Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 27 Nov - 20:18

Que de rebondissement dans ta fic!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 27 Nov - 21:14



En fait c'est fait exprès !... (hi hi hi hi hi Very Happy )... En attendant, il y en a encore quelques-uns à prévoir d'ici la fin (qui n'est pas si proche que ça... Embarassed )---> ça me laisse un peu de temps pour trouver un moyen de dégommer mon poltergeist... Shocked :) Rolling Eyes What a Face C'est que c'est coriace ces trucs-là !!!... :x

En tout cas, merci pour les com's et les encouragements...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 28 Nov - 15:08

Sacré rebondissement pour la fin ! affraid
Oh non, trop hilarant la conversation avec l'esprit :lol: :lol: :lol:
Au tout cas fécilitations et vivement la suite que j'attendrais avec impatience :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 2 Déc - 21:59

Merci pour les compliments...



Tout semblait se passer sans encombre. Pas de banshee. Pas de poltergeist. Sam et Dean se sentaient soulagés. Qui eût cru qu'il était si simple de soustraire des personnes innocentes du courroux d'un esprit frappeur !

Un groupe d'une trentaine de personnes s'était regroupé dans le hall, attendant sagement de plus amples instructions. Parmi elles se trouvaient les Kilkenny et Emily Rose. Lorsque celle-ci passa devant lui, les yeux de Dean brillèrent. Il lui décocha un petit clin d'oeil discret qui la fit rougir.

Dean regarda sa montre et annonça avec le plus grand sérieux.

"Sept minutes trente ! C'est pas mal pour une première fois, mais ça reste un chiffre qu'il nous faut améliorer. Cela dit, rassurez-vous, il n'est pas question de recommencer une quelconque simulation aujourd'hui... Toute bonne chose a une fin. Alors, avant de chacun ne retourne à ses occupations, j'aimerais clore l'exercice par un regroupement dans le parc. Restez derrière moi et suivez-moi dans le calme !..."

Un murmure parcourut l'assistance, visiblement pas très charmée à l'idée de se retrouver dehors par un temps si frais. Un homme se risqua à parler.

"On y est vraiment obligés ?"

"C'est même recommandé..."

"Mais nous n'avons rien pour nous protéger du froid ! Vous ne pensez pas que nous pourrions aller chercher un pull...?" Génial ! Encore une lumière !...

"Dois-je vous rappeler que ceci est un exercice d'alerte au feu ? Pour être honnête avec vous, si c'était vraiment le cas, vous seriez déjà MORTS !... Alors, cessez donc de vous plaindre ! Plus vite on en finit, plus vite vous pourrez regagner vos appartements. D'accord ?"

L'homme paraissait réfléchir à la proposition mais au final, il s'en rendait compte maintenant, il n'avait pas vraiment le choix. Il acquiesça.

"Bien !... On va pouvoir poursuivre..."

Dean s'approcha de la porte d'entrée et mit sa main sur la poignée, prêt à l'ouvrir. Il appuya de toutes ses forces dessus, mais contre toute attente la porte ne bougea pas d'un iota. C'était vraiment trop beau !...

"Sam ! Tu veux bien venir m'aider ? Cette satanée porte joue les récalcitrantes et je ne suis pas sûr d'avoir assez de force pour..." (regardant son frère avec sérieux et avec un soupçon d'inquiétude)

"Pas de problème"

Sam se mit aussitôt à la tâche. Il appuya sur la poignée et tira de toutes ses forces, réussissant même à l'ouvrir d'une dizaine de centimètres. Dean esquissa un sourire. Peut-être s'était-il trompé après tout... Peut-être était-ce seulement une porte mal huilée et capricieuse... Peut-être le poltergeist avait-il lâché l'affaire, trouvant plus fort que lui...

Son bonheur ne fut que de courte durée, puisque la porte échappa des mains de son frère pour claquer sèchement. Saleté ! Dean et Sam se regardèrent, inquiets. Tout s'était bien passé jusqu'à ce qu'ils essaient de sortir du manoir. Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose...

"ILS SONT A MOI !" Mr la Terreur est de retour !

Dean fit la grimace. Il ne pouvait pas rester là où il était, merde ! ça nous faisait des vacances au moins...

"Mais qu'est-ce que c'est que ça ?" (apeuré)

"Pas de panique ! Ce n'est rien... juste une mauvaise blague..." Si seulement ça pouvait être le cas !...

"Vous rigolez ou quoi ? A qui vous voulez faire croire ça ? Il y a en ces murs une espèce de psychopathe qui veut... qui veut..." (hystérique) Mais il lit dans mes pensées, ma parole !

Passé le moment d'étonnement, Dean se tourna vers l'assistance...

"Ne nous affolons pas ! Nous sommes quoi... peut-être plus d'une trentaine... Lui, il est tout seul... Nous avons l'avantage du nombre. Que voulez-vous qu'il nous arrive ? Allons ! Pas de panique !"

Les cris d'affolement et les gestes maladroits dans la bousculade avaient remplacé le calme, au grand dam de Dean. Trop tard pour la panique ! Tous ces gens, tous ces innocents avec leurs gestes désordonnés commençaient à lui faire perdre son calme. Il était prêt à exploser.

La situation semblait désespérée. La bonne nouvelle, c'est qu'ils avaient réussi à rassembler les habitants du manoir. La mauvaise, c'est qu'ils avaient servi des proies sur un plateau d'argent au poltergeist. Comment avaient-ils pu être aussi bêtes et se laisser ainsi berner comme des bleus !...

Il fallait croire que ce poltergeist n'était pas le crétin fini que Dean s'était imaginé. En tout cas, il apprenait vite. La menace en était que plus sérieuse. Malheureusement.

Tout ce brouhaha incessant l'empêchait de réfléchir correctement et contenir son énervement devenait vraiment mission impossible. N'en pouvant plus, il siffla un grand coup, faisant sursauter toute assemblée, Sam compris.

"Là... C'est mieux. Vous voyez quand vous voulez !..."

"Mais le psychopathe...?" C'est qu'il commence à m'énerver sérieusement celui-là à toujours me couper, à toujours me contredire !... Un peu de respect, merde !

"Un psychopathe ? Quel psychopathe ? Vous en avez vu un, vous ? Moi, non. Mais si vous persistez dans cette voie-là, je crains qu'il ne finisse par le devenir... Alors, pour le bien de tous, fermez-là !"

"M-Mais..."

"Chut !" (en lui faisant signe de garder ses lèvres collées)

Sam lui jeta un regard indigné. Comment pouvait-il traiter cet homme ainsi ? Il ne lui avait rien fait après tout. Quoique. Il avait juste créé un vent de panique à lui tout seul. Un véritable exploit, digne du Guiness des records. Une véritable plaie ! Grâce à lui, tous leurs efforts avaient été réduits à néant. Bon. C'était vrai qu'ils n'étaient pas totalement maîtres de la situation... Mais avant qu'il ne mette son grain de sel, ils en avaient encore l'illusion. Sam soupira. Il comprenait finalement la position de son frère.

"Dean..." (implorant)

"QUOI ?" (énervé)

"Tu ne crois pas qu'ils méritent de connaître la vérité ?"

"Je ne suis pas sûr que 'mériter' soit le mot juste..." (en fusillant l'homme du regard) "... Mais bon. Si tu insistes... hum ! Si vous insistez..."

"Dean !... Arrête de jouer avec leurs nerfs !"

"Ben quoi ! C'est eux qui ont commencé !..."

"Ce n'est pas le moment de se plaindre... Alors, tu leur dis ?"

"Et pourquoi ce serait moi, d'abord ? On la connaît tous les deux, cette vérité..."

"Oui, bien sûr... Mais c'est toi qui as dit que tu t'en chargeais..."

"Oh ! C'est petit !..."

"Deee..."

"Vous avez pas bientôt fini vous deux ? On dirait deux gamins qui ont peur d'avouer à leur mère qu'ils ont cassé un carreau !... Alors, cette soi-disant vérité...?"

Dean lui fit signe de la boucler, aussi gentiment et poliment que ses nerfs le lui permettaient encore.

"Vous voulez la vérité ? Bien. Aucun problème. Vous êtes venus pour 'hanter' les lieux..." (en dessinant dans l'air des guillemets avec ses doigts) "... Vous allez rire !... Eh bien, il y a un esprit bien réel qui a aussi pris ses quartiers ici. Amusant, non ?" (d'un air de défi)
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 2 Déc - 23:35

"Vous voudriez nous faire croire que..."

"Que ce manoir est hanté !... Oui, Monsieur. Je le dis et je le répète..." Mais faudrait pas me le faire répéter trop souvent... Je pourrais ne plus répondre de rien.

"Vous êtes un malade !" Hééé ! Doucement avec les gentillesses !... Hé, Sam ! ça te dirait pas de le jeter en pâture au poltergeist ? C'est mal, je sais... Mais ce serait louable : le sacrifice d'un seul pour en sauver des centaines. Pourquoi on peut pas ? Ah ! Oui. Satanée conscience ! Elle n'a vraiment aucun humour !...

Dean allait répliquer, ayant sans doute une formule cinglante en réserve, mais Sam préféra prendre la parole avant que tout ceci ne dégénère.

"C'est pourtant la vérité" (d'une voix calme)

L'homme éclata de rire.

"Qu'est-ce qui vous fait rire ?" (étonné)

"Vous deux... en voulant nous faire avaler ces salades. Allez ! Soyez beaux joueurs et dites-nous où est cachée la caméra !..." Caméra ? Cachée ? Je rêve là !... Il prend tout ceci pour une farce !... Quel crétin !

"Pardon ?" (perdant patience)

"La plaisanterie a assez duré ! Ce n'est plus drôle, maintenant !..." Drôle ? DRÔLE ? Avoir un poltergeist sur les bras, c'est tout sauf drôle... S'il ose encore prononcer un seul mot en rapport avec le rire ou l'humour, je jure que je l'étrangle !

"C'est très sérieux au contraire... Vous ne semblez pas mesurer le danger de la situation. Le manoir est hanté par un poltergeist..."

"Un poltergeist ? Rien que ça !... Ce n'est qu'un film, mon pauvre garçon !... Pas la réalité. Un poltergeist... Laissez-moi rire !..." Il l'a dit. Il a osé le dire !

Dean commençait à retrousser ses manches, guidé par un mantra hors du commun : 'Lao-Tseu l'a dit, il faut trouver la voie. Moi je l'ai trouvé. Je vais lui casser la gueule !'

L'homme reculait maintenant, visiblement conscient de la menace que représentait Dean. Pas de doute ! Il devait s'être... Non !... Ils devaient s'être échappés d'un asile de fous... ça ne pouvait être que ça. Aucune chance que tout ceci soit vrai ! Foi de Mitch, jamais ils n'arriveront à me faire avaler de pareilles sornettes ! C'est que je tiens à garder les pieds sur terre, moi !

Sam, qui avait observé la scène, riait en silence... Mais il connaissait bien son grand frère. Il ne fallait pas le pousser à bout, sinon c'était à ses risques et périls !...

Malheureusement pour Mitch, il avait largement outrepassé son quota et maintenant, Dean bouillonnait de rage. Pauvre inconscient ! Pauvre idiot, oui ! Mais bon, Sam avait l'âme généreuse et il s'interposa entre Dean et sa victime potentielle.

"Dean ! Non !"

Pour toute réponse, il n'eut qu'un grognement.

"Vous avez vu ? Hein ! Vous avez vu ? Il a essayé de m'agresser !..."

"Avouez que vous l'avez un peu cherché..."

"Mais vous êtes fous, ma parole !" Mon Dieu ! Retenez-moi ou je vais faire malheur !...

Emily Rose s'était entre-temps rapprochée du petit groupe. Elle tapota l'épaule de l'homme.

"Hé, Mitch !"

"Hmm ?" (se retournant)

"La ferme !" (en lui assenant une bonne droite)

Mitch se tint la mâchoire, tout miséreux, alors que Dean jugeait avec fierté les nouvelles qualités qu'il découvrait chez son amie. Il ne put retenir un sifflement, ce qui eut pour effet de faire rougir la principale intéressée.

"Je... je... je suis désolée... mais il commençait à m'énerver..." (embarrassée)

"Oh ! Mais ne t'excuse pas !... Je crois que tout le monde ici en rêvait..."

Emily Rose sourit timidement.

"Donc ! Un poltergeist..." (reprenant son sérieux)

Les deux frères acquiescèrent de la tête.

"Charmant ! Et comment on s'en débarrasse ?"

"C'est bien ça le problème. On n'y arrive pas... et pourtant, on a utilisé toutes nos ressources... Il y a quelque chose qui cloche ici !... Il aurait déjà dû disparaître !"

"Ow ! Qu'est-ce qu'on fait alors ?"

"Comment ça 'on' ? Il est hors de question que tu te mêles de ça ! Tu pourrais mourir..."

"Première nouvelle. Alors pourquoi tu y vas, toi ?"

"C'est mon job !"

"Peut-être... mais je ne veux pas te perdre. Et si je dois mourir, je préfère encore que ce soit avec toi ! Jamais je ne pourrais vivre sans toi..."

"Ne dis pas n'importe quoi ! Personne ne va mourir, ok ?!..." (lui tenant le visage)

"Je peux venir alors ?" (avec une lueur d'espoir dans les yeux)

"Non !"

"Mais... mais..."

"Je ne pourrais pas faire correctement mon travail si je te sais en danger..."

"Mais je sais me défendre !"

"Oui mais..."

"Temps mort !"

"Hilarant, Sammy ! Vraiment hilarant !"

Sam haussa les épaules, désemparé.

"Arrêtez de vous chamailler, vous deux !"

"C'est LUI qui a commencé !"

"C'est ELLE qui a commencé !"

"J'veux pas l'savoir ! On est ici pour une bonne raison : elle commence par un P et finit par un T... ça vous rappelle quelque chose ? Bien... On avance alors."

"Mais Sam..."

"Y a pas de 'Sam' qui tienne, Dean, on doit les protéger... On doit les aider à se protéger..."

Dean soupira, mais il savait que son frère avait raison. Laisser toutes ces personnes seules, ce serait du suicide.

"ILS SONT A MOI !" Tiens ! ça faisait longtemps... A croire qu'il apprécie le silence lui aussi.

"Tu as de quoi pour les protéger ?"

"Un peu de sel. De l'eau bénite. Du thym. Et toi ?"

"Quelques cartouches de gros sel..."

"ça va faire juste..."

"Ouais... Quelqu'un sait tenir un fusil ?"

"Quelle question !"

"Très bien, Eddie. Voici des cartouches de gros sel. Les esprits détestent ça. Ne tirez que lorsque vous êtes sûrs d'atteindre la cible ! On ne peut pas se permettre de gaspiller nos faibles munitions..." Ah ! Qu'est-ce que je donnerais pour aller à l'Impala et vider le coffre !...

Eddie fit un signe de tête pour montrer qu'il comprenait parfaitement.

"ILS SONT A MOI !"

"Oh toi, la ferme !"

Dean avait à peine prononcé ces mots qu'il se retrouva projeté avec violence contre une armoire. Mais c'est pas vrai ça ! Pourquoi c'est toujours moi ? Il frappa le sol de sa main avec rage.

"Dean ! Tu vas bien ?"

"Ouais ! Ouais ! J'vais bien ! Y'a pas de maïe !..." (en se relevant tout en se tenant le dos)

Emily Rose s'était approchée mais il lui fit signe de rester avec les autres, en sécurité.

"Toi, mon vieux, tu vas payer ça !"

Puis s'adressant à son frère...

"Hé Sammy ! Tu comprends pourquoi c'est toujours moi qu'il attaque ?"

"J'sais pas !... Il a peut-être la rancune tenace..."

"Ah ah !"

"Hééééé ! C'est toi qui..."

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que Dean et lui faisaient un vol plané chacun de leur côté.

"ILS SONT A MOI !"

"SAMMY !"

Dean se maudissait intérieurement pour l'avoir ouverte et pour avoir donné des idées au poltergeist. Jamais Sam n'aurait dû être blessé.

"Sam ! Tu vas bien ?"

"Oui... ça va !... Je confirme... Il a la rancune tenace..." (en se massant le haut du crâne où commençait à apparaître une belle bosse)

"ILS SONT A MOI !" Oh non ! Pitié ! Pas encore !...

"HHHHHHHHHHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"

"Hé, Dean ! J'crois qu'on a un gros problème !..."

"Ah ouais ? Fais-moi rire !..."

"J'la vois, Dean... La banshee ! Je peux la voir !..."
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 7:44

Whaou, whaou, l'histoire devient vraiment palpitante affraid affraid affraid affraid

Franchement, l'esprit n'est pas prêt de les lâcher Rolling Eyes Rolling Eyes tout comme la banshee

La dipuste Dean/Sam, et les commentaires de rancunes

Vivement la suite

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 16:01




Dean se tenait debout, le dos reposant contre le mur. Trois attaques en une journée, cela commençait à faire ressentir des effets sur son pauvre corps. Si le poltergeist attaquait encore, et il le ferait sans aucun doute, il finirait par se casser quelque chose. Et cette perspective ne l'enchantait guère.

Ce n'était pas vraiment le fait d'être blessé qui le gênait... Il en avait connu d'autres... C'était plutôt de ne plus pouvoir protéger efficacement son frère, Emily Rose et tous les innocents de ce manoir. Protéger, c'était sa mission, sa raison d'être.

Et s'il échouait... Et si le poltergeist s'en prenait aux autres plutôt qu'à lui... Et s'il avait mis toutes ces personnes en danger... Et si... Et si... Il allait aller loin avec des 'si' !... Non ! Il lui fallait du concret, du réel. Dans cette histoire de fantômes, c'était plutôt ironique.

"Hé Dean !"

La voix de Sam le tira de ses pensées. Dean releva la tête pour tomber nez à nez avec son frère qui semblait le fixer avec inquiétude.

"Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai un bouton sur le nez ?" (en se touchant frénétiquement le visage)

Sam lui lança un de ces regards plein d'incompréhension et d'énervement dont il avait le secret. Il fronça les sourcils et bascula sa tête sur le côté, choqué.

"Arrête de me fixer comme ça !... ça devient gênant, là..."

Sam soupira.

"Excuse-moi de m'inquiéter pour mon frère..."

"Arrête de t'inquiéter ! Je vais bien ! JE-VAIS-BIEN !... Ok ?" Si tu le dis...

Il expira profondément et fit un petit signe de tête.

"A quoi tu pensais ?"

"A un plan pour nous sortir de là..."

"Et tu en es arrivé à quelle conclusion...?"

"On aurait besoin d'un miracle !..."

"On parle de moi ?"

Tout le monde se retourna vers la voix et aperçut le soldat Scott.

"Ce n'est pas le mot que je choisirais..."

"Ouh ! ça me blesse, Dean ! Vraiment. Après tout ce que nous avons vécu ensemble, je t'aurais cru plus reconnaissant..." (sourire aux lèvres)

"C'est votre petit ami ?" Mais pourquoi on me prend tojours pour un gay ?

Dean lança un regard noir au fameux Mitch. La réaction fut quasi immédiate...

"Oui. Je sais. J'me tais !" (en faisant le signe du motus et bouche cousue) Si seulement ça pouvait être vrai !...

"Reconnaissant ? Envers qui ? Envers vous ? Envers un planqué qui n'est même pas fichu de se débarrasser d'un esprit frappeur ? Pour un esprit protecteur, avouez que ça fait un peu tache ! Et puis, quand on s'est fait attaquer tout à l'heure, où vous étiez passé ? Vous avez encore déserté, je parie... C'est bien c'que j'disais : miracle je sais pas, mais planqué, ça oui !... Et après, ça se veut un héros, un protecteur... Laissez-moi rire ! Ah ah ah ! ça y est, c'est bon ! On n'a pas besoin de vous"

Puis il tourna les talons, laissant Sam et les autres sidérés.

"Tu ne penses pas vraiment ce que tu dis !?!" (tentant de parlementer)

"Tu veux parier ?" (énervé)

"Alors ça c'est la meilleure ! On se démène pour sauver les gens... On risque sa vie, sa peau... Enfin, presque... On risque de disparaître pour toujours... Et voilà comment on est remercié !... Sans mon aide, vous ne seriez plus que de la charpie à l'heure qu'il est. Alors tu sais c'que tu es Dean, tu n'es qu'un sale hypocrite !"

"Ah ouais ?"

"Ouais..."

"ça suffit vous deux ! Vos querelles de machos ne nous intéressent pas ! Si vous en veniez au fait ?!.."

"Ces soi-disant gentilshommes m'ont invoqué plus tôt pour que je les aide..." (désignant les frères Winchester)

"Vous êtes vraiment un esprit, alors ?"

"C'est pas une lumière, dites-moi !..."

"Loin de là, James, loin de là..."

"Hééé !"

"Oui. Je suis un esprit, un fantôme, un revenant, un spectre... Mais appelez-moi James tout simplement !..."

"Une maison de fous... Oui, c'est ça, je suis dans une maison de fous..." Il m'énerve, mais il m'énerve !...

James Scott leur fit un petit clin d'oeil avant de disparaître... puis de réapparaître devant Mitch.

"BOOOOOHHHH !"

Ce dernier eut tellement peur qu'il s'évanouit.

"Bon. Maintenant qu'on a la paix, on va pouvoir continuer... Où j'en étais déjà, moi ? Ah, oui !... Ils voulaient que je les aide... et c'est ce que j'ai fait... sans trop me vanter..."

"Tu veux mon avis ? Tu en fais déjà trop !... Le poltergeist est toujours là... et c'est grâce à toi !..."

"Héééééé ! J'ai jamais dit que j'allais le tuer !"

"Des scrupules ? Du sentimentalisme ? C'est nous les méchants chasseurs, alors on ne peut pas nous faire confiance...?"

"Doucement avec les hypothèses, là ! J'ai fait ce que vous m'avez demandé... enfin, ce que Sam m'a demandé... c'est-à-dire vous libérer. C'est ce que j'ai fait. Alors, si vous n'êtes pas contents, vous n'avez qu'à vous en prendre à vous-mêmes !... Et peut-être que la prochaine fois, vous formulerez mieux vos désirs..."

"Non mais attends ! Tu nous accuses de ne pas savoir c'qu'on veut ??? Tu te fous de nous ou quoi ? Tu peux lire dans nos pensées. Tu savais très bien ce qu'on voulait, et pourtant tu n'as rien fait pour y remédier !..."

"Je ne voulais pas briser le mythe de Mary Winchester, protectrice de ses enfants chéris..." (cherchant visiblement à détendre l'atmosphère, sans trop de succès)

"Mais qu'est-ce qu'il y a avec vous, les esprits ? C'est quoi le problème ? Vous avez un code d'honneur ? Je ne t'attaque pas... Tu ne m'attaques pas... Tu as fait le serment de le protéger lui aussi ?..."

"Dean..."

"Non, Sam ! Je veux savoir !"

"J'en ai marre de toutes ces insinuations, Dean Winchester !... Mais bon, puisque tu veux tout savoir... Je vais tout t'expliquer..."

"C'est pas trop tôt !"

"Et cesse de m'interrompre, à la fin ! C'est très désagréable !... Je n'ai jamais dit que je ne voulais pas l'éliminer... C'est simplement que je ne peux pas le faire... Et pourtant j'ai essayé..."

Les deux frères se regardèrent avec des yeux ronds. Il se passait vraiment quelque chose d'inédit ici... Quelque chose qui dépassait l'entendement...

"... mais je pense que vous vous en doutiez... Du moins, je l'espère. C'est mon rôle de protéger les innocents mais ici, rien n'est plus comme avant..."

"Qu'est-ce qui se passe ici ? Je suis sûr que vous avez des éléments de réponse... Après tout, vous êtes omniscient."

"C'est vrai. Il y a quelque chose de puissant qui protège cet endroit et ceux qui viennent s'y réfugier..."

"Hé bien, je crois qu'il y a une faille dans ton raisonnement, Sherlock ! Sam et moi avons été ses cibles préférées, si ce n'est ses uniques cibles. Alors, question protection, on a vu mieux..."

"C'est bien ça le problème !... Il n'est pas question de protéger les corps... mais les âmes..."

"Les âmes ?"

"Oui. Et c'est pour ça que cet esprit ne disparaît pas..."

"Vous nous parlez de magie, là !"

James Scott fit un petit signe de tête.

"Et qui dit magie dit sorcier/sorcière... Quel est parmi vous l'idiot(e) qui a osé prononcer cette formule ?"

Personne n'ouvrit la bouche, visiblement apeurés. Sam fit signe à son frère de le suivre à l'écart.

"Dean !... Je peux te parler deux secondes ? Je repensais à une chose... Si le poltergeist ne peut s'attaquer qu'aux corps... et en même temps qu'à nous... tu ne crois pas que...?"

Sam n'osa en dire davantage, laissant l'idée suivre son cours dans l'esprit de son frère. Il fallut quelques minutes à Dean pour pleinement réaliser la portée des paroles de son petit frère. Il écarquilla les yeux au maximum avant de se laisser glisser tout doucement sur le sol, profondément choqué.

"Dean ! Dean ! Réponds-moi ! Tu vas bien ?"

"Si je vais bien ? Tu me demandes si je vais bien ? Evidemment que je vais bien ! Enfin Sam, pourquoi j'irais mal ? Tu es juste en train de me dire que nous sommes les seuls humains de ce manoir !... et que je suis tombé amoureux d'une miss esprit... Pourquoi ça n'arrive toujours qu'à moi, hein ?!? Pourquoi ?" (abattu)

Sam ne savait quoi répondre. Il n'avait pas les réponses. Il ne savait comment consoler son frère. Il aurait voulu le prendre dans ses bras, lui dire combien il était désolé et que la vie continuerait malgré tout. Toutes ces sottises de circonstance...

Rien n'irait jamais mieux ; il le savait en connaissance de cause. Son frère n'irait jamais mieux. A trop vouloir garder en lui ses émotions, il ne pourrait jamais aller de l'avant. Et c'était cela qui inquiétait le plus Sam : perdre son éternel héros, perdre son frère...
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 17:05

Un peu plus loin, les habitants du manoir avaient été les témoins silencieux de la scène. Il y avait visiblement quelque chose qui n'allait pas. Emily Rose le savait, mais elle n'osait pas les approcher, comme si elle sentait qu'il ne fallait pas troubler ce moment d'intimité fraternelle. Elle se contenta donc d'interroger la seule personne qui pouvait avoir des réponses.

"Que se passe-t-il ?"

"Ils viennent de découvrir un terrible secret..." (triste)

"Ah ! Et c'est...?"

"C'est à eux de vous le dire... Pas à moi !..."

"ça t'arrange, hein ? Avoue !"

"Dean..."

"Pourquoi tu nous as rien dit ? Pourquoi ?" (furieux)

"Et à quoi ça vous aurait servi ? A rien."

"Ce n'était pas à toi d'en juger ! Jamais tu n'aurais dû nous cacher une chose pareille !..."

"Mais quoi à la fin ?"

James et Dean baissèrent la tête. Ce fut donc à Sam de prendre la parole. De toute façon, il n'avait pas le choix. Jamais ces deux-là n'avoueraient la triste vérité. L'un par pudeur. L'autre pour des raisons sentimentales. Sam inspira profondément avant de lâcher dans un souffle...

"Vous êtes tous des esprits !" (gêné)

L'annonce fit l'effet d'une bombe. Si certaines personnes restaient stoïques devant l'événement, la plupart des habitants du manoir se regardaient entre effroi et soulagement. Comment quelque chose d'aussi gros avait-il pu leur échapper ?

Si nous sommes des fantômes, comment sommes-nous morts et pourquoi ne sommes-nous pas au Paradis ? En tout cas, nous sommes en sécurité... C'est l'essentiel. Voici ce qui se passait dans leurs petites têtes... enfin, dans leurs enveloppes corporelles.

Parmi eux, seul un n'avait toujours pas réagi : Mitch. D'un autre côté, il était toujours dans les vapes. Mais quelque chose laissait présager qu'il ne le prendrait pas bien lorsqu'il se réveillerait.

"Il ne veut plus me voir, n'est-ce pas ?" (yeux mouillés de larmes)

"Laisse-lui le temps Emily Rose... Laisse-lui le temps de digérer l'information... Je sais qu'il t'aime... Ne t'inquiète pas, il reviendra !... Il reviendra..." (se voulant rassurant)

"J'espère que tu as raison..." (un petit sourire essayant de percer)

Sam lui frotta gentiment le dos en signe de réconfort, puis il alla rejoindre son frère.

"On a un plus gros problème sur les bras..."

"Comment ça pourrait être pire qu'être mort ?"

"Hé bien ! Pour être honnête avec vous, Eddie, le poltergeist et la magie sont liés. Donc, on rompt le charme et on en est débarrassés. Simplissime, non ?"

"Et en quoi sommes-nous concernés dans cette histoire ? Après tout, nous sommes déjà morts..." Non ! C'est pas vrai, je rêve !... Ils cherchent à se défiler... Après tout ce qu'on a fait pour eux ! Esprits indignes, va !

"Hé bien..." (réfléchissant)

"Eddie ! Nous nous rendons bien compte de la situation... et je sais que c'est dur d'apprendre que l'on est différent... mais vous êtes toujours le maître de ce manoir... et vous avez un devoir envers toutes ces personnes... toutes ces âmes... toutes ces âmes égarées comme vous aimez les appeler... Eddie, quelle que soit cette formule et ce à quoi elle était destinée, tout a dégénéré...

Non seulement elle a attiré les âmes en errance jusqu'ici - le poltergeist en est la preuve (presque) vivante -, mais encore elle les retient prisonnières dans l'enceinte du domaine... tout comme les vôtres... Tout tourne autour de votre manoir, Eddie... C'est nécessairement quelqu'un de votre entourage..." (d'une voix calme)

"Vous m'accusez ? Comment osez-vous !..."

"Je n'accuse personne Eddie... Je suis sûr que cette personne était pétrie de bonnes intentions. Dean et moi ne sommes pas là pour l'en blâmer, mais pour trouver une solution et inverser la formule afin que vous puissiez tous trouver la paix..."

"Oh mon Dieu !"

Tous s'étaient retournés au cri d'Anna Kilkenny. Elle se tenait debout, les mains tremblantes, pâle comme un linge...

"Tout va bien, ma chérie ?" (inquiet)

"Tout est de ma faute ! Tout est de ma faute ! Je suis vraiment désolée !..." (éclatant en sanglots)

Sam et Dean se regardèrent en silence. Ils venaient de trouver leur sorcière...

"Anna ! Tu m'avais promis !..."

"Mais, papa, tu avais tellement envie de ce projet... tu voulais tellement redonner au domaine ses lettres de noblesse... je ne pouvais pas rester là sans rien faire !..."

"Et alors tu as utilisé la magie !... Anna... Qu'est-ce qui t'a pris ? Tu es druide... Ce n'est pas ce à quoi sont censés servir tes pouvoirs !..."

Dean et Sam échangèrent un regard étonné. Ils s'attendaient bien à ce qu'Eddie passe un savon à sa fille pour avoir utilisé la magie, mais pas à ce qu'il sache qu'elle s'en serve. Comment avaient-ils pu passer à côté de ça ? La famille Kilkenny était irlandaise... tout comme la mère des enfants... Ils avaient vu la banshee... Pourquoi pas un druide ? ou une druidesse ? C'était dans la tradition celtique, après tout...

Mais quelque chose préoccupait Sam. Les rituels druidiques ne coïncidaient pas avec le phénomène qui se déroulait sous leurs yeux.

"Mais vous n'avez pas utilisé le druidisme, n'est-ce pas Anna ?..."

Dean leva un sourcil, étonné.
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 18:57

La révélation affraid affraid affraid affraid Extra ! Il a donc de la magie et une tradition lié à cette histoire affraid affraid affraid affraid :155394:

Trés trés futé Sammy Wink

VIVEMENT LA SUITE :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 21:22

Oulala, que de rebondissements! mais tu as uen imagination absolument magnifique!
J'adore!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Lun 3 Déc - 21:47

Merci ! Merci ! Merci !






"... Mes connaissances en science druidique sont assez limitées... mais il me semble que cela consiste en l'harmonie avec les éléments et l'environnement..." ça y est !... Sam est passé en mode Mr Mystère... S'il se met à étaler toute sa science, on risque de ne pas s'en sortir.

"... jamais cela n'aurait pu provoquer un tel effet secondaire..."

"Anna ?"

Celle-ci restait étonnamment muette et pâlissait de plus en plus.

"... Je ne connais qu'une seule forme de magie qui permette de contraindre et qui puisse provoquer de tels contre-coups... et c'est la magie noire..."

Aux derniers mots, Dean avait relevé la tête, alors qu'Anna ne semblait cesser de se renfermer sur elle-même, les yeux rougis par les larmes, la tête baissée, le corps secoué de spasmes.

"Anna ? ANNA ! Dis-leur que c'est faux ! Dis-leur que tu n'as pas pu faire une chose pareille !... Anna !..."

Pour toute réponse, il n'y eut que des sanglots...

"Anna ! C'est toi le pilier spirituel de notre communauté... Tu es censée montrer l'exemple... Comment as-tu pu tomber aussi bas ?" (furieux)

"Mais... papa... je... je... je l'ai fait... pour toi... uniquement pour toi..." (secouée de sanglots)

"Hé bien, je dois dire que c'est raté !..."

Et il s'éloigna du groupe sans un regard pour sa fille.

"Papa..." (en tombant à genoux)

"Il y a une chose que je ne comprends toujours pas... Comment on en est arrivé là ?..."

Anna leva les yeux vers Dean sans pour autant lui répondre. Ah non ! Pas ce regard ! Sérieux. Sam et elle devraient monter un club !...

"Anna... c'est dur... mais j'ai besoin... hum !... nous avons besoin de vous... Quelle formule avez-vous utilisé ?"

Anna avait le regard perdu dans le vague. Elle était morte... Son père ne voulait plus lui adresser la parole... Elle était prisonnière de sa propre formule... Elle avait vraiment tout foiré !... Alors, pourquoi ces jeunes gens s'acharnaient-ils à vouloir son aide ? Elle ne faisait qu'apporter le malheur. Qu'ils la laissent donc tranquille !...

"S'il vous plaît, Anna..."

La voix de Sam était douce, sans rancoeur ni rancune dans le ton... Elle invitait à la confidence. Anna déglutit.

"Je l'ai créée moi-même. Et dire que j'ai fait ça pour éviter les problèmes !... Un vrai coup de maître !" (amère)

Sam garda le silence. Il sentait qu'il devait la laisser s'ouvrir à son rythme...

"J'ai invité les âmes égarées à venir au manoir pour se reposer et se restaurer, tout en leur garantissant la sécurité. Pour moi... vous savez... les 'âmes égarées'... c'était de vraies personnes... pas leurs âmes..." (sanglotant)

"La magie ne fait pas trop dans le figuré. La formule a été prise au premier degré..."

"Jamais je n'aurais dû m'initier à cette magie ! Mon père a bien raison : j'ai trahi la communauté !..."

"Ce qui est fait est fait, ma jolie ! Impossible de revenir en arrière !..."

Sam lui lança un regard noir avant de rajouter...

"Aidez-nous à l'inverser... ça n'effacera pas la faute, mais..."

"Je ne peux pas ! Je suis désolée !" Mais c'est une manie dans cette affaire !...

"Ecoutez Mam'zelle ! Au point où vous en êtes, vous pourriez au moins faire un effort !... Et dire qu'on vous offre sur un plateau un moyen de vous racheter !..."

"Dean !..."

"Et vous croyez que je ne le sais pas ?!? Je. ne. peux. pas. inverser la formule pour une simple et bonne raison : j'ai utilisé le lien du sang ! Et comme vous nous l'avez appris tout à l'heure, je suis morte. Il est donc impossible de l'inverser !"

"Génial ! Génial ! C'est tout bonnement génial ! On est revenus au point mort ! On est toujours retenus prisonniers par un poltergeist et un manoir... Rhââââââ ! J'en reviens pas d'avoir dit ça !..." (petit sourire)

"C'est la magie ça, Dean !..."

"Peut-être. Mais ça ne résout pas notre problème... T'as des idées ? Car là, personnellement servir de jouet à un poltergeist pervers, ça devient carrément énervant !"

"Bon. Bah ! Je crois qu'il ne nous reste qu'une seule solution..."

"Développe !"

"Communiquer"

"Communiquer ? Non mais tu t'écoutes ?!? Tu comptes communiquer avec un poltergeist !... Et dire que je croyais avoir entendu les choses les plus folles... mais là... là, tu bats des records. J'sais pas si tu t'rappelles, mais il est pas très causant..."

"ILS SONT A MOI !"

"Voilà ! C'est justement ce que j'disais !..."

"Dean..."

"C'est non !"

"Mais je n'ai encore rien demandé !"

"Je te connais, Sammy. Quand tu commences comme ça, c'est que ça ne va pas me plaire..."

"Dean... Je peux communiquer avec lui..."

"Ah oui ? Par l'opération du Saint-Esprit ?"

"Non. Avec une formule !"

"De la magie ?"

Sam fit un petit signe timide de la tête.

"Hors de question !"

"Mais Dean... je ne risque rien..."

"Tu crois que je vais avaler ça ? Aucun risque ? Hello Sammy ! Reviens sur Terre ! On parle d'un poltergeist et de magie, là !... ça n'a jamais fait bon ménage ! Alors, tu t'en doutes sûrement, la réponse est NON !"

"ILS SONT A MOI !"

"Tout à fait d'accord avec toi !..."

"S'te plaît ! Dean..." (yeux de cocker) "... juste une toute petite formule de rien du tout..."

"Sam, c'est NON !"

"Rien qu'une petite formule sans conséquences..."

"En quelle langue il faut t'le dire ? NO ! NIET ! NEIN ! NON !"

"Dean... C'est notre seule chance..." C'est pas vrai ! Il ne s'arrête donc jamais !...

Dean eut tout juste le temps de dire "SAM !" avant d'être catapulté à l'autre bout de la pièce, pour la énième fois depuis le début de la journée.

"Dean ! Tu vas bien ?"

"Espèce de sale... Toujours des coups bas ! Je n'sais même pas c'qui m'empêche de..."

"ILS SONT A MOI !"

"ça..."

Dean montra qu'il reconnaissait l'évidence en faisant la moue.

"Tu veux reconsidérer la question ?"

"Tu ne cours aucun danger ?"

"Aucun"

"Je peux rester pendant le rituel ?"

"C'est même conseillé"

"Dans ce cas..."

"Alors c'est oui ! Hein, dis ? C'est oui ?" (surexcité)

"Doucement... Doucement... Je n'ai pas dit ça..." (sérieux)

"Oh !" (déçu)

"J'rigole !... C'est d'accord... mais à une seule condition... non négociable... Je dois toujours t'avoir à l'oeil !..."

"Deal !"

"Deal..."
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 4 Déc - 16:57

Dean et Sam dans la discussion de la magie

Oh non, c'est trop hilarant

La révélation est vraiment choquante ! ^^

Sam à parfois de très bonnes idées voir même un trop sacrifieur ^^

Vivement la suite, c'est de plus en plus rebondissant tout çà ^^

Toujours aussi énervant cet esprit frappeur -_-

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 4 Déc - 18:02



Merci ! Merci ! Merci !...

"Toujours aussi énervant cet esprit frappeur -_-" ---> je crois que c'est dans sa nature... Mais il commence aussi à me porter sur le système (vocabulaire très développé...), mais il est coriace ce saligaud !... :cry: Sad :cry: Mais rassure-toi, il finira bien par disparaître (... un jour ou l'autre... Shocked )

"Vivement la suite, c'est de plus en plus rebondissant tout çà ^^" ---> merci ! merci !... et y en a encore à prévoir... Hé hé hé hé hé... Very Happy La suite ? Vraisemblablement jeudi...

Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mar 4 Déc - 19:26

Je prendrais mon mal en patience et il le faut bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Sam 8 Déc - 15:52

Désolée pour le retard... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Sam 8 Déc - 15:52

La tension était sensiblement retombée entre les deux frères. Passé le temps de la dispute, du haussement de ton, les deux hommes avaient comme scellé leur marché par une poignée de main chaleureuse.

Et, à lire le sourire victorieux de Sam, Dean avait encore dû se laisser convaincre... Il avait encore dû s'incliner... Il faut dire que Sam avait toujours été sa faiblesse... et le serait sans doute à jamais. Le principal intéressé le savait bien et prenait un malin plaisir à le retourner contre son frère.

Cette fois-ci pourtant, il devait bien l'avouer, la tâche n'avait pas été si aisée. Peut-être que Dean commençait à être immunisé contre les regards de chien battu et le ton suppliant de son petit frère... Peut-être que cette affaire était tellement grave que sa raison avait pris le dessus... Peut-être que Sam devait tout simplement remercier le poltergeist pour avoir convaincu Dean de se rallier à sa cause...

Quelle ironie ! Ils cherchaient tous deux à se débarrasser de ce mauvais esprit et il semblait qu'il leur offrait l'occasion et les moyens de le faire. A y réfléchir, la situation n'était pas ironique, plutôt inquiétante... Le poltergeist avait-il des données qu'il ignorait ? Il n'avait quasiment pas à en douter. Mais il était trop tard pour revenir en arrière... Trop tard pour les regrets... Ils n'avaient plus le choix. C'était leur dernière chance.

"Sam ! Tu vas bien ?" (inquiet)

La voix de son frère le fit involontairement sursauter.

"Hein ? Quoi ? Euh... Oui... Oui...ça va... j'étais ailleurs... Désolé ! Tu disais ?"

Dean le regardait avec inquiétude et insistance, comme s'il venait de dire n'importe quoi.

"Quoi ?" (ne supportant plus d'être surveillé)

"Oh ! Moi... rien..." (en haussant les épaules)

"Alors quoi ?"

"Tu t'es regardé dans un miroir récemment ? Hé bien, tu devrais.... Non. Sérieux ! Là, tu m'fais peur mec !"

"Je m'inquiète..." (les yeux dans le vague)

"Ah ! J'le savais bien que cette formule n'était pas sans danger... On devrait en rester là et chercher une autre solution !..." (sûr de lui)

"Que vont-ils devenir maintenant ?" (les yeux rivés sur les esprits)

"Qu'est-ce que quoi...? Mais de quoi tu parles, Sammy ? J'te comprends plus..."

"Que va-t-il arriver à tous ces gens ?"

Dean suivit le regard de son frère, fixé sur le petit groupe d'esprits et en particulier sur Anna et Emily Rose.

C'est vrai. C'était des esprits, mais c'était aussi des personnes à part entière, des identités... Sam en tout cas les jugeait comme tels. Et même Dean, s'il ne l'avouerait jamais, y était attaché. Fortement attaché. Dean continua d'observer les deux jeunes femmes.

Anna avait commis des erreurs. Elle en était consciente et cela la rongeait de l'intérieur. Elle n'osait relever la tête, de peur de voir les regards accusateurs et pleins de mépris. Elle restait seule dans son coin à méditer, à ressasser ses erreurs. Elle aurait voulu mourir... mais la vie lui avait déjà été arrachée par un esprit qu'elle avait elle-même attiré. Elle aurait voulu disparaître... mais là encore, ça lui était impossible... Elle était condamnée à errer, seule.

Une main se posa sur son épaule, doucement, sans agressivité, mais elle ne put s'empêcher de sursauter. Anna leva la tête pour se trouver nez à nez avec Emily Rose. Elle restait interdite. Après tout ce qu'elle avait fait, comment cette jeune femme pouvait-elle ne pas lui en vouloir ?

"Je... je... je... suis... dé... so...lée..."

Ce fut tout ce qu'elle parvint à articuler. Emily Rose s'assit à ses côtés et la prit dans ses bras pour la réconforter.

"Ssshhh ! Tout va bien... Tout va bien se passer maintenant..."

"Suis... dé... so... lée..." (en s'effondrant en larmes)

Et Anna s'épancha sur l'épaule de cette nouvelle amie, pleurant toutes les larmes de son corps...

Dean parut étonné de la réaction de sa petite... de son amie. Il n'en revenait toujours pas. Anna était la cause de tous ses malheurs et pourtant... pourtant Emily Rose ne semblait pas s'en soucier. Elle avait juste lu la détresse dans les yeux d'Anna et n'avait pu se résoudre à la laisser se morfondre ainsi. Elle lui avait juste ouvert les bras. Elle lui avait pardonné.

Oublier... Pardonner... Pourrait-il y parvenir un jour ? Sa gorge se noua. Dean croisa son regard et se sentit submergé par une vague de tristesse, de rancoeur et de culpabilité. Ne pouvant en supporter davantage, il détourna le regard, gêné et honteux, avant de tourner les talons. Sam voulut le retenir...

"Dean..."

"Sam ! Lâche-moi ! J'ai besoin d'être un peu seul..." (haussant le ton)

Il se dégagea violemment de son étreinte et Sam le regarda s'en aller tristement, tout comme Emily Rose.

Pourquoi son frère et lui n'avaient-ils pas droit au bonheur ? Ils chassaient les créatures de l'ombre, sauvaient des innocents pas toujours très innocents... et que recevaient-ils en échange ? Rien. Nada. Le néant complet. La vie était vraiment injuste. La mort aussi, par un certain côté.

Sam adressa un petit sourire gêné aux deux jeunes femmes pour tenter d'excuser le comportement de son frère. Qu'allaient-elles devenir à la fin de toute cette histoire ? La question pouvait paraître saugrenue... Après tout, ils étaient chasseurs. Pas de pitié pour les créatures ! Oui mais voilà... tous ces esprits paraissaient tellement humains... avec leurs sentiments... leurs émotions... leurs vies...

Comment ne pas se préoccuper de leur sort ? Comment rester impassible devant tant de détresse ? C'était toutes les règles qui en étaient chamboulées. Leurs vies aussi. Leurs vies à tous. Humains comme créatures. Pour Sam, il n'y avait pas de différence. Il ferait tout pour les sauver, quel qu'en soit le prix. Il s'en faisait la promesse.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Sam 8 Déc - 16:53

Quelques minutes plus tard, dans le hall du manoir Kilkenny.

"Sam, tu es bien sûr de vouloir faire ça ?"

"Dean !..."

"Hé ! Y'a rien de mal à vouloir des certitudes... Après tout, tu ne comptes que communiquer avec un esprit malin, un poltergeist, une créature, pour essayer de le raisonner... La routine, quoi ! Sérieusement, Sammy, tu vois de quoi ça a l'air, là ?" J'en connais un qui doit bien se marrer de là où il est...

"D'une bonne idée...?" (petit sourire timide)

Dean leva les yeux au ciel.

"Bonne ? BONNE ? C'est pas le mot que j'aurais choisi... Dingue... Inconsidérée... Dangereuse... ça par contre, oui" (fixant son frère avec le plus grand sérieux)

"Dean..." (sur un ton suppliant)

"Bon. Ok ! Tu veux pratiquer ce rituel ? C'est ton affaire ! Mais ne viens pas te plaindre après s'il t'arrive quelque chose !..."

"Mais voyons, Dean, je ne risque rien... J'ai mon grand frère pour me protéger..." (avec malice)

Dean le regarda les sourcils froncés, grimaçant. Quelque chose lui disait qu'il venait de se faire avoir... encore ! Il gromela quelques mots incompréhensibles, puis demanda...

"De quoi tu as besoin ?" (soupirant)

Un sourire victorieux illumina le visage de Sam. Rhââââââ !... ça ne devrait jamais pouvoir exister !...

"Du sel. De l'encens. Des coquillages. De l'eau. Une bougie rouge... et puis... hum !... des pétales de rose..."

"Des pétales de rose ? J'croyais qu'on devait communiquer avec un poltergeist, pas avec un amour de jeunesse !..." (tout sourire)

Sam lui lança un regard noir.

"Dean !..." (énervé)

"Oui. Bon. ça va... j'ai compris... Si on ne peut même plus faire de l'humour..."

Et il partit chercher ce qui lui avait été demandé.

"Anna ! Avez-vous une imprimante au manoir ?" (plein d'espoir)

"Je crains que non. Cet endroit a été conçu comme un lieu de retraite, loin de la civilisation et de ses dépendances technologiques... Un retour aux sources, en somme !" (triste)

"Ow ! Tant pis. Bon... ben... y'a plus qu'à utiliser le portable !..." (grimaçant)

Décidément, rien ne se passerait jamais comme prévu. Nul doute qu'une malédiction frappait leur famille... mais ça ne suffirait pas à arrêter un Winchester. Jamais !

Sam observa la course du soleil puis, visiblement satisfait, il s'agenouilla, attendant bien sagement que son frère lui apporte le matériel nécessaire.

"Tu veux le faire ? Tu en es bien sûr ?" Mais c'est pas vrai !... Il ne lâche jamais l'affaire !... S'il continue sur cette voie, soit il me sape le moral, soit je l'étrangle.

"Dean... Je t'en prie, arrête !"

"C'est moi l'aîné ! Je dois te protéger..."

"Dean... On en a déjà parlé... Je ne changerais pas d'avis... C'est notre seule solution..."

Dean soupira, résigné. Un entêtement pareil, ça se soigne, merde ! Voyant que son frère s'impatientait, il lui remit tous les ingrédients dont il avait besoin.

Contre toute attente, il lui en rendit deux, le sel et les coquillages, afin qu'il trace autour de lui un cercle de protection. Il n'y avait rien de pire en magie que d'être interrompu, alors mieux valait faire en sorte que cela n'arrive pas.

"Tu es prêt ?"

Sam lui fit un petit signe de tête et lui demanda son briquet. Il déposa son ordinateur près de lui, avec à l'écran la photo du journal, prit une grande inspiration et commença le rituel.

Il fit brûler de l'encens dans un petit récipient situé sur sa droite et se mit à psalmodier.

"J'invoque le gardien de la tour de l'Est !
Forces aériennes,
Pouvoir des Sylphes,
Puissance de l'Air,
Venez à nous !
"

Puis, approchant la flamme du briquet de la mèche de la bougie...

"J'invoque le gardien de la tour du Sud !
Forces ignées,
Pouvoir des Salamandres,
Puissance du Feu,
Venez à nous !
"

Il mit sa main dans le bol rempli d'eau et en aspergea sa gauche en disant...

"J'invoque le gardien de la tour de l'Ouest !
Forces aquatiques,
Pouvoir des Ondines,
Puissance de l'Eau,
Venez à nous !
"

Enfin, il prit une pincée de sel qu'il jeta devant lui...

"J'invoque le gardien de la tour du Nord !
Forces telluriques,
Pouvoir des Gnomes,
Puissance de la Terre,
Venez à nous !
"

Dans une petite assiette, il déposa une grosse poignée de pétales de rose et saisit de nouveau le briquet, les yeux rivés sur la photographie affichée sur l'écran de son ordinateur.

"Par les quatre éléments réunis,
Que l'esprit brave les interdits...
Et que par cette invocation,
On puisse entamer la discussion !
"

Et il fit brûler les pétales...

La réponse ne se fit pas longtemps attendre. Plusieurs boules de lumière se mirent à tournoyer autour de Sam, sous le regard inquiet de son frère. Après quelques instants, une de ces boules vint s'abattre sur lui, le faisant basculer vers l'avant.

Dean accourut vers lui en criant...

"SSSSAAAAAAMMMMM !"

Mais il s'arrêta net devant le cercle de protection, n'osant le briser.

"Sam ! Sammy ! Tu m'entends ? Tu vas bien ?"

"Bien sûr que je vais bien !... Qu'est-ce que tu croyais ? Que j'en étais incapable...?" (vexé)

Dean se retourna presque instantanément et fixa d'un air incrédule son petit frère qui se tenait là. Et c'est ça qu'il appelle se passer sans problème !...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Sam 8 Déc - 20:09

Dean est vraiment un véritable têtu Wink

C'est sûr, rien ne pourra arrêter les Winchesters, malgré leurs malchances répétitifs Very Happy Very Happy

Hou là là, cela promet d'être un peu rebondissant et inquiétant ce retournement de situation affraid affraid

Pauvre pauvre Sam pale pale

Vivement la suite ! Je suis impatiente de voir ce qui va se passer

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 9 Déc - 12:14





"Quoi ?" (énervé)

"Y'a rien qui t'choque ?" (étonné)

"Bah... non !..."

"Tu es là devant moi..."

"Oui, merci... ça j'l'avais remarqué !..."

"... mais ton corps est là-bas..." (en pointant vers le cercle de protection)

"Ow !"

"Comme tu dis !"

"Y'a dû y avoir un problème quelque part..."

"Non !... Tu crois...? Sans danger, hein ? 'Cette formule est sans danger, Dean... Il n'y a aucun risque...' La prochaine fois où tu me sors des conneries pareilles, rappelle-moi de te botter les fesses !..."

"Dean..."

"Y'a pas de 'Dean' qui tienne !... Sam ! Tu n'es plus dans ton corps et on n'a toujours pas trouvé le moyen de communiquer avec l'Autre. Je ne vois pas comment ça pourrait aller plus mal..."

"Hé bien..."

"Oui ?"

"Je pense que tu devrais jeter un coup d'oeil derrière toi..."

"Derrière m-...?"

A l'intérieur du cercle, le corps de Sam s'était relevé et faisait maintenant face aux deux frères, tout aussi étonné l'un que l'autre.

Il les fixait de ses grands yeux noirs, un rictus aux lèvres. Il ressemblait à ces prédateurs qui prennent plaisir à intimider leurs proies, à les torturer avant de les tuer...

Il tenta de s'approcher plus près d'eux, mais la barrière de protection magique lui bloqua le passage pour leur plus grand soulagement. Ouf ! Encore heureux que la protection soit efficace, elle ! C'est génial ! On a un lion en cage et Sammy en esprit... On est bien avancés avec ça !...

"Dean ! Attention ! DEAN !" (effrayé) Qu'est-ce qu'il y a encore ?

Dean eut juste le temps de relever la tête avant d'être frappé lui aussi par une boule de lumière. Putain ! ça ne pourra jamais être simple... Après, ce fut le trou noir.

Inquiet de voir son frère allongé ainsi, inconscient, Sam se précipita vers lui et tenta de le réveiller en lui tapotant les joues. Après quelques minutes qui lui parurent une éternité, Dean battit des paupières, laissant apparaître deux billes émeraude.

Qui que ce fut, ce n'était visiblement pas Dean... Mais alors, où était-il ? Après tout, Sam aussi avait été frappé par une boule de lumière, mais il s'était retrouvé hors de son corps. Là, c'était différent. Dean n'était pas réapparu, ni en corps ni en esprit... ça n'annonçait rien de bon !...

La personne, l'esprit qui avait pris possession du corps de Dean ne semblait pas agressif. Il fixait Sam de ses yeux verts, tout aussi interloqué. Il se releva en douceur, comme déboussolé, puis se tourna vers le corps de Sam et celui qui le possédait.

Il fronça les sourcils et pencha la tête sur le côté comme s'il cherchait à se remémorer quelque chose de précis, comme s'il connaissait celui qui se cachait au tréfonds de ce corps. Tout à coup, il y eut dans ses yeux comme une réalisation, une révélation...

"Anthony ?" (d'une voix douce et calme) "Anthony, c'est bien toi ?"

L'esprit dans le corps de Sam parut surpris.

"J-Ju-Julie...?" Julie ? Julie Callathal ? Julie Atkins ? La femme du poltergeist ?

Peut-être que finalement la formule a fonctionné... Peut-être que finalement il va communiquer... mais pas avec nous... à travers nous... Mais ça n'explique toujours pas où se trouve l'esprit, l'âme de Dean !... Dean ! Où es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Dim 9 Déc - 16:26

affraid affraid affraid affraid Le retournement de situation et la révélation affraid affraid affraid affraid

Elles ne sont pas sympas ces boules de lumières affraid affraid

Aïe, où se trouve Dean pale pale Sam sortit de son corps pale pale

Oh my god, my god, je ne peux plus attendre

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Mer 12 Déc - 22:19





"Anthony... chéri..."

"J'ai cru un instant que je t'avais perdue..." (troublé)

"Mais voyons, Amour, je ne t'ai jamais quitté... Comment j'aurais pu ? Nous avons tellement partagé ensemble !... De bons moments comme des mauvais... Quand tu étais triste ou que tu avais peur... je t'ai consolé... je t'ai rassuré... Quand tu souriais... je souriais avec toi... Quand nous nous sommes mariés... puis lorsque nous sommes devenus parents... tu as juré de tous nous chérir, de tous nous protéger... Tommy et Danny étaient toute ma vie... toute notre vie... et tu me les as enlevés... Comment as-tu pu changer à ce point ?" (triste)

Julie avait rappelé les banalités de la vie... mais avec le plus grand sérieux... avec autant de sincérité que son coeur le lui permettait. Ses paroles avaient été aussi dures qu'elles avaient été dites avec douceur et avec le plus grand calme.

Anthony, son mari, l'avait écoutée, attentivement, sans jamais l'interrompre. Un vrai miracle !

Tour à tour, le visage qu'il avait emprunté à Sam reflétait son émoi, sa tristesse, son amour et toute la tendresse qu'il portait à son épouse. Tout ceci lui avait permis de se remémorer de merveilleux souvenirs, ceux d'une vie à deux, en amoureux... Là où il ne voyait qu'une vie de couple... Julie ne jurait que par une vie de famille.

Il se sentit tout à coup submergé par une vague de colère, de rancoeur, de rage... Autant de sentiments, d'émotions qu'il pensait enfouis et qui faisaient de lui ce qu'il était : un poltergeist, un esprit frappeur, ivre de rage et de vengeance. Il ne put se contenir plus longtemps.

"Comment...? Tu me demandes comment j'ai pu changer ?... C'est pourtant toi qui parlais d'amour il y a pas une minute... de grand amour... Je pensais au moins que tu pouvais comprendre... que tu pouvais me comprendre..." (haussant le ton)

"Mais comprendre quoi...? Anthony... Tu as tué tes enfants... tes petits chéris... ta propre chair... ton propre sang... le mien aussi... Alors, oui. Tu as raison. Je ne te comprends pas. Je ne comprends pas ton geste." (d'une voix douce mais sur un ton plus sec)

"Mon geste ? MON GESTE ? J'ai fait tout ça par amour... par amour pour toi !..."

"Mais où est la preuve d'amour lorsque l'on ôte la vie ?"

"Tu ne t'en souviens peut-être plus, mais c'est à cause d'eux que tu es morte. C'est de leur faute si je suis mort. Ce sont les enfants qui sont à blâmer... Pas moi !"

"Toi... toi... toi... Tu n'as que ce mot-là à la bouche... Tu crois que tout tourne autour de toi ? Tu crois être un saint pour m'avoir 'sauvée' de deux enfants innocents ? Mais ouvre donc les yeux ! Regarde la vérité en face et assume tes erreurs ! C'est par ta main que je suis morte... pas celle des enfants... de nos enfants..." (commençant à perdre son sang-froid)

"L'amour t'aveugle, ma pauvre Julie ! Tu ne sais pas ce que tu dis !..."

"Tu as raison sur un point. Mais ce n'est pas de l'amour que tu éprouves, c'est de la vengeance. J'aimerais te retrouver... retrouver celui que j'ai épousé... retrouver celui que j'aime... C'est trop demander ?" (sur un ton plus conciliant)

"Après tout ce qu'ils t'ont fait, tu continues à les protéger !... Et moi... moi... je suis le méchant de l'histoire !..."

"Ce ne sont que des enfants..."

"Des enfants ? De véritables démons, oui..."

"Non mais je rêve ! Tu es jaloux... Tu es jaloux de tes propres enfants... J'y crois pas !... Je ne peux pas y croire... Tu sais quoi ? Quand je suis morte, j'ai eu le choix entre rester ou partir... Je suis restée.

Je suis restée pour toi. Je suis restée car je voulais t'aider. Je suis restée car je croyais que tu avais changé. Je suis restée pour protéger les enfants. Je suis restée parce que je savais que tu aurais besoin de moi. C'est la plus grande preuve d'amour que je ne pourrais jamais te faire...

Je t'ai pardonné depuis longtemps, Anthony. Il serait temps que tu en fasses de même... que tu pardonnes aux garçons... que tu te pardonnes à toi-même. Toute cette colère, toute cette haine dont tu te nourris... Ne les laisse pas te consumer... ou tu nous tueras tous... tu nous perdras tous..."

Celui qui possédait le corps de Sam resta muet de stupeur devant de telles révélations. Celle qu'il avait aimé, celle qu'il avait tué aussi, cette femme merveilleuse avait fait table rase du passé. Elle lui avait pardonné. Elle avait choisi de rester avec lui qui ne la méritait pas.

Peut-être avait-elle raison... Peut-être devait-il en faire autant... Peut-être devait-il évacuer toute cette rage qui le rongeait de l'intérieur, avant d'entraîner quelqu'un d'autre dans sa folie meurtrière... Non ! Il n'y avait pas de 'peut-être', rien que des certitudes.

Tout devait s'arrêter maintenant... sinon... sinon... il perdrait ce qu'il lui reste d'humanité et pire encore, il la perdrait... Et ça, il ne le voulait à aucun prix !

Pendant qu'il réfléchissait, son visage s'était radouci. De sa prison de sel et de coquillages, il observait cette personne qui accueillait l'esprit de sa chère et tendre Julie quand soudain... quelque chose attira son attention.

Ce corps tremblait... Ce fut d'abord de petits tremblements presque anodins, presque imperceptibles... puis des spasmes de plus en plus violents...

"Julie...?" (inquiet)

Dean/Julie approcha sa main tremblante vers le visage de Sam/Anthony, les larmes aux yeux. Du sang coulait de son nez et de sa bouche, et il lui devenait difficile de rester immobile. C'était comme si le corps de Dean se battait contre quelque chose d'invisible... C'était comme si chacun luttait pour sa survie, pour déterminer qui, de Dean ou de Julie, aurait le contrôle...

"An-An... tho... ny... Je... je... t'en... sup... supplie... Tout... tout... doit... ssss... s'arrêter... main... te...nAAAAAAAHHHH..." Puis reprenant son souffle " Ne... ne g... gâ... gâche... pppppas... t-tout... A... Am... m... our... AAAAAAAARRRRRRRHHHHHHHHHHH !"

"JULIE !"

"DEAN !"

Un éclair de lumière envahit le corps de Dean pour disparaître aussi vite qu'il était arrivé. Lorsque l'esprit de Julie quitta ce corps, cette enveloppe corporelle, Dean, toujours sanguinolent, roula ses yeux dans leurs orbites avant de s'effondrer sur le sol comme un sac de linge sale.

"DDDDDDDDEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNN !"

Sam avait beau le secouer, rien n'y faisait. Dean Winchester restait désespérément immobile, inerte.

"Non. Non. Non. Non. Non ! ça n'aurait jamais dû se passer comme ça !... Dean... Si tu savais comme je suis désolé !... J'aurais dû t'écouter... Jamais je n'aurais dû utiliser la magie... et encore moins pour communiquer avec une créature. Un poltergeist en plus !

Mais Dean, j't'en supplie !... Réveille-toi ! Ne me laisse pas ! Je ne suis pas prêt à vivre sans toi !... Je ne peux pas vivre sans toi !... Je veux mon grand frère... Je veux sentir ta présence comme une ombre protectrice... Je veux t'entendre me raconter des blagues... Je veux te voir me faire des farces... Je veux te voir ouvrir les yeux et me dire que tout cela n'était qu'un cauchemar... Je veux te sentir... Non !... Je veux te voir vivre !... Dean... Je t'en supplie... Reste avec moi..." (les yeux mouillés de larmes, agenouillé près de son frère)

Le corps de Sam regardait le corps qui jadis avait été l'hôte de sa femme et l'esprit de celui dont il volait l'enveloppe. Il laissa échapper un cri plein de souffrance... plein de rage aussi.

"NOOOOOONNNN !"

Sam se releva et pointa un doigt accusateur sur lui-même, ou plutôt sur le poltergeist qui occupait toujours son corps.

"Tout ça, c'est ta faute !... Si tu avais été plus ouvert... moins borné... jamais tout ceci ne serait arrivé. Julie serait repartie de manière moins brutale et Dean ne serait pas allongé là-bas, inconscient !... Tu es incapable d'altruisme... Tu ne penses qu'à toi-même !... Tu ne mérites même pas de rester ici... D'ailleurs, tu n'as plus rien à faire ici... Tu n'as plus personne à qui parler... Alors, va-t-en !"

La 'bouche' du poltergeist forma un rictus. Il scrutait Sam d'un oeil mauvais.

"Pauvre naïf ! Tu croyais vraiment que j'allais quitter ce corps ?"

"En fait, je n'y comptais pas trop... et ce n'est pas pour me déplaire..." (sourire aux lèvres)

Sam s'élança sur son corps prisonnier et le plaqua au sol, à cheval entre le sol protégé et le sol profane. Quelques cris de rage plus tard et l'esprit d'Anthony Atkins s'échappait du corps de Sam dans le même éclat de lumière.

Sam fit craquer ses cervicales et revint auprès de son frère, toujours inconscient. Maintenant on est à égalité, mon grand ! Prépare-toi à souffrir... Personne n'attaque un Winchester en toute impunité !... Cela se paie... Très cher !

Dean ! Tiens bon !...


Dernière édition par le Jeu 13 Déc - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Jeu 13 Déc - 15:23

Rien ne passe comme prévu pour nos deux frères No affraid affraid

Oh non pauvre Dean pale pale T'es pas mort, j'en suis sûr ( enfin affraid pale :confused: ), mais solide :heart:

Bon raisonnement Sam ! Je te reconnais bien Wink

Je vous jure,ils vous en donnent de toutes les couleurs et ce suspens est méga angoissant

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Ven 14 Déc - 19:41

What a Face J'aime bien vous faire peur... What a Face pale pale pale

Voici une petite suite pour vous faire un peu patienter...

Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Ven 14 Déc - 19:46

Sam avait récupéré son corps, dans un assez bon état. Avec une bosse tout au plus. Le poltergeist était peut-être ce qu'il était, mais Sam devait tout de même reconnaître qu'il était soigneux... ou plutôt, qu'il n'était pas aussi stupide qu'on aurait pu le croire.

Pour lui, comme pour les autres esprits, un corps, c'était le Graal !... Et Sam l'avait bien compris, même s'il lui avait fallu pour ça partager leur existence, se détacher de son corps... On ne prenait vraiment conscience de son importance que lorsqu'on le perdait.

Avec Dean, c'était pareil. Sam n'avait jamais ressenti un tel vide depuis que son frère était étendu là, inconscient. Pourtant, ce n'est pas la première fois que Dean frôlait la mort. Loin de là ! Mais il y avait toujours eu des solutions, des réponses... Le prêcheur... La médecine...

Cette fois-ci, il avait comme un noeud à l'estomac, un mauvais pressentiment... Il sentait qu'il lui faudrait plus que ça... qu'il lui faudrait un miracle... Sam se mit à rire nerveusement.

Depuis le début de cette histoire, combien de fois ce mot était-il revenu dans la conversation...? Combien de fois avaient-ils été désespérés au point de vouloir y croire...? Pour combien de temps encore pourraient-ils avoir la foi...? Trop de déceptions, pas assez de miracles... Voilà à quoi se résumait la vie de la famille Winchester !... C'était vraiment injuste !

Un gémissement le tira de ses pensées.

"Dean ! Tu es réveillé ?" (plein d'espoir)

Seuls d'autres gémissements se firent entendre. L'état de Dean ne montrait toujours aucun signe d'amélioration. Ses yeux restaient désespérément clos. Les seuls signes permettant d'affirmer qu'il était toujours vivant se résumaient à ces gémissements et à ces frissons qui parcouraient tout son corps.

Cela n'annonçait rien de bon et laissait Sam en proie à sa plus grande peur : perdre son frère... pour de bon. Il ne lui avait jamais vraiment avoué, mais Dean était tout pour lui. Certes, il y avait aussi son père, mais c'était différent. Il avait passé trop de temps à se battre contre lui et contre son autorité pour en dresser un portrait flatteur.

Dean... Dean... C'était le symbole de la famille... le protecteur... le gardien... Il était celui qui l'avait élevé... celui qui l'avait soutenu... celui qui l'avait toujours protégé... Il était un héros... son héros... sa raison de vivre... et Sam le voyait s'éteindre...

Pris dans le tourbillon de ses émotions, Sam approcha sa main du visage de son frère, lui caressant doucement les cheveux. Il souriait intérieurement en pensant aux remarques cinglantes que lui aurait fait son frère s'il était réveillé... S'IL était réveillé... Cette incertitude le rendait malade !...

Il restait prostré, cherchant par tous les moyens à ne pas rompre ce lien, ce lien physique, ce lien fraternel... C'est alors qu'il sentit cette chaleur, cette chaleur qui se dégageait par grandes vagues du corps de son frère. Son front était brûlant.

"Non. Non. Non. Non. Non. Pas maintenant, Dean ! Ne me laisse pas !..." (affolé)

Sam enleva sa veste, la roula en boule et la plaça derrière la tête de son frère. Il l'observait tristement, espérant secrètement qu'il ouvre les yeux. Au lieu de ça, tout n'était que frissons et fièvre. Dean avait désespérément besoin de chaleur et d'eau, mais Sam ne pouvait se résoudre à quitter son frère... à le perdre de vue... de peur de le perdre définitivement...

"Anna ! Pourrait-on avoir des couvertures et de l'eau fraîche ?"

Elle acquiesça et disparut dans les méandres du manoir. Sam dirigea de nouveau son regard vers son grand frère. Il ne pouvait pas rester ainsi. Il fallait qu'il se réveille. Il fallait qu'il se réhydrate...

"Dean ! DEAN ! Je t'en supplie, ouvre les yeux ! Tu m'entends ?!? Tu veux bien faire ça pour moi ? Dean, j't'en prie !... Ouvre tes yeux !" (nerveux)

Les paupières de Dean bougèrent, presque imperceptiblement. On voyait bien qu'il luttait pour les ouvrir... mais au moins il essayait. Cela redonnait un peu d'espoir pour la suite.

"Dean..." (d'une voix douce) "C'est ça !... Continue... Tu y es presque...."

Dean battit des paupières et parvint à les ouvrir lentement, ses yeux s'habituant peu à peu à la lumière. Il fixait Sam d'un oeil interrogateur, comme déboussolé.

"P-p.a.p.a...?"

Ce fut tout ce qu'il parvint à articuler. Sam pouvait respirer maintenant... Dean était réveillé... Oui, mais... Dean délirait... Tout n'était pas encore gagné. Il avait besoin d'aide. Et justement, Anna revenait avec Emily Rose, les bras chargés de couvertures, de serviettes et de bouteilles d'eau. Il valait mieux se préparer à toutes les éventualités. On n'était jamais trop prudents !...

"ILS SONT A MOI !"

La voix du poltergeist fit sursauter les deux jeunes femmes. C'est qu'elles avaient pris l'habitude de ne plus l'entendre. Mais cette période bénie était désormais terminée et, plus que jamais, l'esprit était déterminé à en découdre.

"ILS SONT A MOI !"

"OH TOI, LA FERME !"

La réponse du poltergeist ne se fit pas attendre... mais, au lieu d'être projeté dans les airs comme la fois précédente, Sam ne bougea que de quelques centimètres. Il fut surpris, mais sans doute pas autant que le poltergeist qui, vexé, commençait à se matérialiser.

"ILS SONT A MOI !"

"J'AI DIT : LA FERME !"

Et un vase qui était posé sur une table non loin de lui éclata en mille morceaux.

La température ambiante chuta brutalement et Dean frissonna de plus belle. Emily Rose s'approcha de lui et entreprit de le réchauffer avec les couvertures. Elle fut arrêtée dans son geste par le bras de Sam. Il la regardait d'un air plein de reproches.

"Tu dois être contente, maintenant !... Il va être tout à toi. Vous allez pouvoir être ensemble..."

Il s'arrêta soudain dans son élan, s'étant aperçu que Dean fermait de nouveau les yeux. Mais c'est pas vrai !

"Non ! Dean... Reste éveillé..."

"S.o.m.m.e.i.l..."

"Pas maintenant... Tu dois d'abord boire..." (en ouvrant une des bouteilles)

Il souleva délicatement la tête de son frère et approcha le goulot de sa bouche pour qu'il puisse s'hydrater.

"Doucement... sinon tu vas être malade... voilà !..."

Il le reposa tout aussi délicatement au sol et Dean, n'en pouvant plus, s'endormit sous l'oeil attendri de Sam. Lorsqu'il releva la tête vers Emily Rose, son expression changea de nouveau.

"Satisfaite ? C'est bien ce que tu voulais : vivre éternellement à ses côtés !... Mais j'te laisserais pas faire !... J'te laisserais pas lui gâcher sa vie !..."

Sam savait que ces paroles étaient dures et blessantes... Elles étaient sorties sous le coup de la colère et de la pression... Il aurait voulu les retirer, mais il était déjà trop tard. Emily Rose le fixait d'un air triste et peiné. Soudain, n'en pouvant plus, elle explosa.

"Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu crois que je rêvais de ça pour lui ? Ouvre les yeux, bon sang ! Il n'y a pas quelques heures, j'ignorais tout de mon existence... j'ignorais que j'étais morte. Tout ce que je voulais, c'était partager ma vie avec lui !... C'était trop demander, à première vue...

Alors oui, c'est vrai. Je le voulais pour moi seule... mais pas au mépris de sa propre existence. Je préférerais mourir que de le voir se laisser aller. Oui, je sais, je suis déjà morte. Mais il n'empêche... Tu n'avais pas le droit de me dire des choses pareilles... Dieu ! C'est vrai que je suis éperdument amoureuse... Non !... je suis raide dingue de Dean !... Et par amour, je l'attendrai le temps qu'il faudra..."

Sam s'attendait à ce qu'elle lui réponde, mais pas à ce point, sur un ton aussi dur et aussi sincère... Elle l'aimait plus que tout. Sam reconnaissait dans ses paroles et dans sa façon d'être ce qui avait plu à son frère.

Il restait figé, ne sachant trop comment réagir. Après quelques instants, il fit ce qui lui paraissait être la meilleure solution...

"Hum !... Excuse-moi... Emily Rose... je ne voulais pas... enfin si... mais... j'avais tellement de colère en moi... tu étais là... hum !... C'était idiot... Désolé que tu en aies fait les frais..." (gêné)

"Excuses acceptées ! Bon. Et si on s'occupait de notre blessé, maintenant !?!"

Sam fit un petit signe de tête. Ils mirent Dean sous les couvertures et Emily Rose humidifia une serviette. Elle tamponna le linge mouillé sur le visage de son amant... lentement... doucement... amoureusement...

"ILS SONT A MOI !"

Sam inspira profondément. Oh ! Lui... LUI... LUI !... Je sens que je vais me le faire !...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   Ven 14 Déc - 20:15

Pauvre Dean, je serais prêt à le voir pour le consoler, l'aider Sad :cry:
Je dois de plaindre fortement Sam affraid Sad

Cet esprit de malheur, toujours à la charge !
A se demander quand va t'il se taire une bonne fois !
Je suis d'avis avec Sam !

:479537: :479537: :479537: :479537:

J'attends avec impatience la suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
FANTÔMATIQUEMENT VÔTRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux
» Danny fantôme
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: