

"A TOI ! Oui, je sais. Tu commences sérieusement à m'énerver avec ça... Tais-toi et montre-moi l'homme que tu prétends être... car là, honnêtement, tu agis comme une femmelette. Affligeant ! Tu sais quoi ? Tu m'fais pitié ! Non, sans rire. N'importe qui... N'importe quelle créature m'aurait déjà sauté à la gorge, mais toi... nan !... toi tu restes à bonne distance... ça confirme bien c'que j'disais... t'es qu'un froussard, un esprit de pacotille qui a peur de se faire botter l'cul par un simple humain !... J'ai bien résumé ?"

"Je crois surtout qu'il est furieux..." (inquiet)

"Ah ! Mais c'est tout un art !..."

"Tu le fais exprès ? Mais t'es carrément cinglé !..."

"Oui. Je sais. On me le dit souvent... Moi, j'préfère appeler ça du talent..." (fier de lui)

"Qu'importe ! Maintenant il va te mettre en pièces..."

"Je suis impatient de voir ça..."

Tom haussa les épaules. Qu'est-ce qu'il pouvait être têtu !... Une vraie tête de mule ! Inutile d'essayer de lui faire entendre raison. C'était un combat perdu d'avance. Tom soupira. Encore une vie qui allait être gâchée et il ne pouvait rien y faire.

Pendant ce temps, ivre de rage, le poltergeist avait quitté sa forme vaporeuse pour quelque chose de plus solide, de plus humain... ça n'annonçait jamais rien de bon... Dean restait cependant incroyablement calme. C'est pas possible, il est totalement dingue !... Mais merde quoi, ça se soigne !...

Dean fixait toujours la créature d'un air de défi et avec un sourire narquois qui semblaient faire mouche. C'est ça mon pépère, approche... approche... n'aies pas peur... tonton Dean ne te veut pas de mal... Allez ! Approche ! Et alors que le poltergeist allait se jeter sur lui, Dean sortit son arme et tira à plusieurs reprises. Il s'évapora dans les airs.

"Ah oui ! J'oubliais. J'ai jamais dit que je suivais les règles..."

Il gardait le sourire, ne serait-ce parce qu'il avait berné un jeune poltergeist. Mais il le savait, ce calme ne serait que de courte durée. Dépêche, Sammy, dépêche !...
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 20:01

Manoir Kilkenny, dans la chambre des deux frères

Sam continuait toujours sa lecture du rituel. Rien ne devait être fait à la légère, surtout avec une pareille menace. Mais, lorsqu'il entendit les coups de feu, son coeur se serra... Dean ! Tiens bon ! Et il accéléra la cadence...

"...Oremus Deus, et Pater Domini nostri Jesu Christi, invocamus nomen sanctum tuum, et clementiam tuam supplices exposcimus : ut per intercessionem immaculatae semper Virginis Dei Genitricis Mariae, beati Michaelis Archangeli, beati Joseph ejusdem beatae Virginis Sponsi, beatorum Apostolorum Petri et Pauli et omnium Sanctorum adversus satanam, omnesque alios immundios spiritus, qui ad nocendum humano generi animasque perdendas pervagantur in mundo, nobis auxilium praestare digneris. Per eumdem Christum Dominum nostrum. Amen..."

Tiens bon, Dean !
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 20:03

Dans le hall du Manoir Kilkenny

L'esprit n'était toujours pas revenu en ces lieux, mais Dean le savait : tout n'était qu'une question de secondes... Avec toute cette rage, toute cette fureur qui le caractérisaient, il n'en faudrait sans doute pas plus pour qu'il ne réapparaisse.

Tout à coup, les murs se mirent à trembler violemment, rendant le moindre mouvement périlleux. Ksss ! Mauvais joueur !

"Hé, l'affreux ! Où est-ce que tu te caches ? Allez, montre-toi, j'ai passé l'âge de jouer à ce jeu-là !..." (criant à travers toute cette cacophonie)

Il n'avait pas tourné la tête trente secondes qu'il reçut un livre sur le crâne.

"Hhhhhéééééé ! C'est d'la triche, ça ! Lâche !"

Il avait à peine prononcé ces quelques mots que les tremblements reprirent de plus belle, menaçant de tout faire s'écrouler. Il devenait urgent qu'il s'en aille.

Le poltergeist réapparut sous sa forme solide en haut de l'escalier, un rictus aux lèvres. Il semblait narguer Dean.

Soudain, une brise se leva à l'intérieur du manoir, tourbillonnant et avalant tout sur son passage. Nul doute que l'exorcisme arrivait à sa fin. La créature s'en rendait aussi compte... Elle regarda en direction de la chambre des deux frères, décidée à en découdre. Dean avait suivi son regard et sentait son sang bouillir de rage.

"N'y penses même pas, mon coco ! J'te jure, si tu t'avises de toucher à un seul de ses cheveux, j'te réduis en poussière et j'envoie tes restes geler en Enfer !"

La menace n'eut aucun effet, si ce n'est de l'attirer encore plus vers la porte de leur chambre. Non. Non. Non. Non. Non. Hors de question ! Il courut à perdre haleine tout en criant à pleins poumons.

"SSSSSSSSSSAAAAAAAAAAAMMMMMMMMMMMYYYYYYYYYY !"

Contre toute attente, le poltergeist restait à la porte. Dieu merci ! Il avait pensé à sécuriser la pièce. Oui. Mais pour combien de temps encore ? Dean se jeta sur l'esprit et commença alors un corps à corps...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 20:08

Sad Sad Sad Sad Sad Sad
Tiens bon Dean 😢 😢 😢

SAM, GROUILLE TOI affraid affraid pale pale


La suite :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 20:30

Manoir Kilkenny, dans la chambre des deux frères

Sam s'était retranché près de son autel, le plus loin possible de cette porte qui menaçait de céder à tout moment. Déjà qu'avec cette brise et les tremblements, ça n'arrangeait pas les choses...

Il prit un peu de poudre de trèfle qu'il saupoudra sur la bougie, puis il y eut comme un éclair. Sam recommença donc à psalmodier, de plus en plus vite, car le poltergeist était proche.

"... Exorcizamus te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregario et secta diabolica, in nomine et virtute Domini nostri Jesu Christi, eradicare et effugare a Dei Ecclesia, ab animabus ad imaginem Dei conditis, ac praetioso divini Agni sanguine redemptis. Vade satana, inventor et magister omnis fallaciae, hostis humanae salutis. Da locum Christo, in quo nihil invenisti de operibus tuus ; da locum Ecclesia uni, sanctae, catholicae, et Apostolicae, quam Christus ipse acquisivit sanguine suo. Humiliare sub potenti manu Dei, contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomini Jesu, quem inferi tremunt, cui Virtutes coelorum et Potestates et Dominationes subjectae sunt, quem Cherubim et Seraphim indefessas vocibus laudant, dicentes : Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth. Per Christum Dominum nostrum. Amen..."

Tout à coup, la porte vola en éclats et avec elle la protection qu'il avait installé. Le poltergeist se jeta sur lui, sous le regard impuissant de son frère... Quelle ne fut pas sa surprise lorsque la créature fut repoussée, laissant le temps à Sam de finir le rituel.

"... Ab insidiis diaboli, libera nos, Domine.
Ut Ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire. Te rogamus, audi nos.
Ut inimicos sanctae Ecclesiae humiliare digneris. Te rogamus, audi nos.
"

Puis il lança l'eau bénite sur le poltergeist qui grimaça de douleur avant de disparaître dans un nuage de fumée.

Dean regardait toujours son frère avec des yeux ronds comme des billes.

"Euh... Tu peux m'expliquer comment tu...?"

Sam se contenta de sortir de dessous son tee-shirt un petit sac qu'il portait autour du cou.

"Et tu n't'es jamais dit que ça pourrait m'servir ?"

"Bah ! Tu ne revenais pas... alors..."

"Nan ! J'y crois pas. J'risque ma vie pour le protéger et môssieur porte un gri-gri !... Au moins, c'qui a d'bien, c'est qu'le poltergeist est parti pour un aller simple direction les Enfers."

"Ouais" (en expirant démesurément)

"ILS SONT A MOI !"

"Dis, Sammy, t'avais pas parlé d'un rituel d'exorcisme efficace ?" (grimaçant)

"ça aurait dû marcher ! C'était un rituel superpuissant... Pourquoi il est encore là ?" (désappointé)

"J'sais pas, Sammy ! Tu n'as qu'à lui demander..." (sérieux)

"Ah !? Et tu crois qu'il va me répondre quoi ?"

"ILS SONT A MOI !"

"ça..."

"Ow !"

"Comme tu dis. Au fait, tu n'aurais pas un de ces trucs pour moi. J'crois qu'on va en avoir besoin..."
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 22 Nov - 20:36

J'aime pas çà, j'aime pas çà affraid affraid affraid

Vivement la suite car j'ai un trés mauvais pressentiment pale pale pale

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
:921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 25 Nov - 22:43



Dans la chambre des deux frères, Manoir Kilkenny

"Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"

"Alors là, aucune idée, mon petit Sammy !... C'est toi le cerveau, non ?... Tu vas bien nous trouver une solution..."

"Bah..."

"ILS SONT A MOI !"

"Oui. Bon. J'voudrais pas te brusquer, mais je crois qu'il n'a pas ma patience..."

"Il est furieux"

"Non ! Tu crois ? Comment te sentirais-tu à sa place si on t'avait fait un exorcisme ? En plus, ça avait l'air d'être douloureux..."

"Vous avez utilisé des armes..."

"Pardon ? On a un poltergeist sur les bras et toi... toi... tu t'inquiètes pour sa santé ? Tu te fous de moi, là !... Mon grand, il serait temps de revoir un peu tes priorités..."

"Mais qu'est-ce qui s'est passé ici ? Et puis d'abord, quel est l'idiot qui a tiré ?" Idiot, moi ? Impensable. Et merde, j'l'avais oublié celui-là...

"Eddie, j'vous assure, c'est pas du tout c'que vous croyez !..."

"J'aurais dû m'en douter que vous n'étiez pas étranger à tout cela !..."

"Mais..."

"Non. Laissez-moi deviner ! Tout cela c'est la faute du... Comment vous dites déjà ? Ah oui, du poltergeist..."

"Ben justement..."

"Il n'y a vraiment pas moyen de vous laisser seul sans surveillance ! Un vrai gamin ! Vous ne pouvez pas le laisser tranquille, cet esprit ? Il ne vous a rien fait, à la fin !..." Rien fait ?

"Pardon ?"

"Vous n'avez pas honte d'accuser un pauvre esprit innocent ?" Vaut mieux entendre ça que d'être sourd !...

"Innocent ? Il s'est attaqué aux enfants... à mon frère... à moi... et à combien d'autres avant nous ? Pourquoi vous voilez-vous encore la face ? L'univers des esprits n'est pas ce monde tout rose que vous vous êtes imaginé. Tout comme dans le nôtre, il a ses brebis galeuses... et cet esprit en fait partie"

"Balivernes ! Tout ceci n'est que pur mensonge !"

"Vous ne me croyez toujours pas, hein ? Mais qu'est-ce qu'il vous faut, bon sang ? Des preuves ? S'il n'y a que ça, c'est tout simple. Vous n'avez qu'à leur demander !..."

"A qui donc ? Aux esprits ? Mais vous divaguez complètement, mon pauvre garçon !..." Tu sais ce qu'il te dit le pauvre garçon ?

"Je ne vois pas le problème... Mais peut-être avez-vous peur d'affronter la vérité en face... Peut-être avez-vous peur d'avoir tort... Et vous ne le supportez pas ! C'est ça, hein ?"

"Jeune homme, je ne vous permets pas !..." Ouh ! J'ai touché une corde sensible !... C'est pas trop tôt. J'commençais à désespérer...

"Je me fous de ce que vous pouvez bien penser de moi !... Tout ce qui m'importe, c'est que le manoir ne devienne pas le théâtre d'un massacre à grande échelle. Si vous ne pouvez pas comprendre ça... Tant pis pour vous ! Mais il est hors de question... Vous m'entendez ? Il est absolument hors de question que je laisse un poltergeist en liberté me pourrir l'existence !..." (sur un ton froid)

Le ton était rapidement monté entre les deux hommes, entre les deux fortes têtes... Mais les derniers mots de Dean, durs, acides, sévères, avaient laissé Eddie sans voix. Les questions défilaient dans sa tête. Ce garçon pouvait-il avoir raison ? Avait-il commis une erreur quelque part ? Avait-il mis des vies en danger par de folles croyances ?... Et puis, pouvait-il leur faire confiance à tous les deux ? Son coeur lui disait oui, mais une part de lui-même était encore réticente. Ils étaient si jeunes et pourtant... et pourtant ils paraissaient si matures, tellement sûrs d'eux... C'était curieux. La voix de Sam le sortit de ses pensées.

"Eddie... Ecoutez... je sais que tout ceci est un peu... hum !... que tout ceci est dur à croire... même pour vous... mais Dean a raison... des vies sont en danger... les nôtres... les vôtres... les leurs... Cet esprit est une menace... Et il nous faut comprendre pourquoi il est toujours là..." (d'une voix douce et calme)

"Toujours là ?" (sourcils froncés)

"Euh... Oui... Hum !... Dean et moi avons... hum... pratiqué... euh... enfin essayé de pratiquer... hum... un exorcisme... pour le chasser... Ahem !..." (gêné)

"Un exorcisme ??? Mais qui êtes-vous donc ? Et soyez honnêtes avec moi, cette fois !..."

"Hum... et bien..." (le regard tourné vers son frère, cherchant désespérément de l'aide)

"Dean et Sam Winchester. Des Chester certes, mais des gagnants !... C'est notre boulot." (sourire aux lèvres puis sérieux)

"ça ? Votre travail ? Mais qui voudrait d'un travail comme celui-ci ? C'est insensé !"

"On n'a pas vraiment eu le choix..." (soupirant)

"Sam !..." (d'un air désapprobateur) Puis s'adressant à Eddie "C'est de famille... Nous sommes déjà la deuxième génération de chasseurs..."

"Chasseurs ? Non. Ne dites rien ! Je ne veux rien savoir !... Enfin bref. Admettons... Je dis bien admettons... que vous ayez raison... comment comptez-vous parler avec un esprit ? Vous allez faire quoi ? 'Esprits, êtes-vous là ?' et ils vont vous répondre en frappant plusieurs coups ?!?..."

En entendant cela, Dean manqua de s'étouffer... de rire... Comment pouvait-on encore croire à ces idioties ? Le fossé générationnel sans doute.

"Eddie, ne le prenez surtout pas mal, mais je crains que vos sources ne soient un peu dépassées, périmées..." (se contenant pour ne pas rire)

"Ah oui ? Eclairez donc ma lanterne !..." (vexé)

"Hé bien, pour commencer, le spiritisme, faire tourner les tables, le coup de l'esprit frappeur, c'est bon pour plumer les pigeons... Sauf votre respect, bien sûr !"

"Hum hum ! Bien sûr..."

Sam envoyait un regard noir à son frère pour avoir humilié Eddie ainsi. Certes, il comprenait parfaitement la réaction de Dean. Toujours contredit par Eddie, il tenait là sa revanche. Oui mais... ce n'était vraiment pas le moment de se moquer.

Il y avait ici un poltergeist qui n'hésiterait pas un seul instant à les attaquer. Et en quelque sorte, ce n'était que pure justice. Après tout, ils l'avaient blessé... physiquement d'abord...mais aussi et surtout... dans son amour-propre. Aucune chance pour qu'il laisse passer ça !

"Donc ?"

"Donc ce que nous voulons faire, c'est invoquer un esprit... C'est le terme consacré..." (sérieux)

"Je suppose que vous savez ce que vous faites... C'est sans danger ?"

"Hum... hé bien... pour être tout à fait franc avec vous... il y a des risques..."

"Ah ?"

"Je doute assez que l'Autre nous laisse faire... Il est bien trop en colère !..."

"Et à qui la faute ?"

"Je plaide coupable. J'ai un peu trop bien joué mon rôle..." (grimaçant)

"Votre rôle ?" (ahuri)

"Ben... J'étais censé faire diversion pendant que Sam pratiquait le rituel... C'est tout un art, vous savez... Je crois avoir touché une corde sensible pendant que nous discutions..."

"Attendez voir si j'ai bien compris ! Vous l'avez vexé ?"

"Héééééé !... J'aurais bien voulu vous y voir à ma place !... Et pis d'abord, il était censé disparaître pour toujours... Qu'il ait survécu à un exorcisme n'annonce rien de bon. Ce n'est pas normal... Mais je jure que je vais trouver la cause de tout ceci ! Et quel qu'en soit le prix." (d'un air décidé)

"Et vous avez des idées pour résoudre votre problème ?"

"En fait, nous comptions un peu sur votre participation..."

"Vous avez besoin de moi ?" (étonné)

"La légende du soldat que vous nous avez racontée... elle est vraie, n'est-ce pas ?"

Eddie acquiesça, mais ne voyait toujours pas là où Sam voulait en venir.

"Connaissez-vous son nom ?"

"C'est à lui que vous désirez parler ?"

"C'est un esprit protecteur si l'on en croit votre histoire. Il est le gardien de ce manoir. C'est le candidat idéal pour ce genre de formule... Alors, vous connaissez son nom ?"

"Hum ! Oui... Attendez... J-James... oui, c'est ça, James Scott !..."

"Vous en êtes sûrs ?"

"Parfaitement ! Si je peux vous aider en quoi que ce soit..."

"Vous en avez déjà fait beaucoup. On ne voudrait pas que vous soyez pris entre deux feux... On ne veut prendre aucun risque"

"Je comprends..."

Eddie sortit de la pièce avec les enfants et laissa les deux frères seuls.

"HHHHHHHHHHHHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"

"Et merde ! Il est plus proche que c'que j'pensais ! Sam ! C'est le moment ou jamais !" (en lui envoyant une arme chargée au gros sel)

Sam se précipita vers son sac et en sortit une bougie mauve. Il l'alluma et la posa sur le bureau qui se trouvait dans la pièce.

"ILS SONT A MOI !"

Il se rapprochait, ils pouvaient le sentir : entre la chute de la température et le courant d'air qui faisait vaciller la flamme, peu de doutes subsistaient...

Sam écrivit sur un papier le nom de l'esprit qu'il comptait invoquer, le plia et l'approcha de la flamme.

"Dépêche Sammy ! Il nous reste peu de temps !..."

"Je sais..." (soupirant)

"Que les Salamandres portent la présente jusqu'aux limbes ! Que les Sylphes portent notre voix jusqu'aux limbes ! Esprit de l'au-delà, vous qui vivez en ces lieux, entendez nos paroles, écoutez nos prières ! Nous vous implorons d'apparaître devant nous en pleine gloire pour que lumière soit faite. Ainsi soit-il"

Et il souffla sur la flamme.

A peine le rituel était-il terminé que Sam et Dean se sentirent attirés irrésistiblement par le mur. Et merde !

"ILS SONT A MOI !" Oui. Oui. On sait. La ferme !

"ILS SONT A MOI !"

"Hé ! Tu peux pas changer de disque ? Si tu comptes me laisser ici, ce serait bien que tu te taises !... Tu me casses les oreilles. On ne s'entend plus ici !..."

"Euh... Dean !..."

"Quoi ?"

"Tu ne crois pas que tu nous l'as déjà assez énervé comme ça ?!?..."

"Au point où nous en sommes !... Au fait, t'avais pas invoqué un esprit ?"

"Si mais..."

"Tu crois qu'il y avait de la friture sur la ligne ? Parce qu'entre nous, c'est pas un rapide !"

"Dean !..."

"Quoi ?"

"Tes sarcasmes ne le feront pas venir plus vite. Nous avons assez d'un esprit en colère..."

"Peut-être. Mais en attendant, nous sommes quand même en danger..."

"Parle pour toi..."

"Aurais-tu oublié le coup de l'exorcisme ? Lui, j'en doute... C'est toi qui trouvais qu'il attaquait de manière désordonnée ?... Sois heureux ! Maintenant, il a de bonnes raisons pour le faire..."

"Ah ah ah !" (grimaçant)

Les deux frères étaient toujours soigneusement scotchés au mur, sans aucun moyen de bouger. Cet esprit devait vraiment être furieux !... Et alors qu'ils tentaient vainement de gigoter pour se libérer de son emprise, des objets se mirent à voler dans leur direction. C'est pas vrai ! ça va pas recommencer !?!... Sérieux, deux fois dans la même journée, c'est une fois de trop. Dean soupira avant de recevoir un livre en pleine figure.

"Espèce de..." (gromelant)

Sam sourit, mais il n'avait guère plus de chance. Mais que faisait donc l'esprit du soldat Scott ? Pour un peu, il commençait à comprendre les rapports conflictuels de Dean avec la foi.

Ils étaient vraiment en mauvaise posture... et sans un miracle... le monde pouvait dire adieu aux frères Winchester. Alors que la foi de Sam fondait comme neige au soleil, une grande lumière blanche envahit la pièce, laissant sur place un homme d'une trentaine d'années habillé en uniforme, la baïonnette à la main.

"Sam... Dean... Les frères Winchester en personne !... C'est un honneur de faire votre connaissance... Alors, en quoi puis-je vous être utile ?" Je rêve, là ! Comment peut-il... Comment ose-t-il poser la question ? C'est pas possible ! Il fait de l'humour !?!... J'vais l'tuer !
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 26 Nov - 17:31

C'est vraiment trés déconseillé d'énervé un esprit frappeur :o Shocked

Le choc d'Eddie, et la demande de l'esprit :lol: :lol:

Les frères sont vraiment mal affraid affraid

Vivement la suite :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :921530: :921530: :921530:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 27 Nov - 18:36



"Alors quoi ? Le chat a mangé votre langue ? Il y a bien une raison si vous m'avez appelé, non ?"

Sam et Dean se regardèrent avec un mélange d'étonnement et d'énervement. Ils étaient toujours cloués au mur, servant de cibles vivantes à un lanceur spirite. Et maintenant, alors qu'ils avaient espéré un sauveur, ils se retrouvaient avec une sorte de clown en uniforme militaire. A croire qu'ils étaient vraiment le dindon de la farce.

Dean leva les yeux au ciel à la dernière remarque de l'esprit. S'il avait pu bouger et atteindre son arme, James Scott, esprit protecteur ou non, aurait pris du gros sel dans les fesses. Mais bon, il fallait se faire une raison. Il n'avait aucun moyen de réaliser ce rêve. Mieux valait donc parler... mais rien ne garantissait que ce soit sur un ton poli.

Dean déglutit, puis s'adressa à l'esprit du soldat d'un air décidé.

"C'est curieux ce que vous nous dites là... Selon des sources sûres, vous, les esprits, vous sauriez tout. Seriez-vous l'exception qui confirme la règle ?" (petit sourire en coin)

Sam jeta un regard plein d'incompréhension à son frère. Des sources sûres ? Quelles sources ? Dean ne fait jamais de recherches... Comment pourrait-il avoir des sources ? Dean... que me caches-tu encore ? C'est pourtant toi qui parlais de ne plus avoir de secret l'un pour l'autre...

"C'est vrai. Je suis au courant... Mais c'est tellement plus jouissif de demander quand on connaît déjà la réponse !... Et puis, Dean, où est passé ton humour ?"

Dean sentait la colère monter en lui par vagues. Cet esprit se foutait vraiment d'eux... Non !... de lui... et ça commençait sérieusement à l'agacer. Il faut dire qu'il n'était pas spécialement patient par nature, mais là, avec un poltergeist aux fesses, la patience faisait encore moins partie de ses priorités.

"Mon humour ? T'entends ça, Sammy !?! Notre vie est en danger et lui... lui... il parle d'humour !!!..." (dépassé)

"Ben quoi ? Vous ne savez pas ça ?"

"De quoi ?"

"Il faut rire avant d'être heureux, de peur de mourir sans avoir ri..."

Dean allait répliquer, mais Sam le coupa.

"Dean !... Arrête ça tout de suite ! Tu ne vois pas qu'il te fait marcher ?!?"

"Non ! Tu crois ? Je cours, même. Mais là n'est pas la question ! Nous n'avons pas le temps de nous amuser. C'est bien trop grave, Sam !"

"Euh... Dean... Je crois que tu l'as froissé tout à l'heure..."

"Pardon ?"

"Tu sais bien... Friture sur la ligne... Pas pressé... et tout ce qui va avec..."

"Mais c'était la pure vérité !..."

"Dean..."

"Bon. D'accord. C'était peut-être un peu égoïste... J'm'excuse ! ça te va ?"

"Hé ben voilà !... Il t'en aura fallu du temps pour le sortir... ça te fait si mal que ça ?" Tu ne sais pas à quel point... Ah pardon ! Si.

Pour toute réponse, Dean jura entre ses dents.

"Bon. Trêve de plaisanterie. Que puis-je faire pour vous ?" C'est pas vrai ! Il ne va tout de même pas recommencer avec ça !... Rester calme ! Rester calme ! Inspirer... Expirer... Inspirer... Expirer... lààààààà !... ZEN !

Le soldat Scott le regardait d'un air amusé. Nul doute qu'il lisait dans ses pensées.

"Hééé ! C'est privé, ici ! Bas les pattes !..."

Sam regarda encore une fois son frère d'un air perdu. Il avait vraiment loupé un épisode dans cette affaire, et obtenir des réponses à ce sujet n'était pas à l'ordre du jour.

Avec deux personnes aussi bornées que James Scott et son frère, la joute verbale n'était pas prête de se terminer. Ils risquaient leurs vies dans cette histoire : c'était ça l'important !... L'esprit ne semblait pas s'en rendre compte ou du moins, il faisait semblant. Après tout, il était déjà mort. Il ne pouvait plus rien lui arriver...

"Ahem ! Je ne voudrais pas vous déranger, mais vous pouvez nous libérer ?"

"Enfin quelqu'un de raisonnable dans cette pièce ! Dean, ne le prends pas mal surtout !..."

Dean lui lança un regard plein de haine qui résumait parfaitement son ressentiment.

"Cela doit pouvoir se faire... Mais, Sam, tu es bien sûr de vouloir le libérer ?" (en lui faisant un petit clin d'oeil)

Sam essaya de ne pas sourire. Son frère était déjà d'une humeur massacrante ; pas la peine d'en rajouter. Il se contenta donc d'un petit signe de tête.

L'esprit lui sourit. Son image s'effaça progressivement pour laisser place à une boule de lumière aveuglante qui les obligea à fermer leurs yeux. Quand ils les rouvrirent, James Scott avait totalement disparu : plus d'image, ni d'énergie. Puis il y eut comme un éclair dans la pièce.

L'instant suivant, Dean et Sam étaient relâchés et s'écroulaient lourdement sur le sol, leurs corps engourdis d'être restés trop longtemps immobiles.

"Aaaaaah ! ça fait du bien de se retrouver sur ses deux jambes, n'est-ce pas Sammy ?"

"Je ne dirais pas ça..."

Dean, la mine renfrognée, le regarda l'air de dire 'Tu rigoles ou quoi ?'

"J'veux dire... On est plus à quatre pattes que sur nos deux jambes..." (petit sourire en coin)

"J'appelle ça chipoter, moi ! On n'est jamais aussi bien que sur notre bonne vieille Terre..." (se massant pour faire disparaître les fourmillements)

Sam acquieça, le sourire aux lèvres. Ils étaient enfin libres... L'esprit du soldat Scott avait tenu sa promesse... Le poltergeist avait disparu des radars... encore une fois... Certes, cela avait été bien moins spectaculaire que dans leur ancienne maison à Lawrence, mais le résultat restait le même. Ils en étaient débarrassés.

"ILS SONT A MOI !"

Mais c'est pas vrai ! Qu'est-ce que c'est ? Un P.G.M (Poltergeist Génétiquement Modifié) ? Un poltergeist-zombie (un mort-vivant qui se relève à chaque fois) ? Peut-être qu'on s'y est mal pris ? Naaaan ! Pas possible. On a suivi les règles. Il y a quelque chose qui cloche ici... Et puis... cet esprit-soldat... est-il vraiment ce qu'il prétend être ? Non, mais sérieux, même Maman a fait mieux !... Un coup de sang... Une attaque... et pffuit ! plus de poltergeist !... Mais là... là... on se croirait dans une histoire sans fin...

Après quelques tentatives malheureuses, Dean parvint finalement à se relever sur ses jambes encore frêles.

"Sammy, faut pas traîner ici ! Viens !" (en tendant sa main pour l'aider à se relever lui aussi)

Sam bougea sa tête en signe d'approbation, puis il rassembla dans son sac tout le matériel nécessaire dans le cas plus que probable où ils rencontreraient de nouveau le poltergeist. Il se retourna vers Dean avec ce regard plein d'innocence.

"Hé Dean ! Tu crois qu'il est invincible ?"

"Sam ! SAM ! Regarde-moi ! Aucune créature... Tu m'entends ?... Aucune créature n'est invincible !... Elles le croient toutes, mais c'est faux. Tu le sais, hein ?!..."

Dean regardait avec insistance son petit frère qui semblait désespéré.

"Oui, mais..." (hésitant)

"Il n'y a pas de 'mais', Sammy !... Juste quelque chose qui nous échappe... Pour l'instant, du moins... Pour l'instant... Tu devrais pourtant savoir que les héros gagnent toujours !..."

"Tiens donc !?! Et comment tu sais ça ? C'est ton petit doigt qui te l'a dit ?" (suspicieux)

"Oh non ! Des sources encore plus sûres... Superman, Batman, Flash, Spider-Man, Iron Man..." (souriant)

"Des comics ? Mais... Mais..."

"Il n'y a pas de meilleure source, mon p'tit Sammy !" (sourire jusqu'aux oreilles)

Sam allait répliquer, mais il se ravisa. Il fit juste un signe de tête qui voulait dire 'Tu es un cas désespéré ! Oh et puis laisse tomber !...', tout en se dirigeant vers la sortie.

"Bon. Tu viens ?"

"J'arrive ! J'arrive ! J'te savais pas si pressé, Sam !"

Ce dernier le regarda avec des yeux ronds comme des billes. Pressé ? Pourquoi il ne le serait pas ? Après tout, il y a juste un malheureux poltergeist de rien du tout qui cherche à les tuer. La routine, quoi ! Dean !...

"Me regarde pas avec cet air ahuri !... Je plaisantais... Youhou ! Sammy ! Souris, quoi ! C'était une blague !..."

"Primo : c'est SAM ! Secundo : j'ai pas envie de rire. Il faut faire partir tous ces gens d'ici, Dean !"

"Aucun problème"

Sam le regarda d'un air interrogateur.

"Quoi ? Tu crois être le seul à avoir des idées ? Il faut juste que j'en parle à Eddie..."

"Je rêve ou tu comptes partager ton plan avec Eddie et pas avec moi !?!... Dean !... Vous ne pouvez pas aligner deux mots sans vous étriper ! Dean ! Parle-moi !..."

"Samm-... Sam ! Ce n'est pas le moment d'être jaloux ! Tu l'as dit toi-même, il n'y a pas de temps à perdre... Alors, prends sur toi et fais-moi confiance !..." La dernière fois où je t'ai fait confiance, j'ai été humilié. Alors, excuse-moi si j'ai du mal, là.

"Sam..."

"Ok. Mais pas de coup fourré cette fois-ci !"

"Moi ? Jamais je n'oserais... Tu le sais bien..." (l'air innocent) Mais oui, mais oui, c'est ça...

Les deux frères avaient retrouvé Eddie en bas et il avait fallu à peine quelques minutes à Dean pour expliquer son plan. Eddie déclencha l'alarme tout en criant.

"Ceci est un exercice d'évacuation ! Veuillez vous diriger vers les sorties de secours dans le calme. Dean ici présent vous indiquera ensuite la marche à suivre..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux
» Danny fantôme
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: