Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 La Prophétie des Ômus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 15:51

Le titre : La Prophétie des Ômus

Votre nom : Winchesters03

Genre : Horror, Sci-fi, Spiritual , Hurt/Comfort , Angst, Drama, Crossover

Disclaimer : Tous les personnages appartiennent à Eric Kripke à la C W, etc., sauf ceux que j'aurais créés. Je ne détiens aucun droit sur cette série et je n'en tire aucun profit à part peut-être mon plaisir personnel.

Contenu : Les deux frères, Edward Elric, Anak', Luke, Frodon, Nausicäa...

Spoiler : Aucun spoilers

Résumé : Dans la vallée du vent, alors que tout paraissant sans histoire, un paysage dans la forêt va tout changer

Notes : Crossever. Je suis Anak' dans l'histoire.

-----------------------------------------------------------------------
Fond pour l'occasion :
Spoiler:
 

« Et le fils de Clow, sacrifiant sa vie pour sauver la forêt
Descendra jusqu'à nous sur un champ d’Or
Pour renouer le lien brisé avec la Terre
Et nous guider vers un monde de vie éternelle »

L’aventure se passa dans une planète reculé, dans laquelle il existait une vallée profonde entourée par le vent, et recouverte d’une forêt Toxique dite « La Forêt de la décomposition ». En effet, ces arbres comportaient des spores nocifs. Cette verdure était nommée La Fukaï.
Cette immense forêt étaient commandés par des immenses insectes.
Les Ômus, des insectes ressemblant à une sorte de vers géant doté d'une carapace sur l'ensemble du corps et de mandibules, des centaines de pattes, et des yeux multiples bleus étaient les gardiens.
Parsemés un peu partout, se trouvaient des villages où habitaient les peuples de l’époque.
Parmi eux traînaient une citée possédant des moulins à vent, la vallée du vent où habitait une magnifique princesse, Nausicäa.

Pas très loin de cette vallée, un petit désert traîna. Une tornade de sable surgit, comme bouclier d’un lieu. Derrière cette spirale se trouvaient Luke avec des gens de son équipe accompagnés Orgona, R2-D2 et C-3PO. L’équipe sortirent des petits vaisseaux différentes choses. Le fils d’Anakin, Luke vérifia tout les appareils avant de marcher au loin avec Organa. Le député questionna :
- Êtes-vous certain de vouloir aller dans cette vallée ?
- Nausicäa est mon amie. De plus, « La Prophétie des Ômus » est sûrement vraie.
- Croyez-vous vraiment en ce livre, Luke ? Êtes-vous certain de vos intentions ?
- Je ne peux pas laisser mon père se faire tué à cause d’un désir profond de Naat. Je sais parfaitement qu’Anakin est considéré comme l’enfant qui deviendra Nouveau Satan. Je suis certain que mon père est l’enfant qui les terrassera.
- Malheureusement, personne ne peux affirmer vos paroles.
- Je connais la vérité mieux que qui d’autre, Organa.
Le député ne trouva pas un prétexte pour le contredire. Luke étonnait sans cesse tout le monde avec ces connaissances sur le sujet de la vérité. Orgona savait en plus qu’il ferait tout pour aider son père, d’une façon ou d’une autre.

Un peu plus loin, un homme au cheveux noir m’attendit derrière une porte qui semblait être celle de mon endroit secret dans ce monde. Impatient, il finit par toquer à la porte, appelant :
- Anakin ! Anakin !
J’apparus derrière, tout en faisant :
- Oui, vous m’avez demandé !
L’homme sursauta, se retournant. Il me donna des ingrédients en déclarant :
- Veillez donner cela à Nausicäa.
- Sans aucun problème !
Je transportai les ingrédients de potions dans mon pentacle. Je quittai la petite demeure. J’enlevai mon pendentif de moehve, un planeur à réaction. Le planeur apparut sur le sol de sable. Teres, mon daemon renard écureuil sortit de mes cheveux pour se poser sur mon épaule gauche. Après m’être concentré pour savoir où se trouvait le vent, je m’élançai dans l’air.
A peine dans le ciel, je démarrai les gaz du moehve, pour ensuite étendre mes jambes. Accompagné par le vent doux, je voyageais ainsi durant une bonne heure.
Au bout d’un certain temps, je remarquai en dessous de moi la Fukaï, l’immense forêt toxique. Bientôt, je vis une clairière avec un Ômu et sa famille. Je restai émerveillé et muet, contemplant le spectacle.

Dans un monde parallèle au notre
Une planète avait subit Les Sept Jours de Feu
Seulement quelques poignés d’humains survivaient
Une autre forêt toxique entourait les habitations, la Fukaï
Des Ômus, des immenses insectes étaient les gardiens de la forêt
Jadis, l’être vêtu de bleu avait ramené la paix et la pureté
Malheureusement, ce lien serait de nouveau détruit

Requiem

Après plusieurs heures sur le planeur, des moulins à vent me parvinrent aux yeux.
Je posai mon moehve prêt du village. A peine écarté du planeur, qu’il s’illumina pour devenir un pendentif comportant une chaîne doré. Je partis en direction du village, tout en sentant le cheveux caresser mes cheveux. Arrivé dans le village, Nausicäa sauta dans mes bras :
- Bonjour Anakin ! Cela fait du bien de te retrouver !

La jeune fille de seize ans était rousse, portant deux boucles d’oreilles rouge et possédait des yeux verts brillant. Elle portait une robe bleue, un pantalon et des bottes en laines.
Nausicäa possédait un étrange caractère. Elle était brave, tolérante, pleine de compassion, ayant une empathie et une sensibilité surnaturelle, intelligente, déterminé, possédant toutes les qualifiés. Son plus grand défaut serait d’être impulsive. C’était une fille adorant la paix, haïssant la souffrance, tuer et la guerre.

Les retrouvailles terminées, Nausicäa m’emmena dans son moulin à vent, où était accroché son moehve. Je l’accompagnai vivement. Je fus bientôt dans une pièce où siégeait un lit, deux chaises avec quelques habits dont sa tenue de princesse et son pyjama. Prêt de son lit fut posé un habit noir. Au centre de la pièce se trouvait une petite table et une pochette. Des dessins étaient éparpillés.

En ayant peur d’oublier, par magie, je tendis les ingrédients à la jeune fille :
- Tiens Nausicäa, voilà les dernières ingrédients qui te faillait.
La jeune fille les prit, les posant sur une petit étagère prêt du lit.
- Je te remercie infiniment Anakin.
- De rien, et tu peux utiliser mon surnom, rien ne t’en empêche.
- Je préfère t’appeler par ton vrai prénom. ( en remarquant Teres ) Quel magnifique animal !
Je me tournai vers lui tout en présentant :
- Voici Teres, mon daemon. Je l’ai rencontré lors de « L’Âge Noir de La Galaxie ». Depuis ce temps, nous ne sommes plus quittés. Je suis profondément attaché à lui.
La jeune fille prit une expression désespérée.
Parmi ces enfants aux cœurs purs
Un sera désigné pour détruire Les Ténèbres
Il possédera une haine immense envers Satan
Ses pouvoirs seront immensément puissants
Cependant, il pourra à tout moment sombrer dans le mal
Entraînant la perte de l’univers
Teto, un autre renard écureuil, le daemon de la jeune fille sortit. Nausicäa sourit, affirmant :
- Ton cœur doit être pur pour porter comme moi un daemon de cette forme.
J’eu un léger sourire.
- Comment se déroules des explorations ?
- Très bien, le vent et la forêt sont favorables. Mes amis Ômus sont joyeux. Tu t’es bien améliorer en planeur si tu es arrivé jusqu’ici.
- Je ne peux guère le nier. Sans vouloir me vanter, le vent est aussi bienveillant. En qui concerne les Ômus, ces créatures me donnent de l’admiration. J’ai du mal à comprendre comment les gens de cette planète désirent les anéantir.
- Dans les temps anciens, quand le lien avec la nature n’existait pas, les hommes s’acharnaient sur la Fukaï pour la brûler, poussant les Ômus à se battre.
- Cela me rappelle le monde de ta sœur San, avec le combat des loups contre les humains.
- Ma sœur possède une profonde pureté en elle, elle est une fille sauvage, prête à tout pour protéger cette nature si précieuse.
- Comment tu as réagis quand tu as sus que tu étais l’être vêtu de bleu ?
- Être la princesse des Ômus est le plus beau cadeau de mon existence. Je peux mener la mission donner par ma mère. Elle qui à rejoints le ciel depuis tant d’années.
- Je suis désolé pour elle.
- Elle est morte heureuse. Son sacrifice inclus aussi celui du Rois des Ômus, Omé. J’ai toujours considéré Oma comme une mère. Les Ômus sont comme une nouvelle famille depuis la mort de mon père.
- Je reste sincèrement navré envers toi. Tu as beaucoup souffert.
- Entre nous deux, tu demeures sans cesse le plus menacé par tout ces menaces.
- Comment passez au travers de ces dangers ? Je suis « un aimant à ennuis » !
- Naat veux vraiment t’éliminer ?
- Question bête, oui, il veux me tuer. J’ai des bonnes raison de lui faire de reproches après toutes ces souffrances. De plus, « La Compagnie » me cache quelque chose et impossible de soutirer l’information. J’ai même tenté avec mon père et une nouvelle dispute est arrivé.
- Tu penses que tu pardonneras Clow pour ces actes ?
- Tu rigoles, je ne pourrais pas ! Mon père a essayé de me tuer en m’abandonnant à la merci de ces assassins pervers et sadique! Je préfère pas retourner dans le sujet. Je vais finir par faire un désastre avec tout ces mensonges autour de moi !
Nausicäa me comprit. L’ambiance ce durcit profondément. Nausicäa reprit tout en prenant les habits sur son lit :
- Voici des nouveaux habits avec le signe de la vallée.
- C’est très gentil, merci.
Je prit mes habits, m’enfermai dans une salle à côté et me changé. Les vêtements m’allait à merveille : un haut noir avec le signe de la tribu de Nausicäa et un pantalon de même couleur. Je n’avais pas besoin de rajouter ma toge. Je me sentais libre dans cette tenue.
- J’ai fier allure avec ces habits !
- C’est sûr, je l’ai conçu moi-même ! Cela te dirait demain de nous entraîner à L’Angelic Layer avant d’aller faire un tour dans la Fukaï ?
- Tu pratiques ce jeu ?
- J’ai créer mon ange, il y a des bonnes années de cela. Je le pratique pas aussi bien que toi. Je n’ai encore assez d’expérience.
- Je suis pour. J’adore m’entraîner. Visiter la forêt ne me fera pas de mal, au contraire.
La jeune fille eu un sourire profond, heureuse de me voir ainsi réjoui.

La journée se termina rapidement et le soir se pointa. Vers dix heures du soir, après avoir vérifié si les ennemis se tenaient à carreaux, je me mis en pyjama noir et allai dans les couvertures sombre du matelas préparée par la jeune fille. Teres s’enroula prêt de mon oreiller.
Fatigué comme je l’étais, je ne me fis pas attendre. A peine confortement installé que mes yeux se fermèrent et que je sombrai dans un long et profond sommeil.
Nausicäa ne pu s’empêcher de m’observer durant un instant avant d’aller se coucher.


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 21:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 16:41



Perso j'aime bien le début, même si je me sens un peu perdue avec les noms des personnages... Faut dire que j'ai jamais suivi Star Wars... :x Je sais pas trop si ça se fait de demander ça dans un com'... mais tu pourrais "éclairer un peu ma lanterne" Embarassed

En tout cas, bravo pour ce premier opus de La Prophétie des Ômus !!! (tiens ça rime !... enfin, je crois...^^)

:479537: :479537: :479537: :479537:

Vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 16:56

Petite présentation physique, en petit :
Il était grand. Il ressemblait à un jeune homme coriace, dévoué de puissance et très dangereux. Il possédait des cheveux châtains clair ondulés courts. Ces yeux s’illuminaient d’un vert foncé profond et sensuel. Il possédait de larges épaules. Il était vêtu d’une tenue noire aussi noir que le charbon des mines. Une longue toge de même couleur recouvrait sa tenue. Il portait aux pieds des bottes de la même couleur.

Petite suite ^^ :
La journée se termina rapidement et le soir se pointa. Vers dix heures du soir, après avoir vérifié si les ennemis se tenaient à carreaux, je me mis en pyjama noir et allai dans les couvertures sombre du matelas préparée par la jeune fille. Teres s’enroula prêt de mon oreiller.
Fatigué comme je l’étais, je ne me fis pas attendre. A peine confortement installé que mes yeux se fermèrent et que je sombrai dans un long et profond sommeil.
Nausicäa ne pu s’empêcher de m’observer durant un instant avant d’aller se coucher.

Dans la nuit du ciel étoilée, un planeur survola l’immense forêt. Un vent glacial entoura Luke, les jambes étirées , regardant avec attention la Fukaï. Un autre moehve fit son apparition derrière un nuage. Dessus se trouvait Frodon, de manière similaire, le visage émerveillé.
- A ce que je vois, tu arrives toujours à tes fins, Luke !
- Je suis un déterminé.
- Tu penses qu’il nous faudra combien de temps pour arriver dans la vallée ?
- Je dirais demain après-midi, si nous continuons à voler.
- La prophétie va se réaliser, d’après toi ?
- J’en suis presque sûr. Naat ne vas pas tarder à en faire des siennes.
- Il faudrait dire à ton père que…
- C’est encore trop tôt. Il le saura bien par lui –même de tout façon.
Frodon soupira, accablé par la résolution acharné de son ami à gardé le lourd secret. Ils continuèrent ainsi, restant silencieux.

Le Hobbit avait l’habitude du comportement têtu de Luke. Aussi Gardien du Secret, Frodon à bout d’un certain temps voulu me révéler toute la vérité mais son ami le refusait. Même si les prétextes restaient puissant, Frodon trouvait toujours un moyen pour revenir à la charge, rappelant certains évènements passés. Luke devait se rendre à l’évidence que Frodon était aussi têtu que je l’étais, les pouvoirs pouvaient seulement les différenciés.

Luke, Frodon et moi avions ancrés en nous des puissances des quatre éléments. Toutefois, un élément nous correspondant mieux que les autres nous était plus facile d’accès.
Je contrôlais Le Pouvoir du Feu évoquant la haine et Le Pouvoir de la Terre, puissance que je comportais seul.
Luke exerçait Le Pourvoir de L’Eau, incarnant l’acceptation de la mort. En outre, il était réputé pour être un véritable déchaîné quand les ennemis donnait la dernière goutte qui faisait exploser le bol. En effet, la rage immense évoquée par Luke le rendait sans merci.
Frodon pratiquait Le Pouvoir du Vent, symbolisant le don du sacrifice. Après avoir perdu ces parents sous la main de Naato, le Seigneur des Ténèbres, il s’était juré de le détruire quoi que cela l’en coûte. Frodon avait tenté l’impossible, faire une transmutation humaine qui avait réussi pour me faire revivre. Il cachait qu’il s’était servit de L’Anneau Unique qui avait aucune emprise de possession démoniaque sur lui pour arriver à ses fins. Luke lui reprochait ce geste mais Frodon était résolu à donner sa vie pour nous aider.
A nous trois, nous formions « Le Trio » car nous étions généralement toujours ensemble.

Les rayons du soleil levant me réveillèrent. Je m’accroupis sur le lit, m’étirant, baillant profondément, encore épuisé. Nausicäa entra dans la petite chambre, habillé dans sa tenue de princesse. Elle sourit quand elle me vit encore dans les nuages.
- Il est quelle heure, s’il te plaît ? Ai-je demandai en me tournant vers elle.
- Neuf heures du matin.
- Quoi, seulement ?
- C’est déjà pas mal pour une marmotte de ton genre.
- Heureusement, je ronfle pas ! Un petit combat ne remettra le cerveau en marche. C’est vraiment dur au bout d’un moment de supporter ces envies de destructions.
- Pourtant, quand je te vois, tu ne sembles pas avoir l’audace de réduire des monstres !
- Je sais, je sais. Pour tout dire, je préfère avoir les ennemis occupés à faire autre chose que devoir les combattre en sachant parfaitement que je risque ma peau ! Je me demande bien les intentions de ce Naat de malheur !
- Tu sembles très préoccupés par lui ?
- Préoccupé ? Il emplit toutes mes pensées. Je sais désormais qu’il veux me tuer, c’est clair et net. A savoir pourquoi, je l’ignore mais il me déteste horriblement, j’ai rien à en redire.
- Il y autre chose, j’en suis certaine.
- Tu te souviens quand je me suis retrouvé dans une partie paumée de « La Deuxième Galaxie » et que Monsieur avait l’intention de faire exploser Carthage ?
- Je ne suis pas prête de l’oublier.
- J’ai entendu une conversation sur moi et sur Naat. C’étaient deux serviteurs qui parlait. Je n’ai pas trop compris. Au tout cas, il ont mentionnés certains termes et certains noms. Depuis ce temps, je réfléchis à tout çà.
- Tu peux m’approfondir ?
- Bien sûr. L’un deux à parlé de Naato et de Nersa, qui seraient les parents de Naat qui auraient tout commencé. L’autre a mentionné une prophétie et a parlé des enfants élus.
Je décidai de ne pas en dire plus. Nausicäa sursauta, comme effrayée par mes dernières paroles. Je déclarai :
- De toute façon, rien ne peux plus le nier, je suis un enfant élu. J’ai encore du mal à l’admettre toutefois je me sens obligé d’accepter qui je suis réellement.
« Seulement une partie. Oh, comment te dire que tu es aussi un démon, et que tu es prétendant au trône de Satan et d’avouer en face que Naat est ton frère ! » Pensa Nausicäa.
- Mon daemon le confirme. Malgré tout ce j’ai enduré, j’ai toujours voulu comprendre ce monstre et tenter de l’ouvrir l’esprit. Je n’abandonnerais pas, et je me refuse pour le moment de le tuer.
- Tu le devrais. Ton passée antérieur est trop noir pour laisser cela impunis.
- Je ne changerais d’avis sur ce sujet. J’en voudrais sans cesse à Clow, et jamais je ne lui pardonnerais.
- Dit-moi, cherches-tu réellement à te venger de Naat ?
- Venger n’est pas le terme. Je me suis intéressé à lui depuis des siècles, depuis la connaissance de son nom. Même si je reste roi du piratage, je ne sais pas tout sur lui. Cela ne m’empêche pas de sentir en lui un passée tout aussi ténébreux que le mien quand nous sommes en confortation. Ne pense pas à de la pitié, j’en ai aucun envers lui. Je crois seulement que si j’arrive à lui dire que son meurtre n’était pas de notre faute, il…il a des chances pour qu’il arrête tout.
- J’ai aussi sentis cette chose en Naat, mais tu parviendras pas à le rendre bénéfique. Il faudrait plus d’un sacrifice.
- Tu veux dire que je dois inclure mon fils, Frodon, Dean et Sam ?
- Comment tu sais qu’ils sont…
- Le comment importe peu. Je n’ai pas envie de les entraîner avec moi dans cette spirale sans fin dans laquelle on meurt et on renaît.
La jeune fille ne rajouta pas son mot, pressentant que j’étais suffisamment écrasé par tout cela.
- Tu as eu des contacts avec Jason ?
- Il vient me voir de temps en temps. Je lui dois beaucoup et il n’arrête pas de m’impressionner pour une personne de son espèce. Après son sauvetage, même si je n’ai pas réellement eu le temps de le connaître, nous possédons une forte amitié. Il m’a montré un côté que je ne voyais pas pour les démons.
- Anakin…es-ce que tu es courant de…
- Le fait que Jason soit amoureux de Dean, oui. Il m’en parle très souvent, et c’est un véritable fardeau pour lui. Certes, cela change toute l’histoire. Jason semblait au courant bien avant nous de « La Prophétie des Enfants Elus ». Pour une personne de tel rang, cela ne m’a guère étonné. Pourtant, j’ai l’impression qu’il sait quelque chose sur ma vraie mère.
- Ana…
- Pas la peine de me contredire, Shumi n’est tout simplement pas ma vraie mère. Je ne suis pas un être humain ordinaire, j’ignore si j’en suis un.
- Comment peux tu l’affirmer ?
- La confortation avec Selëc, j’ai utilisé Les Cartes de Satan et j’en ai transformé quatre. Certes, il est mon premier Dragon. Cependant ce pouvoir n’est pas à la merci de tout le monde, surtout l’utiliser facilement. Tout le monde peux me le cacher, cependant c’est clair, j’ai du sang de démon en moi.
- Te considères-tu comme un démon ?
- Non. Je les toujours détestés pour ce qui font. Et je suis plus déterminé à en finir, toutefois, je pense que cela ne se passera pas comme prévu. Cessons de remuer dans la plaie, parler de tout çà n’arrangera pas mon état.
- Je comprends. Sinon, au niveau de tes rêves, il y a des améliorations ?
- C’est le cas de le dire. Bye bye les cauchemars du passée ! Je préfère largement ces rêves !
- C’est quelles genres de rêves sans vouloir me sembler indiscrète ?
- Principalement une forêt dans laquelle je vis avec Erestë et sa meute, mes deux Dragons, un aigle. Luke et Frodon sont là. Je me sens en parfaite liberté dans ce milieu. C’est ma seule paix du monde dans ce monde de souffrance. « Une faible lumière dans un monde de Ténèbres » d’après la citation exacte.
- Tu as déjà tenté de faire un rapprochement avec la mort ?
Je soupirai.
- Je ne suis pas pressé de mourir, loin de là. Je ne peux pas faire réellement de lien. Au tout cas, c’est un monde parallèle au notre, c’est sûr.
Nausicäa ne parla plus. Quelques minutes s’écoulèrent, nous décidâmes de faire un petit combat d’Angelic Layer sur un socle portable. Après le combat où je remportai la victoire, nous déjeunâmes avant de nous préparer pour allez dans la Fukaï. Tout en vérifiant l’état de mon planeur, j’eu soudainement un très mauvais pressentiment.
« J’ai le sentiment que cette journée va mal se terminer ! »
J’écartai cette pensée en voyant Nausicäa m’observer. L’après midi survint. Nous montâmes sur nos moehve, nous lançâmes et commençâmes à survoler les nuages. La jeune fille rousse de seize ans portait sa tenue de vol bleu clair et son masque à oxygène.
J’avais une faculté de respirer dans la forêt toxique, vu que je comportais du sang de démon. Toutefois, au delà d’un certain nombre d’heures, les spores pouvaient brûler mes poumons.

Nous arrivâmes à destination en quelques heures, une nouvelle fois perdu dans mes pensées noires. Je transformai mon planeur en pendentif, la jeune fille fit de même. En observant la haute forêt se dressant devant nous, mon mauvais sentiment s’amplifia. Ne voulant pas alerter Nausicäa, je suivis la jeune fille. Dix minutes s’écoulèrent dans un calme parfait. J’entendis Teres se lamenter encore de mon caractère « je souffre en silence, j’explose ensuite ». Je n’y prêtai pas intention, en ayant aucune envie de me disputer avec mon daemon sur ce sujet. Je me contentai de soupirer.
Je me remis à observer la jeune fille examiner les différentes plantes. Un bruit soudain m’alerta. Je décrétai, ayant une drôle de sensation dans mon corps :
- Je reviens !
- Va si.
Je courai dans la forêt profonde , guidé par l’aura devenant de plus en plus puissante.
- Anak’, c’est pas le moment de t’embrigader dans des embrouilles ! S’écria mon daemon.
Faisant semblant de ne pas avoir écouter, je me concentrai pour tenter de visualiser l’endroit de l’aura. Quand je l’eu ancré dans ma tête, un tourbillon de lumière m’entoura. Je me retrouvai à quelques pas du lieu. J’accélérai le rthyme. J’eu un sentiment d’effroi en voyant la scène se tenant devant moi.
Au milieu d’une petite clairière entourée d’arbres grand, un petit Ômu saignait, blessé par des poignards. Tout autour se trouvaient des Orques et des Cavaliers Noirs. Je serrai mon poing droit, laissant apparaître une germe de flamme.
- Anak’ ! Supplia Teres.
Un des Cavaliers me remarquèrent et m’expulsèrent contre un arbre proche, m’immobilisant par leur magie. Je sentis une vive douleur survenir à la clavicule droite. Je poussai un hurlement, sentant mes os se briser. Teres sortit de mes cheveux et montra les crocs face au regard perçant du Cavalier.
Tout en mettant mon autre main sur ma blessure où découlait du sang, une nouvelle rage refit surface en moi. Parmi mes pendentifs invisibles, un loup hurlant et un pentacle apparurent. Je rouvris les yeux, devenus de couleur rouge éclatant. J’ordonnai :
- ERESTË !
Un loup possédant les même yeux accompagné sa meute sortirent de mon pendentif de loup après avoir scintillé. Ils se jetèrent sur les Orques, les massacrants. Je réprimai d’un sourire mauvais avant d’invoquer en rage :
- Flammes de La Mort !
Mon pentacle s’illumina et l’étoile satanique apparut sous mes pieds entouré d’un cercle. Le Cavalier et ses compatriotes furent entourés de feu ardents. Ils brûlèrent jusqu’à devenir de la poussière noire. Mes yeux reprirent leur couleur normale. Mes forces se perdirent de plus en plus. La douleur à ma clavicule s’augmenta.
- C’est pas vrai…je déteste ces montées de puissances…
- Je t’avais pourtant prévenus, tu ne m’écoutes jamais ! Fit Teres.
- Pas la peine d’en rajouter une couche ! Ils allaient le tuer ! Ai-je répliquai.
- Mouais, à en voir la tournure, ils allaient te tuer, oui !
- Met-toi à ma place, subis tout ce que j’ai vécu…
- C’est bon, pas la peine de remuer le couteau dans la plaie ! J’ai compris ! De toute façon, tu resteras une tête de mule !
Je soupirai une nouvelle fois malgré ma douleur. Me servant de mes dernières forces, je me relevai, m’approchant de l’Ômu blessé. Je me rattachai à lui, rouvrant les yeux, observant ces multitudes yeux rouges. J’enlevai ma main libre et me concentrai sur les blessures. Des étincelles de lumières sortirent de ma paume. En quelques secondes, les égratignures disparurent. Pour me remercier, l’Ômu sortit ces tentacules et les posèrent sur ma blessure.
Mes dernières énergies m’abandonnèrent tandis que ma plaie se renfermait. J’eu le trou noir.


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 17:12

Anak' en sait des choses !!!... C'est bizarre, côté caractère, il me fait un peu penser à Dean... Very Happy Et les Ômus peuvent guérir !!! Shocked Shocked Shocked

Enfin bref, il se passe beaucoup de choses dans cet "épisode"... mais j'aimerais bien savoir ce qui va advenir de ce cher Anak'... Question de curiosité sans doute... :)

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:

Vivement la suite !...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 17:16

L’après-midi toucha à sa fin, Luke et Frodon arrivèrent dans la vallée. Après avoir s’être posés, transformés leur planeur en pendentif, ils demandèrent à Asbel de les conduire à la chambre de Nausicäa. Celui ci le montra avec joie, heureux d’avoir eu ces retrouvailles. Toutefois, une forte crainte lui parvint. Quelque chose de grave se tramait derrière eux, et Asbel serait prêt à parier sur Naat.

Le garçon avait seize ans. Asbel possédait des cheveux châtains foncé éclaircit et il avait des yeux vert. Il était très amoureux de Nausicäa, même si son lien fraternel l’empêchait de l’aimer. En effet, Asbel, Nausicäa, San et Aschitaka sont frères et sœurs en eux.
En qui concernait son comportement, Asbel, malgré son jeune âge serait prêt à tout pour nous aider. Il adorait, tout comme sa sœur la Fukaï et les animaux. C’était aussi une personne de confiance, pouvant écouter les pires souffrances. Asbel trouvait toujours les mots justes pour apaiser les peines les plus lourdes.

Quand ils se trouvèrent dans la chambre, Frodon sortit sa baguette, faisant apparaître un cadre numérique. Il toucha sur l’icône d’un ordinateur portable. Aussitôt, l’appareil lui apparut. Frodon rangea sa baguette, alluma son ordinateur et tenta de trouver ma position.
Mon père, pour nous aider à nous repérer avait installé des caméras invisibles un peu partout.
Toutefois, les ennemis trouvaient souvent des moyens pour brouiller les pistes.
Luke examina le lieu. Il se soulagea soudainement en remarquant aucune affaire m’appartenant :
- Au moins, je sais que mon père à ramener tout son arsenal avec lui ! Soupira t’il, moitié désespéré, moitié rassuré.
- Luke, que se passe t’il ? Questionna Frodon sentant une lourde douleur peser sur son ami.
- Je suis en train de me demander quand cela prendra fin. Ce combat à trop durer, nous y sommes depuis des millénaires et rien à changé.
- Tout à évoluer. Ne considère pas ta réincarnation comme inutile !
- Ai-je à te rappeler que les transmutations humaines sont totalement interdites dans l’alchimie ! Tu as pris un énorme risque en commettant cela !
- Je l’ai fais pour une bonne cause, que cela te déplaise ou non. J’aimerai te voir à ma place, j’ai perdu mes parents, et j’étais censé supporter votre perte par les mêmes assassins ! Je l’aurai tout simplement pas supporter et qui sait ce que j’aurais fais !
- Ed’ et Al’ avaient tentés la même chose, et regarde comment ils sont devenus. De plus, faire cela, c’est créer un nouveau hommocul !
- L’action à réussi, par conséquent, il y a eu aucun de ces vermines qui se sont créés.
- Je sais. Je ne considère pas cela en vain, seulement…
- Cesse de le cacher, dit le en face qu’il faut avouer le secret ! De toute manière, comment nier devant la chose ! Il le saura tôt ou tard ! Je préfère seulement qui le sache par notre bouche. Naat lui avouera sous ces souffrances et cela lui donnera envie de mourir dix fois plus !
- Je m’y refuse.
- Quand vas-tu arrêter de faire ton obstiné ? Tu ne vois pas qu’Anakin est à la merci de son frère ! Plus le temps avance, plus Naat reprends le dessus sur lui ! Il lui pèse une souffrance psychologique ! Luke, Anakin connaît une partie de la vérité, il fera tout savoir l’autre, et cela est en train de le tuer !
Luke poussa un soupir, détruit de l’intérieur. Il affirma :
- Je suis parfaitement au courant de l’état d’Anakin. J’ai désiré le laisser tranquille dans cet endroit car il se sent libre. Cependant, si je suis resté à l’écart mais toujours présent, c’était pour vérifier quelque chose. J’ai eu une nouvelle fois raison de mes actes.
- Luke…on ne peux pas prévenir toute la vallée…ce serait trop dur…
- Anakin va devoir se débrouiller seul de son côté. J’espère que tout cœur qu’il s’en sortira vivant. Si ce lien ne viendrait à être remis, ce satané Naat aura sa pierre philosophale en tuant tout les gens de cette vallée ! Il mise gros et nous n’avons pas droit à l’erreur !
- De plus, Dean, Sam et Al’ sont piégés dans un coin paumé éloigné de ce monde ! Heureusement pour nous, Edward est avec nous. Le connaissant, nous avons des grandes chances pour nous d’en sortir sans dommage !
- Anak’ reste l’espoir capital. Sans lui, on peux dire bye bye au lien !
- J’avoue que je comprendrais jamais Naat.
- Moi non plus. Pour commencer, cela débutait d’une vengeance, et maintenant c’est le trône de Satan lui même ! Qu’es-ce qu’il cherche, bon sang à se conduire comme çà ? Je sais ce que tu vas me dire, c’est la faute de ces parents ! Je ne peux guère le nier, toutefois Naat y met beaucoup du sien !
- Il doit éprouver de la jalousie envers ton père.
- Naat en possède. La haine, la vengeance l’ont transformé en ce satané monstre supprimé de sentiment ! Avec tout ce qu’il a fait dans le passé, après tout ces morts, après toutes ces souffrances, il continue sans cesse d’augmenter sa puissance !
- Ce n’était pas de notre faute au moment des Jugements Finaux !
- L’affrontement était déloyal ! Anakin est mort étranglé sous la main de son frère ! Quand à nous, ils avaient tentés de nous tuer avec notre propre élément !
- A croire que Clow à laissé son fils mourir et n’a rien fait pour le faire revivre. Je me rappelle que c’était à ce moment où nous avions appris l’alchimie, pour le peu de temps qu’il te restait !
- Clow n’est pas aussi bon qu’il le fait paraître. Je comprends la haine de mon père envers lui. Il le mérite franchement même si ce n’est rien comparé à l’assassin de première ! Mais bientôt, nous allons tous les anéantir !
- Ne pensez pas trop à cela, vermines ! S’exclama une voix de femme.
Luke se retrouva vivement, observant Kushana, la rage aux dents.

Kushana était la reine du peuple tolméque dit Torumekian. Elle était de grande taille, comportant des cheveux roux clair et court. Ses yeux étincelaient d’un vert puissant et ténébreux. Elle s’habillait généralement d’une tenue blanche.
Même si l’apparence pouvait la comparer à Nausicäa, son caractère pouvait les différenciés.
Kushana était l’une des serviteurs de Naat, prête à tout pour réaliser ses désirs. Elle adorait voir les autres souffrir et rêve d’écraser tout les peuples de cette planète.
Elle possédait un mépris envers Luke, Edward et Nausicäa même si le dégoût envers la jeune princesse dépassait tout.

Luke en eu la haine dans tout son corps qui dut la contrôler en serrant son poing droit.
- Quelles retrouvailles, Luke et son ami Frodon ! Cela faisait tes lustres que je ne vous avez pas retrouvés ! S’exclama la reine.
Frodon regarda Luke. Celui ci gardait son envie de se jeter sur elle pour la faire taire. Il décréta d’une voix sec :
- Vous pouvez toujours rêvé pour atteindre votre but ! Vous n’arriverez pas à avoir la pierre philosophale ! Je sais parfaitement ce que vous allez l’intention de faire ! Ce n’est pas comme çà que Naat aura son fichu trône !
- Oh non, ne recommencez pas tout les deux !
- Vous pensez que nous allons restez là à ne rien faire ? S’écrièrent Frodon et Luke.
- Si vous pouvez le faire, se serait le luxe !
- Mais pour qui vous prenez vous, enfin ? Vous êtes peut être une démone, vous avez peut être perdu quand vous avez tenté de détruire la Fukaï, mais cela n’est pas une raison pour s’acharnez sur nous ! Venez vous plaindre aux parents de Naato, principalement à Nersa ! Nous n’avons rien à avoir là dedans ! S’énerva Luke.
- Mensonge. Je ne suis pas bête, je connais vos intentions à tout les trois. Vous pensez que « La Compagnie des Trois » à été si vite oublié ? C’est décevant de votre part. La prophétie l’affirme bien : « Trois êtes, quatre éléments, trois élus, trois ennemis, trois destins liés ». Ce que vous avez fait dans le passé reste toujours présent dans le présent, mes chers amis. J’ai du mal à croire que vous avez donnés tant de mal pour arriver à rien en retour !
- Ouais, ouais, çà c’est ce que tu crois ! Vous allez payez et compter sur moi pour vous faire sombrer ! Lâcha Luke.
- Les seuls personnes qui mourront ce seront vous et ceux qui connaissent une part de la vérité !
- Vous y parviendrez pas ! Plus vous continuez à persévérez sur nous, plus nous deviendrons puissant ! Et quand nous en aurons l’occasion, nous vous éliminerons jusqu’au dernier ! J’attendrais ce jour, croyez-moi, même si ce combat doit encore durer des millénaires.
- Vous n’êtes pas les seuls visés. J’admet que vous tuez sera très difficile. La dernière fois, seul Anakin est mort. Ma foi, heureusement que ton père et toi étiez liés par un lien magique. Cela t’a anéantit de la liste. Seulement ce petit garnement de Frodon c’est permis une transmutation humaine ! Je pensais cela formellement interdit dans la loi de l’alchimie. Apparemment des mystères vous entourent.
- Vous oubliez seulement qui nous sommes réellement. Répliquèrent Frodon et Luke.
- Cela n’a aucun rapport.
- Oh si, vous refusez seulement de l’admettre. Désormais, traître de bavardage, passons aux choses sérieuses !
- Avec plaisir.
- DEGAGE ! S’écria Edward qui venait d’apparaître, fonçant sur Kushana, sa main portant une petite lame bien aiguisé.
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 20:59

Edward Elric avait quinze ans, il était assez petit pour son âge. Il était généralement appelé sous le surnom de « Fullmetal Achemist » et d’Ed pour les amis. Il possédait des cheveux blonds qu’il rattachait à une courte tresse, des yeux de même couleur. Ed comportait des méga greffes alias des membres mécaniques à la place de son bras gauche et de sa jambe droite. En effet, il avait tenté de faire une transmutation humaine accompagné de son frère Alphonse pour faire revivre sa mère. Cela tourna à l’échec. En utilisant l’alchimie, il pouvait faire apparaître une mimi lame sur sa main gauche.
Il portait sur lui un haut noir, une petite veste de couleur similaire, un pantalon et des chaussures de même. Seulement quand il partait à l’aventure, il mettait une cape rouge avec son signe d’alchimie cousu au dos.
Edward était un véritable têtu. Si une personne parlait de sa petite taille, il devenait énormément impulsif et fou de rage. Ed avait la fâcheuse habitude de dire des gros mots à bout de champs envers les ennemis qu’il haïssait ou quand il était énervé. Il possédait aussi une véritable malédiction de s’embrigader dans d’immenses problèmes. Malgré certains défauts pouvant entraîné d’énormes massacres, Ed était très gentil, solidaire, compréhensif, intelligent, prêt à sacrifier sa vie pour les gens qu’ils aimaient. Edward adorait utiliser la magie et l’alchimie, tuer les monstres, discuter avec ces amis, se déchaîner, apprendre de nouveaux tours.
Ed rêvait de retrouver ses membres. Ce rêve le mena à la pierre philosophale, mythe tant convoité. Toutefois, peu après de nous avoir rencontrés dans son périple, il se voua d’amitié avec nous. Ed eu un nouveau désir, rejoindre « Le Trio ». Cependant, nous nous y refusons pour ne pas le mener à subir une lourde souffrance psychologique créé par nos douleurs physiques et mentaux passés.
Ed comprenant, devenait encore plus déterminé à nous aider. Sans le vouloir, Edward revenait souvent dans nos discussions. Frodon commençait à douter sur sa véritable identité et sur un passé antérieur ancré à lui, encore pas révéler. Luke restait pensif et je l’étais aussi.
Même si nous étions meilleur ami, nous sentions bien que Ed n’avait pas encore dévoiler tout sur lui.

- Fullmetal ! S’exclama Kushana, contre attaquant en créant une épée.
Luke eu un instant de stupeur. Il s’écria :
- Ed, arrête, pas la peine de nous protéger ! Tu vas te faire tuer, Ed, par pitié, arrête !
Sa phrase trouva rapidement sa confirmation. Kushana prenant le dessus éjecta le garçon contre un mur et envoya des flèches de feu à Luke. Celui contre se protégea à partir d’une muraille d’eau. Il n’eu pas la peine de prononcer la moindre formule. Frodon, quand à lui fit apparaître un vent léger pour reposer doucement le corps inconscient d’Ed.
C’était toujours un énorme défaut de sa part. Il nous appréciait tant qu’il était prêt à tout faire pour nous aider.
Kushana perça son regard, lançant un regard noir à Luke. Frodon jeta un regard rapide sur la démone avant de voir ce que sa recherche avait donné. Il exprima un sursaut. Kushana fit un sourire. Comme par enchantement, l’air se raréfia. Même avec leurs résistances et leurs pouvoirs, Luke et Frodon tombèrent dans l’inconscience.

Je rouvris les yeux et découvris un champ de blé immense .Un vent léger soufflait. Je remarquais qu’autour de mon cou, un pendentif d’Ômu doré avait surgit. Je me relevai, voyant des milliers d’Ômus sur l’étendu. A côté de moi traînait l’insecte que j’avais guéris. Je réprimai d’un long sourire joyeux.
- Anakin ! S’exclama une voix.
Je tournai la tête. Nausicäa me faisait des signes de mains avec un visage totalement angélique.

Les rayons du soleil me réveillèrent. Je rouvris les yeux, à moitié étonné par ce rêve. Je sursautai quand je su que j’étais dans un lit. Je remarquai autour de moi. L’espace était composé de bois, un bureau se trouvait prêt de moi.
Je reposai ma tête contre l’oreiller confortable, prêt à me rendormir. Je me sentais si faible, et ce rêve me travaillait durement l’esprit. Je soupirai profondément.

Je me relevai, croyant avoir sentit une forte aura. J’étais heureux d’être en tenue. Mon daemon et Erestë relevèrent la tête vers moi.
- Qu’es-ce que tu as ?
- Rien. J’ai cru percevoir quelque chose mais ce n’était pas le cas. Ai-je répondis.
Chacun d’eux soupirèrent, me connaissant comme ma poche. En ce qui concernait les choses difficiles, je les gardaient sans cesse pour moi. Je savais que j’étais en train de me tuer en ancrant ces choses horribles à mon esprit. Cela entraînait dans la plupart des cas des dépressions même si les crises de nerfs restaient prioritaires. Je me refusais de pleurer sur mon sort et de donner une chance à Naat d’en finir avec moi.
Pensant à l’aura et à ma « prémonition », je descendis les escaliers pour rejoindre la petite cuisine. Je vis une femme en train de préparer je ne sais quoi. Un homme ressemblant étrangement à Naat lisait le journal. Je du prendre mon courage à deux mains car j’espérais de tout cœur de n’être pas tombé sous les mains de mon pire ennemi.
Naat avait la fâcheuse habitude de me faire longuement souffrir avant de tenter de me tuer. Il était prêt à tout, et aimait m’embrigader dans des embarras. Les tentatives de meurtres n’avaient jamais été direct de toute façon.
- Vous vous faites enfin levé à ce que je vois ! Remarqua l’homme.
- C’est exacte. C’est donc vous qui m’avait recueillis ?
- Nous pouvons le décréter ainsi. Sans vouloir me sentir indiscret, pourrais savoir votre prénom ?
- Anakin…
Ils me regardèrent les yeux écarquillés, comme si j’étais un extraterrestre. Le danger qui pesait sur moi et mon prénom c’étaient répandus dans toute « La Deuxième Galaxie ». Cet univers était désormais partagés en deux camp : ceux qui étaient pour nous et ceux qui étaient pour Naat. Beaucoup de conflits apparaissaient à cause de beaucoup de désaccord.
J’en voulais encore à Clow de c’être permis d’enregistrer les attaques où j’avais failli mourir pour les rediffuser dans tous les cinémas de ce monde. Vous me verrait jamais dire des choses bien de mon père. Je le détestait.
L’homme balbutia :
- Vous êtes…vous êtes le fils de Clow…Anakin Read…vous êtes « Yahvé »…
- Epargnez-moi ce surnom, s’il vous plaît ! Ai-je suppliai.
Par dessus tout, je refusais le surnom de « Yahvé ». Je ne pouvais accepter le fait d’être traiter comme un dieu uniquement parce que j’avais échappé aux griffes de Naat alors que j’étais son joujou favoris. De plus, mon combat envers Naat et mon acharnement amplifiai ce surnom.
Mon passée antérieur et ma célébrité me dégoûtait, et je le devais à mon adorable père.
Clow comprendrait t’il un jour que certaines choses doivent rester privées !
Naat et moi, c’est une histoire personnelle, point barre ! Pas la peine d’en informer le monde entier !
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Dim 13 Jan - 22:56

Hé bien ! Qu'est-ce qu'on aura été gâtés ce soir !!!... Very Happy Plein de "petits" posts !!!... Je me sens portée par l'histoire (malgré moi) et j'attends de voir là où elle va venir me déposer... Vivement la suite !

Mdr avec la fin...

T'es une vraie pro ! :479537: :479537: :479537:

Allez ! Voici quelques fleurs... et je file !...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Lun 14 Jan - 21:13



Je descendis les escaliers et m’installai sur une chaise. L’homme mit le journal dans un coin quand sa femme nous passâmes une assiette remplis de riz cantonné et de canard. Je jetai un regard sur l’homme. Je fus soulagé de ne pas reconnaître mon pire ennemi, malgré ces lourdes ressemblances. Je lâchai un faible soupir. Je portai mon attention sur la femme vêtu d’une longue cape rouge où se voyait des cheveux bouclés. Bizarrement, je remarquais qu’elle avait sans cesse les yeux fermés, comme si ces yeux pouvaient tuer. Soudainement, je commençai à avoir de profond doutes. Je soupirai une seconde fois, comme pour oublier cela. Nous mangeâmes en silence. Après avoir savouré mon repas et pendant que la femme débarrassait, l’homme questionna :
- Dites-moi, pourquoi êtes vous venus dans cette vallée ?
- Oh, seulement pour revoir une ancienne amie et me changer les idées. La nature et la forêt auront toujours un don pour me remonter dans le moral. J’ai sans cesse apprécier çà. Et puis, cela me change de mes routines. Même si je garde toujours mes habitudes.
- Puis savoir où vous êtes allez principalement ?
- Principalement dans la vallée du vent. Nausicäa, autrement dit l’être vêtu de bleue est une de mes fidèles amis.
- Désolé de changer de sujet aussi brusquement, mais en ce qui concerne Naat…
- Qu’es-ce que vous voulez savoir sur lui ? Mes ambitions, tout le sait !
- Je ne voulais pas parler suffisamment de çà. Quelles sentiments éprouvez-vous à son égard ?
Je restai un moment perplexe à la question.
- Je les hais, je le déteste pour tout ce qu’il fait et ce qu’il a l’intention de faire. Toutefois, il…
- Il quoi ?
- Il semble avoir quelque chose que je n’arrive pas à expliquez chez lui. C’était comme…s’il faisait cela contre sa volonté…comme si le désirais pas…Ces gestes le contredisse…Seulement, quand je me sens conforté à lui, je ressens un désespoir immense, une détresse sans limite. Je me pose beaucoup de questions sur lui, et il emplit toutes mes pensées. Je sais que je ne devrais pas m’attacher à ce sentiment, à cette sensation, mais je ne peux pas m’en empêcher. Bien sûr, même si je parvenais à le raisonner, jamais je ne le pardonnerais pour tout ce que j’ai enduré.
- Cela s’entends. Et pour votre père ?
- Oh, en ce qui le concerne, je vais encore devoir m’énervez contre lui. A ce que j’ai cru comprendre, il c’est encore permis de me filmer.
- Vous le détestez pour quelle raison ?
- J’aimerai bien vous voir à ma place. Quelqu’un cherche à vous tuer, vous avez en vous un douleur fait par un passée noir,et votre père se permet de tout dévoiler à tout le monde.
- Qu’entendez-vous par là ? Que signifie ce combat ?
- Cette lutte ne symbolise rien. Tout ce que nous voulons, c’est vivre, point barre ! Je ne fais que survivre à toutes ces tentatives. Croyez vous vraiment que cela me plait de voir des gens connaître mes tortures et mes viols ?
J’avais réussi malgré moi à prononcer le dernier mot, sous l’amplification de ma colère. Je continuai :
- Naat et moi, c’est uniquement une affaire privée. Je sais qu’elle inclus l’histoire noire de ce monde. Certes, j’ai eu la chance de m’en être sortis vivant.
- Vous oubliez que représente Naat symboliquement, ce qui change tout !
- Désolé, même s’il est censé représenté Satan, je ne suis guère Le Pilier. D’accord, je génère en moi les quatre éléments. Cependant, je contrôle seulement Le Feu et La Terre. Cela ne peux donc pas marcher. En ce qui m’applique à ce sujet, je n’y crois point.
- Vous êtes tout de même dans le front de cette lutte, donc vous sachez ce qu’elle représente ?
- Je vous les déjà dit, il y a rien de symbolique là dedans. Nous réglons seulement des comptes. Pour tout vous dire, le vrai front de ce combat est la remise en question de la vie, de la mort et de l’existence elle-même.
- Pourquoi dites vous çà ?
- Quand vous avez souffert, quand vous frôlez la mort, quand vous voyez la douleur de vos yeux et quand vous ressentez du désespoir, vous avez une autre version du monde qui vous entoure. Vous vivez dans un monde séparé dans le bonheur et la souffrance. Je me questionne moi-même sur la raison de ma vie, la raison de pourquoi le monde à été créer et pourquoi l’univers devrait sombrer. Seuls qui sont réellement dans le front se posent ces genres de questions, sans en avoir réellement une réponse. Toutefois, plus je résiste, plus il semblerait que les même réponses tournent dans ma tête.
- En clair, vous cherchez les réponses aux questions fondamentales !
- Pour être sincère, cela me fait profondément souffrir et je tombe souvent en déprime à cause de çà. Je crois qu’avant de devoir supporter la douleur de ces réponses, je devrais être en état d’accepter la mort.
- Vous la refusez ?
- Je la craint. Souvent ont été les fois où mes pouvoirs se sont multipliés par cette peur. Elle est présente en moi, et ce passée en est la cause. J’essaye de me forcer à l’accepter, mais c’est dur.
- Par contre, vous n’avez pas peur de vous sacrifier.
- Je qualifie mon existence comme inutile. Enfin, jusqu’à ce que je comprenne que certaines personnes ou certaines choses me rattachaient à elle. Je serais prêt à donner ma vie pour sauver mon fils ou Frodon, et que sais-je encore. L’Angelic Layer est aussi un réconfort pour moi. Je me sens en parfaite sécurité, et j’arrive facilement à me concentrer. Cela m’a toujours permis de me calmer, et je m’entraîne durement pour çà, tout comme mes entraînements de pouvoirs. Je ne suis du genre à bâcler ces genres de choses.
- D’après certaines rumeurs, l’écriture, le chant et le dessin sont aussi des activités courantes ?
- En effet. Bon, pour le chant, je sais que ma chanson « Numb » à l’habitude de faire un carton. Cela m’apaise, c’est un plaisir de famille. Padmé, Luke et Leai sont aussi attirés par cela. Je tenais à le dire, sans « La Compagnie », je n’aurais jamais vécu une vie si joyeuse.
L’homme leva un sourcil, fort intéressé. Je terminai :
- Je suis obligé de prendre la tournure des choses du bon côté. Je pleure, je craque peut-être, mais être désespéré pour ce passé si noir ne sert à rien. Je dois profiter de la vie. Elle est trop précieuse.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Lun 14 Jan - 23:16

Cette suite est vraiment passionnante ! Anak' se dévoile un peu plus sous nos yeux... et sous les yeux de parfaits inconnus, ce qui me laisse un peu perplexe... Suspect Ces gens sont-ils dignes de confiance ? Sont-ils simplement curieux ou cherchent-ils des informations... des possibles faiblesses...? Beaucoup de questions dont les réponses seront sans doute dans un autre post... :) Il ne me reste plus qu'à patienter dans ce cas !... Very Happy

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:

Vivement la suite !!!

Quelques fleurs pour l'artiste...
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mar 15 Jan - 7:45

Petite suite Wink

Je décidé de me retirer. Je perçu tout en remontant l’homme se tourner vers sa femme dans un sourire malsain. En rentrant dans la chambre, Teres s’énerva :
- Qu’es-ce qui t’a prit de dire tout çà ? Tu es sûr que ce sont des gens dignes de confiances ?
- Il faut savoir faire comprendre certaines choses à l’ennemi,de temps à autre.
- Comment çà, tu penses qu’il…
- A ma connaissance, il n’y a pas de sosie de Naat. Quand ces genres de situations, je préfère dire la vérité, voilà tout.
- Tu en es certain, j’espère ?
- Teres, j’ai seulement des doutes sur eux. Pas la peine d’en faire une histoire d’état. Et puis, pourquoi Naat m’aurait sortit de cette forêt si c’est pour me tuer après ?
- Je te signale que Naat est encore sous le contrôle de ces parents ! Et ils ne sont jamais direct eux !
- Ouais, et bah si c’était pour trouver une faiblesse, c’est complètement raté. J’ai pas précisé que plus les ennemis m’embêterons, plus je deviendrais puissant.
Erestë assura :
- Pourtant, tu ne devrais pas de dévoiler à eux comme çà. Surtout si Naat est derrière !
Je m’asseyais sur le lit. Je me prenais mon cher sermon.
- Je me demande ce que cela peux lui faire de toute façon.
- Anakin…des choses encore plus terribles se trament sous cette vengeance ! Insista le loup.
- J’ai du mal à comprendre.
Teres expliqua :
- Je n’ai pas vraiment eu l’audace de t’en parler quand tu étais dans « L’Âge Noir ». Toutefois, c’est une chose réelle. Personne ne sait si une personne doit être désigné comme Dieu, par contre, quelqu’un pendant un certain nombre de siècle doit devenir Nouveau Satan en ouvrant « Le Livre Aux Vœux »…
- J’a déjà entendu et cru voir ce lire quelque part.
- Dans tes rêves, si je me trompe ?
- Oui…mais à l’inverse d’être attiré, je voulais le détruire.
- Ce livre est l’incarnation du mal. Mais pour l’ouvrir, il faut avoir fait quelques conditions.
- Ne me dit pas que…
- C’est effectivement cela. Tu sais parfaitement que Naat est devenu un monstre à cause de ces parents. Il c’était au début refusé d’accepter cela. Il a été maltraiter et tuer pour vous avoir passé sous le nez. Depuis ce temps, il sait ce qu’il doit faire pour avoir le mérite de ces parents.
- C’est pour cela que Luke et Frodon tentent de les vaincre, si je comprends bien.
- En effet, mais Nersa reste la plus responsable. Elle qui a était une création de ton père, ce qui bouscule encore plus les choses.
- OK, OK, je vois la situation !
- Il faut seulement que accepter le fait que Naat ne sera jamais ce qu’il est au fond de lui. Tu dois te résoudre à le tuer.
- Je m’y refuse, mais je pense que je vais finir par le faire. A part détruire les monstres, j’ai jamais tuer quelqu’un de ma vie. D’accord, je n’ai pas eu de vacances n’ont plus. Xana, les douze ennemis, Naat ! Jamais cela va s’arrêter !
- Xana n’a aucune raison de te tuer ! Il est obligé d’obéir à Naat !
- Ouais, je le sais. Je crois qu’à la fin de ce combat, il nous restera uniquement cet assassin de première à détruire.
- Je ne serais pas pour cette raison que…
- Que je m’entraîne à L’Angelic Layer, ouais. C’est mieux que les courses d’Ôban. Au moins, c’est un combat loyal, pas comme les Jugements Derniers.
- Je ne te fait pas dire !

Edward reprit ses esprits en ayant très mal au cou. Il vit qu’il était dans un cachot, mains attachés autour de sa tête. En se tournant, il vit Luke et Frodon dans une position similaire. La colère de Luke c’était amplifier. Kushana les regardèrent dans un sourire de victoire, et ce qui força Luke à lancer un regard noir vers la démone, se retenant à peine de tout faire exploser pour se calmer les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mar 15 Jan - 9:02

Bon ben finalement, je n'avais pas totalement tort... Embarassed Mais j'avoue avoir du mal à comprendre Anak' Suspect Je comprends mal ses sentiments par rapport à Naat... Je comprends mal son besoin de parler à l'ennemi... pale Enfin bref... Il y a plus grave... bien plus grave... Ed, Luke et Frodon sont prisonniers d'une démone et ça, ça n'annonce rien de bon !... affraid affraid affraid

Vivement la suite !

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 11:08

- Qu’allez vous faire de nous ? Questionna t’il.
- Vous le savez parfaitement. Répondit calmement Kushana.
- Si vous voulez nous tuer, pourquoi ne pas l’avoir fait quand vous en avez eu l’occasion ?
La démone préfèra s’abstenir. Luke continua :
- Vous l’avez fait pour Nersa, si je me trompe ? Elle veux nous torturer avant d’en finir avec nous. Sachez, j’ai souffert uniquement une fois, c’était dans ce fameux hôpital. Depuis ce jour, je me suis juré de ne plus jamais revivre ces souffrances. Par la même occasion, j’ai décidé d’en mettre à terme et de faire payer Naat !
- C’était le seul moment où nous avions pu t’avoir. Tu étais impossible à attraper.
- Croyez-moi, il aura sa note. Je ne pourrais pas me permette de laisser passer çà, tout en sachant qu’Anakin la vécu durant toutes son enfance et encore maintenant ! Ce n’est plus du sadisme, c’est du satanisme !
- Oh non, ne recommence pas à nous refaire la morale ! Conseilla d’une voix menaçante Kushana. Vous ne parviendrez pas à nous arrêter dans nos actes. Vos espoirs sont vains !
- Cessez de le cachez, vous êtes obligés d’obéir à Naat aveuglément ! Vous refusez de devenir comme Jason !
- Seulement, ce démon possède aussi des failles, des failles qui lui coûteront chers.
- Peut-être, mais cela ne l’empêche pas de ce contrer contre les principes de Naat.
- Qu’essayes-tu de me faire comprendre ?
- Qui nous sommes ! Répondit Luke.
Il ferma les yeux pour les rouvrir, de couleur rouge étincelant. Cela dura quelques secondes, suffisantpour effrayer la démone. Luke expliqua :
- Maintenant que vous savez, vous devez mieux comprendre nos ambitions.
- Des démons, comment aurais-je pu passez au travers d’une vérité aussi claire !
- Nous ne sommes guères différents entre nous.
- Rares sont les personnes qui connaissent cette réalité des choses. Tous les enfants élus ont donc une chance pour conquérir le trône de Satan. A croire que tout le monde pensent autre chose !
- Vous devez connaître par conséquent la véritable nature d’Anakin.
- En effet. Ne pensez pas que je céderais par vos confirmations. C’est vrai que c’est assez bizarre de savoir qu’un créateur et une création peuvent ainsi dont former un enfant !
- Eclairez-moi sur un point, si Clow comment toutes ces choses envers son fils, c’est pour aider Nersa ? J’ai toujours eu des doutes sur lui.
- Tu en sais beaucoup trop, gamin. Savoir le vrai but de Naat, la véritable nature de ton père, le mystère qui entoure Clow, les ambitions de Nersa, vas-tu donc jamais t’arrêter ?
- Que cela vous déplaise ou non, j’ai juré sur ma vie de détruire Nersa et d’en finir une bonne fois pour toute ! Je sais que le fait d’Anakin soit le frère de Naat ne sera pas dit ouvertement…
- Et je pense que tu refuseras de tout avouer à ton père !
- Il le faut bien.
Frodon soupira, ne rajoutant pas son mot.
- Apparemment votre ami ne semble pas du même avis !
- N’en rajoutez pas, c’est pas la peine ! Sur ce sujet, j’ai toujours été clair mais il s’obstine à ne rien dire. Dans un certain côté, je le comprends. Tout dévoiler serait conforter Anakin directement avec son destin.
- Il n’est pas assez mûr pour supporter cela. Il devra déjà avoir vaincu la mort, si qui n’est pas gagné. Sans compter qu’il doit cesser d’écouter son désespoir. Rajouta Frodon.
- Simple curiosité, pourquoi êtes vous restés en arrière ?
- Pour une raison simple, je sais que mon père se sent libre dans la forêt. Il peut oublier toutes ces souffrances. J’ai préférais le laisser tranquille pour ne pas lui ramener des choses douloureuses. Cependant, vu que j’étais en courant de la prophétie, j’ai désirais être là !
- Personne ne pourra arrêter cette prophétie de se réaliser !
- Naat commet une erreur en la réalisant. Ne me demandez pas pourquoi j’arrive à lire aussi bien dans les pensées d’Anak’ ! Même si notre lien magique a été brisé lors de la transmutation, je suis quand même lié à lui d’une certaine façon. Je connais parfaitement les conséquences de mes actes. Tout ce que je veux, c’est aider mon père !
- Vous le faites très bien. Vouloir se mesurer à Nersa est un énorme risque. Malgré sa puissance, elle n’a pas réussi à te tuer. Désormais, cessons la conversation. J’ai encore des choses à faire !
- Réfléchissez à ce que je viens de vous dire ! Vous pouvez toujours changer de camp !
- J’y penserais ! Affirma la démone se retirant.
Ed regarda Luke et Frodon soupirer une nouvelle fois. Il semblait un peu étonné de tout ce qu’ils savaient.

Dès que mon sermon fut clos, je m’occupais jusqu’à la soirée. Quand la nuit tomba, j’étais en train de régler les paramètres de mon ange Astrale après avoir dessiné, lut un livre d’alchimie et de formules des Ténèbres et d’avoir pirater quelques donnés.
Je pratiquais L’Angelic Layer depuis ma seconde enfance.
Mon ange avait les cheveux dorés longs, et des yeux de même couleur. Ses habits étaient composés d’un haut vert clair, une écharpe verte foncé, une ceinture de même et une petite jupe verte clair. Elle portait aux pieds des bottes de couleur similaire. Elle pouvait faire apparaître des ailes de fées derrière son dos.
Mes rares compétitions m’avait fait une réputation excellente. J’étais considéré comme l’uns des meilleurs avec Frodon et Luke. Je restai indifférent face à cela. Ce jeu me permettait seulement de me libérer.
L’homme entra dans la chambre silencieuse. Je me tournai vers lui. Il me déclara que c’était l’heure de manger. Je descendis, laissant ce j’étais en train de faire.
Lors du dîner, une nouvelle conversation surgit.
- Pouvez-vous me parler plus précisément de vos souffrances ? Questionna l’homme.
Mes éventualités commencèrent à se confirmer. Pour des personnes curieuses, elles n’oseraient jamais me demander une telle chose. Je répliquai :
- Cela ne vous regarde pas, ce ne sont pas vos affaires ! C’est de ma vie privée, et je ne peux pas vous en parler !
Je venais de commettre en erreur en prononçant « vie privée ». Elle ne l’était pas vraiment. Je l’allais pas réussir à le dissuader de cette façon !
- Pourtant, votre vie privée semble être dévoilée plus que vous croyez la garder ! Remarqua l’homme.
- En contrepartie. Je garde toujours des choses pour moi.
- Et quelles sont telles ?
- Ce ne sont pas vos oignons ! Fichez-moi la paix avec çà !
L’homme vexé, ne revint pas à la charge. Le repas finit, je retournai dans la chambre. Désormais, j’étais presque sûr de ma situation. Erestë me regarda d’un drôle d’air, comme s’il était au courant de choses encore plus dramatiques. J’affirmai :
- J’ai été de nouveau embrigadé. C’est sûr, dorénavant.
Je prit la chaise du bureau et la mit prêt de la fenêtre tout en m’asseyant. Le ciel était couvert d’étoiles et la lune les dominait. Je regardai mon ange. Je soupirai.

Jason faisait la ronde dans tout les cachots vide quand il vis trois de ces amis. Utilisant ces pouvoirs, il ouvrit la porte et libéra Luke, Frodon et Ed. Après la libération, Jason remarqua :
- Tu parles d’une retrouvaille ! Salut Ed, toujours minus à ce que je vois ! T’as rétrécie au lavage ou quoi ?
- J’SUIS PAS UN MINUS, BORDEL ! S’énerva le garçon.
Luke conseilla :
- Merci, mais tu n’as pas besoin de jouer avec ces nerfs !
- OK ! Bon, c’est quoi le problème ?
- Je pense que tu es au courant de « La Prophétie des Ômus » ? Demanda Frodon.
- Je vois le topo. OK, je me charge de sortir Nausicäa. Je vous la ramène dès que je peux.
- Nous, on s’occupe d’arrêter Kushana ! Décréta Luke.
- Jason, si tu arrives à retrouver Anak’ ou Dean, préviens nous. D’après ce j’ai vu, Anak’ est dans un monde parallèle en ce moment. Fit Frodon.
- Et par pitié, essaye de ne pas lui montrer tes sentiments amoureux ! Aussi, tente de le dire ! Conseilla Luke.
- Vous parlez de quoi là ? S’étonna Ed. Jason n’est quand même pas…
- Que cela reste entre nous, OK ? Confirma le démon.
- J’ai pas trop le choix ! Fit Ed, ahuri et gêné.
- Bonne chance ! Firent Frodon, Luke et Jason.

- Je me sens tellement perdu en ce moment. Entre Naat, mon désespoir, mes incompréhensions…
- Je t’interdis de tomber en déprime ! S’exclama Teres. Tu as suffisamment fait de dépressions comme çà !
- Je ne trouverais jamais mon médicament à ce problème !
- Je te signale que tu es responsable de tes déprimes ! Je t’avais pourtant déconseillé d’utiliser les pouvoirs du Bouclier des Souvenirs, tout comme je t’avais alarmé par cette aura ! S’exclama mon daemon.
Je ne pouvais pas le contredire. Il avait sans cesse raison. Erestë prit ma défense :
- Cela reste un fait, pourtant, il à eu raison de sauver cet Ômu. J’y ai bien réfléchit, et je pense que c’est la fille de la reine que tu as protégée.
- La fille de…Ai-je répétai.
- Anakin, Naat trame quelque chose. Je ne peux rester muet face à çà.
- De quoi es-ce que tu parles ?
- Le lien qui unissait La Fukaï et les peuples de cette planète va être brisé. Cette destruction sera lié à une provocation. Pire encore, Naat à l’intention d’utiliser les gens de la vallée comme objets pour créer la pierre philosophale et il va servir des Ômus pour arriver à ces fins ! Ces choses ont été perdit dans une ancienne prophétie…
- « La Prophétie des Ômus ». Termina Teres. Toutefois, une seule personne peux rétablir le lien et c’est…
- Cela explique ses intentions envers moi. Il ne désirait pas me tuer, il voulait seulement me mettre à l’écart ! Apparemment, mon envie de venir ici incluait autre chose. Si je comprends bien, je dois raisonner Ôma avant qu’elle s’en prenne à la vallée du vent.
Erestë confirma :
- Oui, si Teres vient avec toi alors tout ira pour le mieux. La ressemblance avec Nausicäa sera meilleure. Sinon, il y a des fortes chances pour que çà tourne mal. Je te conseille de prendre bien soin de lui, et de ne pas le quitter.
- Erestë, es-ce que tu sais quelle genre de provocation va utiliser Naat ?
- Faire verser le sang des Ômus. Un tel geste ne peux qu’énervez les Gardiens.
J’écarquillai les yeux, repensant au petit insecte blessé, qui était la fille de la reine. Mon rêve trouva une signification claire.
- L’Ômu que j’ai guéris…il a…l’intention de…de le tuer ?
- Je le crains fort.
- Je dois empêcher çà !
- Tu es l’otage de Naat, il ne te laisseront pas faire !
- Je dois trouver un moyen de me sortir d’ici. Oh, c’est pas vrai, pourquoi tu ne pas prévenu plus tôt ?
- Je l’ai su il y a pas longtemps !
Je lâchai un juron, par colère. Je décidai de laisser mes yeux ancrés au fond de mes yeux. Je me lamentai :
- Quand va t’il cesser ces actes horribles ? Quand va t’il cesser ?
- Peut-être jamais.
- Jamais je ne le comprendrais. Qu’es-ce qui cherche, bon sang de bonsoir ?
- Il veux le pouvoir et la puissance. Il est prêt à tout.
- Déjà des tortures, ensuite une volonté de nous tuer, par la suite, vouloir condamné le monde…tout çà pour ce foutu trône…tout çà pour faire souffrir davantage le monde…je ne le comprends…comment peut il être aussi cruel ?
Sans m’en rendre compte, je laissai couler mes larmes. Teres soupira. Chaque révélation me poussait souvent à craquer.
- Tout réside en toi, ne n’oublie pas. Tu as la force de le combattre. Déclara Erestë.
- Je le sais, mais je me sens impuissant face à lui. Il me pèse une trop longue souffrance.
- Parce que n’arrête pas de penser à lui ! S’exclama Teres. Tu refoules un passé et tu n’arrives pas à te confier !
Je regardai mon ange.
- J’espère qu’un jour j’arriverais à surmonter ma crainte.
- Tu peux le faire. Tu n’as pas peur de te sacrifier et c’est déjà une grande chose.
J’eu un léger sourire. C’était effectivement vrai. Je craignais la mort, mais j’étais prêt à donner ma vie pour sauver n’importe quelle de mes amis. Cela restait quand même un assez gros défaut.
- Cette « qualité » est à utiliser avec modération, cela s’entends. Précisa Teres.
Mon sourire s’agrandis. C’était pas étonnant que Teres lisait dans mes pensées.
- C’est bon, t’as finis de dramatiser ? S’impatienta t’il. Tout ira bien, tu vas régler cette affaire. Crois en toi et oublie Naat. Point barre !
- D’accord, tu gagnes encore cette partie.
Je retrouvai une expressions joyeuse.
« Pourtant, je sens que je vais quand même craquer dans cette aventure » Pensai je.
- J’suis pas ton daemon pour rien ! Maintenant au dodo si tu veux faire ce que t’as l’intention de faire ! Ordonna et se félicita Teres.
- T’es pas ma mère, pas besoin de me donner des ordres ! Et puis, je suis plus que majeur ! Ai-je contestai.
- Alors cesse de jouer ton bébé, « Exploseur » !
- T’avises pas de prendre les surnoms d’Odd !
Teres eu un sourire au lèvres. Je soupirai :
- Et puis, laisse tomber !
Je me relevai et m’approchai prêt de mon lit. Teres questionna :
- T’as l’intention de faire quoi ?
Je tapai dans les mains avant de le poser sur le sol. Aussitôt, un chevet composé de tiroir et un réveil surgirent. Je me mis par la suite au milieu de la pièce et recommença. Cette fois ci, l’étoile de Satan rouge entouré d’un cercle apparut durant deux secondes. Une immense champ de force rouge invisible se forma autour du lit et de quelques uns de ces alentours. Je me relevai, m’étirant.
- Depuis quand tu pratiques l’alchimie, rappelle-moi ce détail ? S’étonna mon daemon.
- Euh…bonne question. C’est Ed qui m’a tout appris. Après je n’ai fait que de combiner Magie de Satan et alchimie. C’est toute bête ! Faut juste s’entraîner pendant je ne sais combien d’heures !
- Tu ne serais pas un peu orgueilleux pas hasard ? Irona Teres.
- Verry sorry, non ! Je suis seulement un travailleur ! Bon maintenant, au lit ! Je dois rattraper mes heures de sommeil perdu ces derniers temps !
- Marmotte, va ! Plaisanta Teres.
Je me mis en pyjama avant de m’engouffrer dans le lit. Teres s’enroula contre ma poitrine. Je sombrai dans le sommeil rapidement, entendant seulement les bruits du réveil. Je paraissais profiter de cette nuit comme si c’était la dernière où je pouvais dormir confortablement.
Naat était très bizarre pour m’ouvrir un confort aussi parfait ! Cela contredisait sa haine envers moi ! Je vous jure, je ne pigerais jamais rien aux ennemis !
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 16:28



J'a-do-re ta suite... Plus de mystère... Plus de révélations... Plus... Plus... Plus... Dans cette fic' les personnages sont changeants, presque fuyants... On les attend là et on les retrouve ailleurs... J'aime ça... ça donne du dynamisme à l'ensemble et beaucoup de rythme. On a vraiment pas le temps de s'ennuyer avec toi !... Very Happy

Du coup, comme tu dois t'en douter, j'attends la suite avec impatience... What a Face J'en bave d'avance !...

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 19:11

Allez, petite suite Wink

Dans un coin caché de la vallée du vent, Ed c’était profondément endormis. Une couverte le recouvrait. Assis devant un faible feu, Frodon et Asbel regardaient les heures passés. Luke était partit voir les environs, car il avait eu un mauvais présage. Les faibles bruits furent le brûlements des flammes et la respiration du garçon. Frodon jetai de temps à autre des regards sur Ed, pour vérifier son état de sommeil. L’attende devenant longue, Asbel finit par demander, observant le garçon de quinze ans :
- Edward vous inquiète ?
- Un peu. Je connais ses ambitions…c’est juste, j’ai peur de le mettre en plein front de ce combat. J’ai pas envie qu’il subisse la même souffrance que nous.
- Vu sa détermination, il ne cessera pas de vouloir vous rejoindre.
- C’est impossible, et tu le sais très bien la raison.
- C’est clair qu’il n’est pas comme vous.
- Je ne pense pas.
Asbel lança une expression interrogateur.
- J’inclus par là des chances qu’il soit aussi un enfant élu, dissimulé, cette fois. J’en suis presque sûr. Cela expliquerait la raison de sa haine envers Naat. S’il a subi les mêmes souffrances qu’Anakin, tout deviendrait logique.
Frodon soupira.
- De toute manière, plus il se rapprochera de nous, plus il mettra sa vie en danger.
- Désolé de te poser cette question, mais je me suis demandé comment « Le Trio » à été formé ? C’est parce que vous avez endurer les mêmes douleurs commit par Naat ?
- Oh non, ce n’est guère pour cette raison. En fait, « Le Trio » c’est créer avec « La Compagnie des Trois », dans l’ancienne « Compagnie ». A cette époque, nous étions les seuls qui étaient en mesure de détruire Satan une bonne fois. L’univers sombrait dans le néant. C’est à ce moment que j’ai pu avoir une réelle amitié avec Luke et Anakin. Nous nous étions jurés de mener ce combat jusqu’au bout, même si nous devrions mourir. Chacun parmi nous trois devaient se retrouver face à un ennemi. Nous avions résistés, survécus. Malheureusement, nous avions échoués. La mort d’Anakin à tout entraîné.
- C’est alors que tu as…
- Luke allait mourir lui aussi. Et puis, je savais parfaitement qu’aucun des d’eux n’avaient désirés perde la vie. Après notre sortie du coma, quand j’ai vu que Clow restait indifférent face à la mort de son fils m’a énervé. J’ai pu tirer plusieurs conclusions de son état, mais j’étais résolu à le sauver. J’ai pris un énorme risque, je le sais.
- Dit-moi, ce ne serais pas toi…
- Il le fallait. C’est mon erreur. En voulant ressusciter Anakin, j’ai préférais lui retirer de sa mémoire tout ce qu’il avait vécu, tout ce que Naat lui avait fait. J’ai seulement voulu qu’il garde son nom en tête. Anakin avait toujours été désespéré par lui. Ma foi, ce que je voulais c’est inversé. Clow à tout compris et il c’est permis de nous mener en bateau !
- Tu veux dire…
- Clow nous mène dans le mensonge depuis le début ! Avec Padmé et les gardiens animaux d’Anakin, nous sommes les seuls à connaître la réalité des choses !
- Tu veux dire…Clow aide Naat à supprimer son fils !
- Exactement. C’est pourquoi il l’a vendu aux Ténèbres. Il savait parfaitement qu’il mourra comme ces autres enfants. Heureusement, Jason a pu les tirer d’affaires, tout en engendrant le pire.
- Des sentiments amoureux, n’est-ce pas ?
- Envers Dean. Anakin me parle beaucoup de Jason, et des frères Winchesters. Après tant d’années qui a écarté Anak’ et Sam, leurs amitiés à toujours perdurés. Dean s’entends aussi très bien avec lui.
- Malgré votre amitié, vous gardez quand même en vous des fardeaux ?
- Oui, et nous y sommes contrait. Ce qui me dérange avec Ed, c’est que je ne pense pas qu’il soit prêt à entendre des souffrances de la sorte.
- Ed paraît prêt pourtant.
- Il se croît prêt, ce qui change les choses. Teres avait prévenu Anakin qu’il risquait de souffrir encore plus profondément s’il voyait la torture des autres enfants. Résultat du compte, vu qu’Anak’ est tête de mule, psychologiquement, je ne dit pas le topo !
- Naat te fait pourtant le même effet ?
- Navré, mais c’est faux. Je n’ai ni été violé par Naat, ni subi des coups de fouets à longueur de journées par lui ! J’en veux seulement à Naato qui à tué mes parents à deux reprises pour vouloir m’assassiner ! C’est une douleur que je ne souhaite à personne ! Seulement, quand je me suis confié avec Anakin, quand il m’a expliqué ces rêves avec ce qu’il voyait et endurait, j’ai détestait Naat sur le moment, encore plus qu’autrefois !
- Mais alors toi, tu…
- Je ne souffre pas véritablement moralement. J’essaye seulement de faire mon possible pour consoler mon entourage. Mon seul désir serait de revoir mes parents. Je sais l’impossibilité de mon vœu.
- De toute façon, tu es réputé pour être le plus puissant du « Trio », vu la haine que tu montres quand tu te déchaînes.
- Anakin reste le plus puissant. Les ennemis ne doivent pas m’énervez. Je ne suis pas du genre à prévenir. Après tout ce que Nersa et sa famille font, la question de la pitié ne se pose même pas ! Je peux être un géni de la destruction si on touche à la corde sensible !
- Je l’avais remarqué. Tu affirmes bien ta nature de démon !
- Je te signale que je bosse derrière ! Être un démon, ne veux pas dire ne pas travailler !
- Je ne peux pas dire le contraire.
- En ce moment, je m’intéresse beaucoup aux formules démoniaques. De plus, Ed est excellent en ce qui concerne l’alchimie ! Bien sûr, ces simples conseils sont rendent encore plus coriace !
- Vous entraînez Ed, j’imagine ?
- Ouais ! Il est toujours épuisé à la fin. On le bat très rapidement ! Ma foi, c’est aussi un coriace qui aime bien recopier nos formules ! C’est un véritable massacre et tu verrais la tête de Ed ! Être seul pour amplifier ces pouvoirs semble être une bonne solution ! Au moins, tu peux avoir la paix !
- A ce qui paraît, tu menaces Anakin et Luke quand ils ne sont pas d’accord ?
- Bah quoi, voyons un peu orgueilleux quand t’es puissant ! Plaisanta Frodon.
Asbel eu un léger sourire. Luke fit son apparition.
- RAS ! Bonsoir Asbel et salut F’ ! Nous sommes en parfaite sécurité !
- C’est rassurant. Tu as des nouvelles de Jason ?
- Pas pour le moment, mais il ne tardera pas. Un démon amoureux d’un autre démon, je te jure ! Il m’étonnera toujours comme sauveur de mon père !
- C’est sûr que cela semble assez étrange. Fit Asbel.
- Et je crois que Dean n’en sait rien ! Sam à gardé les secrets !
- Tu prenais Sam pour qui, F’ ?
- Lâche-moi avec ce surnom ! Tu peux t’épargnez de prononcer mon prénom si tu veux !
- Je t’interdis de me menacer de me balancer un Giga Slave, alors !
- Mais pourquoi ? Alors, on pourra faire un combat d’Angelic Layer ? S’exclama Frodon avec une expression suppliante d’enfance.
- Pas de chantage ! Répliqua Luke prenant le ton d’une mère furieuse contre son fils.
- S’te plaît !
Luke regarda son ami se conduire comme un gamin.
- Et j’ai dis le mot magique !
- OK, OK, j’ai pas trop le choix de toute façon ! Céda Luke.
- Génial !
- Mais interdiction d’utiliser la magie pour me balancer une boule de lumière ! Prévint Luke, sentant son ami préparé un coup fâcheux.
- Oh, c’est pas juste sinon ! Riposta Frodon.
Asbel regarda Luke et Frodon surpris, se retenant de rire des comportements des ses amis.
- Vous trafiquez quoi là, les gars ? S’étonna Asbel.
- Oh rien, on s’amuse ! S’exclamèrent Frodon et Luke.
Le garçon se gratta les cheveux, légèrement étonné par la façon de « s’amuser ».
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 19:23

"Petite" ??? Shocked Bon. C'est vrai. C'est pas pour me déplaire... Very Happy J'adore !!! Curieux, hein ?!?... Suspect J'aime comment tu détailles les sentiments des personnages... comment tu leur donnes vie... Leur insouciance alors que tout s'annonce très mal... Rolling Eyes Que va-t-il se passer pour eux maintenant ?

Vite ! La suite !

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 19:30

J'aime comment tu détailles les sentiments des personnages... Arrow Il le faut bien ^^

comment tu leur donnes vie... Arrow Embarassed Merci Embarassed

Leur insouciance alors que tout s'annonce très mal... Rolling Eyes Arrow Cela calme l'ambiance sombre comme çà Wink Et c'est trés souvent rigolo :lol:

Que va-t-il se passer pour eux maintenant ? Arrow Tu vas le savoir Wink

Vite ! La suite ! Arrow Elle va venir, mais il faudra faire preuve de patience ^^
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Mer 16 Jan - 20:25

Bon ! Bah... J'vais patienter alors...^^

Pas vrai, Dean ?
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Jeu 17 Jan - 17:57

Allez, la suite Wink

Dans la pièce muette, l’homme et sa femme entrèrent. Ils durent rester devant le champ de force. Naat observa la puissance de cette barrière, dans un sourire de mépris mélangé par un grain de facilitations. Il remarqua :
- Il n’est vraiment pas bête. Il a tout compris.
- Je te déconseille de le détruire. Ce n’est pas une protection ordinaire. Affirma Nersa d’un ton calme, yeux toujours clos.
- Alchimie et Magie de Satan…ça ne m’étonne guère de lui. Ce que je comprends pas, c’est pourquoi tu m’as empêché de le tuer !
- La pierre compte mieux à tes yeux que lui. De toute façon, il mourra d’une façon ou d’autre autre, rassure-toi.
- Et s’il nous perdons encore une fois ? Si nous arrivons pas à le tuer ! Désolé mère, mais il a déjà contredit plusieurs de mes plans ! Pourtant, il ne sait presque rien sur la vérité et il est embrigadé par les mensonges de Clow !
- Calme-toi. Nous avons certes échoués à cause de lui. Tu n’as pas de soucis à te faire. Le Pouvoir de L’Eau reste sa faiblesse.
- Mais j’ai envie de le tuer de ma main !
- Tu en auras l’occasion de le faire souffrir. Cette lutte se poursuivra encore, et il vivra suffisamment longtemps pour pouvoir en finir avec lui.
- J’espère que ce jour se pointera vite ! Je ne pas le laisser me devancer ! Pourquoi toi et Naato vous n’êtes jamais direct ?
- Si on fait cela, c’est pour que tu ais ton trône. De plus, j’ai établis certaines règles avec Clow !
- Je me demande de quelle côté il est, lui ! Il nous aide, mais il semble aider son fils en même temps !
- Détrompe-toi. Il a toujours chercher à le tuer. Malheureusement, ce gamin possède plus d’un tour dans son sac. S’il est l’enfant qui est censé nous éliminez…
- J’aurais du l’assassiner quand j’avais eu la possibilité ! Quand c’était ce satané gamin, j’aurais du le faire ! Comment passé par dessus la plaque d’un enfant possédant les pouvoirs des flammes ? Son amitié avec Sam aurait du m’interpeller !
- Ne te lamente pas pour autant. Tu lui pèse une forte souffrance psychologique qui est parfait pour le détruire. Tu as toujours désiré en finir avec lui, mais laisse passer les choses. Je sais qu’il te manque comme souffre-douleur.
Naat émit des grognements pour confirmer cette dernière phrase.
- Tôt ou tard, tu mourras et j’aurais le monde à mes pieds. C’est pas des survivants qui vont m’en empêcher !
- Bien penser.
- Et je sais comment je vais t’empêcher de m’arrêter. Tu es mort, mon cher ! S’exclama soudainement Naat, les flammes ardentes de vengeance dans les yeux, fixant Teres d’un air maléfique.

Le lendemain arriva à grand pas. Quand je rouvris les yeux, je repensai au rêve que j’avais revécu. La prémonition de ce champ remplis d’Ômus. Je regardai l’heure. Il était 10H. Après avoir vu la grande aiguille bouger, vers les 10H20, je me levai enfin. Je m’étirai, baillant encore. Je fus apaisé de voir la protection toujours présente, mon ordinateur et mon ange. Erestë était retourné dans mon pendentif. Après m’être habillé, je remis mon pyjama dans ma baguette et rangeai par la même occasion Astrale. Par la suite, j’écris ma rêverie sur l’ordinateur. Minuit se pointa rapidement. Restant dans la pièce, j’étudiai pendant deux heures, travaillant sur un livre de coordination de Magie de Satan/ Alchimie ( que j’avais piqué dans la bibliothèque du Mal ! ). Après avoir appris une nouvelle technique ( c’est très complexe ces genres de machins !), je descendis.
Bizarrement, à mon grand soulagement, l’endroit était désert. Je vis une porte pas loin de la cuisine. J’y rentrai. Je découvris une table avec des feuilles éparpillés. Je les prit, lisant un peu leur contenus. Toutes parlaient de la composition de la pierre philosophale et du plan d’attaque. Le décor du lieu était noir : étoile satanique, étoile avec tête de bouc, signe satanique, signe d’entrée des démons, signes sexuelles satanique, croix retournés.

J’avais l’habitude d’assister à de telles représentations quand il était question d’une préparation d’un stratagème pour m’éliminez. Ces signes revenaient toujours.
Quand je commençai à apprendre La Magie de Satan avec Sëlen, Seigneur des Dragons, j’appris les signes en même temps par cœur et leur signification. En effet, ces genres de choses très démoniaques se servaient pas seulement à prononcer une certaine attirance à ce genre de « religion ». Toutefois, elle signifiait cela dans la Terre dans « La Première Galaxie ». Dans notre monde, au plus d’avoir cette signification, cela servaient comme portails ou pouvoirs en fonction du signe.
Je me servais principalement de l’étoile, très utile comme méthode d’attaque ou de protection. La lié à l’alchimie décuplait sa puissance. Ce signe faisait allusion à la croix de David, seule sa couleur rouge et sa manière d’être tracé changeait les choses. Ce signe apparaissait aussi dans les yeux des dépossédés, enveloppés par des flammes. C’était le signe de Naat.
L’étoile à tête de bouc était une puissance supérieur à la véritable étoile. Rare était ceux qui arrivaient à pratiquer une magie avec ce signe. Naat ne parvenait pas à se servir de ce pouvoir. Il semblait s’acharner sur çà. C’était clair que nous étions presque au même niveau de pouvoirs.

Je soupirai. Teres affirma, fier de lui, sortant de mes cheveux :
- Qu’es-ce que je te disais ! Tu vois bien qu’il le veux son trône !
- Ca ce voit. Rah, je crois que je le comprendrais jamais.
- Alors, du nouveau ?
- Erestë ne c’est guère trompé sur ce sujet. J’ai intérêt à régler cette histoire au plus vite.
- Je commence à avoir un mauvais pressentiment sur çà. C’est trop facile ! Il doit avoir un coup derrière ! C’est pas normal que Naat à voulu t’embrigader de cette manière ! C’est pas sa façon d’agir !
- Tu connais ces tactiques maintenant ?
- Je veux seulement dire par là qu’il t’aurait déjà tué. Naat ne ce serait pas permis de faire ce qu’il a fait.
Je pensai à la femme silencieuse, aux yeux sans cesse clos.
- Tu oublies l’autre personne ! C’est bizarre, elle me fait penser à Padmé.
- Alors, c’était Nersa, la création de ton père.
- Tu veux parler de…de la personne qu’a affronter Luke lors de son Jugement Final ?
- T’es bien informé. En effet. Elle reste la plus puissante et la plus dangereuse. Tu ne dois pas te fier à sa ressemblance avec Padmé, ni la regarder. Sinon, tu peux dire adieu à la vie, mon gars !
- Mais comment Luke à réussi à tenir tête ?
- L’acceptation de la mort et une pointe de mystère. Ton fils, même si semble très caché reste ton portrait craché !
- Désolé, il ne me ressemble pas au niveau mental !
- T’es un têtu, toi ! Bon, fin de la discussion ! Revenons à cette affaire !
Je sentis les pulsations de mon cœur battre quand j’observai l’endroit, en recherche de détails. Je sortis de ce lieu ténébreux, pressentant une forte aura. Mon cœur s’emballa. Je suivis l’aura, quittant la grande maison pour aller dans une petite cabane. Quand j’ouvris la porte, et quand je vis avec horreur des enfants Ômus blessés, se vidant de leurs sang, j’eu une soudaine nausée. Des images délièrent sous mes yeux écarquillés, des enfants de manière similaire, pleurant, hurlant à mort, les coups de fouets retentissant dans ma tête. Ce spectacle m’écoeurait, ressortant les souvenirs de ce voyage tout aussi affreux.
Parmi les Ômus, tout en refoulant ces images horribles, je reconnus la fille de la reine.
J’accouru, observant avec désespoir, ce massacre et ces blessures.
- Je vais te sortir de là ! Ai-je déclarai.
Une voix grave m’interpella, comme un ordre :
- Je ne crois guère !
Je me relevai, me retournant. Naat se trouvait à l’entrée de la cabane, le sourire aux lèvres.
Contre mon gré, ces souvenirs revinrent encore plus puissant dans ma tête. Je du m’accroupir sous ce poids m’écrasant de l’intérieur. Naat prit plaisir à expulser Teres. Je poussai un faible hurlement, les yeux débordant cette fois ci de mes yeux. Je relevai la tête, m’exclamant, les pleurs incessants, sous une montée de colère tout en restant impuissant :
- C’est donc çà ton plan ! Torturer ces Ômus pour provoquer la forêt pour que tu arrives à posséder la pierre ! Et tu vas te servir des gens de la vallée pour parvenir à tes fins !
Un long sourire maléfique se profila sur le visage de Naat. Son expression de haine se dévoilait. Je rebaissai la tête, complètement dévasté. Je n’avais pas encore la force nécessaire pour m’énervez contre mon pire ennemi. Ma peur prenait sans cesse le dessus. De plus, dans cette situation, je devais surmonter ces souvenirs. Je sentis un choc. En rouvrant les yeux, je vis Naat se rapprocher de moi. Je voyais flou, et j’avais du mal à respirer. Il fut impossible pour moi te maîtriser cette douleur. Je finis par m’évanouir, me laissant à la merci de ce monstre, avec une lourde crainte pour Teres.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Jeu 17 Jan - 18:45

Hé bien ! Hé bien !... Nersa a l'air la plus intelligente des deux... What a Face Par contre Naat... Méchant idiot ou idiot méchant...? La question se pose vraiment...^^ Pauvre Anak' torturé mentalement !!!... affraid affraid affraid

Que va-t-il lui arriver maintenant ? Vite ! Une suite !

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Jeu 17 Jan - 18:51

Tu le sauras samedi Wink
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12065
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Ven 18 Jan - 8:45

Oulal, quelle fic, je lis au fue et à mesure et je découvre des personnages trés attachants et étranges! je trouve cette histoire passionnante et je vais lire la suite trés vite! :479537:



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Sam 19 Jan - 16:08

La suite que vous attendez tous Wink

Dans le camp des réfugiés, Jason revint dans un tourbillon de lumière. avec la jeune fille pleurante contre lui. Nausicäa se serra contre la poitrine d’Absel. Ils comprirent immédiatement la gravité de la situation.
- J’ai tenté de retrouver la trace d’Anakin. Malheureusement, Naat avait déjà préparé son coup. Annonça le démon d’une voix sombre.
- Il ne l’a pas…Commença Ed, pétrifié.
- Il vit, j’en suis sûr. Seulement, il a du être expédier dans le coin paumé où se trouve les frères Winchesters.
- C’est rassurant. Maintenant, c’est à nous de faire notre possible. Décréta Luke qui aimait bien jouer le chef.
- Nous devons impérativement l’arrêter. Il le faut ! Assura Nausicäa.
Tout le monde acquiesça.
- Oh oui, il va payer ! Murmura Ed paraissant plus énerver que les autres.

A mon réveil, je vis une personne flou prêt de moi murmurant mon prénom. Quand je revis claire, je découvris le cadet des Winchesters.
- Sam…mais qu’es-ce que…
- Tu te sens mieux ?
- Comment çà, mieux ? Ai-je répétai en me retenant par les coudes.
Sam appréhenda.
- Je me rappelle seulement d’une petite cabane, avec des Ômus blessés. Par la suite, Naat est soudainement apparut. J’ai sentis un choc comme si j’étais immobilisé contre un mur. J’ai eu de plus en plus du mal à respirer…et j’ai en le trou noir.
- Tu es certain de n’avoir pas subis de nouveaux cauchemars ?
Je lançai un regard interrogateur.
- Non, et heureusement. Pourquoi tu me poses çà ?
- Oh pour rien ! Je m’inquiétais ! Tu remuais et tu criais dans ton sommeil, tu te désolais pourtant. Soudainement, tu as une baisse de tension.
- Merci de s’être inquiété. Il est passé où ton frère ?
Le concerné affirma, sortant d’une pièce :
- Je suis là, oui ! Enfin debout, tu nous en ai fait vous de toutes les couleurs, encore une fois ! Contesta t’il sous l’air d’une plaisanterie.
- Dean, arrête ! Ne rajoute pas une couche ! C’est pas de sa faute ! Répliqua Sam en soupirant.
Je réprimai d’un petit sourire. Je cherchai autour de moi mon daemon, mais celui-ci avait littéralement disparu.
- Je suis désolé. Teres n’était pas avec toi quand nous t’avons retrouvé !
- Génial ! Naat à peut-être l’intention de m’arrêter mais vu la façon…
- De quoi es-ce que tu parles ? S’exclamèrent les deux frères, étonnés.
Nous nous installâmes sur une table proche. J’expliquai toute la situation. Dean en resta muet, et Sam interloqué.
- T’es sérieux ? Il veux créer cette foutu pierre ! S’exclama Sam au bord de la crise de nerfs.
- Le trône de Satan, il faut le faire quand même ! Remarqua Dean.
Nous lui lançâmes un regard perçant et affirmèrent :
- C’es pas étonnant pour un monstre de son espèce ! Réfléchis un peu, voyons !
- OK, OK, j’ai rien dit ! Se défendit Dean.
Les heures tournèrent. L’aîné décida d’aller se coucher dans la chambre d’a côté. Je restai seul avec Sam. Une fois son frère retiré, Sam lâcha un profond soupir de soulagement avant de constater:
- Tu parles d’une retrouvaille !
- Tu peux le dire. J’aurais préférais vous revoir dans un autre contexte !
- Je suis un peu comme toi, on ne se laissera pas assassiner aussi facilement. Ce passée antérieur nous donne vraiment du fil à retorde. Cachez celui de Dean n’arrange pas les choses !
- Tu as tenté de refouler ce passé, c’est déjà quelque chose.
- Ai-je à te rappelé que çà c’est retourné contre moi ! D’abord, la mort de Jessica, la chasse, les cartes ! C’est qu’après qu’il a tenté réellement de nous tuer quand nous avons retrouvé notre amitié !
- Ouais, ça doit faire deux bons millénaires que nous ne sommes plus rentrés en contact!
- Je comprends pas pourquoi il c’est dévoilé à nous comme çà ! Comment il a eu l’audace de se prendre pour un homme politique ?
- J’avais déjà la connaissance de ce visage, je l’ai reconnu sur le coup. Il n’a pas fait beaucoup de discrétion ! A partir de là, tout c’est réellement déclenché. Et puis, Sam, tu savais ton passé, comparé à moi !
- C’est clair que si on écoutait ton père, tu serais resté dans l’ignorance !
- J’ai pas des pouvoirs pour rien. Je ressens facilement les secrets.
- Je me demande comment Dean va réagir quand il va tout apprendre !
- Ce n’est pas pour te décourager, mais je crois que lui dire serait une très mauvaise chose. C’est identique pour le secret de Jason.
- Lui révéler son passé doit inclure cette chose. Tu dois être bien informé sur son état, vu qu’il n’arrête pas de t’en parler !
- En effet, et il souffre profondément de çà. Jason est véritablement tombé amoureux de ton frère. Qui sait ce qu’il serait prêt à faire. Si tu veux mon avis, ce démon est la cause elle même de toute l’histoire. Il reste l’aide qui nous a permis de nous sauver, je le consens bien. Seulement…
- Seulement quoi ?
- J’ai encore du mal à diriger le fait qu’il possède ces sentiments.
- Je ne veux pas te vexer, mais toi, t’es pas vraiment quelqu’un qui est fou d’amour. Pardonne-moi l’expression. Toutefois, même si je te connais suffisamment, tu gardes ta part de mystères !
- Tu sous entends quoi au juste ?
- Quand il est question de confier des choses horribles, tout le monde vient t’en parler.
- Je ne suis pas encore psychologue, Sam ! Crois-moi, l’inceste et autre ont toujours la manie de me dégoûter. Et puis, après tout ces viols, tu vois une autre façon du mot « amour » ! Notre enfer ressemble bizarrement aux camps de concentration à Auschwitz !
- Dans « La Première Galaxie », je crois que c’était l’enfer pour ces gens à cette époque ! Des humains traités comme du bétail, c’est complètement horrible !
- Sans vouloir faire survenir des mauvais souvenirs, dans notre cas, c’était pareils. Si nous étions encore en vie, c’était uniquement parce que nous étions les souffres douleurs et les joujoux adorés de Naat ! J’ai assisté aux massacres des autres enfants lors de mon petit voyage. J’ai jamais connu une horreur pareille ! Nous étions des objets pour eux !
- Anak’, si on traite comme un Dieu, c’est pas pour rien ! Nous avons eu une immense chance de nous en tirer, et d’essayer de vivre une nouvelle vie !
- Tant que nous aurons pas détruit Naat et ses parents, nous ne vivrons pas la vie que nous voulions. Et puis, même si tu as des enfants plus tard, tu devras tout leur dires. De plus, ils seront aussi en péril. Les enfants élus donnent comme descendance des enfants élus !
- Je n’avais guère à çà.
- De ma part, mon fils et ma fille savent tout, plus que j’en connais. Ma petite possession m’a permis néanmoins d’apprendre des trucs, mais à la fois, d’apaiser ma charge de boulot !
- Anak’, plaisante pas sur des sujets aussi sombres !
- Que veux-tu que je te dise ? Ainsi va le destin ! Nous connaissons le monde sous une autre forme !
- Cela s’arrange au niveau de tes déprimes ?
- Allez dans la vallée du vent m’a un peu changé les idées. J’en avais grandement besoin. Cependant, je sens que je vais bientôt craqué, encore une fois.
- Je te conseille de faire attention alors de telles dépressions. Tu donnes des failles idéales quand tu pleures comme une soupière !
- Je dois bien relâcher la pression ! Je suis sensible, ne l’oubli pas ! Ce passée me fait encore souffrir, et cette pensée psychologique de Naat encore plus ! Pleurer me fait vraiment du bien.
- Je ne crois pas que cela doit faire du bien le fait de vouloir en finir avec la vie !
Je soupirai. Je pris ma défense :
- Toi aussi, tu déprimes, de temps en temps. Tu vois bien que nous ne pouvons pas supporter de telles douleurs en nous !
- En plus, c’est gravé éternellement.
- Sam, il faut se rendre à l’évidence que personne ne peux comprendre notre réelle souffrance. Ils peuvent ressentir de la pitié, ils peuvent nous aider, nous soutenir…
- Je sais. Il faudrait être à notre place pour savoir le poids de douleur. C’est clair que ce genre de choses nous hantent.
- Pas uniquement. Ce passée essaye de nous tuer moralement, pouvant entraîner notre mort.
- Je sais…je crois qu’il est tant d’allez se coucher !
- T’as bien raison ! Demain, je bosserais pour trouver cette fichue porte !
- Contente-toi pour le moment de dormir. Je te connais. Quand t’es fixé sur ton ordinateur, tu ne le quittes plus.
- Notre cher point commun.
Sam partit en souriant. Je lâchai un nouveau soupir.

Quand le cadet entra dans la chambre où ils dormaient, Dean l’attendait. Celui ci regardait par la fenêtre. Il questionna :
- Alors, tu lui en as parlé ?
- Je te croyais couché ! Qu’es-ce qui te prends t’écouter nos conversations privées maintenant ? S’énerva Sam, surpris par son aîné.
Dean ne répondit pas, ce qui irrita dotant plus son frère.
- Il n’y a rien de personnelle dans nos discussions.
- Si, mon passée antérieur ne te regarde PAS, Dean ! Contesta Sam, gardant sa rage.
- Ca me regarde d’une manière ou d’une autre. Pas la peine de nier devant la chose ! Qu’es-ce que vous me cachez tout les deux ? Répliqua Dean, la colère dans la voix.
- C’est pas tes oignons ! Nous avons tous une part de secrets, point final ! Fin du débat ! Trancha le cadet d’un ton autoritaire.
Dean s’avoua vaincu. Il céda :
- D’accord, je rends les armes !
Sam resta indifférent à son soupir. Il s’essaya sur son lit, dévasté antérieurement. Dean changea de sujet, sous un tonalité douce :
- Tu en penses quoi du plan de Naat ?
- Bien réussie. La fin de cette histoire m’inquiète. Sans compter que ce secret est dur à gardé.
- Avouer à Anakin qu’il est un démon ne le changera pas.
- Peut-être. Tu oublies seulement qu’il faut dévoiler sa véritable mère, qui n’est rien d’autre que Nersa ! Tout se complique si les ennemis le découvrent ! Non merci, nous sommes largement menacés de mort !
- Tu gagnes de nouveau le point.
Sam remarqua le comportement étrange de Dean. Ce n’était pas son habitude de péter un câble aussi rapidement. Il supplia :
- Qu’es-ce qui ce passe enfin, Dean ?
- Rien…j’ai pas envie d’en parler…
- Tu ne met sur la défensive là ! Dean…
- Sam, je sais tout. C’est pour cela que je cherche la vérité. Je me suis permis de lire tes textes sur ton passée antérieur. J’essaye de récupérer des donnés pour élucider mon incompréhension. Je suis dans l’histoire, pas la peine de me le cachez, tout comme tout ce que tu as endurés.
Dean s’apprêtai à recevoir un énervement digne de son frère. Toutefois, celui ci resta calme, retentant des larmes invisibles.
- Tu ne peux pas savoir le poids que cela nous pèsent Je voulais t’épargnez cette douleur.
- Crois-moi, il le regrettera !
- Dean, par pitié, arrête de te mettre en front dans ce combat ! Essaye au moins de comprendre çà ! Tu le payeras toute ta vie de ce choix ! Pour nous, c’est complètement différent !
- Je suis impliqué dans ce combat. Et puis, tu es mon frère. Je ferais tout pour te sauver.
- Tu ne rends pas compte dans quelles conséquences tu t’enroules ! Naat ne t’épargnera pas et qui sait ce qu’il sera capable de te faire !
Dean cessa de parler, laissant clos le sujet. Sam eu voulu péter un plomb pour tout expliquer, mais il su que c’était inutile. Sam répéta, les pleurs ancrés dans ces yeux :
- Je vais cela pour te protéger, Dean.
Dans les minutes qu’ils suivirent, les deux frères se couchèrent. Sam échappa un sanglot. Ce secrets divers le perturbait : ma véritable nature, Dean qui était un enfant élu. Sans compter le danger présent et qui les encerclait.
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Sam 19 Jan - 17:54



ça y est ! Les frères sont de retour !... Alleluia ! Enfin presque... Anak' est arrivé je-ne-sais-où et se retrouve avec les frères... Mais l'ambiance est tendue... pleine de mystères... de mystères qui ne sont pas près d'être dévoilés... Jusqu'à quel point leurs passés antérieurs s'immisceront dans leurs vies ? Combien de temps pourront-ils encore leur résister ?

Vite ! La suite !

:479537: :479537: :479537: :479537: :479537:


Bravo ! BRAVO ! BRAVO !
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Sam 19 Jan - 17:58

La suite arrivera bientôt ^^ Je ne sais pas quand, mais bientôt Wink
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   Sam 19 Jan - 18:17

J'attendrais alors... ça va être dur mais je vais attendre...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Prophétie des Ômus   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Prophétie des Ômus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 4: La prophétie Charlemagne
» Sayanel et sa greffe (La Prophétie)
» La Dernière Prophétie de Gilles Chaillet
» Jones J.V - L'enfant de la prophétie - Cycle du livre des mots T1
» La Prophétie Eldar par CS Goto. 4/5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: