Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 TROIS MOTS DE TROP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
babou76/17/12
Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1651
Age : 26
Localisation : près de rouen
Humeur : tristounette
Prénom : hélène
Dernier épisode vu? : épisode 10 de la saison 5
Ton frère préféré? : sam
Merci : 0
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Jeu 20 Aoû - 20:08

merci pour cette suite


et Bravo c'est comme d'habitude très réussi :479537:




Membre active des J.A.I ( Jaredgirls Anonyme Incurable )
mais aussi membre des AIDS ( Accros Irrécupérables De Supernatural )!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17762
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Jeu 20 Aoû - 20:56

:921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530:


  
RIP Chester à jamais dans nos cœurs   Sad
Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Ven 25 Déc - 18:25

Au restaurant.

Cela faisait déjà un moment que Dean s'était installé à une table, face à la porte de manière à voir son frère la franchir. Déjà plus d'une demi-heure qu'il attendait et les minutes continuaient de s'égrener sans que Sam n'apparaisse. Son estomac commençait à se faire remarquer et la serveuse était passée au moins cinq fois pour savoir s'il avait choisi. Bien sûr, il lui avait expliqué qu'il attendait quelqu'un, mais la politique de la maison était la politique de la maison. On ne pouvait rester sans consommer. Pour faire bonne mesure, il avait commandé à chaque fois un café noir. Mais maintenant, il avait sa dose de caféine et ce n'était plus de liquide qu'il avait besoin… Il vit de nouveau la serveuse s'approcher de sa table, carnet à la main, prête à prendre sa toute nouvelle commande.

Il regarda sa montre en soupirant. Cinquante minutes de retard. Merveilleux !

"Un autre café ?"

"J'crois bien que mon rendez-vous m'a oublié…"

"Pauvre chou… Alors ça sera…?"

"Je prendrai un spécial avec une tranche de bacon… Mettez-en deux ! Oh ! Et une carafe s'il vous plaît !" (souriant)

"J'vous apporte ça tout de suite !"

Elle disparut en cuisine et son sourire s'effaça. Putain Sammy ! T'abuses ! C'est toi qui m'as embarqué ici. C'est toi qui voulais absolument qu'on s'occupe de cette affaire. Cette affaire qui n'en est même pas une. Sérieux, un gars qui disparaît !... C'est pas le président non plus ! Juste un professeur. Juste un putain de professeur qui s'est perdu ou qui a juste voulu s'évader de sa vie de merde ! On ne lui en voudra pas pour ça d'ailleurs…

Il n'y avait pas de quoi faire une maladie non plus. ça n'avait rien de surnaturel. Ce n'était pas pour eux, point final. Mais où donc était Sam ? Ce n'était tout de même pas dans ses habitudes. En même temps, s'il avait décidé de l'emmerder… Ok. c'était lui qui avait commencé avec l'idée de faire chambre à part. Ok, c'était encore lui qui avait décidé de ne pas l'appeler et de se contenter d'un message. Mais c'était pour son bien, merde ! Pour son bien !!! Il devait comprendre ses erreurs et que tout n'était pas aussi facilement pardonnable. Oui, il était son grand frère. Et alors ? Il ne devait pas tout lui laisser passer pour autant ! Même s'il faisait usage de son arme fatale.

Hier, il lui avait bien résisté. Il leur avait bien résisté. A ces yeux de cocker qui en faisaient fondre plus d'un. Dean esquissa un sourire. Son frère avait toujours obtenu ce qu'il voulait par cette tactique. Un bonbon. Un cadeau. Un câlin. Le droit d'aller dormir avec son grand frère. L'autorisation de venir chasser avec lui. C'était le bon vieux temps. Le temps où Sam était encore Sammy. Il avait cru voir un instant ce petit éclair empli d'innocence quand Sam lui avait demandé… non, supplié de venir ici, prétextant que cette affaire était pour eux. L'espace d'un instant, il l'avait cru. Il l’avait cru, puis il s'était rappelé la triste vérité. Son frère de mèche avec les démons. Son frère qui s'attachait à lui comme à une bouée. Il l'avait vu venir avec ses grands sabots. Il avait deviné la manœuvre. Et il n'était pas tombé dans le panneau.

"Une carafe et de la sauce piquante pour le…"

La bouteille lui échappa des mains et vint s'écraser avec fracas.

"Merde ! Désolée… Nettoyage !"


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Ven 25 Déc - 18:28

Après avoir largement fait honneur au spécial, Sam brillant toujours par son absence, il sortit de l'enseigne et un chien aboya sur son passage.

"Putain Sam, ça tu vas me le payer !"

Il fourra sa main dans la poche de sa veste et en ressortit son portable. Il l'ouvrit avec rage et appela son frère. Il le voyait déjà jubiler. Il avait fini par craquer. Il avait fini par l'appeler. Pestant, fulminant de rage, il entendit à l'autre bout du combiné deux sonneries puis un léger cliquetis annonçant la sempiternelle messagerie.

Vous êtes bien sur le portable de Sam. Je ne suis pas là pour le moment, mais laissez-moi un message…'

Ah Monsieur ne répondait pas ! Ah Monsieur faisait la sourde oreille ! Ah, il n'était pas d'humeur ! Et bien, lui non plus ! Et bonne résolution ou non, il irait le chercher par la peau des fesses !

Il se dirigea vers l'Impala, manquant d'arracher la portière conducteur, avant de s'installer derrière le volant et de démarrer sur les chapeaux de roue. Oh oui, Sam allait le lui payer !... Peut-être était-ce la nervosité. Peut-être était-ce la colère. Peut-être était-ce même l'impatience. Toujours était-il qu'il ne pouvait empêcher ses doigts de tapoter sur le volant. Ce tic finissant par l'énerver encore plus, il resserra ses doigts autour du volant à s'en briser les phalanges.

Sur le chemin du motel, il se fit dépasser par un nombre impressionnant d'ambulances et de véhicules de police. Cela attira son attention et son inquiétude monta d'un cran quand il découvrit que leur destination finale était la même que la sienne. L'estomac serré, il se gara un peu à l'écart et se dirigea vers l'attroupement.

"Qu'est-ce qui se passe ?"

"Suicide. Un jeune garçon."

Il déglutit.

"Vous le connaissiez ?"

"Arrivé tout juste hier. Il avait l'air bien. Faut croire qu'on ne sait jamais ce qui se passe dans la tête des gens"

"En effet…" (de plus en plus mal à l'aise)

"Vous… Vous savez comment ça s'est passé ?"

"J'ai entendu dire qu'ils l'avaient retrouvé dans la salle de bains. Une arme à la main."

Dean pâlissait de plus en plus.

"Ils l'ont trouvé quand ?" (tremblant)

"Il y a une bonne heure et demie…"

Dean prit une grande inspiration et sortit son portable. Il devait se rassurer. Il fallait qu'il se rassure. ça ne pouvait pas être ça. ça ne pouvait pas être lui. Il porta le téléphone à son oreille et à son grand désespoir entendit une sonnerie qu'il ne connaissait que trop bien en écho. L'instant suivant, quelqu'un décrocha. Un inconnu. Il laissa échapper son portable. Ses jambes se mirent à vaciller et il s'écroula sous le regard interrogateur de la personne avec qui il discutait à l'instant.

"Monsieur ? Vous allez bien ?"

Silence inquiétant.

"Un médecin, vite !"

Il avait le regard dans le vague. Il n'était comme déconnecté du monde.

"Monsieur ? Vous m'entendez ?"

Il ne fit aucune attention à lui, les yeux rivés sur le chariot recouvert de plastique noir qui sortait.

"Non…" (dans un souffle)

L'homme suivit son regard et comprit.

"J'ai besoin d'aide ici ! On a un proche !"

"Sammy…"

Broken, broken when all guns are smokin'

Deux autres personnes vinrent l'aider à relever Dean et à l'amener vers l'ambulance. Son regard s'attarda sur le plastique noir, triste, résigné. Un des médecins-légistes dézippa le sac et découvrit un visage… Dean vacilla de nouveau mais cette fois, il y eut quelqu'un pour le soutenir. Il caressa ce visage si familier, écartant une ou deux mèches au passage, le visage baigné de larmes.

"Pourquoi t'as fait ça, Sammy ?"

"Vous êtes Dean ?"

Il releva la tête et vit vaguement un officier de police, les larmes lui brouillant la vue. Il lui fit un petit signe de tête.

"J'ai quelque chose pour vous…"

Le regard empli d'incompréhension, il le vit lui tendre un bout de papier plié en quatre et portant son nom. La main tremblante, il l'ouvrit et à la lecture, son visage se décomposa.

'Hey Dean !

Comme on ne se parle plus, je pense qu'une lettre s'impose… Je voulais me rattraper. Je voulais que tout redevienne comme avant. Avant que… J'ai tout foiré, désolé. Mais ce matin j'ai enfin compris pourquoi. C'est moi ! C'est moi le problème. Qui d'autre ? C'est moi qui t'ai mis au pied du mur. C'est moi qui t'ai mis à l'écart de ma vie alors que tu avais donné la tienne pour moi. C'est injuste et je le reconnais aujourd'hui. Alors, je vais réparer cette erreur. Je connais les clauses, alors je vais te rendre ta liberté.

Adieu Dean ! Je t'aime,
Sammy.'

Then you must be silent.

Il froissa le papier dans sa main et se laissa glisser au sol, le corps secoué de soubresauts.

"SAAAAAMMMMMYYYYY !" (cri déchirant)

Broken, broken…


Revenir en haut Aller en bas
babou76/17/12
Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1651
Age : 26
Localisation : près de rouen
Humeur : tristounette
Prénom : hélène
Dernier épisode vu? : épisode 10 de la saison 5
Ton frère préféré? : sam
Merci : 0
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Ven 25 Déc - 22:10

Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad oh....mon sam




merci pour cette suite même si elle est plus que triste .... bravo tu as beaucoup de talent frenchement bravo




Membre active des J.A.I ( Jaredgirls Anonyme Incurable )
mais aussi membre des AIDS ( Accros Irrécupérables De Supernatural )!!!!


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Ven 25 Déc - 22:30

Merci pour le com ! et... (presque) désolée d'avoir brisé ton tit coeur... ---> J'ai pris une grande résolution *avant l'heure*... celle de poster plus régulièrement sur le fofo... *maintenant faut que j'm'y tienne*


Revenir en haut Aller en bas
babou76/17/12
Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1651
Age : 26
Localisation : près de rouen
Humeur : tristounette
Prénom : hélène
Dernier épisode vu? : épisode 10 de la saison 5
Ton frère préféré? : sam
Merci : 0
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Ven 25 Déc - 23:14

c'est une très bonne résolution...au plaisir de te lire évidemment Very Happy


en générale les résolutions ne sont pas souvent tenues ou alors pas longtemps...j'éspère que tu feras l'exception à la règle...(en tout cas...certaine de tes fans en seraient ravies )




Membre active des J.A.I ( Jaredgirls Anonyme Incurable )
mais aussi membre des AIDS ( Accros Irrécupérables De Supernatural )!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 0:33

* fais une crise d'angoisse *
Plus l'histoire avance, plus je souffre pour les deux frères moi
C'est vraiment du excellent boulot pour faire traverser les émotions des deux frères, et la douleur de leur choix
Veux que tout s'arrange, veux que tout s'arranger XD
Mais non, Sammy, t'es pas le problème; pas besoin de t'en vouloir
Vous pouvez bien faire un compromis avec vos sentiments ?

Ah vivement la suite, vivement la suite
What a Face
Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 11:40

Mon dieu comme ta suite est

Mon Sam ne peut pas être mort

La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 12:25

Je vous mentirais si je vous disais que je n'aime pas vous voir réagir comme ça... ---> *ouais, un peu sadique, je sais...* En fait, il va falloir penser à panser vos tits coeurs car ça risque de continuer... *profitez, je préviens ! * J'ai une tite suite en stock... je la mettrai sans doute dans l'après-midi... --->


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 14:25

Boulevard of Broken Dreams de Green Day résonna dans la pièce et Sam se réveilla en sursaut, le front baigné de sueur, le coeur palpitant. Il jeta des regards affolés autour de lui avant de se rappeler la triste vérité. Dean était mort la nuit dernière. Maintenant il était seul. Vraiment seul. Il était perdu, déboussolé, égaré dans une solitude qu'il n'avait jamais imaginé vivre aussi tôt. Il restait encore à Dean plusieurs mois à vivre et alors quoi ? On écourtait son séjour sur cette terre ? Il avait connu les démons bien plus respectueux de leurs contrats... Dean était mort. Dean n'était plus. Rien que d'y penser, ça le rendait malade. Mais ce n'était rien en rapport du vide qu'il ressentait. Il avait cette impression... celle d'être déchiré de l'intérieur, comme si ce frère qu'on venait de lui arracher l'avait été de son propre corps.

Il n'en revenait toujours pas. Il venait de perdre la seule famille qui lui restait. En un battement de cils. D'une manière si pathétiquement humaine. Il avait fallu un coup de fusil, un seul, pour que son frère disparaisse définitivement de sa vie. Etrange comme une si petite chose pouvait provoquer autant de dégâts. Ironique que Dean, grand chasseur s'il en était, soit tombé non pas sous les griffes de n'importe quelle créature mais sous les balles d'un simple humain. C'en était que plus douloureux. ça avait si rapide... tellement inattendu... Avant-hier, c'était encore le temps des retrouvailles, le temps du bonheur retrouvé, le soulagement, les petits sourires. Hier, tout avait basculé dans le sang, la douleur et l'horreur. Il avait un frère. Il n'était plus.

Il sentait de plus en plus le poids de ce voile noir au-dessus de sa tête. Il l'oppressait chaque minute encore plus. Il menaçait à chaque instant de l'étouffer et de l'engloutir tout entier. Et il n'y pouvait rien faire et à dire vrai, il n'y voulait rien faire. Cette douleur, c'était faire honneur à son frère... c'était honorer sa mémoire. Souffrir pour ne pas oublier. Dit comme ça, ça sonnait un peu sado-maso mais c'était sa manière à lui de gérer la situation.

I walk a lonely road
The only one that I have ever known
Don't know where it goes
But it's home to me and I walk alone.

I walk this empty street
On the Boulevard of Broken Dreams...


Cette chanson... Mon Dieu, cette chanson... C'était pas humain d'avoir une chanson si proche de ce qu'il pouvait ressentir. C'était comme si... Oui, c'était un peu comme si elle était vivante. Comme si elle vivait à travers lui. Une sorte d'écho à son moi intérieur.

When the city sleeps
And I'm the only one and I walk alone.

Encore cette chanson... Toujours cette même chanson qui le poursuivait partout. Hier matin... Aujourd'hui... Cette chanson le poursuivait partout, à moins que ce ne soit lui. Sinon comment expliquer qu'une seule et même chanson passe deux jours de suite à la même heure...? Comment expliquer...?

I walk alone
I walk alone
I walk alone...

Putain, c'est qu'elle arrivait à propos en plus !... Comme ce couteau qu'on remuerait dans la plaie. Comme une épine dont on ne parviendrait pas à se débarrasser. La douleur... Son frère était tout pour lui. Dommage qu'il n'ait pas eu l'occasion de le lui dire...

My shadow's only one that walks besides me...

Il n'avait pas su trouver les mots. Il n'avait pas su trouver les gestes. Pour ramener son frère à lui. Pour retrouver cette relation complice qui les avait toujours caractérisé. Les rires. Les coups de gueule. Les blagues. Les disputes. Les trêves. Les réconciliations. Les câlins. Tous ces moments vécus, plus ou moins oubliés, plus ou moins avoués, tout ça avait disparu. Il avait tout perdu. En un claquement de doigts. Ces moments qui appartenaient maintenant au passé.
Les moyens de se faire pardonner. Son frère...

My shallow heart's the only thing that's beating...

Il était seul... si seul... si désespérément seul... Définitivement seul. Le dernier des Winchester.

Read between the lines
What's fucked up and everything's alright...

Cette journée d'hier repassait en boucle dans sa tête. Il avait beau tout revoir... Il avait beau tourner les événements dans tous les sens... Il ne comprenait toujours pas comment l'inévitable avait pu se produire. Ils avaient pourtant tout planifié, tout vérifié, pourtant Dean était mort des mains du propriétaire qui les avait pris pour des voleurs. Il revoyait son frère s'écrouler. Il le voyait s'éteindre. Il se rappelait ce silence. Ce silence si lourd de sens, si pesant, tellement terrifiant. Mais ce n'était pas là l'horreur. Non. C'est lui qui avait insisté pour venir. C'est lui qui avait trouvé cette affaire. C'est lui encore qui l'avait convaincu du sérieux de cette enquête. C'est lui qui avait entraîné Dean dans ce musée dédié au Mystery Spot, alors que Dean était réticent. Et de manière somme toute logique, c'était finalement lui qui...

Check my vital signs
To know I'm still alive and I walk alone.

Il déglutit. C'était lui le responsable. Il avait tué son frère. Par sa faute, il n'avait plus de famille. Par sa faute, il serait à jamais seul. Il devait se rendre à l'évidence, lui seul avait forcé le destin... et il devrait vivre avec. Oui. Vivre. Ironique hein ? Il était la cause de tout et puis quoi ? Il était toujours en vie ? Où était la justice dans tout ça, hein ? Ouais... Dans les mains des démons. ça, il était au courant. En attendant...

I walk alone
I walk alone
I walk alone
I walk up...

Oh oui, il était seul ! Seul dans cette chambre. Seul dans ce lit. Seul dans cette vie. Seul à connaître la triste vérité. Dean n'aurait jamais dû vendre son âme pour lui. Il ne le méritait pas. Il ne méritait pas cette seconde chance qui lui avait été offerte. Et Dean aurait dû en prendre conscience plus tôt. Avant de mourir...

I walk alone
I walk up...

Putain ça faisait si mal !
A la douleur d'avoir perdu un frère s'ajoutait celle d'en avoir été la cause...

And I'm the only one and I walk alone.

Il se sentait comme abandonné.

My shadow's only one that walks besides me.

Dean lui manquait tellement !...

My shallow heart's the only thing that's beating.

C'était idiot.
Il le savait. Mais il ne pouvait s'en empêcher. Bien sûr, le sort de son frère était inéluctable. Il aurait juste aimé avoir le temps. Il aurait juste aimé remonter le temps. Il aurait voulu retrouver ce frère qui lui manquait tant.

Sometimes I wish someone out there will find me

C'était idiot.
C'était fou. Ce ne resterait sans doute jamais qu'un rêve...

'Til then I'll walk alone.

Il éclata en sanglots. C'était trop dur. Une vie sans lui. Il voulait son grand frère. Comme l'enfant qu'il avait jadis été. Comme l'adulte qu'il était devenu. C'était un besoin irrépressible. C'était un rêve impossible. Il était seul. Il était perdu. Il avait tout perdu...

Un bip strident retentit dans la pièce alors que la chanson entamait ses dernières notes. Sam sursauta entre deux hoquets de surprise. Qui donc pouvait bien l'appeler ? Personne n'avait son numéro alors... L'écran de son portable était éclairé. Il lut rapidement le nom affiché et il manqua défaillir. Dean ? Message ? La main tremblante, les nerfs à fleur de peau, il tapota sur le clavier pour lire la fameuse bafouille. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ses yeux s'écarquillèrent au possible devant...

'RDV 20 mn'

Ce n'était pas grand chose. Trois mots... Ils le terrifiaient. Ils lui redonnaient un espoir aussi. L'espoir que peut-être...

Il prit quelques affaires avec lui et se dirigea dans la salle de bains. Son regard croisa le miroir et son reflet. Il avait une tête à faire peur. Même pour lui. Les yeux bouffis. Le visage creusé par les larmes. Pâle. Des cernes sous les yeux. Pas franchement convenable...

Alone.

Il ferma les yeux. Il ne voulait pas l'entendre. ça faisait trop mal.

Alone.

Mais elle insistait...

Alone. Alone.

Bon. Ok. C'est bon, il avait enregistré le message. Il était seul. Pas besoin de le lui répéter, il n'était pas sourd !!!

Alone. Alone. Alone.

Putain de chanson. Elle ne pouvait pas le laisser tranquille, non ?

Alone.

Il semblerait que non. Mais lui, il voulait y croire. C'était trop demander ???

A mi-chemin entre rage et désespoir, il se mit sous le jet de la douche pour étouffer ces paroles de mauvaise augure. Et sous le flot brûlant, il parvint enfin à se relaxer.




Dernière édition par kalid le Jeu 31 Déc - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 14:34

Heu Shocked la j'ai un peu de mal à te suivre.

C'est un flash back ou la suite ?!!!!!!!!!!!


Vivement la suite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 14:54

Si si si... t'assure... c'est bien la suite... ---->


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 15:56

Ok mais Sam est mort dans le précédent chapitre ?! ou c'est Dean qui est décédé ?

Car la je suis vraiment perdue.

En tout cas vivement la suite




Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 16:25

Bah c'est simple... Dean est mort. Puis Sam... Puis Dean... Ouais, j'suis fière de vous faire tourner en bourrique...*rappelle-toi le 311... *


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 18:07

A oui maintenant je vois. Tu as fait comme dans le 3x11 ?



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 18:14

En quelque sorte... je l'ai mis à ma sauce... Chacun des 2 frères y a droit *et pas seulement Sam comme dans l'épisode en question* Suis un ange, hein ?


Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 22:42

Sam meurt, puis Dean y passe, puis re Sam, puis re Dean, tu veux t'amuser à faire toutes les mtéhodes de tueries sur eux ?
129820
Amuse toi bien alors à les tuer
Oh, maintenant, je vais contrôler mes émotions
Même si je vais pas pouvoir m'empêcher de pleurer

Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Sam 26 Déc - 23:14

Bah quoi ? J'expérimente... ---> Merci pour le com ma grande !


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Jeu 31 Déc - 12:26

Plus tard, au restaurant.

Quand Sam poussa la porte du restaurant, son coeur fit un bond. Il crut même l'espace d'un instant que ses jambes ne le portaient plus et il se maintint à la poignée de la porte. Il soupira intérieurement de soulagement. Dean était vivant. Dean était là, attablé au fond. Dean ne lui avait accordé aucun regard, aucun sourire, aucune attention. Mais qu'importe puisque Dean était en vie.

Oui, il pouvait accepter tous les sacrifices, du moment que son frère restait en vie. Il ne voulait pas le perdre. Pas maintenant. Il ne s'en sentait ni le coeur ni le courage. Et même s'il savait que le sort de son frère était scellé, c'était juste inconcevable. Il ne pouvait le laisser mourir. C'était au-dessus de ses forces. Penser positif, c'était ce qu'il lui fallait. Se changer les idées aussi. Il laissa son regard balayer la pièce. Il vit le proprio tendre des clés à un vieil homme.

"Conduisez prudemment, Mr Pickett !"

"Ouais ouais..."

Il aperçut une serveuse devant un jeune homme.

"Tu ne peux pas rester là si tu ne commandes pas, Cal. Tu connais les règles."

"Un peu de café..."

Tout respirait la routine ici. Tout avait une odeur de déjà-vu. Sam chassa de son esprit cette idée en soupirant. Il prit une grande inspiration et alla s'asseoir face à son frère qui consultait déjà le menu. Il sentait son coeur s'emballer sous sa poitrine. Il aurait voulu prendre Dean dans ses bras, lui dire combien il était désolé et combien il tenait à lui. Oui mais... qui savait comment Dean prendrait ce brusque moment d'attendrissement...? Non. Il ne pouvait pas. Il se contentait de le fixer encore et encore, comme si son image pouvait s'envoler à tout instant.

"Hé, t'es avec moi ?" (en claquant ses doigts devant lui)

"Quoi ?" (sortant de ses rêveries)

"T'as choisi ? Aujourd'hui mardi, c'est Pig n'a Poke."

"Mardi ?" (fronçant les sourcils)

Son frère le regarda d'un air bizarre, alors Sam préféra baisser la tête. Il ne la releva qu'à la voix de la serveuse.

"Vous avez choisi les garçons ?"

"Oui. Je vais prendre le spécial avec une tranche de bacon et un café." (tout sourire)

"Euh... Rien pour moi, merci."

"Faites-moi savoir si vous changez d'avis !"

La serveuse disparut en cuisine et avec elle le sourire de son frère.

"J'me demande bien c'que j'fous ici !"

Sam pâlit. De nouveau ce coup de poignard en plein coeur.

"Sérieux, ce boulot c'est que dalle !"

"Je sais, tu voudrais être à mille lieues d'ici, à mille lieues de moi..."

"Exactement ! Attends, minute, comment tu...?" (suspicieux)

Sam soupira.

"Tu ne te rappelles rien de tout ça ?"

"Me souvenir de quoi ?"

"Tout ça. Aujourd'hui, c'est comme si... comme si ça s'était déjà produit avant..."

"Tu veux dire comme un 'déjà-vu' ?"

"Non. Comme si c'était déjà arrivé avant."

"Ouais, comme un déjà-vu..."

"Non, oublie le déjà-vu ! Je te parle du fait qu'on vit la journée d'hier encore et encore..."

Dean arqua un sourcil et lança à son frère un regard dont lui seul avait le secret.

"Et alors, en quoi ce..."

"Ne dis rien ! N'y pense même pas !..." (énervé)

"Un café. Noir. Et la sauce piquante pour le..."

La bouteille lui échappa des mains, mais cette fois-ci, Sam la rattrapa au vol.

"Jolis réflexes..."


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Jeu 31 Déc - 12:29

Alors qu'ils sortaient de l'enseigne, l'estomac plein - enfin, surtout Dean -, un chien aboya sur leur passage.

"C'est encore une de tes brillantes idées pour me faire oublier, c'est ça ? Permets-moi de te dire que c'est foiré !" (agité)

"Tu n'as pas confiance en moi...?" (d'une voix timide)

Dean le foudroya du regard alors que le visage de Sam se figeait dans une moue blessée.

"Ok, écoute. Hier on était mardi, pas vrai ? Aujourd'hui aussi on est mardi..."

"T'es cinglé..."

"ça va , j'ai compris, tu me crois pas..."

Une jeune femme fonça sur Dean en s'excusant. Ce dernier se retourna sur elle.

"Je dis juste que c'est dur à avaler. Même pour moi. Surtout pour moi... C'était peut-être tout simplement une autre de tes prémonitions."

"Non. Aucune chance. Trop réaliste."

Il soupira.

"En même temps, on se trouve au Mystery Spot alors..."

"Alors quoi ?"

"Alors je me réveille."

Ils passèrent devant deux hommes tentant désespérément de faire passer un bureau par une porte.

"Je t'avais bien dit que ça rentrerait pas !"

"Hé ! Attends une minute ! Le Mystery Spot. Tu penses que peut-être...?"

"Peut-être que quoi ?"

"On doit aller là-bas. Suis-moi au moins sur ce coup..." (regard 100 % Sammy)

"Ok. Ok. On ira là-bas ce soir après la fermeture et on prendra soin de tout vérifier."

"Quoi ? Non."

"Comment ça non ?"

"Allons-y maintenant ! Aux heures d'ouverture. En pleine affluence."

Dean demeura figé, jaugeant son frère du regard, sans trop savoir ce qu'il devait en penser.

"Tu m'fiches la trouille, tu le sais ça ?"

"Dean !"

"Ok. Qu'importe. Allons-y maintenant !"

Dean passa devant son frère pour s'éloigner vers le passage piéton. Il n'était qu'à quelques centimètres de lui, quand soudain une voiture vint le heurter de plein fouet.

"DEAN !!!" (accourant vers lui)

La voiture s'arrêta et le Mr Pickett du restaurant passa sa tête à la vitre. Sam prit son frère dans ses bras, désespéré.

"Dean. Non. Non. Non..."

Aucune réponse. Les yeux restaient désespérément clos.

"Allez Dean..."

Encore trop tard. Toujours trop tard.

"DEEEEEEEEEEEAAAAAAAANNNNNNNNNN !"

I walk alone...


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Dim 17 Jan - 16:24

Dean se réveilla avec un goût amer. Hier encore il avait un frère. Hier encore il avait une famille. Aujourd’hui il n’avait plus rien. Pffuit ! Envolé ! Il balaya la chambre des yeux tristement. Une chambre simple. Un lit. La solitude. Il avait choisi les deux premiers, puis la situation lui avait échappé. Désormais ce paysage serait le sien. Hier son frère avait pris une décision. Hier il l’avait libéré de ses obligations. Aujourd’hui il n’avait plus que les yeux pour pleurer. Sam n’était plus et c’était en grande partie sa faute. Il avait voulu lui donner une bonne leçon, comme à ces enfants qui font des bêtises et à qui l’on essaie de faire comprendre leur erreur. Il avait voulu qu’il réfléchisse à ses actes et à leurs conséquences. Il n’avait pas été assez clair semblait-il. Sam avait bien jugé ses actes, mais la punition qu’il s’était infligé allait au-delà de tout ce que Dean avait pu imaginer. Etait-il à ce point un mauvais frère pour ne pas avoir vu la détresse de son petit Sammy ? Il l’avait élevé, merde ! Il aurait pu… Non ! Il aurait dû le voir. Il aurait dû savoir. Mais non. Non… il avait préféré rester dans son coin, hermétique au monde. Il lui en avait tant voulu. Il s’était tellement intéressé à sa petite personne qu’il avait fini par devenir aveugle. Putain, il avait choisi de devenir aveugle et sourd. Aujourd’hui il donnerait pour simplement oublier. Oublier… Oublier le choc. Oublier la douleur. Mais pas Sammy. Il ne le méritait pas. Il n’en avait pas le droit. Il ne le pourrait jamais…

Il se passa une main lasse dans les cheveux. Ressasser ses idées noires n’avait jamais fait revenir quelqu’un. Croire que pour Sammy ce serait différent était un luxe qu’il ne pouvait se permettre. Une douleur supplémentaire inutile. Un faux espoir malsain. Ce qui était mort devait le rester. De toute façon il n’avait plus rien à vendre. Il était baisé. La démone s’était bien foutue de sa gueule.

"Je te donne un an…"

Ok. Elle lui avait donné un an. Ok, elle avait ressuscité Sammy… mais pour combien de temps ? Lui avait juste été assez naïf pour croire que ce serait pour de bon – du moins de son vivant. Oh, elle ne pouvait pas récupérer son âme en avance ! Oh, elle voulait le voir souffrir ! Cette salope était au courant de tout ! Ça lui paraissait comme une évidence. Oui, elle savait que Sammy ne supporterait pas. Elle savait que sa mort n’était qu’une question de temps. Oh, il ne s’attendait tout de même pas à ce qu’elle lui dise. Fallait pas rêver non plus. Elle avait beau le trouver mignon, elle restait une démone. Le pire dans tout ça, c’était que lui était un humain. Un chasseur. Un frère. Et il ne s’était aperçu de rien. Il soupira. Il était seul à n’avoir rien remarqué. Le seul ! Pas ta faute…

"Oui mais Sam est mort !"

Esprit… Entendre…

"Hé machin, tu veux bien répéter ? J’te capte plus !... Hého !?..."

Silence

"Génial ! J’me mets à parler tout seul maintenant ! Putain faut vraiment que je me change les idées…" (en se passant nerveusement une main dans les cheveux)

Il balaya la pièce du regard et finit par trouver son bonheur. La télécommande. Il appuya sur un des boutons et fixa l’écran qui prenait vie, sans grande conviction ni réel plaisir.

"Un élève retrouvé pendu dans les toilettes du lycée relance le débat du suicide chez les jeunes…"

Zap.

"Et je n’ai rien vu venir… Ses yeux… Son regard ce matin-là… Je ne pourrais jamais oublier… Et c’est le dernier souvenir qu’il me reste de lui avant que… que… qu’il… Pourquoi t’as fait ça Kevin ?"

Zap.

"A suivre après le journal et la météo votre film, Virgin Suicides…"

Zap.

"Des policiers ont retrouvé les adeptes de la secte dans le chalet qu’ils avaient loué. Ils étaient tous morts. Les premiers résultats de l’enquête montrent qu’ils se seraient tous suicidés…"

Zap.

Putain, mais ils ont que ce mot à la bouche ! A croire qu’il n’y a que ça qui se passe dans notre monde. Y’a tout de même quelque chose de potable parmi toutes ces chaînes !

Dean esquissa un sourire en coin. Il l’aurait à l’usure !... Après quelques secondes de zapping acharné, il trouva enfin LE programme, celui durant lequel il était certain de se changer les idées. L’écran s’illumina sur les gémissements et les positions pour le moins audacieuses de deux jeunes gens bien sous tous rapports. Il sourit à pleines dents et leva la tête vers le ciel l’air de dire ‘t’as vu ? J’t’ai eu.’ Il se rinçait l’œil quand soudain…

"Nous interrompons nos programmes pour un flash spécial. Pris semble-t-il d’un coup de folie, un homme aurait tiré sur des fonctionnaires de police avant de se donner la mort. Les raisons de son geste restent pour l’heure inexpliquées."

Zap.

"Rhââââ !!"

Zap. Zap. Zap.

"Highway To Hell. I’m on the Highway to hell.
Highway to hell. Don’t stop me !"

Enfin la paix. Enfin le dépaysement. Plus de mort. Plus de suicide… du moins pour l’instant. Alors, même s’il adorait cette chanson, il se maîtrisait. Pas de balancements de tête intempestifs.
Tout juste l’entendait-on fredonner…

"And I’m going down all the way !
I’m on the highway to hell. Suite de nos programmes après la pub…"

Avec toutes ses mésaventures précédentes, Dean n’osa ni soupirer ni espérer. Il se contenta de sortir la petite fiole dont il ne se séparait plus. Il dévissa le bouchon et porta à sa bouche, laissant le liquide lui réchauffer les entrailles. Quelque chose lui disait qu’il en aurait besoin et effectivement… quand il entendit les premières notes… il pâlit d’un coup. Il n’eut pas le courage de zapper une énième fois ; il avala une nouvelle gorgée de sa boisson miracle et se laissa retomber lourdement sur une chaise. Il n’allait pas y couper cette fois. Non. Il n’y couperait pas. Déjà plusieurs minutes qu’il essayait de ne plus y penser mais il n’avait fait que se défiler. Faut dire qu’il ne s’était jamais imaginé revivre ça un jour. Pas si tôt. Ça n’aurait jamais dû arriver. C’était un non-sens… Personne ne pouvait mourir deux fois hein ? Il se mit à rire intérieurement. Tout était de sa faute. S’il était arrivé plus tôt, Sam ne serait pas mort. Il n’aurait pas avoué ses sentiments, Sam ne serait pas détourné de lui et n’aurait pas pactisé avec l’ennemi. Ils ne se seraient pas séparés et Sam ne serait pas mort. Coupable sur toute la ligne ! A quoi bon se voiler la face ? Il était seul responsable. Il avait tué son frère et maintenant…

"It’s been seven hours and fifteen days

Since you took your love away…"

Oh non ! Ça faisait bien moins longtemps. Peut-être une dizaine d’heures. 600 longues et douloureuses minutes… 36000 secondes que tu es parti… Seul… Pour un voyage sans retour. Et moi dans tout ça ? Je reste là à me morfondre, à ne rien faire.

"I go out every night and sleep all day

Since you took your love away…"

J’aurais voulu y croire mais je ne me souviens de rien. Un trou noir. J’imagine que j’ai dû aller traîner dans un bar quelconque… Boire jusqu’à plus soif et même plus si affinités… La bouteille peut devenir une excellente compagne parfois… Oh, je sais que ce n’est pas te faire honneur, mais j’ai essayé… Te voir mourir une première fois avait déjà été un coup dur. Je suis l’aîné, merde ! C’était à moi de partir le premier. A moi tu m’entends ?! De quel droit as-tu osé...? De quel droit m’as-tu privé de cette liberté ? Par amour ? Mais quel amour ? Tu n’as jamais voulu du mien… pourquoi en aurais-je en retour ? Pourquoi...?

"Since you been gone I can’t do whatever I want

I can see whomever I choose

I can’t eat my dinner in a fancy restaurant…"

C’est vrai je pourrais dire comme toi… que je suis libre… La vérité c’est qu’aujourd’hui je n’ai plus goût de rien. Je vivais pour toi… avec toi… Alors maintenant que tu es parti, je suis comme mort. Mort pour les autres. Mort avec toi. Mort pour la vie. Je n’attends plus qu’une chose : la mort. Car…

"But nothing…

I said nothing can take away these blues

’Cause nothing compare…

Nothing compares to you"

Rien ne peut te remplacer. Personne ne peut te remplacer.
Toi. Un ami. Un frère. Un amour. Mon Sammy…

"It’s been so lonely without you here

Like a bird without a song

Nothing can stop these lonely tears from falling

Tell me baby where I did go wrong ?"

Et je suis de nouveau seul. Tu m’as encore laissé seul. Tu es mort une seconde fois… seul. Je n’ai pas su reconnaître les signes. Je ne suis pas arrivé à temps. Putain, je ne suis pas arrivé du tout ! Et au lieu de mourir dans mes bras, tu as choisi le carrelage froid d’une salle de bains. Même ça, ce simple geste, tu me l’as enlevé. Tu me dis m’aimer mais tes actes disent le contraire. Je suis seul. Tu es mort seul. Et depuis je n’ai plus que mes larmes pour pleurer… Dis-moi Sammy, est-ce mon amour qui a tout brisé ? Dis-moi comment en est-on arrivé là ? Nous étions si complices autrefois… On ne nous voyait que rarement l’un sans l’autre. Sam et son ange gardien. J’ai bien foiré hein ? J’ai même pas pu te protéger de toi-même… Quel frère j’ai fait ? Tu es mort. Je suis vivant ! Illogique. Absurde. Inconcevable. C’était mon rôle de mourir. Tu n’avais qu’à attendre quelques mois et je serais parti… et tu n’aurais pas eu à commettre l’irréparable…

"’Cause nothing compares…

Nothing compares to you…"

Sammy… Tu me manques, p’tit frère!
Ton visage. Ton sourire. Ton rire. Tes boutades. Tout a disparu. Que des souvenirs ! Je n’ai même pas pu me recueillir. Je n’ai même pas pu te border comme je l’ai fait toutes ces années… comme je l’ai fait il y a encore quelques mois. Tu étais mort mais je pouvais encore sentir ta présence. Je pouvais encore garder un œil sur toi. Aujourd’hui tout m’est interdit. Tu as choisi ta mort. Sans moi… Mais moi dans tout ça ? Je ne peux juste t’oublier. Mon ami. Mon amour. Mon frère. Je ne veux pas t’oublier. Parce que tu es le seul. Tu es l’unique. Tu es ma vie. On ne peut oublier sa vie.

"All the flowers that you planted, mama

In the back yard

All died when you went away…"

Maman… Papa… Si vous saviez comme je suis désolé !... Je devais toujours être là pour lui. Je devais le protéger. J’ai tout foiré. Je suis seul. Je suis le dernier Winchester debout. Mais tout ça n’a pas de sens. J’aurais dû être à sa place ; mort et enterré. Je sais bien que la culpabilité ne pardonne rien. Ni mes paroles ni mes actes ; il ne reste que mes larmes pour me trahir. Jamais je n’aurais cru en avoir autant. J’ai versé tant de larmes déjà que j’aurais pu m’y noyer. Le destin en a voulu autrement ; comme un énième châtiment. Je ne l’en blâme pas. Je le mérite.

"I know that living with you baby was something hard

But I’m willing to give it another try…"

Je sais que je ne suis pas toujours facile à vivre. Mes coups de sang. Mes angoisses. Mes fous rires. Tout fait partie de moi ; je n’y peux rien. C’est ce que j’aimerais croire. Aujourd’hui, je voudrais retourner en arrière. Ça me déchire juste le cœur de savoir que c’est impossible. Pas une deuxième fois… Sammy est mort… Sammy est mort… Sammy est mort et ne reviendra plus…

"’Cause nothing compares…"

Il essuya du plat de la main le flot de larmes, alors que quelqu’un frappait à la porte. Il se leva fébrilement pour aller ouvrir.

"Oh ! Sheriff Wilson ! Vous venez pour les derniers papiers je suppose…" (en se passant une main lasse sur le visage)

"Mr Young ? Dean Young ?"

"Oui mais…" (fronçant les sourcils)

"Vous connaissez cette personne ?" (tendant une photo)

" Euh… oui… bien sûr… c’est mon frère… mais vous le…"

"Je suis désolé, monsieur Young, mais votre frère s’est introduit illégalement au Mystery Spot. Le propriétaire a cru à un cambrioleur. Il a pris son arme et a tiré. Votre frère ne s’en est pas sorti."

Ses jambes se mirent à trembler. La main sur la poignée, il se sentit partir.

"Monsieur ? Monsieur ?"

Si le sheriff s’était douté de la véritable raison qui expliquait la réaction de Dean, sans doute l’aurait-il fait enfermer.

"Sammy…" Tu étais toujours en vie…? Tu étais revenu à la vie ? Pourquoi ne pas me l’avoir dit.

"On a besoin de vous pour identifier formellement le corps. Est-ce que vous…"

"Oui… oui… sûr…"

"Nothing compares… to you…" Sammy… Pourquoi ?


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Dim 17 Jan - 17:09

Mon dieu que cette suite est


Elle me laisse sans voix.

La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Mer 20 Oct - 20:08

Après trois milliards d'années d'attente... la suite ! *vais me faire toute petite dans un coin*

**************************************************************************************************


Boulevard of Broken Dreams de Green Day résonna dans la pièce et Sam se réveilla… encore. Le teint pâle, presque livide, il restait allongé au milieu des draps en bataille, les yeux dans le vague. Il n’osait pas regarder. Il n’osait pas bouger. Il n’osait même pas penser. Mais merde ! Il venait de perdre son frère ! Encore une fois ! Pour la seconde fois ! Comment cela était-il possible ? D’abord tout ceci était-il possible ? Ça ne l’était pas et c’était bien ça qui était gênant. Devenait-il fou alors ? C’était peut-être ça la clé de l’énigme : il devenait dingue. Il était dingue. La réaction ou plutôt la punition que lui avait infligée son grand frère l’avait rendu dingue. Tout doucement mais sûrement. Après son entretien avec le docteur Elicott, il aurait tout bonnement dû se faire enfermer. Dean n’aurait pas compris son geste et alors ? Qu’est-ce que cela aurait pu changer ? Il ne le comprenait pas non plus maintenant. Pourquoi il s’était allié à deux démons. Ce qu’il leur devait. La vie. Un frère. Une famille. Et il n’avait plus rien. Ah tiens si. La vie. Et quelle vie ? Une vie de solitude. Une vie inutile. Une vie qui ne rimait plus à grand-chose. Et ce si peu de choses ne tenait qu’à un fil, un fil qui aurait dû être coupé depuis bien longtemps par les Parques. Mais il était là, comme un insecte, un parasite livré à lui-même et incapable de se suffire. Et oui… c’était sans doute pour ça qu’il vivait ça.

Il était un minable. Un abruti. Un incommensurable crétin. Il avait toujours eu la perle rare à ses côtés et il n’avait jamais été fichu de la reconnaître. Au contraire, il n’avait fait que le repousser. Encore et encore et encore… jusqu’à dépasser les bornes. Dean avait donné sa vie pour la sienne et lui l’avait repoussé. Dean lui avait avoué ses sentiments qui le tiraillaient depuis son enfance et lui l’avait rejeté. Et aujourd’hui il en prenait conscience. Pas par la réalité. Nooon… C’eut été trop simple pour lui. Non. C’était grâce à son subconscient, grâce à ce subconscient qui avait fait de Dean un martyr tombé sous les plombs d’une carabine. Un martyr renversé par un chauffard sénile. A bien y regarder, rien de très glorieux – si tant est qu’une mort puisse être glorieuse. Alors c’était là tout le bien qu’il pensait de son frère ? Ecœurant. Affligeant. C’était à se demander comment Dean avait fait pour le supporter si longtemps. C’était à se demander pourquoi Dean ne l’avait pas lâché plus tôt. Son frère était un ange. Un ange ne méritait pas ça. Un ange ne méritait pas de mourir pour un frère qui n’en avait finalement jamais été un. Sam soupira. Cette chanson avait bien raison, il était seul. Parce qu’il l’avait bien voulu. Parce qu’il l’avait bien cherché. Tout ça était de sa faute et il ne tenait qu’à lui de changer les choses. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il ne soit pas trop tard.

Un bip strident le tira de ses pensées. Son portable était éclairé sur la petite table. Quelque chose lui disait qu’il connaissait son interlocuteur. De toute façon, le portable était quasi neuf, vierge de tout autre utilisateur. Cela ne pouvait signifier qu’une seule chose, une chose qu’il brûlait d’envie de vérifier et qui le terrifiait tout à la fois. C’est donc d’une main tremblante qu’il attrapa son portable. Il tapota nerveusement sur le clavier pour laisser apparaître à l’écran ces trois mots bénis.

"RDV 20mn"

Il soupira de soulagement. Son hypothèse était la bonne. Merci Seigneur. Cette journée n’était pas encore passée et il pouvait encore tout arranger. Il pouvait encore sauver Dean. Sinon de la vie au moins de lui-même. Il lui devait bien ça. Il prit quelques affaires et se dirigea vers la salle de bains. Le miroir au-dessus du lavabo lui renvoya une image peu flatteuse. Il avait une tête de déterré et alors ? Aujourd’hui était un grand jour. Oh oui ! Aujourd’hui, Sam Winchester allait changer les choses. Fort de cette idée, il se laissa aller sous le jet d’eau brûlant de la douche.

Plus tard au restaurant…

Sam trouva son frère attablé au fond comme dans son souvenir. Aussi vivant qu’il l’avait espéré. Toujours aussi froid. Toujours aussi distant. Mais vivant. Il n’aurait jamais rêvé en demander plus et le rêve, il l’avait laissé derrière lui en se levant ce matin. Alors oui, c’est vrai, l’ambiance n’était plus ce qu’elle était – rieuse et joyeuse –, mais il pouvait au moins se targuer d’avoir encore son frère avec lui. Par les temps qui couraient, ce n’était pas franchement évident. D’abord le pacte que Dean avait conclu en sa faveur, pour lui le crétin de petit frère. Puis les événements qui avaient suivi entraînant la fuite de Dean et leurs retrouvailles pour le moins mouvementées. C’était à se demander pourquoi il restait encore à ses côtés. Une question de mission paternelle sans doute. Sam soupira intérieurement. Même mort, leur père continuait de peser lourd dans leurs vies et c’était surtout celle de son frère qui en pâtissait le plus. Toujours les mêmes à être sur la première ligne. Toujours les mêmes à se sacrifier. Toujours les mêmes à souffrir… Et il ne tenait qu’à lui de changer tout ça.

"Conduisez prudemment, Mr Pickett !"

"Ouais… Ouais…"

Sam se retourna juste à temps pour voir le propriétaire du restaurant tendre les clés à un vieil homme, ce même vieillard sénile qui avait renversé Dean sur le passage clouté. Dans son rêve… Etait-ce seulement un rêve ? Les détails si justes. La répétition des gestes… des paroles… Sans aucune fausse note. Troublant. Si troublant qu’il en venait à douter de la réalité… de ses rêves… Oh, il savait qu’il ne faisait pas un de ses rêves !... Il n’y avait pas cette douloureuse sensation qui lui déchirait le crâne. Pas la douleur physique en tout cas. Pour ce qui était de la douleur psychologique, c’était une toute autre histoire…

"Tu ne peux pas rester là si tu ne commandes pas, Cal. Tu connais les règles."

Il sursauta à la voix de la serveuse.

Un peu de café…

"Un peu de café…"

C’est surprenant ce que l’esprit est capable de faire dans une situation donnée. L’effort de mémorisation. La restitution d’un souvenir, aussi intact que s’il eût été vécu le jour-même. Les sensations qui s’y rattachent… C’est étrange comme une sensation de déjà-vu peut mettre tout votre corps en alerte… comme elle peut faire de vous le simple jouet du destin. Condamné à être simple spectateur. Condamné à voir sans vivre… à moins que ce ne soit l’inverse.

"Alors tu te décides ?"

La voix de son frère le sortit de sa torpeur. Dire que Dean s’impatientait était un euphémisme. Il avait beau être assis sur une chaise, c’était une vraie boule de nerfs. Si ses yeux avaient pu lancer des éclairs, Sam n’aurait plus été de ce monde depuis belle lurette. Ç’aurait peut-être été mieux ainsi… L’idée lui effleura l’esprit tout comme l’idée folle que son frère lui avait pardonné. Non. Ses yeux ne disaient qu’une seule chose et elle n’avait rien de glamour. Quelque chose comme ‘Ramène tes fesses sur cette putain de chaise, tu vois pas qu’on s’tape l’affiche ?! Comme si je n’avais pas assez de problèmes comme ça !’ Si la simple visualisation n’eut pas la réaction escomptée, elle permit au moins à Sam de se rappeler sa promesse matinale.

"Salut mec ! Ecoute…"

"T’as choisi ? Aujourd’hui mardi, c’est Pig n’a Poke."

"Mardi… Pig n’a Poke…"

"Génial ! Maintenant tout le monde va nous prendre pour des débiles. Merci, vraiment !" (énervé)

"Hein ? Quoi ?"

"Vous avez choisi les garçons ?"

"Pour lui ce sera le spécial avec un supplément de bacon et un café noir. Rien pour moi, merci."

"Faites-moi savoir si vous changez d’avis."

Sam lui lança un petit sourire entendu avant de croiser le regard de son frère. Un regard à vous tuer d’un seul battement de cils.

"Alors c’était ça ton plan ?"

"Quel plan ?"

"M’amadouer avec des beaux mots, de belles phrases, un repas spécial juste nous deux… La vérité, c’est que rien n’a changé. Tu es toujours à donner des ordres, à te croire le centre du monde. Tu veux savoir, Sam ? Tout le monde n’aime pas se sentir gouverné, manipulé."

"Excuse-moi. Tu voulais commander autre chose ?"

"Ne change pas de sujet. J’vois clair dans ton jeu. Tu cherches à retourner dans mes bonnes grâces. Désolé pour toi, mais c’est pas pour ça que je t’ai appelé."

"Mais…"

"On a un pseudo-boulot et je tiens à garder un certain professionnalisme. Ne t’attends surtout pas à me voir ouvrir tout grands les bras et la porte de ma chambre. De toute façon, il n’y a pas de place pour deux. Pour être honnête – il faut bien que l’un de nous le soit –, je…"

"Je sais. Tu voudrais être à des milliers de kilomètres d’ici. Loin de moi en tout cas."

"Comment tu…?"

"J’aurais dû le savoir. Cette idée de rendez-vous et de restaurant… Ce n’était pas… Je n’aurais pas dû venir." (en poussant la chaise pour partir)

"Et tu me laisserais là ?"

"Et alors ? Qu’est-ce qui te dérange ? C’était ce que tu voulais, non ? Etre seul. Ah non, pardon, être sans moi. Et bien voilà, c’est encore plus beau que tout ce que tu pouvais imaginer. J’me casse !"

"Sam ! Tout le monde nous regarde."

"C’est tout ce qui t’importe ? Le regard des autres ? Avoue que pour quelqu’un qui ne se dit pas le centre du monde, c’est plutôt cocasse."

"Sam…" (voix grondante)

"Non. Je ne vais pas me taire. Tu sais quoi ? T’avais raison. Si je suis venu ici, c’est pour toi… Pour retrouver cette relation qui faisait de nous des frères… En fait, ça fait longtemps qu’il n’y a plus rien. Je n’ai plus de frère depuis des mois. Qui sait même si j’en ai eu un jour ? Alors oui, je me suis bercé d’illusions en me disant qu’il y avait peut-être quelque chose à sauver, quelqu’un à sauver."

"Sam…"

"Non laisse-moi finir. Si tu ne veux plus de moi, écoute-moi au moins. Laisse-moi au moins ça. Ecoute je sais ce que je te dois… La vie entre autres choses. Je sais tout ce que tu as sacrifié pour moi. Je sais que tout est de ma faute. Ce qui est arrivé. Ce qui arrive. Ce qui va arriver… Crois-moi, ça me rend malade."

"Ça t’fait une belle jambe !" (murmurant entre ses dents).

"Je ne veux plus te causer de souci plus longtemps. Je préfère partir. Tu pourras sauter toutes les filles que tu voudras… faire tout ce que tu as toujours désiré sans pouvoir l’atteindre… Tu seras libre comme l’air sans ton boulet de petit frère."

"Ça y est ? T’as fini ?"

"Oui, j’ai fini. Je ne changerais pas d’avis."

"Sam…"

"Quoi ?"

"Arrête !"

"Ou sinon quoi ? Tu vas me frapper ? Vas-y, je t’en prie ! Si ça peut te faire du bien… Si grâce à ça, je peux grimper dans ton estime."

"Arrête !"

"Si ça peut te consoler…"

"JE T’AI DIT D’ARRÊTER !"

Il décocha une droite à son frère qui le propulsa sur sa chaise.

"Et maintenant tu t’assieds et tu vas m’écouter."

"T’es autoritaire…"

"C’est normal, je suis l’aîné. C’est moi qui commande."

"C’est nouveau ça ? D’où elle sort cette règle ?"

"De papa."

Il y eut un silence gêné. Sam avait souvent eu des différends d’opinion avec leur père et leur relation en avait été ternie. Ce n’était seulement qu’à sa mort qu’il avait su combien il tenait à lui. Pour Dean, c’était différent. Il avait été son héros, son mentor. Il avait vécu avec lui en lui montrant une confiance indéfectible.

"Tu l’aurais écouté, tu le saurais."

Et voilà, c’était reparti avec les remarques amères et les piques douloureuses. Oui, il le savait. Il n’avait pas vraiment été le fils prodigue. Il ne s’était pas franchement quitté en bons termes avec son père. Ce n’était pas la peine de le lui rappeler. Surtout de manière aussi gratuite. Sam le savait aussi. Les paroles de son frère étaient là pour faire souffrir. Il avait agi en conscience. C’était sans doute ce qui faisait le plus mal. Avec sa mâchoire, cela allait sans dire. Il se la frotta machinalement. Il avait oublié à quel point la droite de Dean pouvait être explosive.

"Ça va mieux ?"

"Un peu de glace ne serait pas de refus…"

"On peut revenir à nos moutons ?"

Evidemment, il aurait dû s’en douter.

"Hein ?" (ouvrant la bouche plus que de mesure)

"Ne fais pas cette tête-là. Je te rappelle que c’est toi qui es à l’origine de tout ça…" (en faisant de grands gestes)

Sam soupira. Il parlait de la chasse. C’est étonnant comme Dean pouvait changer de sujet d’un claquement de doigts… Sam le comprenait malgré tout. Il voulait éviter le sujet et Sam espérait secrètement que ce ne serait que provisoire. Il voulait se noyer dans le boulot et oublier…

"J’ai vraiment l’impression qu’en plus c’est que dalle ! Sérieux, ce mec qui a disparu… ce professeur… j’vois pas en quoi ça pourrait nous concerner. Ce n’est pas parce que le lieu s’appelle Mystery Spot qu’on a obligatoirement une affaire. T’ai connu meilleur que ça, Sam." (sur un ton critique)

"Ouais, moi aussi…" (en soupirant)

"Et un café noir. Et la sauce piquante pour le…"

La bouteille lui échappa des mains, mais Sam la rattrapa de justesse.

"Jolis réflexes…"

"Non. Je le savais. Je l’ai vu…" (baissant la tête)

"Pardon ? Je pensais que tes visions étaient du passé. C’est ça que tu appelles être honnête ? Tu pensais me le dire quand ? Jamais ?"

"Ce ne sont pas des visions…"

"Alors c’est quoi ? La chance du débutant ? L’opération du Saint-Esprit ?"

"Je n’sais pas, ok ? J’en sais rien ! Je ne comprends pas pourquoi je revis tous les détails de cette journée. Le réveil. Ton appel. Le restaurant. Ta…"

Il déglutit.

"Quoi ?"

"Je te vois mourir…"

"Mourir ? Et alors ? C’est bien comme ça que cette année doit finir, non ?"

"Je ne te parle pas des chiens de l’Enfer ni de la fin de ta supposée année – je trouverais un moyen de te libérer de ce pacte. Non, moi je te parle d’aujourd’hui et des aléas de la vie."

"Et tu penses que ce putain de piège à touristes en est à l’origine ?"

Sam opina de la tête.

"Digne d’un scénario de X-Files."

"Hilarant. Mais je n’ai pas d’autre explication. On est dans la ville d’un Mystery Spot après tout."

"Bon. D’accord. On ira faire un tour là-bas quand l’endroit sera désert."

"Quoi ? Non ! Non. Non. Non. Non. Non. Hors de question."

"Ah ouais ? Et je peux savoir pourquoi ?"

"Parce que tu… tu…"

"Je quoi ? Oh… Je vais mourir ?"

"Abattu par un charlot."

"Ok. Je vois. Allons-y maintenant alors."

Dean partit devant en courant et Sam eut juste le temps de le retenir avant qu’il ne traverse. La voiture de Mr Pickett le frôla d’un peu trop près.

"Hé, regardez quand vous traversez !"

"Wow ! Quoi ?! Lui aussi ?"

"Ouais, lui aussi…" (en soupirant)

A vrai dire, il soupira presque plus de soulagement qu’il ne se sentit vraiment blasé. Passées les deux morts dont il avait déjà été témoin, il se sentait soudain plus léger. Il se laissait respirer. Il baissait sa garde, tout simplement.

"Bon, tu viens ?"

"Ouais… Ouais…"

Au Mystery Spot

"Messieurs, permettez-moi de vous dire que j’apprécie ce geste à sa juste valeur. Je suis toujours aussi heureux de voir des journalistes."

"Il y a longtemps que tout ceci est à vous, Mr Carpiak ?"

"Oui. Oui, bien sûr. Ma famille se lègue cet endroit et ses secrets d’une génération à l’autre."

"Alors, vous le sauriez si des choses étranges se passaient ici ?"

"Etranges ? C’est la raison d’être de cette attraction. Les amateurs en réclament."

"Et que leur offrez-vous exactement ?"

"Mais euh… C’est un endroit où les lois de la physique ne veulent plus rien dire."

"Oui, mais quelles lois ?" (s’énervant)

"Faites donc un tour !"

"Et cet homme qui a disparu. Dexter Hasselback, il avait fait un tour lui aussi ?"

"Ex… Excusez-moi, mais quel genre d’article voulez-vous faire ?"

"Répondez à la question."

"La police est venue fouiller avec des experts et n’a rien vu d’anormal. Aucune trace du gars en question. Les gens viennent ici en famille…"

"Ecoutez s’il vous plaît. Il se passe des choses étranges ici alors vous vous décidez à en parler oui ou non ?"

"Ok. Ok. Je… je vais tout vous dire. J’ai acheté cette attraction à une vente aux enchères après une faillite. Avant ça, je vendais des assurances-vie et des placements."

"Allez, viens mec, j’ai besoin d’air." (en donnant un coup sur l’épaule de son frère)

A l’extérieur

"On s’en doutait un peu, mais cet endroit est un attrape-nigauds. Ouais, c’est vraiment minable…"

"Alors on est revenus au point de départ ?"

"J’en sais rien. Bon, reprenons. Tu vois des choses et certaines d’entre elles se réalisent ?"

"Oui."

"Et tu te réveilles après ?"

"Oui, enfin je crois."

"A toi d’empêcher alors ma mort."

Sam sembla réfléchir.

"Bah ouais, si je reste vivant, ton problème sera résolu."

"Tu… tu… tu crois ?"

"On peut toujours essayer. Bon tu viens ? J’ai une tite faim."

Dean partit devant et se reçut un bureau, laissant un Sam choqué et deux déménageurs désolés. Sam se laissa tomber aux pieds de l’ignoble meuble. Tout était en train de recommencer. C’était un cauchemar…


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   Jeu 21 Oct - 13:12

Je viens de lire ta suite et heu j'ai un peu de mal à comprend le chapitre. Ton dernier chapitre finisait comme ça : "On a besoin de vous pour identifier formellement le corps. Est-ce que vous…"

"Oui… oui… sûr…"

"Nothing compares… to you…" Sammy… Pourquoi ?

Et le nouveau ressemble beaucoup à Mystery Spot. C'est pour ça que je comprend plus.

Hate de lire la suite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TROIS MOTS DE TROP   

Revenir en haut Aller en bas
 
TROIS MOTS DE TROP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torchwood - Trois mots - Jack/Ianto - PG 13
» Mots jetés
» Trois Mots
» Défi trois mots (1er de 2013!!!)
» Trois mots pour un personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: