Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 Au delà des apparences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Lun 23 Nov - 23:16

Merci les filles!

Voilà la suite!


Grâce à Castiel, tout le monde se retrouva trés vite chez Bobby. Les yeux de Sam étaient revenus à la normal avant même de fouler le salon du vieux chasseur. Mais le problème était loin d'être règlé. Ce qui poussa Dean à prendre une décision. Il proposa à son jeune frère de retourner dans la salle anti-démon pour un sevrage mais cette fois, il tenait à rester avec lui. Contre toute attente, Sam comprit qu'il n'y avait pas d'autre moyen.
- Je n'ai pas le choix, avoua l'aîné, en serrant les liens aussi fort que possible, la dernière fois, tu as failli te tuer toi-mème.
A demi-couché sur le lit, le cadet ne protestait pas. Il devait admettre qu'il était mieux installé que la fois précèdente. Dean évitait soigneusement de ne pas trop appuyer sur les bandages de ses poignets et chevilles.
- Comment tu te sens? Demanda-t-il, devant le silence de son jeune frère.
- Je ne sais pas.
L'aîné poussa un soupir puis s'assit sur le bord du lit.
- Ecoute! Je sais que ce n'est pas facile pour toi mais je n'ai pas trouvé d'autre solution pour le moment, dit-il, si je pouvais t'éviter ça, crois-moi, je le ferai mais...
- Ne t'inquiète pas! Coupa Sam, je suis juste un peu nerveux parce que ma dernière expérience dans cette pièce n'était pas des plus joyeuses et je suis parfaitement conscient que ça ne va pas être une partie de plaisir.
- Quoiqu'il arrive, je suis là, ok?
Il y eut un court silence puis le plus âgé reprit d'un air curieux.
- Dis-moi! Avec toute la saloperie qu'ils t'ont fait ingurgité, tu aurais dû être plutôt énervé et en pleine forme mais au lieu de ça, c'était tout le contraire.
Le cadet grimaça légèrement.
- Le démon que tu as tué m'a fait comprendre que j'étais comme une bombe à retardement, avoua-t-il, anxieux, et c'était la chaise sur laquelle il m'avait attaché qui bloquait tout.
- En somme, ils te préparaient pour l'arrivée de Lucifer, en conclut Dean, en fronçant les sourcils.
- Oui...je crois.
Sam ne cachait pas son inquiètude quant à la situation. Mais il voulait tellement en finir qu'il était prêt à tout pour ça. Un léger bruit vers la porte les forcèrent à se retourner. Jo pénètra dans la pièce en jetant des regards admirateurs autour d'elle.
- Dis-donc! Le vieux Bobby a de la suite dans les idées! Remarqua-t-elle, en déposant un sac sur le sol, maman et moi, on repart pour le Nebraska.
- Une chasse? S'enquit Dean, en se levant.
- Des revenants très coriaces dans une vieille école, déclara la jeune femme, en soupirant, rien de bien trépident!
- Et c'est quoi ça? Demanda l'aîné, en montrant le sac.
- Comme Bobby ne peut plus descendre les escaliers, il a pensé que quelques provisions vous seraient utiles, répondit Jo, ça t'évitera des allées et venues. Mais je pense qu'il s'inquiète plus qu'il ne veut le faire croire.
- Ce vieux renard est en fait un gros nounours, plaisanta Dean, il grogne plus qu'il ne mord...enfin, si tu n'es pas un démon...
La jeune chasseuse esquissa un petit sourire puis fit demi-tour.
- Je tenais à vous souhaiter bonne chance, avoua-t-elle, et ma mère tient à ce que vous sachiez qu'elle est très confiante. Ce sont ses mots.
Un peu mal à l'aise d'être attaché sur ce lit, Sam se contenta d'hocher la tête en guise de remerciements. L'aîné s'avança pour fermer derrière la jeune femme. Leurs regards se croisèrent pendant un court instant puis le jeune chasseur referma la lourde porte.
- Et bien nous voilà seuls! Lança-t-il, en tapant dans ses mains, tu sais, ça me rappelle les jours où papa nous laissait seuls dans un vieux chalet dans les montagnes. La belle époque!
- Je n'aurai jamais cru dire ça un jour mais je suis d'accord avec toi, avoua le cadet, en grimaçant.
Dean s'assit sur le bord du lit.
- Tu veux que je te racontes une petite histoire? Fit-il, d'un air amusé.
- Très drôle!
L'aîné poussa un petit soupir.
- Bon, je crois que tu devrais dormir un peu avant que tu ne pètes ta durite, dit-il, en tapotant gentiment l'épaule de son jeune frère.
- Euh, oui! En parlant de ça! Je tiens à te faire mes excuses à l'avance pour toutes les horreurs que je pourrais dire sous l'influence de cette...enfin, tu sais!
- Je penses que j'arriverais à gérer! Remarqua l'aîné, en s'installant sur une chaise.
- Je ne suis pas fatigué mais juste curieux! Tant que je suis encore conscient, j'aimerais savoir comment tu as réussi à échapper au néant.
Dean esquissa une légère grimace.
- Si seulement j'avais la réponse à cette question, Sammy!
Il attrappa le premier livre qui se trouver sous sa main et l'ouvrit comme pour faire comprendre à son cadet que la conversation, à ce sujet, était close. Sam n'insista pas et ferma les yeux dans l'espoir de dormir quelques heures.

Sam sursauta dans le lit. Il sentait les sangles lui serraient les poignets et les chevilles. En un instant, il se rappella pourquoi il était attaché ainsi. Il balaya la pièce du regard mais ne trouva pas son frère.
- Dean! T'es où?
Mais, seul, le grincement incessant de la ventilation résonnait à ses oreilles. Pourquoi Dean n'était plus là? Se demandait le cadet, anxieux. Le pire commençait à traverser son esprit.
- Ne sois pas inquièt pour Dean! Fit une voix, derrière lui, il t'a encore abandonné.
Le cadet n'arrivait pas à voir qui parlait mais il reconnaissait cette voix.
- Azazel!...Tu es mort!
- Peut-être que oui, peut-être que non! Ricana le démon, en se montrant enfin.
Il toisa le jeune chasseur de ses yeux jaunes.
- Quel plaisir de te voir là, à ma merci! Continua-t-il, sans cacher sa joie.
- Tu n'es pas réel, lança Sam, juste le fruit de mon imagination!
- Oh, oh! S'exclaffa le démon, en se penchant vers lui, mais bien sûr que je suis réel, je suis en toi, Sammy! Je fais parti de toi.
Il agita la main comme s'il serrait un objet imaginaire. Sam sentit la gorge se serrer, ses entrailles s'enflammer. Il ne put retenir ses cris de douleurs.
- Ca te semble assez vrai! Fit le démon, ou dois-je augmenter la douleur pour te convaincre.
Il joignit le geste à la parole et le jeune chasseur se tordit de douleur.

Dean fut réveillé par les cris de son cadet. Il se leva d'un bond et fonça vers lui pour le réveiller mais Sam semblait souffrir. Inquièt, l'aîné le voyait parler à quelqu'un mais ils étaient seuls dans la petite pièce. Au bout de plusieurs minutes, il réussit à le sortir de sa torpeur. Essoufflé, Sam revenait, peu à peu, à la réalité.
- Hé! Comment tu te sens? S'enquit l'aîné, en fronçant les sourcils.
- C'était...Azazel!
- Quoi? Mais il est mort!
- Non, Dean! Il est encore là! Juste derrière toi! Dean, va-t-en avant qu'il ne te fasses du mal!
L'aîné tourna la tête vers l'endroit que son frère indiquait mais ne voyait rien.
- Tu hallucines, Sammy! Je ne sais pas si c'est bon ou mauvais mais je n'aimes pas ça!
Pendant ce temps, le cadet semblait écouter quelqu'un d'autre.
- Sam! Sam! Tu m'entends!

Le cadet ne voyait plus Azazel mais Dean debout prés de son lit. Son grand frère le toisait d'un regard froid, rempli de dégoût.
- Ne me regardes pas comme ça! Le supplia le jeune Winchester, je ne le supporte pas.
- Comment veux-tu que je te regarde, Sam!...Comme un homme normal? Mais tu n'es pas un homme normal, tu es un monstre!
- Non, tais-toi!
- Une sorte d'hybride entre l'homme et le démon, ricana l'aîné, en se penchant vers lui, une partie de toi a tué nos parents, ta petite amie! Tu n'es qu'un poids sur mes épaules depuis ta naissance, Sam! Je t'ai tout donné juqu'à mon âme et regarde ce que tu as fait! Tu as tout gâché comme d'habitude! Tu m'as abandonné pour une démone! Une pourriture de démone qui s'est joué de toi!
- Arrête!
- Pas question, Sam! Tu vas devoir entendre ce que j'ai sur le coeur depuis trop longtemps!
- Je ne veux pas! Non, Dean! Tais-toi!
- Hou! C'est que monsieur aurait peur de la vérité! Peur d'admettre qu'il aime être le plus fort, le meilleur! Tout ça pour foutre une bonne râclée à son grand frère!...Si tu savais à quel point je te méprise! Tu n'en as aucune idée!
- Ne dis plus rien, ne dis pas ça!

L'aîné tentait de résonner son cadet. Ce dernier semblait parler à un Dean de son imagination. Il pouvait apercevoir une énorme tristesse dans le regard de son jeune frère, de la peur, de la colère. Enfin, Sam se tourna vers lui.
- Tu n'as pas le droit de dire ça! S'écria-t-il, furieux, tu ne peux pas me repprocher la mort de maman et Jess. Et toi? Papa est bien mort pour toi, tu as passé ta vie à essayer de lui ressembler, à marcher dans son ombre comme une...une...tout est ta faute! Tu aurais dû me laisser mort quand Jack m'avait tué! On en serait pas là! C'est ta lâcheté qui nous a conduit jusqu'ici!
Il se laissa retomber sur le lit, éssoufflé. Dean pensait qu'il pouvait gérer la situation mais les mots de son jeune frère lui avaient fait l'effet d'une giffle. Il décida de prendre sur lui, mettant toute cette colère sur le manque que son cadet devait endurer.
Au bout de quelques secondes, Sam releva la tête, comme s'il sortait, à peine, de sa torpeur. Il avait un goût amer dans la gorge comme celui qu'il avait aprés un mauvais rêve. Ses dernières paroles résonnèrent dans son esprit. Comment avait-il pu dire toutes ses horreurs à son frère? Il était parfaitement conscient, à présent, qu'il avait encore halluciné, imaginé toute cette douloureuse conversation avec un Dean imaginaire.
- Dean!
- Je suis là!
Assis sur le bord du lit, l'aîné tentait de garder un air détaché.
- Je suis désolé, Dean! Je ne voulais pas...
- Je sais! Coupa l'aîné, écoute! Tu vas boire un peu et manger quelque chose. Ca te permettra de resté un peu éveillé.
Le cadet hocha la tête mais il savait, au fond de lui, qu'il avait blessé son frère. Celui-ci était sur le point de lui enlever une sangle quand Sam vit deux hommes apparaître dans la pièce.
- Dean! Dean!
- Ah non! Pas encore, Sammy!
- Non! C'est Zachariah!
L'aîné eut juste le temps de se retourner pour voir l'ange l'empoigner violemment et le plaquer contre le mur.
- Comme on se retrouve! Fit Zachariah, ça m'a pris du temps mais cette fois, je compte bien te faire plier.
- Tu ne peux pas laisser les gens tranquilles, lança Dean, en tentant de se dégager, et combien de fois devrais-je te le dire? C'est non!
Zachariah poussa un soupir faussement contrarié.
- Tu ne me laisses pas le choix, Dean! Je vais devoir employer les grands moyens!
- Ah ouais! Et c'est quoi, cette fois? Choléra, peste bubonique?
- Je t'ai réservé un traitement de choix, remarqua Zachariah, un petit séjour, tout frais payé, en enfer. Qu'en penses-tu?
- Non, merci! J'ai déjà donné!
- Je ne te demande pas ton avis, petit con! Je vais t'y envoyer, là, maintenant! Laisser ton corps pourrir quelques jours sous les yeux de ton frère! T'en penses quoi? Trois ou quatre jours, en enfer, ça équivaut à combien de temps? Deux, trois mois! A se faire torturer encore et encore! Quand je viendrai te chercher, tu me supplieras!

Bobby n'avait pas dormi depuis que les deux frères s'étaient enfermés dans la pièce anti-démon. Il aurait aimé être avec eux pour les aider mais son infirmité était encore un obstacle. Quand il posa son livre sur le bureau, il vit une ombre prés de la porte. Castiel venait d'entrer dans le salon.
- Il ne faut pas les déranger, remarqua le vieux chasseur, quelque soit le motif.
- C'est trés important! Insista l'ange, d'un air grave, Zachariah finira par les retrouver. Ils ne sont pas en sécurité ici.
Bobby fronça les sourcils.
- C'est une blague! Ils sont dans un endroit plus que sécurisé!
- Pas tout à fait! Si vous me le permettez, je pourrai rajouter des symbôles pour que les anges ne les approchent pas.
- Je n'arrive pas à le croire, rumina le vieux chasseur, dites-moi en qui on peut faire confiance dans ce monde s'il faut se méfier des anges également!
Castiel lui fit signe de se taire. Il semblait se concentrer puis son regard devint soudainement très dur.
- Il est déjà ici, laissa-t-il entendre, en faisant demi-tour.
Inquièt, Bobby tenta de le suivre mais l'ange s'était déjà volatilisé. Furieux, il attrappa un fusil et roula jusqu'aux escaliers. De là, il se laissa glisser sur le sol et descendit une marche à la fois, ruminant entre ses dents. Pour atteindre la porte, il devait ramper mais celà ne le gênait pas. Il était prêt à tout pour aider ses garçons.

Sam se maudissait de ne pouvoir agir. Il était coincé sur le lit, les poings serrés.
- Vous êtes devenu fou! Maugréa-t-il, laissez-le!
Zachariah se tourna vers lui sans lâcher l'aîné.
- Toi, si tu es encore en vie, c'est uniquement parce que tu peux nous servir au cas où ton frère viendrait encore à refuser.
- N'essaie même pas! Grogna l'aîné, espèce d'ordure!
L'ange esquissa un petit sourire.
- Modère tes paroles, Dean! Je pourrais changer d'avis, un simple geste et Sam n'est plus, retorqua Zachariah, en resserrant sa main sur son cou, en attendant, bon voyage!
Dean n'arrivait plus à respirer. Un voile commençait à envelopper ses yeux tandis que ses jambes se dérobaient sous son poids.
- Arrête ça! Intervint Castiel, tu n'as pas le droit d'agir ainsi!
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le second ange se jeta sur lui.
- Ne le tue pas! Ordonna Zachariah, j'ai d'autres projets pour lui.
Sans ses pouvoirs, Castiel ne pouvait pas se défendre et se retrouva trés vite plaqué au sol. Zachariah en parut satisfait.
- Tu vas être aux premières loges, dit-il, les doigts resserrés sur la gorge du jeune chasseur.
- Non, je vous en prie, ne faîtes pas ça! Le supplia Sam, en voyant son frère devenir blème.
Mais l'ange ne l'écoutait pas. Il exerça une autre pression qui fit craquer la nuque du jeune homme. Dean s'écroula sur le sol sous le regard humide de son frère.
- Non!...Je vous tuerai, je vous tuerai tous! S'écria le cadet, en tentant de se libèrer.
Zachariah le dévisagea un instant, amusé par la situation.
- Nous savons tous que tu en serais capable, laissa-t-il entendre, après tout, tu es le receptacle de Lucifer. J'ai dû utiliser des moyens drastiques pour faire changer ton frère d'avis et tout ça, sans succès. Dean ne pourra que plier aprés son retour de l'enfer. Et quand Michael sera de retour, tout rentrera dans l'ordre.
Castiel fronça les sourcils.
- Le néant! C'était toi! Fit-il, en rapetissant ses yeux, il était formellement interdit de rouvrir ce monde.
- Oui, je sais! Mais personne ne m'en a empêché, tu vois!
Zachariah tendit l'oreille comme s'il entendait un bruit puis d'un simple geste de la main, ouvrit la lourde porte. Bobby avait réussi à se hisser jusqu'à la grande poignet mais dés que la porte s'ouvrit, le vieux chasseur s'allongea sur le sol, faisant tomber son fusil.
- Bien! Je vois que tout le monde est là! Ironisa l'ange, on peut donc supposer que nous ne serons plus déranger.
En tentant de se redresser, Bobby découvrit le corps du jeune chasseur avec effroi.
- Mon Dieu! Non!
- Il l'a tué! Déclara Sam, entre deux sanglots, Dean est encore en enfer.
Un peu abasourdi par la nouvelle, le vieux chasseur serra fortement la mâchoire.
- Bandes de salopards!
- Doucement! Je pourrai être plus méchant!
- Allez-y! Lança Bobby, je ne serai pas plus humilié que je le suis en ce moment.
Zachariah se pencha sur le corps de Dean et le retourna pour sentir son pouls.
- Détendez-vous! Dean sera de retour dans trois ou quatre jours, le temps de le faire mariner.
- J'ai mis plusieurs mois avant de le retrouver, déclara Castiel, l'enfer est immense. Tu n'aurais jamais dû faire ça! Les démons vont le cacher et il sera impossible...
- Ne sois pas si pessimiste! Coupa Zachariah, et puis nous ne sommes plus à quelques jours prés! Disons qu'il ne sera plus aussi séduisant à regarder avant de revenir.
Sam ne pouvait arrêter ses larmes de couler mais la colère commençait à l'envahir. Il ne pouvait pas rester ainsi sans rien faire. Pourtant, il se sentait faible. Il ne pouvait pas quitter le corps inerte de son frère. L'idée de le savoir en enfer, en train de supporter toutes sortes de tortures, le rendait malade.
- Vous ne vallez pas mieux que les démons! Lança-t-il, avec une grimace de dégoût.
Toujours accroupi, Zachariah releva la tête vers lui.
- Et c'est toi qui ose me dire ça! Retorqua-t-il, légèrement irrité.
Sam le fusilla d'un regard furieux. Mais avant qu'il n'eut le temps de répondre quoique ce soit, Dean se redressa d'un coup et attrappa Zachariah à la gorge. La surprise de l'attaque fut telle que personne ne put réagir.
- Tu n'aurais jamais dû faire ça, Zachariah! Déclara le jeune chasseur, d'une voix qui ne sembait pas la sienne.
- Mais...mais...
Avant de se relever, Dean le repoussa brutalement et l'ange s'affaissa sur le sol.
Sam sentit le sang se glacer dans les veines. L'instant d'avant, son frère était mort, gisant sur le sol. A présent, il se trouvait debout, face à un Zachariah apeuré. Mais l'aîné semblait différent. Il avait une certaine froideur dans le regard. Zachariah ne savait plus quoi faire. Il releva la tête comme s'il venait de comprendre.
- Michael!

J



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mar 24 Nov - 11:33

Ton chapitre est vraiment affraid

J'ai hate de lire la suite.

Je l'attend aussi avec impatience sur..., tu sais à quoi je fais allusion.



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Joe L 666
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2112
Age : 35
Localisation : dans les bras de jensen
Prénom : Joe
Dernier épisode vu? : 602
Ton frère préféré? : dean, c koi cette kestion débile lol
Merci : 0
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mar 24 Nov - 20:41

ch'uis de plus en plus inriguée, vivement la suite.


Mon forum sur NCIS:
http://new-team-ncis.1fr1.net/forum

Mon forum sur misha collins:
http://just-misha-forever.top-forum.net/


Revenir en haut Aller en bas
http://dragon-team-ncis.1fr1.net/
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 2 Déc - 17:42

Merci beaucoup, les filles! Very Happy Very Happy Very Happy

Voilà la suite!

Le cadet dévisagea son frère avant de se tourner vers Bobby, l'air abasourdi. Si Michael était devant eux, où était Dean?
Celui-ci baissa les yeux sur l'ange, le fusillant d'un regard furieux.
- Depuis quand oses-tu torturer les humains? Grogna-t-il, en fronçant les sourcils, tu violes toutes les règles pour arriver à tes fins.
- Mais...je voulais juste...c'était pour...
- Tu avais des ordres, coupa Dean, tu devais attendre et veiller sur les humains en attendant que les démons déclanchent l'apocalypse. Mais tu as préfèré disperser nos frères pour les rallier à ta cause, poussé cet humain à briser le dernier sceau et je ne te rappelles pas que tu es à l'origine de nombreuses pertes parmi les nôtres.
L'ange qui accompagnait Zachariah, lâcha Castiel et fit mine de s'enfuir. Mais avant qu'il ne puisse disparaître lâchement, il fut terrassé sur place, les yeux et la bouche envahies d'une lumière étincelante. Ce fut à ce moment précis que Zachariah commença sérieusement à avoir peur. Il recula de quelques mètres sans se lever.
- Pitié! Laissa-t-il entendre, je n'ai agi que pour le bien de l'humanité.
Michael croisa les bras devant lui, l'air septique.
- Je pense que tu ne l'as fait que pour toi, rectifia-t-il, pour rentrer dans les bonnes grâce de notre père mais personne ne t'as mis au courant du plan déjà établi depuis longtemps, justement parce que tu montrais déjà des signes de rébellion.
Puis il secoua la tête comme s'il n'était pas trés fier de ce qu'il devait faire.
- Je pensai qu'en te donnant une mission à remplir, tu finirais par accepter mais, tu n'en as fait qu'à ta tête, encore une fois, continua-t-il, et dans ta folie, des humains sont morts, tu as ouvert la porte du néant en te ralliant avec un démon. Ta punition sera sans appel.
Zachariah se releva aussitôt dans l'espoir de plaider sa cause mais il n'en eut pas le temps. Il fut foudroyé sur place et finit par s'effondrer sur le sol. Pendant le court silence qui suivi, Castiel aida Bobby à s'asseoir.
Michael le regarda faire, un instant, avant de se poster devant lui.
- Tu es un ange rebelle, dit-il, en scrutant son visage, c'est sûrement pour cette raison que tu n'as pas récupèré tout tes pouvoirs. Ils te seront rendus le moment venu.
Un peu décontenancé, Castiel n'osait pas répliquer face à cet ange qui était son aîné. Il se contenta d'hocher la tête en guise de réponse. Michael se tourna vers Bobby et se pencha vers lui, posant une main amicale sur son épaule.
- Merci pour ta loyauté envers ces deux jeunes garçons! Murmura-t-il, avec un petit sourire.
Le vieux chasseur ne savait plus quoi faire. Il avait la gorge nouée par une certaine émotion. Puis Michael se redressa et se tourna vers Sam.
- Toi, moi ami, tu es un danger pour cette apocalypse, avoua-t-il, en soupirant, Lucifer est tellement sûr de lui. Tu es son seul atout.
Le cadet tirait légèrement sur ses liens, mal à l'aise, d'être une proie trop facile.
- Tu peux rester ici autant que tu veux, tenter de combattre ce qui est en toi, rien n'y fera, continua Michael, tôt ou tard, tes mauvais penchant reprendront le dessus.
- C'est faux! S'insurgea le jeune chasseur, jamais je n'accepterai d'être son hôte!
- Peut-être pas consciemment! Il se servira de ta plus grande faiblesse pour te pousser à le suivre. Ton frère!
Sam ne pouvait pas contester cette réflexion puisque Michael avait entièrement raison. Il était capable de tout pour Dean, mème du pire.
- Il n'y a qu'un seul moyen de te sortir de là, avoua Michael, mais il n'est pas sans risques.
- Ca m'est égal! Mème mort, je n'ai aucune chance de lui échapper! Avoua-t-il, je ne veux pas être son esclave, je ne veux pas être responsable de cette apocalypse. Je veux le combattre. Dis-moi ce que je dois faire!
Avec un simple geste de la main, Michael défie les liens du jeune homme.
- Tout d'abord, il est inutile de te ligoter ainsi! Fit-il, ensuite, n'oublie pas que tu es un Winchester! C'est du sang de Winchester qu'il te faut!
Sam venait à peine de s'asseoir qu'il releva la tête vers lui, d'un air ahuri.
- Vous me suggèrez de boire le sang de mon frère! S'indigna-t-il, mais ce n'est pas...
- Et le mien! Coupa Michael, en fronçant les sourcils, mais qu'est ce que tu crois? Que tu vas réussir à te remettre sur pied en te privant pendant plusieurs semaines et aprés? Ce sera pire qu'avant! Ton corps est en pleine mutation. Si tu n'agis pas maintenant, il sera trop tard.
Il y eut un court silence puis Michael reprit plus calmement.
- Mon sang va anéantir celui de démon qui circule dans tes veines mais je ne peux pas te garantir que tu survivras à cette épreuve.
L'ange ferma les yeux comme s'il entendait quelque chose puis se redressa aussitôt.
- Les démons commencent à sentir ma présence, je dois partir! Fit-il, sinon, tout ce qu'on a accompli jusqu'à maintenant n'aura servi à rien.
- Attendez! Et mon frère!...Zachariah a dit qu'il l'avait envoyé en enfer mais...
- Il n'y est pas! Coupa Michael, j'ai persuadé Zachariah qu'il avait réussi mais Dean va bien.
Soulagé, le cadet voulait comprendre certaine chose.
- Mais comment se fait-il que vous soyez...
- Je ne peux pas répondre à tes questions maintenant, plus tard!
Au mème moment, Dean vacilla et s'effondra sur le sol. Son jeune frère se précipita vers lui.
- Dean!
Il fallut un petit moment à l'aîné avant de reprendre conscience. Quand il ouvrit les yeux, la première chose qu'il vit, fut le corps inanimé de Zachariah. Dean sursauta légèrement en esquissant une grimace de dégoût.
- Mais...qu'est ce que...
Un peu désorienté, il se tourna vers tous les visages pour finir sur celui de son cadet.
- Tu vas bien! Demanda-t-il, inquièt.
- C'est à moi de te poser cette question! Déclara Sam, merde Dean, j'ai vraiment eu trés peur!
L'aîné réussit à se lever difficilement avec l'aide de son jeune frère.
- Je ne vois pas pourquoi, laissa-t-il entendre, Cas a assuré encore une fois. Mais je ne pensai pas qu'il irait jusqu'à...
Il regarda les deux corps sur le sol puis releva la tête vers l'ange.
- Je suis désolé que tu en sois arrivé à cette extrémité mais je dois avouer que je vais me sentir moins persécuté qu'avant.
- Ce n'est pas moi qui ai fait ça, avoua l'ange, mais Michael.
Le visage de l'aîné devint soudainement blème. Il jeta un rapide coup d'oeil autour de lui comme s'il cherchait l'archange.
- Il est parti, remarqua le cadet, enfin presque parti!
- Comment ça, presque? Sammy, tu me fous les chtons!
- Euh! Ecoute, on va retourner dans la maison et je vais tout te raconter si tu veux bien, proposa Sam, je crois que tu vas avoir besoin d'un verre.


Quand Sam parlait d'un verre, il était bien loin du compte. Son aîné en était à son cinquième verre de wisky. Il avait sagement écouté son jeune frère qui lui avait raconté tout ce qui s'était passé dans les moindres détails. Puis, comme un automate, il avait avalé le liquide d'un trait.
- Bon, maintenant, je ne me pose plus la question de qui venait m'aider quand j'étais prêt à passer le monde du néant mais...comment il est arrivé...là? S'enquit-il, en posant un doigt sur le front.
Il leva les yeux vers les trois visages tournés vers lui, comprenant, malgrés lui, que personne ne pouvait lui répondre.
- Je suis, moi-mème, surpris des évènements, avoua Castiel, Michael a parlé d'un plan.
- Oui, c'est étrange mais apparemment, Zachariah ne semblait pas au courant, remarqua Sam, en fronçant les sourcils.
- Peut-être pour la prochaine fois! Supposa le vieux chasseur, en haussant les épaules.
Dean croisa les bras devant lui et les regarda tour à tour.
- Il n'y aura pas de prochaine fois, décréta-t-il, mécontent, je croyais qu'on devait donner notre accord pour ça.
- Je suis vraiment désolé mais je n'ai aucune explication à donner, déclara l'ange, sincèrement.
L'aîné repoussa son verre avec un air de dégoût et se laissa aller contre le dossier de sa chaise.
- Si, au moins, on m'avait demandé mon avis! Fit-il, je n'avais déjà pas confiance aux anges mais là, ça ne fait que renforcer mes convictions.
Castiel s'éclaircit légérement la voix comme pour montrer qu'il était toujours là.
- Je ne parle pas de toi, Cas! Continua Dean, mais avoue franchement que c'est du grand n'importe quoi! Et qui nous dit qu'il est là pour nous aider? Hein! Moi, j'ai de sérieux doute!
- Michael est le plus grand combattant de Dieu, expliqua Castiel, le plus loyal et le plus fort! Je ne sais pas comment il est arrivé en to, ni quand mais il n'a pas dû avoir le choix.
- Oh, c'est tellement facile comme excuse, rumina le jeune chasseur, en attendant, on ne sait absolument ren et ça me rend malade!
Il posa une main sur son ventre en grimaçant.
- Et puis, je commence à avoir faim, laissa-t-il entendre, j'ai l'estomac dans les talon.
Le vieux chasseur esquiisa un petit sourire.
- C'est une bonne maladie, il me semble!
- C'est exact! Renchérit le cadet, en se levant, je vais te ramener un truc à grignoter.
A peine fut-il arrivé à la porte qu'il se sentit pris d'un malaise et dû se raccrocher au mur pour ne pas tomber. Son aîné bondit sur ses jambes et vint l'aider à se relever.
- Sammy!
- Ca va! C'est juste un petit étourdissement.
- Merde! Avec tout ce fourbi, on a complètement oublié que tu n'étais pas au mieux de ta forme. Désolé, mec!
Il aida son jeune frère à s'installer dans un fauteuil puis alla lui servir un verre.
- Tiens! Ca va t'e faire du bien!
Sans protester, Sam avala une gorgée de l'alcool en grimaçant. Il était loin d'avoir l'endurence de son frère à ce sujet.
- Il serait, peut-être, temps de réagir, proposa Bobby, on ne peut pas laisser sam comme ça.
- Non, on ne peut pas mais je refuse de faire ce que Michael a dit, protesta l'aîné, pour moi, ça revient au mème. On remplace juste une drogue par une autre.
- Et s'il avait raison? Articula lentement Sam, si c'était ma seule chance de m'en sortir!
Son frère lui adressa un regard surpris puis se resaisit trés vite.
- Je n'ai pas confiance, c'est tout! Avoua-t-il, d'accord, il m'a sauvé du néant mais en mème temps, il sauvait sa peau. Il a tué Zachariah parce que c'était la seule chose à faire avec lui, il était irrécupèrable. Alors, dis-moi ce qu'il a fait de bien mise à part tout ça?
- Pour moi, c'est déjà beaucoup, déclara le cadet, je sais que ça peut te paraître glauque mais je suis prêt à tenter le coup.
Dean leva les yeux au ciel d'un air exaspèré.
- Si c'est une preuve que tu veux, mon garçon, intervint Bobby, je peux t'en donner une.
Il posa les mains sur les accoudoirs de sa chaise et se leva lentement à la surprise générale.
- Mais...comment?
- Michael a touché mon épaule avant de partir et je suppose que c'était pour me guérir, avoua le vieux chasseur, je m'en suis aperçu quand Sam a fait son malaise, j'ai senti les fourmies parcourir mes jambes.
- Oh mais c'est génial, Bobby! S'exclama le cadet, sans dissimuler sa joie.
- Et oui! Déclara Bobby, en tapant des pieds sur le sol comme pour tester ses jambes, maintenant, je vais pouvoir recommencer à mettre une bonne râclée à ces salopards de démons.
Dean était visiblement content que son vieil ami ait retrouver ses jambes mais pour lui, celà voulait dire que Michael avait raison. Sam devait boire son sang, se battre seul contre ses propres démons et subir ce combat intérieurement. Dean avait peur que sonjeune frère ne survive pas à cette épreuve.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 2 Déc - 23:31

Wow c excélent



Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 9 Déc - 0:18

Merci beaucoup, la miss! Rolling Eyes

Voilà la suite!


Content d'avoir retrouver l'usage de ses jambes, Bobby en avait profité pour faire un tour dans sa vieille casse-auto. Il n'y avait rien de bien attrayant dans cette démarche mais celà lui avait tellement manqué de bricoler une voiture qu'il n'avait pas pu résister. De son côté, Sam demeurait dans une chambre, l'air pensif. Les évènements du matin n'arrêtaient pas de l'obséder à un point où il commençait à craindre pour son frère et lui. Il réalisait enfin l'importance de tout ce qui se passait autour d'eux. Cette bataille entre le bien et le mal devait cesser. C'était pourquoi il devait utiliser toutes les options qui s'offraient à eux. Et Michael leur en avait proposé une. Le cadet se laissa aller contre son oreiller. Mème si les hallucinations étaient moins fréquentes, son mal de tête ne faisait qu'empirer.
Dean, quand à lui, s'était assis sur les escaliers du perron, essayant de réflèchir à la situation. Il regardait ses mains, sachant pertinemment que quelqu'un d'autre partageait son corps et celà ne lui plaisait pas du tout. Depuis toujours, il s'était efforcé de faire son travail sans se poser de question mais dés son retour de l'enfer, ses convictions se sont trés vite envolées. Il tuait les démons parce qu'il les haïssait plus que tout au monde. Cependant, au cours des derniers mois, il avait aussi appris à se méfier des anges, du moins, de certains d'entre eux. Dans la foulée, il avait détruit la croyance de son jeune frère et celà l'attristait beaucoup. Sam s'était accroché à sa Foi depuis qu'il était trés jeune. L'aîné poussa un long soupir et baissa la tête comme s'il avait du mal à faire un choix sur ce qu'il devait faire. Et si Michael avait raison? Trop de questions dans sa tête sans aucune réponse! Pourtant, il devait agir. Il ne pouvait pas laisser son cadet dans cet état. Il bondit sur ses jambes et grimpa lentement les escaliers comme s'il portait toute la misère du monde sur ses épaules. De loin, Bobby vit le jeune homme entrer dans la maison. Pour lui, c'était le signal que Dean avait prit sa décision. Il posa ses outils sur le sol et retourna chez lui.

L'aîné pénètra dans la chambre et referma la porte derrière lui. Castiel était adossé contre la fenêtre.
- Je peux rester seul un instant avec mon frère, lança le jeune chasseur, sans regarder l'ange.
Celui-ci ne protesta pas et quitta la pièce en un battement d'aile. Dean s'assit sur le bord du lit. Inquièt, son cadet tentait de déchiffrer le visage fermé de son grand frère. Ils étaient face à une situation qu'ils ne pensaient pas rencontrer un jour.
- Comment te sens-tu?
- Mise à part mes maux de tête, ça peut aller, répondit le plus jeune, en grimaçant légèrement.
L'aîné semblait mal à l'aise. Il ne savait pas comment entamer le sujet qui les préoccupait tous les deux.
- Comment procède-t-on? Finit-il par demander, en soupirant, comment tu faisais avec l'autre garce?
- Vaut mieux pas que tu le saches, avoua Sam, sans regarder son frère.
Voyant l'air embarassé de son cadet, Dean ne put réprimer une grimace. Le moment était plutôt mal choisi pour parler de Ruby et de tout ce qui entourait cette démone.
- Ok! On va faire à notre façon qu'on en finisse! Déclara-t-il, et j'espère que ça va marcher!
Son frère hocha la tête en guise de réponse mais son regard laissait apparaître une grande crainte.
- Que se passe-t-il?
- Il se trouve que j'ai peur, avoua Sam, je ne met pas la parole de Michael en doute mais quand on voit ce que m'a fait le sang de démon, comment ça va se passer aprés ça? Je vais devoir te pomper tout ton sang pour aller mieux!...Je préfèrerai mourir!
- Dit tout de suite que je suis inbuvable!
- Dean! Je suis sérieux!
L'aîné poussa un léger soupir.
- Ecoute! Je ne suis pas devin sinon tout nos problèmes seraient vite réglés, laissa-t-il entendre, je t'enverrai Lucifer et toute sa clique pour un aller simple en enfer, une bonne fois pour toute! En attendant, on n'a pas le choix. Il faut que tu te débarasses de ce sang de démon.
Il marqua une courte pause puis reprit calmement.
- Ce qui m'inquiète c'est que Michael a dit que c'était dangereux pour toi, avoua-t-il, en secouant la tête, si j'avais une garantie que ça marcherait sans soucis, je t'assures que je ne me sentirai pas si mal. J'aurai voulu faire plus que ça pour toi!
- Personnellement, je pense que tu en as déjà fait beaucoup trop et ça me rend malade de devoir encore te prendre quelque chose pour m'en sortir, déclara le plus jeune, j'aimerai tellement te rendre tout ce que tu as fais pour moi, Dean.
- Tu aurais fait la mème chose pour moi alors n'en parlons plus et finissons en! Décrèta l'aîné, en se levant.
Il alla jusqu'à la cuisine où Bobby attendait gentiment que leur conversation soit terminée puis attrappa un récipient. Dans un silence complice et quelque peu lourd, les deux hommes préparèrent le nécessaire sans échanger le moindre regard. La situation était déjà assez tendue comme ça pour en rajouter encore. Une fois terminé, ce fut le vieux chasseur qui porta le récipient rempli de sang au cadet. Bien trop mal à l'aise, Dean ne voulait pas en plus, assisté à cette scène.
Pendant qu'il se bandait la main, il entendit Bobby crier son nom. Affolé, le jeune chasseur se rua dans la chambre pour y découvrir un spectacle qui le paralysa sur place. Sam se tordait de douleur mais ce qui était impressionnant, c'était le double de son corps transparent qui tentait de s'extirpé de lui en hurlant.
- Qu'est ce que tu attends pour m'aider? S'écria le vieux chasseur, à bout de force.
Reprenant ses esprits, Dean empoigna les bras de son jeune frère et le bloqua sur le lit tandis que son vieil ami cherchait de quoi l'attacher solidement. Quand ce fut fait, Bobby dû mettre une ceinture en travers de la bouche du cadet pour qu'il n'avale pas sa langue.
- Merde, Bobby! Et si on c'était trompé! S'inquièta l'aîné, on est en train de le tuer!
Le vieux chasseur se redressa et saisit les épaules de son jeune ami.
- Ce n'est pas le moment de flancher! Lança-t-il, d'un ton ferme.
Il n'y avait plus rien à faire, à part, attendre et c'était peut-être le pire de tout. Dean se laissa tomber sur la chaise prés du lit, sans quitter du regard, le corps tremblant de douleur de son cadet.


Celà faisait trois jours déjà que sam avait avalé le récipient de sang et son éta ne s'était pas amélioré. Pour le peu que ses douleurs se calmaient, le jeune Winchester ne reprenait toujours pas connaissance. Dean avait remarqué que le double transparent de son jeune frère n'était pas réapparaut depuis la veille. Il ignorait si celà était un bon signe ou pas mais son inquiètude grandissait à chaque minute. Aussi, quand Castiel revint dans la chambre, aprés quelques jours d'absence, le jeune chasseur se planta devant lui, fumant de colère.
- Comment peut-on communiquer avec Michael? S'enquit-il, et ne me dis pas que c'est impossible parce que je ne te croirais pas!
L'ange qui gardait son calme légendaire, leva un sourcil étonné.
- Je voulais justement te le proposer, avança-t-il, j'ai beaucoup de questions à lui poser.
- Oui, bah, tu feras la queue comme tout le monde parce que moi aussi, j'ai des choses à lui dire! Grogna l'aîné, en particulier, qu'est ce qu'il m'a fait faire à Sam!
Castiel fronça les sourcils.
- Et comment? Tu ne pourras pas communiquer avec lui puisqu'il est en toi, remarqua-t-il, ton inquiètude te fait perdre ta logique, Dean!
- Oh, ça va! Rumina le jeune homme, en se grattant nerveusement la tête, ok, Bobby posera mes questions et on filmera le tout. Et si ton pote, Michael, n'est pas d'accord avec ça, bah qu'il dégage de là!
Il quitta la petite pièce pour informer son vieil ami de sa décision.


Quelques heures plus tard, alors que l'état de Sam ne s'était toujours pas amélioré, Dean était planté au milieu du salon, entouré d'un cercle énochien dessiné par Castiel. Selon lui, celà permettait plus facilement aux anges d'apparaître en toute sécurité. Bobby se tenait juste devant lui, prêt à poser les questions que lui avait énoncé son jeune ami. Comme Michael avait la fâcheuse habitude de se montrer au moment où Dean était en danger, monopolisant le corps du jeune chasseur, celui-ci ne pouvait pas dialoguer avec lui et encore moins s'en souvenir. C'était une des raisons pour Dean de vouloir enregistrer la séance.
L'aîné se frottait nerveusement les paumes des mains sur son jean.
- Tu vas faire comme avec Raphaël, s'enquit-il, avec de l'huile sainte.
- Non, je vais tout simplement l'invoquer, expliqua Castiel, en finissant d'écrire quelques caractères sur le sol.
- Comme un démon!
L'ange se releva d'un trait.
- Je ne suis pas sûr que Michael accepte le fait que tu n'es pas la Foi mais ne force pas les choses en blasphèmant, dit-il, en fronçant les sourcils.
- Hé, ce n'est pas moi qui lui ai demandé de s'installer! Rumina le jeune chasseur, s'il a un problème, il peut toujours aller voir ailleurs.
Castiel émit un petit soupir montrant ainsi son désaccord avec le discours de l'aîné. Celui-ci leva les yeux au ciel.
- Qu'est ce que monsieur est succeptible! Laissa-t-il entendre, en grimaçant.
Quand tout fut enfin prêt, il était trop tard pour Dean pour faire marche arrière. Castiel avait déjà commencé à parler dans une langue étrangère.


Il faisait encore jour pourtant, le ciel se couvrit soudainement. Un vent chaud et doux s'infiltra dans la demeure. Le jeune homme ferma machinalement les yeux. Quand il les rouvrit, quelques secondes plus tard, ce n'était plus lui aux commandes de son corps.
- Castiel! Pourquoi fais-tu celà?
- Dean avait des questions et moi aussi, répondit l'ange, c'était le seul moyen de te parler.
Michael tourna son regard vers Bobby et la caméra qu'il tenait dans les mains.
- Je n'aime pas ce genre de procédé, lâcha-t-il, mécontent.
Il était sur le point de lever la main en direction du vieux chasseur pour détruire la caméra quand Castiel se planta devant lui.
- C'est pour Dean! Avança-t-il, tu sais à quel point il est septique. Puisqu'il n'est pas conscient quand tu prends possession de son corps, il a tenu à tout savoir.
L'archange se calma trés vite et croisa les bras devant lui.
- Je n'ai pas beaucoup de temps devant moi sinon Lucifer risque de me repèrer, fit-il, je ne peux vous accorder que quelques minutes.
- Je pense que ça devrait suffir, remarqua Bobby, et je tenais, en passant, vous remercier pour...enfin, pour mes jambes.
- De rien! Tu fais partie des humains qui le méritent.
Un peu mal à l'aise, le vieux chasseur s'éclaircit la voix avant de poser sa première question.
- Dean veut savoir si son frère va s'en sortir.
- J'ai expliqué à Sam que tout dépendra de sa force intérieur, répondit Michael, il va devoir affronter ses démons tout seul. Le bien et le mal se battent dans son esprit. Si le mal venait à gagner, Sam ne survivra pas mais si c'est le bien, il sera à nouveau un humain ordinaire et n'intéressera plus Lucifer.
Bobby ne savait pas si cette réponse alait plaire à l'aîné des Winchester mais il devait s'en contenter.
- Dean veut savoir à quel moment vous êtes entré en lui, continua-t-il, et moi aussi.
Quand il rencontra le regard froncé de l'archange, Bobby haussa les épaules.
- Bah, je suis de nature curieuse! Fit-il, avec une légère grimace.
- Il se trouve que celà fait partie d'un plan et je ne suis pas supposé vous en parler, déclara Michael, pas mème aux autres anges sinon, Zachariah aurait été au courant mais, je doute que le secret aurait été garder si précieusement.
- Je ne suis pas Zachariah, s'offensa Castiel, et je pense que Dean a le droit de savoir ainsi que ses proches.
Michael le dévisagea longuement avant de répondre.
- Tu as raison, reconnut-il, étant donné que notre régle première est d'avoir l'accord de l'hôte...Trés bien!
Il poussa un léger soupir puis commença ses explications.
- Il y a quarante ans, j'ai fait un voyage dans le temps pour voir comment se déroulerait le début de l'apocalypse, dit-il, ce que j'ai découvert n'était que ruine et désolation. Nous savions qu'Azazel avait jeté son dévolu sur la jeune Mary mais on ignorait encore pourquoi. J'ai eu toutes mes réponses dans ce futur funeste. Comme cette jeune femme était trés croyante, elle priait beaucoup pour que le pacte qu'elle avait fait n'affecte pas ses enfants. Hélàs, elle ne savait pas ce qui attendait à ses fils. Alors, Dieu m'a confié une mission. A la naissance du premier fils, je devais m'infiltrer en lui et attendre le moment venu pour détruire Lucifer.
- Vous êtes en lui depuis toujours! S'étonna Bobby, mais pourquoi ne pas l'avoir aidé quand il est allé en enfer?
- Le moment n'était pas encore venu et d'ailleurs, ne l'est toujours pas, avoua Michael, je devais me manifester au moment où Lucifer s'y attendra le moins. Mais zachariah a mené sa petite rébellion et j'ai dû intervenir pour sauver Dean du néant. Je ne suis pas encore certain de gagner mais une chose que je n'avais pas prévue, m'a beaucoup aider à y croire. C'est l'amour inconditionnelle que se porte ces deux frères. Je ne pouvai pas mieux espèrer. A eux deux, ils sont d'une force phénomènale!
L'archange fronça les sourcils et tourna la tête vers la fenêtre.
- Je ne peux plus rester, fit-il, je ne peux pas prendre le risque de me faire repèrer si prêt du but.
- Non attend! S'écria Castiel, je veux juste savoir où est notre Père. Je suis à sa recherche et...
- Arrête ta quête! Coupa Michael, il n'est pas mort mais le monde ne tourne plus trés rond. Il lui faut beaucoup d'énergie pour le maintenir en équilibre et encore plus pour garder un oeil sur les humains. Mais quand il sera de retour, tu le sauras.
- Comment?
- L'amulette! Ce n'est pas une légende, elle brille bien en sa présence.
Michael ferma les yeux quelques secondes. Dans le ciel, les nuages blancs se dissipèrent rapidement. Quand Dean revint à lui, il vacilla légèrement et dû s'agenouiller pour reprendre son équilibre.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Jeu 10 Déc - 11:51

Trop génial ton chapitre

J'éspère que le sang que Sam a avalé ne va pas le tuer.

J'ai hâte de lire la suite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Lun 21 Déc - 2:12

Merci beaucoup!
Voilà la suite!

Il fallut au jeune chasseur, quelques heures pour récupèrer. A chaque manifestation de Michael, il se sentait épuisé. Mais il était encore plus déçu de remarquer, à son réveil, que son jeune frère n'était toujours pas sorti de son sommeil agité. Aprés le visionnage de la cassette, il ressentit le besoin de s'isoler. Pour ne pas trop s'éloigner de la maison, à cause de Sam, il se contenta de rester assis sur le perron pendant de longues heures.
Etant rassuré pour son père, Castiel s'était remis à la recherche du colt. De son côté, inquièt, Bobby ne pouvait rien faire d'autre que d'attendre une réaction de la part de l'aîné. Il se contentait de l'observer de la fenêtre mais à la tombée de la nuit, il ne put se résoudre à attendre une minute de plus sans faire quelque chose. Il descendit les escaliers avec, dans une main, un petit sachet qui contenait un sandwich et dans l'autre, deux bières.
- Tiens! Tu n'as rien avalé de la journée, fit-il, en prenant place à côté de lui.
- C'est gentil mais je n'ai pas faim, avoua Dean, en attrappant seulement la bière.
Le vieux chasseur n'insista pas. Il n'avait jamais vu le jeune homme dans cet état sauf la fois où Sam avait été tué par Jack. Ce qui l'inquiètait encore plus parce que Dean était capable du pire dans ces cas là.
- La cassette est foutue, déclara Bobby, pour tenter une conversation.
Le jeune homme releva la tête vers lui d'un air blasé.
- Ca ne m'étonne pas! Laissa-t-il entendre, en soupirant, ils se servent de toi, t'utilisent comme un récipient vide mais ne te font pas confiance.
Devant l'amertume de son jeune ami, Bobby se sentait de plus en plus impuissant.
- C'est sûrement par précaution! Avança-t-il, la situation est plutôt tendue en ce moment.
Dean esquissa un rire forcé.
- Il s'agit de leur guerre, pas la nôtre! Lâcha-t-il, j'ai beau essayer de comprendre pourquoi ils mèlent les humains à tout ça, je n'arrive pas à trouver une excuse valable sauf peut-être qu'ils s'en foutent royalement. On est de la chair à canon pour eux.
- Ecoute! Je comprend parfaitement que tu sois en colère mais, que tu le veuilles ou non, on doit faire quelque chose, avoua le vieux chasseur.
- Je sais! Mais ça me rend malade de servir de bouclier alors qu'on ne m'a mème pas demandé mon avis, rumina le jeune homme, en fronçant les sourcils.
Il y eu un court silence puis Dean se tourna vers son ami.
- Et Sam? Comment va-t-il?
- Pas de changement! La fièvre ne tombe pas.
L'aîné poussa un soupir contrarié. Il avala la dernière gorgée de sa bière et se leva aussitôt.
- Je peux le veiller, proposa Bobby, tu as une tête à faire peur. Ce serait bien que tu ailles te reposer.
- J'ai assez dormi, déclara Dean, sur un ton ferme.
Il disparut dans la maison et fonça directement dans la chambre de son jeune frère.

Au beau milieu de la nuit, alors que l'aîné commençait à s'assoupir, un léger bruit le fit sursauter. Il pensait encore entendre les gémissements de son cadet mais ce n'était pas le cas. Sam se détendait allègrement comme s'il venait de passer une excellente nuit.
- Sammy! Comment tu te sens?
Encore un peu courbattu, le jeune Winchester se tourna vers son aîné. Aucun trait de fatigue ne sillonait son visage. Il semblait reposé et trés calme.
- J'ai l'impression d'avoir dormi tout mon soul, avoua-t-il, j'en avais vraiment besoin.
Dean se redressa d'un coup puis dévisagea son jeune frère d'un air abasourdi.
- Dormi! Mais tu étais plutôt dans une sorte de...coma, agité mais un coma, lança-t-il, en se grattant nerveusement la tête, merde, Sammy! Tu m'as fichu une peur pas possible! Mais bon, je ne vais pas me plaindre. Tu m'as l'air plutôt bien. Est ce que tu as rêvé ou...je ne sais pas moi?
Sam prit le temps de s'asseoir sur le lit.
- Oui, c'est bizarre mais je me suis battu...avec des monstres étranges, répondit-il, en fronçant les sourcils, je peux te dire que si ces bêtes existaient, je laisserai tomber le métier de chasseur dans la minute.
Il esquissa un petit sourire.
- A ce point! Ricana l'aîné, en mimant un léger frisson, je préfère qu'ils restent dans ton imagination alors!
- Tu peux le dire! Mais...j'ai dormi combien de temps?
- Presque trois jours!
- Trois jours! S'étonna le cadet, wouaw! Incroyable!
- Tu peux le dire! Laissa entendre le plus grand, un sourire en coin, je suppose que tu as faim.
- Et bien...oui! Je ne pense pas avoir eu autant faim, avoua Sam, en frottant son estomac, je mangerai un boeuf entier!
- Bah tu m'étonnes! Trois jours à jeûner, c'est encore pire qu'une diète. Tu peux te lever!
- Oui, je suis un peu engourdi mais ça devrait aller.
- Parfait! Allons en cuisine! Proposa l'aîné, en l'aidant à se lever.


Aprés avoir manger, Dean décida de parler de Michael et ses révèlations. Bobby n'avait pas jeté la cassette mais celle-ci était bien détruite. Il était impossible d'en tirer quelque chose, pensa l'aîné, déçu.
- Qu'en pense Castiel? Demanda Sam, en soupirant.
- Et bien, pour lui, Michael devait avoir une raison plus que valable pour investir le corps d'un humain sans sa permission, déclara l'aîné, en essayant d'imiter l'ange.
- Je suppose que ce doit être le cas, reconnut le cadet, sous le regard étonné de son frère, tu as été sauvé du néant par deux fois grâce à lui quand à moi, je ne sais pas si ça a marché mais je sens bien une énorme diffèrence en moi.
- Comment ça?
- Bah, j'avais des sensations étranges avant comme si j'étais en état de manque, expliqua le plus jeune, je ne pouvais presque plus contrôler mon corps. Mais là, je me sens faible, je tremble et j'ai froid. Je me sens...humain.
Dean demeura perplexe quelques minutes, fronçant les sourcils.
- Ecoute! je sais que tu sens le coup fourré partout mais peut-être que là, Michael nous a donné un bon tuyau, remarqua le cadet, si je n'ai plus de sang de démon, je n'intéresserai plus Lucifer.
- Et il va devoir se trouver un autre hôte trés vite, renchérit Bobby, ce qui nous laisse un peu de temps pour trouver un moyen de le buter.
Aprés un court silence, l'aîné se leva pour poser sa tasse dans l'évier.
- Ok, disons que tu as raison et que Michael veut vraiment nous aider, fit-il, on fait quoi pour le moment? Il a dit qu'il devait intervenir mais que ce n'était pas pour maintenant.
- Je suppose qu'il doit attendre une sorte de signal, déclara Sam, en réfléchissant à haute voix.
Dean esquissa une légère grimace.
- Tu vois! C'est ça qui m'énerve! Quel signal? Quand? Je suis le premier exposé et je ne sais rien, grogna-t-il, comment tu veux agir dans ces conditions?
Bobby se râcla négligemment le menton.
- Je dois avouer que tu marques un point, reconnut-il, et j'espère vraiment que Michael nous mettra au courant de son plan avant la grande bataille.
L'aîné poussa un long soupir en secouant la tête.
- Ne compte pas trop là dessus! Fit-il, en se passant une main nerveuse dans les cheveux.
Il attrappa ses clés de voiture et se dirigea vers la porte.
- Tu vas où? S'étonna son jeune frère.
- J'ai besoin d'aller faire un tour, j'ai l'impression d'être coincé dans un bunker depuis des lustres.
- Mais attend! Tu ne peux pas sortir comme ça, tout seul! S'inquièta Sam, surtout en ce moemnt!
Dean leva les yeux au ciel d'un air exaspèré.
- Je ne vais pas resté cloîtré comme une nonne et puis s'il y a un soucis, tu peux compter sur notre grand ami, lança-t-il, sur un ton ironique, je suis certain qu'il tient à garder la marchandise intacte avant le jour J.
Il tourna les talons et quitta la pièce.


C'était le début de l'aprés-midi quand Dean revint dans la demeure de son vieil ami. Il trouva son frère affalé dans un siège, le nez dans un livre ancien. Bobby était de l'autre côté du bureau à feuilleter dans ses vieilles reliures. C'était à peine s'ils avaient remarqué sa présence. L'aîné retira sa veste et s'installa sur une chaise.
- Vous faîtes quoi?
- Ah, Dean! On a reçu un appel de Rufus, déclara son jeune frère, d'aprés lui, il existerait une formule qui pourrait détruire toute chose vivante.
- Et alors?
- Et alors! Répéta bêtement Sam, mais grâce à ce sortilège, on pourrait détruire Lucifer une bonne fois pour toute.
- Je pense que si c'était le cas, d'autre y aurait pensé avant nous, tu ne crois pas!
- Cette incantation ne fait pas que détruire, intervint Bobby, elle dissout le corps et l'âme pour qu'ils ne reviennent jamais. Aucun moyen de le ramener à la vie, que ce soit par les anges ou les démons!
L'aîné fronça les sourcils comme s'il était septique mais il se pencha quand mème sur le livre que lisait son jeune frère.
- C'est quoi cette langue?
- On suppose que c'est de l'enochien, déclara Sam, c'est pour ça qu'on a fait appel à Castiel, il sera plus à mème de nous aider.
- Donc, si c'est de l'enochien, il serait fort possible que cette formule marche, remarqua Dean, d'un air songeur.
- Bien sûr! C'est le langage des anges à la base!
Dean poussa ce long soupir qui voulait dire"oui mais" avant de retourner sur son siège. Mais son cadet n'était pas dupe et le connaissait trés bien.
- Ca pourrait être la solution, lança-t-il, dans l'espoir de le convaincre.
- Oui, ça pourrait mais si une telle incantation existe, surtout en enochien, tu ne crois pas que les anges seraient les premiers à la connaître et à s'en servir!
- Pas forcément! Regarde le néant! Ce monde était sensé disparaître avant que Zachariah ne décide à le rouvrir, remarqua le cadet, il y a sûrement d'autre chose dont on ignore l'existance.
Un léger vent les força à tourner la tête vers la fenêtre d'où Castiel venait d'apparaître.
- Ah bah tiens! Quand on parle du loup! Lança l'aîné, en soupirant.
L'ange lui adressa un regard surpris comme s'il ne comprenait pas cette réflexion puis, sans attendre, se posta derrière le cadet pour lire la formule.
- J'en ai déjà entendu parlé, fit-il, avec un sérieux déconcertant, seuls, les anges qui ont eu le privilège de voir Dieu la connaissent.
- Ah bon! Alors pourquoi se trouve-t-elle dans un livre qui date de Mathusalem? S'enquit Dean, elle est à la portée de tout le monde...du moins, de ceux qui aiment fouiner dans ce genre d'ouvrage.
- Je l'ignore! Mais, en revanche, elle est trés puissante. Je ne sais pas si elle le sera pour Lucifer mais ça vaut la peine d'essayer.
- Oh oui, quelle bonne idée! Ironisa l'aîné, on va donner un rendez-vous à Lucifer et lui dire qu'on a une belle histoire à lui raconter.
- Dean!
Le cadet n'appréciait pas le ton moqueur de son grand frère.
- Quoi! S'énerva celui-ci, avant de lui lire cette formule, il faut déjà le capturer mais ça, ça sera un jeu d'enfant, n'est-ce -pas! Ensuite, il faudra se débarrasser de tous les démons qui l'entourent, une vraie partie de plaisir!
Il y eut un court silence puis Bobby décida d'intervenir.
- On doit utiliser toutes les options qui se présentent à nous, laissa-t-il entendre, mème si ça parait stupide au premier abord, on doit tenter le coup. Si Castiel dit que cette formule marche, alors, on va essayer!
L'aîné leva les bras en guise d'impuissance.
- Je parie ma voiture qu'elle ne lui fera mème pas la moindre chatouille, fit-il, mais comme tu dis, on va tenter. J'espère simplement qu'on n'aura pas de perte à déplorer aprés ce fisco! Maintenant, excusez-moi, j'ai des heures de sommeil à rattrapper!
Il quitta la pièce sans ajouter un mot et fonça directement dans sa chambre.
Décidé à avoir une discussion avec son frère, Sam le suivit aussitôt. Il savait que Dean était en colère parce qu'il n'avait pas eu le choix au sujet de Michael. L'aîné venait à peine de s'allonger sur son lit que le plus jeune referma la porte derrière lui.
- Je suis fatigué, lança Dean, les yeux déjà clos.
- Ca ne prendra pas longtemps!
Soupirant, l'aîné prit la peine de s'asseoir sur le bord du lit.
- Tu veux me faire un cours sur le bienfait de cette...
- Non! Coupa Sam, tu as le droit d'avoir ta propre opinion. Je voulais juste...enfin, je sais que cette situation ne te plait pas! Au point de bouffer le premier qui te fera la remarque.
Demeurant silencieux, Dean se contentait de soupirer comme si la conversation l'ennuyait déjà.
- Ce serait tellement plus facile si, au moins, tu acceptais cette idée, continua le cadet, je sais que je t'en demandes beaucoup mais...
- Tu sais ce qui arrive aux hôtes des archanges! Coupa l'aîné, moi, j'ai vu un homme complètement démoli aprés le passage de Raphaël dans son corps.
Surpris par cette révélation, Sam se redressa aussitôt.
- Je l'ignorai!
- Ce n'est pas que ça me fait peur mais c'est quand mème une des raisons qui fait que ça me gène beaucoup parce que si on perd, je suis le premier à y rester mais si, par chance, on gagne, je ne serai plus qu'un légume. Je suis perdant sur les deux tableaux. Et rien que pour ça, on aurait pu me demander mon avis!
Le cadet ne semblait pas apprécier cette nouvelle.
- Mais, il y a sûrement une solution! Fit-il, sans cacher son inquiètude.
- Contrairement à ce que tu penses, il n'y a pas une solution à tout, Sammy!
A peine eut-il fini sa phrase qu'il fronça les sourcils comme si une idée venait de lui traverser l'esprit.
- Mais bien sûr! Dit-il, presqu'à lui-mème.
- Quoi?
- Non, laisse tomber! Tu vas encore flipper!
- Dean!
L'aîné paraissait hésiter. Il esquissa une légère grimace.
- Je veux que tu me fasses une promesse, Sammy!
- Laquelle?
Dean prit le temps de bien choisir ses mots avant de répondre. Il savait déjà que son jeune frère n'accepterait pas de tenir sa promesse mais il devait le lui demander quand mème.
- Apparemment, Michael a déjà vaincu Lucifer et on a de grande chance de mettre fin à l'apocalypse, dit-il, calmement, si c'est le cas, je deviendrai légume. Et je ne veux pas finir ma vie dans un fauteuil à baver comme un nouveau-né.
Comprenant où voulait en venir son frère, Sam secoua négativement la tête.
- Non, Dean! Je ne peux pas faire ça! Ne me demandes pas ça, s'il te plaît!
- Sammy! Tu es la seule personne en qui j'ai une confiance absolue, avoua l'aîné, tu sais que pour moi, vivre ainsi, c'est pire que la mort. Ce serait pour moi, une délivrance. J'ai vraiment besoin de savoir que tu serais prêt à le faire si je me retrouve dans cet état.
Le regard humide, Sam agita la tête. Il ne pouvait plus parler de peur d'éclater en sanglots mais la douleur qu'il reseentait, à cet instant, lui tenaillait les entrailles. Pour lui, que la bataille soit gagnée ou pas, il perdrait son frère de toute façon.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Lun 21 Déc - 11:31

Wouah trop génial ton chapitre.

Sam est enfin sortit de son (coma)

Parcontre j'ai peur pour la suite. J'éspère que Dean ne va pas devenir un légume.

Vivement la suite



P.S. : Ma chère Cristal, tu penses à poster ce chapitre sur, je pense que tu sais ou je veux dire. Merci



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 15 Jan - 0:01

Merci beaucoup!
Désolée pour le retard! Embarassed
Voilà la suite!


Aprés un petit repos de quelques jours, les deux frères reprirent la route. Ils se frottèrent à un Dieu qui utilisait les apparence d'idoles pour assouvir sa faim, d'un sorcier joueur de poker qui volait les années des gens ce qui avait presque coûté la vie à Dean qui s'était retrouvé à un âge bien avancé de quatre-vingt ans. Mais l'affaire qui les avait plus marqué, était, sans nul doute, celle où ils s'étaient vus propulsés dans un monde télévisé complètement grotesque. Au terme de cette affaire, les deux frères avaient découvert que le trickster n'était autre que l'archange Gabriel.
Retournant à leur hotel aprés une discussion quelque peu effrayante avec l'archange, Dean et Sam ne s'étaient pas échangés un seul mot durant le trajet. L'aîné se contenta de prendre une douche pour, ensuite, se glisser dans son lit. Le jeune Winchester ne tarda pas à l'imiter, pensant qu'il était bien trop risqué d'avoir une conversation avec son frère dans l'état d'esprit où il se trouvait actuellement. D'ordinaire, il entendait la respiration régulière de son aîné qui lui laissait comprendre que ce dernier s'était déjà endormi mais pas cette fois. Apparemment, Dean demeurait allongé, simulant son sommeil derrière ses yeux clos. A quoi pouvait-il bien penser? Se demandait le cadet, inquièt. Comment réagirait-il, lui mème, s'il était à sa place? La fatigue finit par avoir raison de lui.


Il faisait encore nuit quand le cadet émergea de son sommeil. Son frère n'était pas dans la chambre. La plupart du temps, c'était lui le premier à se lever, Dean préfèrant, de loin, profiter du lit le plus longtemps possible. Pourtant, le jour n'était pas encore levé et Sam dû constater que son aîné n'avait certainement pas dormi de la nuit. Il bondit hors de son lit et fonça dans la salle de bain. Une fois sa douche prise, il s'assit devant un café bien chaud et pianota sans grand interêt sur son ordinateur. Quand les premiers rayons du soleil traversèrent les persiennes, il attrappa le portable et composa le numéro de son frère. Il n'eut pas le temps d'attendre la sonnerie du téléphone que la porte de la chambre s'ouvrit sous le visage épuisé de son aîné.
- Où étais-tu?
- J'avais besoin de prendre l'air, répondit l'aîné, depuis quand c'est interdit?
Ne sachant pas quoi répondre au risque de déclancher une dispute, Sam se contenta de baisser la tête sur son écran. Il devait lui parler mais pas dans ce genre de conditions.
Dean s'engouffra dans la salle de bain tandis que son jeune frère cherchait un moyen d'aborder le sujet en douceur. Il le trouva en furetant sur le net.
- Tu savais que dans la Bible, l'archange Gabriel est l'annonciateur de nouvelles, cria-t-il, pour être sûr que son aîné entende, il serait l'ange de la naissance, de la pitié et de la communication sous toutes ses formes.
Dean réapparut dans la chambre, une serviette autour de la taille, le corps encore ruisselant.
- Je comprend maintenant pourquoi il nous a si bien manipulé dans un écran, ironisa-t-il, ça fait partie des communications ça aussi!
- Tu n'es pas drôle, rumina le cadet, j'essai de trouver une explication à tout ce bordel et toi...
- Tu perds ton temps, coupa le plus âgé, ça doit faire un bon moment que plus rien ne va là-haut! Les démons peuvent buter les humains comme ça leurs chante, Lucifer est en ballade sur Terre et maintenant, les anges se paient royalement notre tête! Comment tu peux trouver une explication à ce genre de merdier?
Sam secoua négativement la tête sans quitter son écran du regard.
- Tu es un cas désespèré, Dean! Fit-il, en soupirant.
- Il était temps que tu t'en aperçoives, lança l'aîné, en agitant le menton vers l'ordinateur, qu'est qu'il y a d'autre sur Gabriel?
Ravi d'avoir poussé la curiosité de son frère, le cadet se pencha sur l'article.
- Gabriel serait le messager de Dieu, l'ange de la résurrection et de la pitié, lut-il, en esquissant une légère grimace, il régit la magie, les visions, les voyages astraux. Il choisit les missions des âmes et les aide à s'incarner en les enseignant sur leur nouvelle vie. On dit que c'est lui qui met son doigt sur la bouche pour effacer tout souvenir d'autres vies et...
- Stop! S'écria Dean, comme s'il en avait assez, je ne suis pas certain que ce soit du mème Gabriel dont on parle!
- J'en ai bien peur, Dean! Et si tu comprends ce qui est écrit, certaines choses prennent leurs sens.
- Ah oui! Bah éclaire-moi parce que, là, je suis complètement larguer!
Sam leva les yeux au ciel d'un air exaspèré.
- Annonciateur de nouvelles! Répéta-t-il, réincarnation, magie, visions!
- Hou! Lança l'aîné, en simulant un air impressionné, je suis au bord de l'admiration!
- Dean!
- Quoi! Tu veux me faire avaler que ce mec serait à l'origine de nos réincarnations dans le but d'être les hôtes de Lucifer et Michael, grogna Dean, bah voyons! Tu veux que je te dise! Ce type n'en a rien à cirer de nous et de tout le reste! Pour lui, nous sommes des pions sur un énorme échiquier et il s'amuse comme un bébé avec son hochet!
Sam leva les mains en guise d'impuissance.
- Tu es déconcertant, tu sais ça! Fit-il, en soupirant, je veux te faire comprendre qu'il y a une explication pour toute chose et que, peut-être, je dis bien, peut-être, on a une chance de s'en sortir tous les deux.
L'aîné secoua négativement la tête.
- Tu te leurres, mon pauvre! Laissa-t-il entendre, et si tu cherches encore un moyen de sauver nos vies, laisse tomber! Au cas où tu l'aurais oublié, nous sommes au coeur de cette guerre. Quand Lucifer s'apercevra que tu n'as plus rien de démon en toi, il ne fera qu'une bouchée de toi quand à moi! Bah tu connais la suite!
Sam allait protester quand son grand frère attrappa sa veste et l'enfila rapidement.
- J'ai faim! Tu viens!
Il quitta la chambre et claqua la porte derrière lui sans attendre la réponse de son cadet. Seul, Sam ne savait plus comment faire avec son aîné. Dean était furieux contre tout ce qui arrivait, à juste titre, mais il se refusait de voir un avenir et pour le plus jeune, c'était une façon importante d'affronter cette guerre. A contre coeur, il referma son ordinateur et rejoignit son frère dans l'Impala.



Un mois aprés la mort d'Ellen et Jo.

Assis devant un feu de cheminée, Dean en était à sa quatrième bière. Son frère et lui venaient de décimer un nid de vampires. Aprés avoir roulé toute la nuit, ils avaient élus domicile dans une cabane isolée dans les bois de Deer Lodge, une petite ville du Montana. Epuisés, légèrement blessés, ils attendaient le jour pour reprendre la route. La mort d'Ellen et Jo les avaient plus affecté qu'ils ne voulaient se l'avouer, tous les deux. Si, au moins, le colt avait marché, elles n'auraient pas donné leurs vies pour rien mais les deux frères se sentaient encore plus coupables surtout depuis la libération du troisième cavalier. Plusieurs carnages avaient eu lieu depuis, un peu partout, dans le pays. Les morts se comptaient par milliers.
Il gelait à pierre fente dehors. Heureusement pour eux, il restait un peu de bois sur le côté de la vieille cabane. Perdu dans ses pensées, l'aîné fixait machinalement les flammes qui dansaient dans la cheminée tandis que Sam vérifiait les issues protégées d'une ligne de sel. Un pentagramme était dessiné sur le sol, juste devant la porte d'entrée.
- J'ai réussi à appeler Bobby quand j'étais dehors, déclara le cadet, c'est une chance puisque que les réseaux n'ont pas l'air fiables dans cette région.
- Il n'y a plus de réseau? S'étonna Dean, en se redressant.
- Si mais par intermittance! Je suppose que c'est à cause des montagnes!
Il y eu un court silence puis le plus jeune reprit aussitôt.
- Bobby pense que Lucifer serait à Burlington, au Kansas, finit-il par dire, en guettant la réaction de son aîné.
- Ah oui et qu'est ce qu'il lui fait penser ça?
Sam prit le temps de s'asseoir en face de lui.
- Hormis le fait qu'il y a eu un effroyable tremblement de terre dans la ville, certaines personnes auraient aperçu une étoile trés sombre tomber dans un lac, deux jours avant que tout s'effondre.
Dean commençait à trouver les informations de son vieil ami trés intéressantes. Il posa sa bouteille de bière sur la petite table pour remettre une bûche dans le feu.
- Le quatrième cavalier! Dit-il, comme si plus rien ne l'étonnait, maintenant qu'ils sont tous réunis, on peut s'attendre à d'avantage de carnage.
- Oui, je sais mais...je pense que ce serait idiot d'y aller seulement nous trois, avoua le cadet, la dernière fois, ça a failli mal tourner.
- Je sais! C'est pour ça que dés qu'on sera sorti de cette ville, on va appeler Bobby pour qu'il nous trouve le maximum de chasseurs pour nous venir en aide, proposa Dean, je ne commettrai pas la mème erreur.
Au moment où Sam allait prendre la parole, un bruit sourd se fit entendre à l'extérieur. Quelqu'un rôdait autour de la vieille cabane. Avec le plus de précaution possible, les deux frères s'armèrent avant d'ouvrir la porte. Ce n'était pas prudent d'agir ainsi mais ce n'était pas, non plus, dans leur nature de rester cacher devant le danger. Ils se séparèrent dans un commun accord silencieux. Sam fit lentement le tour de la petite maison tandis que son aîné se dirigeait vers le bois où il avait camouffler sa voiture. Arrivé à la hauteur du véhicule, il vit un jeune homme qui tentait de démarrer l'Impala. Dean tendit son fusil en direction du pare-brise.
- Sors de là! Cria-t-il, je veux voir tes mains!
Le jeune homme fut surpris et sursauta légèrement. Sans broncher, il obeit, les mains sur la tête.
- Ce n'est pas ce que vous croyez, dit-il, sans lever les yeux vers le jeune chasseur.
- Bah voyons! Retorqua l'aîné, je suis curieux de connaître ton excuse.
- Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il fait trés froid, grogna le jeune voleur, je cherchai juste un coin pour me réchauffer.
- En bidouillant les fils de ma bagnole! Question mensonge, tu repasseras, mec!
Le jeune homme esquissa un grimace en soupirant.
- Tu es tout seul, demanda l'aîné, en s'approchant.
- Oui, monsieur! Je vous l'ai déjà dis, je cherchai...
- Regarde ce que j'ai trouvé, coupa Sam, en les rejoignant.
Il tenait fermement les bras d'une jeune femme qui semblait se débattre inutilement.
- Tiens, tiens! Je te croyais seul! Ironisa Dean, en poussant le jeune étranger contre la voiture, qu'est ce que tu cherchais exactement?
A peine eut-il fini sa phrase que le journal de John tomba de la poche du jeune homme. L'aîné crispa la mâchoire et empoigna le jeune voleur par le col.
- Tu comptais faire quoi avec ça? S'énerva-t-il, qui es-tu?
Devant le silence de l'inconnu, Dean perdit patience. Il posa le canon de son fusil sur la joue de l'étranger et reposa la question avec plus de fermeté.
- S'il vous plait, non! S'écria la jeune femme, ne faites pas ça!...On cherchait une voiture pour aller en ville.
Les deux frères s'échangèrent un regard dubitatif. Ils ne les croyaient pas. Dean ramassa le journal et le mit dans sa poche puis attrappa brutalement le bras du jeune voleur.
- On va terminer cette petite conversation à l'intérieur, décrèta-t-il, en l'entraînant dans la cabane.


Solidement attachés sur une chaise, les deux jeunes gens n'avaient pas prononcé un seul mot depuis une bonne heure. L'aîné avait posé le journal sur la table et regardait les deux jeunes inconnus comme s'il attendait toujours une réponse à sa question.
- Il y a pas mal d'objets en argent dans le coffre, des croix anciennes qui peuvent rapporter gros à des petits voleurs mais vous, déclara Dean, en agitant son couteau vers eux, vous ne prenez qu'un simple journal.
Le jeune homme le toisa d'un regard provocateur.
- Il se trouve que ce journal m'appartient, lança-t-il, d'un air sérieux, je l'ai en ma possession depuis que...
- Tais-toi! On n'a pas le droit! Le coupa la jeune femme, en lui tapant rageusement sur le pied avec son talon.
Les deux frères ne savaient plus quoi penser de ces jeunes gens qui semblaient en savoir beaucoup plus qu'ils ne voulaient le faire croire. Sam fit signe à son grand frère pour qu'il le rejoigne dans la pièce voisine.
- T'en penses quoi? S'enquit-il, décontenancé par l'attitude du jeune homme qui ne semblait pas avoir peur.
- Je suppose qu'ils nous prennent, nous-mème, pour des voleurs, ce qui expliquerait pourquoi il prétend que le journal lui appartienne mais ce que je ne comprend pas c'est pourquoi il n'a pas prit les couteaux en argent et tout ce qui représentait de la valeur.
- Il s'apprêtait quand mème à voler la voiture, remarqua Sam, en soupirant.
- Aprés avoir été dans le coffre, prit le journal de papa pour le mettre dans sa poche et ensuite, il pique la bagnole, non, Sammy! Il y a quelque chose de pas net chez ces deux là! Je pense qu'on va devoir jouer franc-jeu pour en savoir plus!
Il retourna dans la pièce et vint s'asseoir en face de deux jeunes prisonniers.
- Trés bien! Fit-il, en jouant volontairement avec son couteau, nous savons que vous savez alors ne perdons pas de temps inutile et passons aux choses sérieuses! Qui êtes-vous?
Aprés quelques hésitations mal dissimulées, la jeune femme répondit d'une voix trés calme.
- Je m'appelle Mona et lui, c'est mon cousin, Jimmy! Nous sommes chasseurs!
Sam fronça les sourcils en se tournant vers son frère.
- Et le journal! Pourquoi le vouliez vous?
- Il est à nous ce journal, bordel! S'énerva le jeune homme, on en a besoin!
A bout de nerf, Dean frappa violemment sur la table.
- J'en ai ma claque de tes mensonges! On veut la vérité! S'écria-t-il, en adoptant son regard le plus dur.
Mona semblait trés inquiète quand à son jeune cousin, il paraissait plutôt serein.
- Pourquoi vous n'iriez pas voir si votre journal est dans le coffre, à sa place? Suggéra-t-il, calmement, je pourrai récupèrer le mien.
Il avait parlé sur un ton presque moqueur. Il esquissa un petit sourire arrogant.
- Pour des chasseurs qui ont la réputation d'être infaillibles, je trouve que vous avez commis pas mal d'erreur, continua-t-il, sous le regard incendiaire de Dean, si j'avais été un démon, je vous aurai envoyé voler en sortant de la voiture. C'est une faute de jeune premier que vous avez commis.
L'aîné émit un bruit sourd et grognon qui émana de sa gorge. Mais Jimmy ne semblait pas impressionner.
- Oh, ça! C'est sûrement parce qu'un démon n'aurait pas pu en sortir, lança le cadet, en croisant les bras, depuis la mort de Ruby, Dean a renforcé la voiture avec des pentagrammes en dessous de chaque siège et un fil de fer pur dans chaque porte.
- Donc, si tu avais été un démon, tu n'aurais rien pu faire, du schnock! Rumina l'aîné, en se tournant vers son frère, tu devrais aller voir dans le coffre. Ils ont peut-être pris autre chose.
Sam prit une arme puis quitta la petite cabane. Pendant ce temps, Dean attrappa le journal et l'ouvrit machinalement. Mais les deux jeune gens le regardaient d'un air inquièt.
- Mon père avait peut-être le mème goùt en journal que le vôtre, plaisanta Mona, d'un air timide.
Dean parcourut le petit livre qu'il connaissait par coeur puis leva les yeux vers les jeunes prisonniers.
- J'ai l'impression que tu es une meilleure menteuse que ton cousin, dit-il, sous le regard furieux du jeune homme.
Sam revint trés vite et remit soigneusement le sel devant la porte.
- Apparemment, ces jeunes gens ne mentaient pas! Fit-il, en sortant le journal de sa veste, il était encore dans le coffre.
Dean fronça les sourcils. Celui qu'il tenait dans ses mains étaient bien le journal de John puisqu'il venait de lire quelques pages. Il se leva d'un bond et ouvrit le journal que Sam venait d'apporter.
- Oh mince! Mais c'est quoi ce bordel? S'étonna le cadet, c'est les deux mèmes!
L'aîné se tourna vers les deux jeunes prisonniers, une étincelle de colère dans le regard.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 15 Jan - 17:35



j'aime toujours autant



Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Sam 16 Jan - 16:46

Merci ma Laeti!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Sam 16 Jan - 17:06

Trop génial ta suite. Je suis toujours autan scotché.

Vivement la suite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Dim 31 Jan - 22:26

Voilà la suite! Very Happy

La jeune femme fit un mouvement de recul quand elle vit l'aîné s'approcher d'eux en armant son révolver.
- Il n'y a pas beaucoup d'explications pour que le mème journal se retrouve en double, grogna celui-ci, en posant son arme sur le front du jeune homme.
- Euh, Dean! Qu'est ce que tu fais? S'inquièta son cadet, à quoi tu penses?
- Soit notre ami Gabriel s'amuse encore avec nos nerfs, soit ces deux crapules viennent d'une autre époque! Lança Dean, sans lâcher le jeune homme du regard, cinq secondes, c'est tout ce que tu as pour me dire tout ce que tu sais!
Jimmy gardait son attitude désinvolte tandis que sa jeune cousine semblait mal à l'aise. Elle paniqua quand l'aîné commença son compte à rebours.
- Cinq!
- Ne faites pas ça, s'il vous plait! Le supplia-t-elle, nous ne vous voulons aucun mal.
- Quatre!
- Te gène pas! Tire! Le provoqua le jeune homme, un sourire aux les lèvres.
- Trois!
- S'il vous plait! Insista Mona, mais cette fois à l'adresse de Sam.
- Deux!
- Dean! On devrait peut-être...
- Un!...By by!
- C'est bon, je vais tout vous dire! S'écria la jeune femme, avant que Dean ne s'apprête à tirer.
Son cousin se tourna vers elle, la dévisageant d'un regard furieux.
- Non, Mona! On ne doit pas!
Il y eu un court silence puis Dean releva son arme.
- La ferme! Rumina-t-il, avant de se tourner vers la jeune femme, je t'écoute!
Celle-ci jeta un dernier regard en direction de son cousin.
- Nous avons fait un bond de vingt cinq ans en arrière, expliqua-t-elle, c'était la seule chose à faire parce que la guerre n'en finit plus et beaucoup trop de monde meurt chaque jour.
- Quoi! Tu veux dire que la guerre continue encore dans vingt cinq ans! S'étonna Sam, mais c'est incroyable!
- Ce qui est incroyable, c'est qu'on ait tenu jusque là, remarqua Jimmy, au départ, nous étions si peu mais au fil du temps, les chasseurs ont formé d'autres chasseurs et le nombre a considérablement augmenté. Et tout ça pourquoi? Pour les voir périr comme des pantins à chaque attaque! Alors quand Castiel nous a proposé de revenir au moment qui a tout fait basculer, j'ai sauté sur l'occasion pour rencontrer les deux grandes légendes...les Winchester!
Il avait parlé avec une certaine ironie dans la voix.
- Arrête Jimmy! Ce n'est pas le moment! Intervint Mona, en se tournant vers Dean, il faut avouer que Castiel était réticent à cette idée mais vous avez insisté pour que quelqu'un revienne à cette époque pour vous prévenir.
Sam se redressa d'un trait.
- Dean est encore en vie dans votre monde!
- Oui, bien sûr! C'est lui qui dirige l'armée! Répondit la jeune femme, comme si celà était évident.
Un large sourire vint éclaircir le visage du cadet. Son frère allait vivre et cette idée lui procurait un énorme soulagement. Pour Dean, c'était diffèrent. Il s'était vu mourir des mains de son propre frère. Il en conclut donc que Sam était bien redevenu un humain normal ce qui avait empêché Lucifer de le prendre pour hôte.
- Tu as parlé d'un moment qui a tout fait basculer, demanda-t-il, c'est quand?
- Demain, à Burlington! Il va y avoir d'autre séisme trés violents, déclara Mona, quand vous arriverez en ville, votre ami Bobby sera déjà sur place avec d'autres chasseurs. La bataille sera sanglante mais vous y parviendrez et tuerez Lucifer. Les quatre cavaliers disparaitront aussitôt.
Les deux frères se jetèrent des regards surpris.
- Je croyais qu'il y avait toujours la guerre à ton époque, s'étonna Sam, en fronçant les sourcils, comment est ce possible si Lucifer est mort?
Mona et Jimmy se regardèrent comme si une certaine crainte les empêchaient d'avouer la suite.
- Je ne sens plus mes mains, déclara la jeune femme, en grimaçant.
Aprés quelques secondes d'hésitation, Sam se pencha sur elle et retira ses liens.
- Tes poignets saignent! Dit-il, en soupirant, je suis vraiment désolé, si j'avais su...
- Ne vous faites pas de soucis pour ça, j'en ai connu d'autre, le coupa gentiment Mona.
Elle semblait observer le visage du jeune chasseur comme si elle cherchait à graver chaque trait dans sa mémoire.
- Venez! La trousse à pharmacie se trouve dans l'autre pièce.
Seul avec Jimmy, l'aîné le défia d'un regard méfiant avant de ranger son arme. Il sortit son couteau et coupa les liens puis s'assit en face de lui en continuant à l'observer comme s'il n'avait toujours pas confiance en lui.
- Alors, comme ça tu es chasseur! Qui t'a formé?
- Mon père!
- Qui est-ce?
- Un sâle con! Lança le jeune homme, sans regarder son interlocuteur.
Dean se laissa aller contre le dossier de sa chaise.
- Quelle reconnaissance! Fit-il, d'un air agacé.
Jimmy ne releva pas. De retour dans la pièce principale, Sam avait bandé les poignets de la jeune femme. Avant de s'asseoir, il jeta une bûche dans le feu.
- Trés bien! Où en étions-nous? Ah oui, Lulu a passé l'arme à gauche, les cavaliers se sont évaporés et on ne doit pas intervenir et laisser ces salopards s'en sortir! C'est bien ça! Ironisa froidement l'aîné, en croisant les bras. Vous êtes de quel côté?
- Dean! Soupira son jeune frère, mal à l'aise.
Le cadet se tourna vers les deux jeunes gens.
- En fait, on aimerait bien savoir comment ça va se passer, fit-il, parce qu'on a déjà essayé de tuer Lucifer avec le colt mais sans succés. Et puis Dean a raison, s'il meurt, pourquoi nous empêcher d'y aller?
Un court silence s'instaura entre eux puis Jimmy décida de prendre la parole.
- Ce sera un leurre! Avoua-t-il, Lucifer va maquiller sa mort.
- Hein! Tu veux bien répèter! S'étonna l'aîné, avec un sourire forcé sur les lèvres.
Jimmy poussa un soupir exaspéré en se tournant vers sa cousine.
- Tu vois! Qu'est ce que je te disais? Mème vingt cinq ans plus jeune, c'est le mème crétin borné!
- Hé! S'énerva l'aîné, en bondissant sur ses jambes, on te trouve en train de trafiquer ma bagnole et maintenant, tu veux nous faire avaler tes salades! Qui nous dit que tu es bien ce que tu prétends être, petit merdeux?
Jimmy se leva d'un trait et défia l'aîné d'un regard noir de colère.
- On est là parce que c'était ton idée! S'écria-t-il, en pointant un doigt accusateur vers lui, c'est toi qui a convaincu Castiel et c'est encore toi qui nous a ordonné de prendre le journal de John! Si on ne l'avait pas eu sur nous, on aurait pu finir notre travail sans que vous vous doutiez de quoique que ce soit! Mais non! Monsieur n'en a encore fait qu'à sa tête!
Dean crispa la mâchoire de colère et fixa le jeune homme droit dans les yeux.
- Fous ton cul sur cette chaise et ferme ta grande gueule!
Jimmy tenta de le défier mais finit par abandonner quand il aperçut une étincelle de furie dans le regard vert de son interlocuteur. Ce fut à contre coeur qu'il reprit place à côté de sa cousine. Sam qui avait observé toute la scène, en conclut que Jimmy devait bien connaître le Dean du futur pour ne pas le provoquer dans l'état ou l'aîné se trouvait actuellement. Il se leva à son tour et tapota gentiment sur l'épaule de son frère.
- Ecoute! On arrivera à rien de cette façon, dit-il, calmement, on va les laisser nous donner leurs explications et ensuite on verra, ok?
Reprenant un semblant de calme, l'aîné retourna à sa place sans lâcher Jimmy du regard.
Ce fut Mona qui décida de reprendre la parole.
- Nous ne savons toujours pas qui a pu le faire mais quelqu'un a prévenu Lucifer que Michael était en Dean depuis sa naissance, avoua-t-elle, ce qui l'a poussé à simuler sa mort à Burlington. Aprés ça, tout le monde pensait que l'apocalypse était bel et bien finie sauf vous deux. Vous avez été trés septiques pendant plusieurs mois mais au bout de deux longues années sans l'apparition d'un démon, vous avez fini par vous y faire.
Elle marqua une courte pause puis reprit aussitôt.
- Pendant ce temps, Lucifer a enlevé un jeune garçon qu'il a soumis au sang de démon et a attendu quinze ans pour en faire son hôte. Il avait aussi eu le temps de rassembler toute une armée.
Les deux frères froncèrent les sourcils.
- Mais je croyais que Michael allait le tuer, s'étonna Sam, un peu perdu.
- Non, aprés la bataille de Burlington, Michael a quitté le corps de votre frère, continua la jeune femme, et puis...tellement de choses se sont passé dans vos vies que...personne ne s'attendait à revoir Lucifer ressurgir aprés tant d'années, pas mème vous!
- Les parents de Mona ont été tué par la première attaque de ce fumier, avoua Jimmy, elle n'avait que cinq ans quand mon père l'a recueilli. C'est à ce moment là que ce sâle con est devenu obsédé par sa vengeance.
- Euh, qui? S'enquit le cadet, légèrement surpris.
- Mon père! C'est un chasseur mais depuis ce drame il nous a élevé comme de vrais soldats, déclara Jimmy, d'un air écoeuré, ce type est dénué de sentiment.
L'aîné poussa un soupir puis se leva lentement.
- C'est peut-être un mal pour un bien, remarqua-t-il, avec une légère grimace, notre père nous a élevé de la mème façon mais sans son rigoureux entraînement, nous serions morts depuis longtemps.
- Venant de ta part, ça ne me surprend pas! Retorqua Jimmy, sur un ton ironique, mais dans cette bénéfique éducation, on ne nous apprend pas à survivre aprés la mort de nos proches et encore moins, à y faire face seul, parce que je n'ai pas eu à compter sur le soutien de mon père quand les démons ont sauvagement assassiné ma mère.
- Hé, mec! Je n'ai pas dit que c'était la meilleure des solutions, lança Dean, en sortant son portable de la poche, tu n'es pas le seul à avoir perdu des proches, des amis. Chaque chasseur a son lot de malheur à porter, on fait avec, c'est tout.
- C'est exact! Renchérit Sam, il faut se raccrocher à tout ce qui nous reste. C'est pourquoi, Dean et moi, on ne serait rien, l'un sans l'autre. Nous le savons tous les deux.
L'aîné se dirigea vers la porte d'entrée.
- Je vais appeler Bobby pour lui dire d'annuler son voyage à Burlington, si toutefois, il avale tout ce baratin, déclara-t-il, en soupirant, et puis, je préfère sortir avant que tout le monde se mette à pleurnicher!
Il quitta la petite cabane en claquant la porte. Jimmy poussa un soupir en levant les yeux au ciel.
- Ne te fis pas aux apparences! Laissa entendre Sam, il peut paraître rustre au premier abord mais je ne connais personne qui soit plus humain que lui.
- On ne doit pas parler du mème Dean Winchester! Celui de mon époque n'est qu'un...
- Jimmy! Le coupa sa jeune cousine, le regard indigné.
Exaspéré, le jeune homme bondit sur ses jambes et fonça vers la porte.
- Où vas-tu? L'interrogea le cadet, parce que je ne crois pas que ce soit une bonne idée de parler à Dean en ce moment surtout que vous me semblé de vraies piles électriques tous les deux!
- J'ai un message à lui remettre de sa part, avoua Jimmy, en grimaçant, je sens qu'il va beaucoup aimé!
Il quitta la petite cabane aprés avoir pris le journal de John.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Lun 1 Fév - 11:52

Ta fic est toujours aussi génial.

J'ai hate de lire le chapitre suivant.

Tu posteras la suite ou tu sais. Merci




Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Lun 1 Fév - 19:34

C'est très joliement écris

j'aime beaucoup



Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 19 Fév - 0:29

Merci les filles! Very Happy

Ro, je suis désolée de mon retard!
Voilà la suite!

Dés que le jeune homme referma la porte derrière lui, Sam se tourna vers Mona.
- Lui parler de quoi? Demanda-t-il, en fronçant les sourcils.
- Jimmy et Dean ont eu une conversation avant notre départ, répondit la jeune femme, j'ignore de quoi celà retourne.
Le cadet poussa un léger soupir en se levant.
- Je suppose qu'une bonne tasse de café chaud te ferait du bien, laissa-t-il entendre, en joignant le geste à la parole.
- Oh oui, merci! Accepta Mona, sans le quitter du regard.
Elle prit la tasse et glissa ses deux mains autour comme pour se les rechauffer.
- Alors, dis-moi! C'est Mona comment? Je connais peut-être tes parents.
La jeune femme toussota légèrement aprés avoir bu une gorgée du liquide chaud.
- Désolée! Je n'ai pas le droit de vous le dire, déclara-t-elle, à cause de...
Elle semblait chercher le mot adéquat.
- L'effet papillon! Supposa Sam, bien sûr, je comprend.
- Oui, c'est ça! Certaine intervention pourrait être désastreuse pour le futur.
Il y eu un court silence puis Sam reprit calmement.
- Tu es chasseuse pourtant, tu me sembles tellement fragile.
- Ce n'était pas l'avis des démons que j'ai tué, déclara Mona, un petit sourire malicieux sur les lèvres.
D'abord surpris, Sam écata d'un rire franc. La jeune femme semblait subjuguée par le cadet.


Il faisait tellement froid que Dean dû s'installer dans l'Impala pour appeler Bobby. Aprés avoir démarrer la voiture, il profita du chauffage quelques secondes. Comme il l'avait pensé, le vieux chasseur s'était montré plutôt septique quand à cette histoire mais, par prudence, il avait fini par accepter de rester chez lui alors que ce n'était pas dans ses habitudes.
- Je suis comme toi, Bobby, avoua l'aîné, mais à la radio, ils disent que la ville est entièrement ravagée par les seismes. Les rescapés ont évacués la ville depuis un moment déjà. Je sais que...
Il se stoppa quand Jimmy vint s'asseoir sur le côté passager.
- Te gênes surtout pas! Grogna-t-il, mécontent, dégage de ma bagnole!
- Oh, ça va! Ce n'est pas comme si je n'étais jamais monté dedans, lança Jimmy, en haussant les épaules.
Dean lui adressa un regard mêlé de surprise et de colère.
- On sera chez toi demain soir, fit-il, à son vieil ami au bout du fil.
Il rangea le portable dans sa poche et se tourna vers le jeune homme.
- Qu'est ce que tu veux? Demanda-t-il, froidement.
- J'ai encore un message a te délivrer, avoua Jimmy, en lui tendant le journal.
L'aîné jeta un regard sur le journal puis leva les yeux vers son interlocuteur.
- Je croyais que sans ça, tu ne te serais pas fait prendre, lança-t-il, en agitant la main vers le petit carnet brun, et maintenant, tu as un message a me donner. Tu mens à ta propre cousine!...Un message de la part de qui, d'ailleurs?
- De toi! Enfin, de ton futur toi!...Mona ne doit pas être au courant, déclara le jeune homme, au départ, je devais venir seul mais, à la dernière minute, tu as changé d'avis! Allez savoir pourquoi! Tout est dedans!
Dean crispa la mâchoire et attrappa le journal d'un coup sec.
- Je connais chacune des pages que contient ce journal et je n'ai rien vu qui ressemble à un message quelconque!
- Pourtant, c'est là dedans!
L'aîné poussa un soupir exaspèré puis fit défiler les feuilles sous ses yeux. Il fut attiré par la doublure du carnet qui lui semblait un peu plus épais qu'à l'ordinaire. Sans faire attention à son voisin, il prit son couteau et fit une petite entaille dans le carton fin du journal. Ce fut à ce moment là qu'il vit une petite lettre, pliée en quatre, glissée entre la couverture et le carton fin. Jimmy demeurait étrangement silencieux, observant toutes les réactions du jeune chasseur. L'aîné déplia la lettre et, sans vraiment lire le contenu, jeta un rapide coup d'oeil à la signature.
- C'est bien mon écriture, reconnut-il, en fronçant les sourcils.
- Et alors? Ca dit quoi? S'enquit aussitôt Jimmy, en se penchant sur le papier.
Dean replia la lettre en toisant son jeune passager.
- Apparemment, tu ne l'as pas lu, dit-il, calmement, alors, c'est qu'il avait...que j'avais mes raisons!
Le jeune homme lui adressa un regard furieux.
- Des raisons! Tu n'as jamais eu de vrais raisons! Fulmina-t-il, juste l'envie d'emmerder son monde, quelque soit l'époque!
L'aîné esquissa un petit sourire en coin.
- Si tu le dis! Laissa-t-il entendre, en agitant le menton vers la cabane, maintenant, t'es gentil, tu dégages!
Jimmy lui lança son regard le plus furieux et quitta la voiture en claquant brutalement la portière. Dés qu'il fut enfin seul, Dean déplia lentement la lettre, avec une certaine appréhension. Qu'allait-il découvrir encore?


"Salut toi...ou moi, comme tu préfères!


Tout d'abord, sache que j'ai mûrement réfléchi quand à la date où je devais t'envoyer mes messagers mais avant la bataille de Burlington me semblait la meilleure, surtout que nous y avons perdu Bobby. Sauver la peau de ce vieux renard n'était pas du superflu pour moi!
Donc, comme te l'a dit Jimmy, nous sommes toujours en pleine guerre à cause de Lucifer qui nous a jouer un sâle tour. Il est resté dans l'ombre quinze ans, ce salopard, mais je savais que quelque chose n'allait pas. Je n'en ai pas parlé à Sam parce que nos vies avaient pris une tournure tellement agréable que j'avais peur de tout foutre en l'air, mais Michael est venu me rendre visite dix ans aprés la soi-disant mort de Lucifer. Il disait que quelque chose se tramait et qu'on devait être prêt au cas où ça tournerait mal mais j'ai refusé...j'ai dis non, mon pote! J'ai refusé que Michael me prenne encore pour son hôte, je l'ai mème chasser de chez moi. Résultat, quand Lucifer a pu prendre possession de son nouveau receptacle, il a commencé par tuer Sam et sa femme. Je suis arrivé juste pour sauver leur petite fille. De son côté, Michael avait pris un hôte au hasard, par ma faute, et devine quoi! C'est Lulu qui a gagné! Inutile de te dire que je m'en veux! J'ai pris les mauvaises décisions qui ont tué Sam, sa femme, la mienne et beaucoup d'autres personnes. Aujourd'hui, il n'y a plus que quelques villes qui tiennent encore mais ce n'est qu'une question de jour avant que...enfin, t'as compris! Une seule chose m'importait: venger Sam! J'ai tout sacrifié pour tenter d'y parvenir et j'ai mis ce monde dans la panade avec mes conneries.
Tu dois certainement te demander pourquoi je t'ai envoyé deux gosses au lieu de chasseurs expérimentés. Tout simplement parce que Castiel ne pourra pas les faire revenir. Et, crois-moi, vu la bataille qui se prépare, ils seront plus en sécurité à ton époque qu'à la mienne et je veux les savoir en vie quand tout sera détruit ici. Disons que ce sera une maigre consolation pour la misérable vie que je leur ai offert. J'en ai voulu à papa de nous avoir trimballer à travers le pays, à nous donner des ordres comme à des soldats, de vouloir se venger à tout prix. Bah, crois-le ou non mais je suis bien pire que lui et ce n'est pas Jimmy qui me contredira! Et oui, mec! T'as saisi! Cet emmerdeur à la grande gueule, c'est ton fils. Quand à Mona, c'est la fille de Sam.
Bon, quand tu te seras resaisi, mec, va falloir que tu prennes les choses en main et prend les bonnes décisions parce que je n'ai pas su le faire.
Ah oui, j'allais oublié! Si Castiel ne peut plus les faire revenir c'est parce qu'il est le seul ange qui reste et sans les autres, ses pouvoirs diminuent, il s'affaiblit de plus en plus. D'ailleurs, en parlant d'ange, sache que Gabriel va rejoindre nos rangs et c'est important que tu le saches comme ça, tu gagneras un temps précieux. Je l'ai soupçonné d'avoir mouchardé à Lucifer que Michael était déjà en moi mais je m'étais largement trompé. J'ignore encore qui l'a fait.
Voilà, je pense t'avoir tout dit! Maintenant, c'est à toi de voir si tu avoues tout à Sam ou pas. Je sais, je te laisse encore plus de poids sur les épaules mais, je ne te le répèterais jamais assez: ne recommet pas les mème erreurs que moi!
Le remord qui ronge mes vieux os me détruit un peu plus chaque jour. Si j'avais écouté Michael, on n'en serait pas là et je coulerai des jours heureux avec ma femme et mon fils. Sam serait encore en vie.
Tu ne te voyais pas vieillir! Là, c'est encore pire, non seulement tu es un vieux chasseur aigri mais en plus, tu es désespèrément seul.
Les cartes sont entre tes mains, je ne dis pas que tu as un bon jeu mais tu dois absolument gagner!

Ton toi du futur!"


Il fallut à Dean, plusieurs minutes pour que tous les mots de cette lettre prennent leur place dans sa tête. Tout était confus dans son esprit. Il replia calmement le papier qu'il glissa dans sa poche puis posa les mains sur le volant. Respirer, il devait penser à respirer parce que son coeur frappait violemment dans sa poitrine, sa gorge était nouée et c'était sans compter cette affreuse envie de hurler. Jamais il n'avait maudit quelqu'un comme il se maudissait à cet instant.
Quand il retrouva un semblant de calme, il sortit de la voiture et prit le chemin de la cabane. Ce fut d'un air décontracté qu'il entra mais son regard furieux trahissait ses émotions.
- On part de bonne heure demain matin! Décréta-t-il, en se plaçant devant la fenêtre, je prend le premier tour de garde.
Sam jeta un coup d'oeil en direction de Jimmy puis se retourna vers son aîné. Il savait que quelque chose s'était passé pour que son frère soit encore plus en colère qu'il ne l'était en sortant de la vieille cabane. Dés qu'il fut assez prés de son aîné pour que les deux jeunes gens n'entendent pas leur conversation, il n'hésita pas à aller droit au but.
- Il avait un message pour toi. Qu'est ce qu'il t'a dit?
- Aucune importance!
- Dean! Arrête! On avait dit, plus de mensonge!
L'aîné poussa un long soupir puis leva les yeux vers son jeune frère. Ce fut à cet instant que celui-ci put entrevoir le désespoir dans les prunelles vertes du jeune chasseur.
- Demain...chez Bobby, je te dirais tout!...Pour l'instant...j'ai besoin de faire le point!
Sam fronça légèrement les sourcils mais n'insista pas. Il savait pertinemment que Dean n'était pas en état de parler, quoiqu'il ait pu apprendre sur leur futur. Il tapota amicalement sur l'épaule de son frère puis s'éloigna vers la couverture qui allait lui servir de lit puisque Mona occupait le seul lit de la cabane.
De son côté, Jimmy observait silencieusement les deux frères. Il paraissait surpris de leur complicité. Resistant à l'envie d'aller demander à Dean ce que contenait cette lettre, il esquissa une grimace et se coucha à contre coeur.


Le soleil n'était mème pas levé quand l'Impala quitta Deer Lodge. Aprés avoir dormi quelques heures, Dean se concentrait sur sa conduite dans un silence qui embarassa son jeune frère. Seule, la radio laissait du Foreigner envahir l'habitacle. Sam jetait des coups d'oeil à l'arrière où Mona et Jimmy étaient assis. Depuis la veille, il n'avait cessé de détailler le visage du jeune homme.
- Je sais que tu n'as pas le droit de nous donner le nom de tes parents mais...c'est étrange, tu me rappelles quelqu'un mais je ne saurais pas dire qui.
Mal à l'aise, Jimmy pouvait voir le regard de l'aîné le fixer dans le rétroviseur.
- Ne t'aventure pas dans cette conversation avec notre jeune ami, lança Dean, un sourire en coin, il se trouve que son père est un sâle con.
- Dean! S'indigna Sam, gêné.
L'aîné secoua la tête en poussant un petit soupir.
- Moi aussi, j'ai pensé, à un certain moment, que papa était un...sâle con, avoua le cadet, mais j'ai compris, bien trop tard, pourquoi il avait agi ainsi. Peut-être que Jimmy ne voit qu'une façade de son père, celle qu'il veut lui laisser voir.
- Merci pour ta psychologie à deux balles, Sammy! Rumina l'aîné, tout le monde se sent beaucoup mieux!
Un autre silence, encore plus pesant, vint s'instaurer entre eux.
Alors qu'il roulait sur les routes désertes du Montana, un violent éclair frappa à quelques mètres, devant eux. Pris par surprise, Dean fit une embardée et freina d'un coup sec. Au beau milieu du chemin terreux, on pouvait voir le corps d'un homme, allongé à mème le sol.
- Mais c'est quoi ça? Lança Sam, étonné.
- Vous ne bougez pas de là! Ordonna l'aîné, en attrappant le colt.
Il sortit prudemment de la voiture et s'avança vers l'inconnu, en restant sur ses gardes. De son côté, le cadet s'était armé d'un révolver et du couteau, prêt à intervenir.
Dean crut reconnaître une silhouette mais n'en fut certain que quand il se posta devant lui.
- Castiel!
L'ange ne portait pas ses vêtements habituels et une grande balafre creusait sa joue. Il semblait gravement blessé et perdait abondamment son sang. L'aîné comprit que ce Castiel ne pouvait venir que du futur. Il agita la main vers la voiture pour demander aux occupants de venir le rejoindre. A peine arrivée prés d'eux, Mona se jeta sur l'ange.
- Mon Dieu, Castiel!
Jimmy se pencha sur lui et observa minutieusement ses blessures.
- Que c'est-il passé?
Sam aida l'ange à se relever doucement mais celui-ci toussota à plusieurs reprises, crachant son sang. Il avait beaucoup de mal à respirer et dû prendre un instant avant de pouvoir répondre.
- Nous...avons perdu! Dit-il, entre deux grimaces.
- Et mon père? S'enquit Jimmy, en fronçant les sourcils.
- Mort! Il a été...écartelé!
A ces mots, Dean ravala difficilement sa salive. C'était donc ainsi qu'il devait finir! Attristée par la nouvelle, Mona éclata en sanglots. Son cousin glissa un bras protecteur autour de ses épaules. Castiel se tourna avec peine vers l'aîné et tendit une main vers lui pour attrapper la veste du jeune chasseur. Il tira dessus pour le forcer à se baisser. Sans protester, Dean se pencha et tendit l'oreille.
- Tout est ta faute! Murmura-t-il, avant de s'effondrer.
Abasourdi, l'aîné devint soudainement blafard. Il n'osait pas lever les yeux vers les autres qui avaient certainement tout entendu.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 19 Fév - 10:57

affraid mais quel chapitre. Ben dis donc le futur d'après la lettre que Dean lit a vraiment l'air horrible.

J'éspère que ce qu'il a lu n'arrivera pas.

J'ai hate de lire la suite et penses à la poster sur (je pense que tu sais de quoi je parle Wink )





Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Jeu 18 Mar - 22:51

Merci la miss!

Voilà la suite!

C'était l'aube mais le ciel était encore obscurci. Dean ne releva pas la tête immédiatement, n'ayant pas la force d'affronter les regards qu'il sentaient posés sur lui. Castiel était inerte au sol, baignant dans son sang.
- Qu'est ce qu'il a voulu dire par là? S'étonna Sam, en fronçant les sourcils.
Mais son aîné ne répondait pas, mal à l'aise devant la situation.
- Pourquoi tu ne réponds pas à la question? Lança Jimmy, sur un ton acerbe, tu dois être au courant! Il a dû tout te dire dans cette lettre.
- Quelle lettre? S'enquit le cadet, de plus en plus perdu.
Dean se redressa de toute sa hauteur et inspecta les alentours.
- Je t'ai déjà dis...demain...chez Bobby! Laissa-t-il entendre, sans le regarder, en attendant, il faut enterré ce bougre avant que quelqu'un ne le voit.
- Quoi! S'écria Jimmy, l'enterré! Mais il s'agit de Castiel!
A bout de nerf, l'aîné poussa un soupir contrarié avant de jeter son regard le plus menaçant vers le jeune homme.
- Je suis parfaitement au courant! Grogna-t-il, mais si on l'emmène à l'hôpital, ces imbéciles rendront le corps à la famille de son hôte et je ne crois pas que ce soit une trés bonne idée. Alors, je vais aller lui creuser une tombe dans ces bois et toi...tu fous ton cul dans la voiture et tu ne la ramènes plus! Est ce que j'ai été assez clair ou il faut que j'utilise la manière forte pour que tu fermes enfin ta grande gueule?
Sam se leva lentement et posa une main amicale sur l'épaule de son frère.
- Ecoute! Je te sens vraiment à cran, là! Fit-il, j'ignore ce que tu sais mais tu devrais te calmer. Je vais t'aider à...
- Non! Coupa Dean, je vais le faire. Toi, garde un oeil sur ce...
Il ne finit pas sa phrase puis se dirigea vers l'Impala pour prendre une pelle dans le coffre.


Assis sur une vieille souche, l'aîné demeurait silencieux devant l'amas de terre qui formait, désormais, la dernière demeure de Castiel. Depuis qu'il avait lu la lettre, il n'avait pas encore réussi à remettre de l'ordre dans son esprit. Tristesse, désarroi, peur, tout ce qu'il craignait, le tenaillait par les entrailles. Il n'arrivait pas à faire face à ce futur qui se dessinait, peu à peu, devant lui.
Il sentit une présence, derrière lui, et bondit sur ses jambes, le colt à la main.
- Ce n'est que moi!
Castiel jeta un regard vers la petite croix légèrement penchée où son nom était grossièrement gravé.
- Je croyais que tu ne pouvais pas nous pister, rumina Dean, en évitant le regard de l'ange.
- Vous, non! Mais lui, oui! Avoua celui-ci, en agitant le menton vers la tombe de fortune, j'ai senti sa présence dés qu'il est tombé. J'apprécie que tu ais évité de la peine à la famille de mon hôte.
- Tu étais là! Souffla l'aîné, encore plus mal à l'aise.
Il se détourna comme pour dissimuler sa gêne.
- Le monde court à sa perte! Dit-il, tout bas, et j'en serais responsable.
- Ne vois pas les choses de cette façon! Déclara calmement Castiel, essaie de voir au delà des apparences.
- Je te précise que, mème toi, tu m'accuseras! Retorqua Dean, en le pointant du doigt, alors ne me sors pas des trucs que tu regretteras par la suite!
- Ce n'est pas moi mais le Castiel du futur, rectifia l'ange, tout comme c'est le Dean du futur qui commettra une erreur. Ce que j'essai de te dire, c'est que tu as encore une chance de tout changer.
L'aîné secoua négativement la tête.
- Il avait sûrement raison! Fit-il, presqu'à lui-mème, quand j'ai fait ce bond de cinq ans dans le temps, Lucifer m'a fait comprendre que quoique je fasse, je me retrouverai face à lui et je perdrai...les hommes perdront.
- Pas tant que je serai là! Avoua Castiel, avec certitude.
Ce fut alors que Dean se retourna vers lui, en le dévisageant d'un air blasé.
- Ouvre les yeux, Cas! Lança-t-il, en agitant la main vers l'amas de terre, c'est là que tu finiras! Regarde la vérité en face!
Il ramassa la pelle et tourna les talons en direction de la voiture qui attendait sur le côté de la route.
Tout le reste du trajet se termina dans un silence presque religieux. Mona s'était endormie sur les épaules de son cousin. Jimmy n'arrêtait pas de guetter l'aîné, à travers le rétroviseur. Etant le seul à ignorer le véritable enjeu de toute l'histoire, Sam s'était plongé dans un livre pour éviter une énième dispute avec son grand frère. Dean était sur les nerfs et le faisait clairement comprendre dans son mutisme qui rendait l'ambiance insupportable.


Quand il fit la connaissance des deux jeunes gens, Bobby avait, lui aussi, dévisager Jimmy comme s'il l'avait déjà vu quelque part. Sam avait prit le temps de bien expliquer la situation au vieux chasseur sans omettre la mort du Castiel du futur. Pendant ce temps, Dean s'était contenté de rester toujours aussi silencieux, installé prés de la fenêtre.
- Donc, vous êtes coincés à notre époque! En conclut Bobby, en se râclant négligemment la barbe, quelle histoire! Mais...vous êtes ici chez vous aussi longtemps qu'il le faudra!
- C'est trés gentil, articula timidement Mona, on ne voudrait pas vous...
- Non, non, non! Coupa le vieux chasseur, ça ne me gêne absolument pas! Soyez les bienvenus dans mon humble repère de vieux baraudeur.
Il esquissa un petit sourire qui détendit rapidement l'atmosphère. Sam rejoignit son frère prés de la fenêtre et vint se planter devant lui.
- Excuse mon empressement mais j'aimerai savoir de quoi tout ça retourne! Fit-il, Jimmy a parlé d'une lettre. Est ce qu'il y a des informations qui puissent nous aider ou, je ne sais pas, moi, quelque chose qu'on pourrait utiliser?
Son aîné se leva et fouilla dans la poche intérieure de sa veste pour en sortir une lettre pliée. Il semblait hésiter à la tendre à son jeune frère comme si chacun de ses gestes était une erreur de plus à son actif.
- J'aimerai que...ça serait bien si tu...
Il n'arrivait pas à trouver les mots adéquats, se sentant observé par le regard inquisiteur de Jimmy. Ce fut avec un petit soupir contrarié qu'il plaça le papier entre les mains de son frère.
- Ne me juge pas! Finit-il par dire avant de se diriger vers la porte.
- Mais...non...je ne...tu vas où?
- Prendre l'air!
La porte claqua derrière l'aîné qui s'éloignait à grande enjambées vers l'Impala. Inquièt de ce qu'il allait découvrir, Sam jeta un rapide coup d'oeil dehors, observant la silhouette de son grand frère s'engouffrer dans la voiture. Il baissa les yeux sur la lettre d'un air interrogatif puis décida de s'asseoir.
- Vous pouvez m'expliquer! S'enquit Bobby, un peu perdu.
- Oh, et bien...cette lettre a été écrite par Dean...celui du futur, répondit Sam, en grimaçant légèrement, et je dois avouer que c'est assez flippant. Je vais lire une lettre que mon frère va écrire dans vingt cinq ans.
- Trés intéressant! Déclara le vieux chasseur, je suis assez surpris que Dean, quelque soit son âge, ait pensé à écrire, alors, j'espère, au moins, qu'il nous file des informations.
Sans attendre, Sam déplia le papier et prit le temps de lire en silence. Au fil de sa lecture, le teint de son visage commençait à pâlir. Il n'avait pas encore fini de lire qu'il releva la tête vers les deux jeunes gens, en les dévisageant d'un regard mêlé de surprise et d'une certaine tendresse. Voyant qu'il les mettait mal à l'aise, il baissa les yeux sur la lettre et continua en s'agitant sur son siège. Heureusement qu'il était assis, pensa-t-il, en posant le papier sur la table.
- Alors? Demanda Bobby, en fronçant les sourcils.
Avant de répondre, le cadet se frotta le visage comme pour être certain de ne pas rêver. Son regard se posa sur les deux jeunes gens et s'attarda sur Mona puis, d'un air nonchalent, il se laissa aller contre le dossier de sa chaise.
- Et bien, je dirai que...ce n'est pas réjouissant! Finit-il par dire, en poussant un soupir, tout ce que je peux dire, c'est que la situation est encore plus compliquée que je ne le pensais! Mais juge par toi-mème!
Il prit la lettre et la tendit au vieux chasseur qui ne se fit pas prier pour la lire.
- Il le dit, n'est ce pas? S'enquit Jimmy, avec certitude, qui nous sommes!
Mal à l'aise devant la tournure des évènements, Sam se contenta d'hocher la tête. Il venait d'apprendre que son frère et lui finiront par avoir une vie normale. Une nouvelle vie qui serait, malheureusement, trop courte et tout ce qui en restera, était devant lui. Deux jeunes gens perdus dans une époque qui n'était pas la leur et qui ne savaient plus à qui faire confiance.
- Je le savais! S'énerva Jimmy, il sait depuis hier qui nous sommes et ça ne lui fait ni chaud, ni froid! J'ai eu raison de ne pas trop fonder d'espoir sur son lui plus jeune.
- Jimmy, s'il te plait! Intervint sa cousine, dans le but de le calmer.
Aprés avoir lu la lettre, Bobby leva des yeux abasourdis vers les deux jeunes gens. Il se laissa tomber sur la chaise, derrière lui.
- Bonté divine! Echappa-t-il, cette lettre est pire qu'une bombe à retardement.
- Justement! Déclara Sam, en se tournant vers Jimmy, étant donné qu'aucun de ces évènements ne sont encore pas arrivés, je suggère qu'on essaie de s'en servir plutôt que de chercher un coupable à tout prix.
Il y eu un court silence puis le cadet repris plus calmement.
- Et puis, sache que Dean ne s'en fiche pas! Je connais mon frère mieux que personne et je sais, exactement, quand il ne va pas bien...et là, je peux t'assurer qu'il est vraiment mal. Tu t'attendais à quoi? Qu'une fois avoir lu cette lettre, il te fasse des promesses qu'il ne sait mème pas comment tenir! On se lance, à l'aveuglette, dans cette guerre. La preuve! On a évité une énorme boulette grâce à toi et...Mona! Lucifer n'a pas pu nous jouer son sâle tour à Burlington mais il faut s'attendre au pire.
Il pointa son doigt en direction de la lettre posée sur la table.
- Nous allons nous servir de ça et de tout ce dont vous savez pour contrer les plans de Lucifer, décrèta-t-il, parce que c'est la seule chose que nous pouvons faire pour le moment. Mais avant ça, je veux que tu saches que je suivrais Dean, les yeux fermés, parce que j'ai confiance en lui et, crois-moi, il est loin d'être le père que tu as quitté dans ton présent.
Jimmy ne fit aucun mouvement de protestation. Il esquissa une petite moue contrariée, démontrant ainsi, qu'il n'était pas encore convaincu.


De son côté, Dean n'avait pas envie de revenir chez Bobby. Il n'était pas encore prêt à encaisser les reproches de son jeune frère qu'il entendait déjà résonner dans sa tête. Il avait garé l'Impala non loin d'un bar et comptait bien boire plus que de raison mais, contre toute attente, il fut pris d'une envie soudaine de marcher. Il avait besoin de calme, de silence pour mettre de l'ordre dans son esprit. Mais, jamais, il n'aurait imaginé qu'il s'arrêterait dans ce lieu. A cette heure tardive de la soirée, personne ne venait dans la petite église du quartier. Pourtant, ses portes semblaient, constamment, ouvertes.
Assis au dernier rang, le front posé sur le dossier du banc de devant, on aurait pu se méprendre et croire qu'il priait mais ce n'était pas le cas. Il était abattu par ce poid sur ses épaules qui ne faisait qu'augmenter.
- Ce n'est pas facile, n'est ce pas?
L'aîné sursauta aussitôt et fit face à un homme d'église qui devait frôler la cinquantaine. Sa première réaction fut de penser au colt qui était attaché à sa ceinture mais l'arme n'y était plus.
- Ton colt te sera rendu dés que tu franchiras les portes de cette paroisse, remarqua le prêtre, tu es dans un lieu saint, mon fils.
- Qui êtes-vous? s'énerva le jeune chasseur, un simple prêtre ne peut pas...
- C'est exact! Coupa l'homme, en prenant place en face de lui, qui je suis n'a aucune importance. C'est ce que tu veux savoir qui en a et je peux répondre à certaines de tes questions.
Dean esquissa un rire nerveux.
- Répondez déjà à celle que je viens de vous poser! Lâcha-t-il, sur un ton amer, démon? Ange? Archange? En fait, vous avez raison, ça n'a pas d'importance, je les met tous dans le mème sac!
Le prêtre échappa un soupir contrarié.
- Je me sens offensé, dit-il, en affichant un air déçu, mais comme ça vient de toi, Dean, je veux bien te pardonner.
Le jeune homme détailla longuement son interlocuteur en fronçant les sourcils.
- Qu'est ce que vous voulez? Demanda-t-il, en restant sur ses gardes.
Le prêtre prit le temps de réfléchir avant de lui répondre.
- Connais-tu l'histoire de Sarah et Abraham?
- Oh, pitié! Vous comptez me rachever avec des trucs à dormir debout!
Patient, le prêtre attendit calmement que Dean arrête de râler. Résigné, le jeune chasseur commençait à comprendre qu'il n'avait rien à craindre de cet homme mème s'il ne savait pas d'où lui venait cette impression. Il croisa les bras devant lui et fit mine de l'écouter sans manquer de montrer son exaspèration en levant les yeux au ciel.
- Il n'était pas prévu que Sarah rencontre Abraham mais Dieu a envoyé un archange pour que celà se fasse, expliqua le prêtre, parce que leurs descendants étaient trés importants pour l'avenir des hommes.
- Trés intéressant! Ironisa l'aîné, et quel rapport avec moi?
- Tu as appris, récemment, que c'est un cupidon qui a fait se rencontrer tes parents, pour que ton frère et toi veniez au monde.
Un court silence s'instaura entre eux puis Dean poussa un soupir.
- Je suis parfaitement au courant, lança-t-il, mais quand je vois le désastre qui est en train de se produire, je me demande si ce n'est pas une vulgaire farce. Vous, les archanges ou anges, peu importe, vous jouez avec la vie des hommes comme on joue au poker. Il n'y a qu'à voir comment Zachariah a tout fait pour provoquer l'apocalypse alors qu'on pouvait encore l'arrêter.
- C'est vraiment ce que tu penses! S'étonna le prêtre, toujours calmement, je savais que tu n'avais pas la Foi, mème si tu as tenté de prier quelque fois. Ton frère a essayé de te convertir, sans succès, mais tu devrais être le premier, pourtant, à y croire puisque tu chasses le mal, sous toutes ses formes. Si le mal existe, le bien aussi.
- Parlons-en du bien! De ces anges qui sont représentés comme des êtres purs! Bah voyons! Il n'y en a qu'un seul d'entre eux en qui j'ai confiance! Un seul! Les autres se sont conduit comme des démons, tuant leurs semblables, torturant les humains ou les laissant mourir comme si c'était normal!
- C'est vrai! Avoua le prêtre, trés peu fier de ce fait, certain ont trahi, d'autre on pris la fuite, mais chaque jour, ceux qui demeurent fidèles se battent à tes côtés sans que tu les vois, ils prennent le mème chemin que toi sans broncher tout en sachant ce qu'ils risquent!
Dean lui adressa un regard surpris.
- Mais de quoi parlez-vous? Quel chemin?
- C'est pour cette raison que je suis venu, personnellement, te voir. Seuls, les chemins que tu empruntes, définissent ton avenir, quelque soit tes décisions.
De plus en plus perdu, l'aîné tentait de comprendre mais sont esprit était bien trop embrouillé.
- Qui me dit si ce n'est pas encore une de vos farces douteuses? Lança-t-il, aprés tout, on sait que Lucifer a un informateur dans sa poche. Que ce soit un ange ne m'étonnerait pas dutout. Ca pourrait, trés bien, être vous!
Le prêtre esquissa son plus beau sourire.
- Je pourrai être cette personne mais ce n'est pas le cas et je n'ai que ma parole pour te convaincre, laissa-t-il entendre, par contre, tu es sur la bonne voix.
- Comment ça? Parce que vous savez qui c'est? S'étonna Dean, mais...
Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le prêtre disparut aussi vite qu'il était apparu dans la petite église. Perplexe, l'aîné ne savait ce qu'il devait en conclure mais cette petite conversation lui avait curieusement fait beaucoup de bien.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Jeu 18 Mar - 22:57

toujours aussi excélent ma cris

j'adooooooooorrrrrrrrrrrrrrreeeeeeeeeeeeeeeeeeee


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 19 Mar - 13:28

Ton nouveau chapiter est

J'ai trop hate de lire la suite



Tu posteras le chapitre la ou tu sais. Merci



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Ven 19 Mar - 20:27

Merci les filles! Very Happy



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 31 Mar - 16:22

Heu Cristal, j'attend toujours tes nouveau chapitres sur Sam et Dean Winchester.



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 31 Mar - 16:29

Je finis le chapire suivant et je les poste tous en mème temps!

Et euh, un s'il te plait ne fait de mal à personne! Rolling Eyes



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Au delà des apparences   Mer 31 Mar - 19:01

Ok oups excuse j'avais pas vu que j'avais oublier un mot pale pale pale pale

S'il te plaît, pourrais-tu si tu es d'accord, poster sur mon fofo tes chapitres manquants.

Une quetion : tu m'avais poster un MP hier soir ?

J'ai un message sur ma massagerie comme quoi tu m'aurais envoyer un MP. Or quand je vais sur le fofo, j'ai rien



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au delà des apparences   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au delà des apparences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Stevens, Shane] Au-delà du mal
» [Lovecraft, H.P.] Par-delà le mur du sommeil
» Titanic, au delà d'une malédiction
» MAMMUTH Réalisé par Gustave Kervern, Benoît Delépine
» Au-delà (de Clint Eastwood)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: