Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 La déchirure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: La déchirure   Mer 22 Oct - 0:40

Le titre : La déchirure
Votre nom :cristal20

Genre : fantastique, humour

Disclaimer : Tous les personnages appartiennent à Eric Kripke à la C W, etc., sauf ceux que j'aurais créés. Je ne détiens aucun droit sur cette série.
Contenu : Sam et Dean Winchester

Spoiler : spoilers

Résumé :
Cette fic commence aprés le 4x04.
Par une manipulation trés habile de Ruby, Sam utilise encore ses pouvoirs. Dean le voit et décide de partir pour de bon, cette fois! Anéanti, Sam va tenter de le retrouver avec l'aide de Bobby mais les raisons qui poussent Dean a ne pas revenir vers son frère sontbien plus compliquées qu'il n'y parait!

Premier chapitre

Cheyenne, Wyoming.

Celà faisait déjà deux semaines que Dean avait appris pour les pouvoirs de son cadet. Mème si Sam avait choisi, de lui-mème, de ne plus y avoir recours, l'aîné demeurait perplexe quand à sa décision. A chaque fois que son jeune frère lui promettait une chose, quelle qu'elle soit, Dean n'avait plus confiance et Sam s'en était trés vite rendu compte. Quelque chose s'était brisée ce jour là et affectait, dangereusement, leur relation. Il leurs étaient, mème, arrivés de se disputer en pleine chasse, allant jusqu'à mettre leurs propres vies en danger. La tension montait d'un cran chaque jour et devenait, de plus en plus, insupportable.
Les yeux rivés sur son écran, Sam cherchait des indices pour cette affaire qui commençait à prendre des proportions importantes. Au départ, seules, les femmes étaient les victimes de ce monstre qui les tuait sauvagement en laissant le reste de leurs corps dans les égoûts mais, depuis peu, le prédateur avait changé ses plans et s'acharnait sur tout ce qui se trouvait sur son chemin. La ville déplorait, maintenant, plus d'une dizaine de disparitions et la police piètinait royalement dans ce genre de situation.
- Il faudrait élargir nos recherches sur tout le pâté de maison, proposa l'aîné, penché au dessus de son frère pour mieux voir l'écran, on est sûrement passé à côté de quelque chose!
- Dean! On a passé la ville au peigne fin, remarqua Sam, en soupirant, toutes nos recherches sur d'éventuel esprit n'a rien donné.
L'aîné se redressa faisant mine de réflèchir.
- Dans ce cas, il ne nous reste qu'une chose à faire!
- Quoi!
- On va harpenter les rues de la ville et voir si ce salopard s'en prend à nous!
Sam se retourna en s'agitant sur sa chaise.
- On ne sait pas à quoi on a à faire! lança-t-il, et tu veux attaquer cette chose de front! C'est de la folie!
- Si tu as une meilleure idée, ne te gêne surtout pas! grogna le plus grand.
Voyant que son cadet ne rétorquait pas, il se dirigea vers son sac.
- Eau bénite, balles de sel ou en argent! Un chalumeau et le couteau! Comme ça, on sera paré au cas où! Quelque chose à rajouter?
Constatant que son jeune frère ne disait rien, il referma le sac et le posa sur le bord du lit.
- Trés bien, alors, va pour une petite escapade dans les rues de la ville, ce soir!
Il avait parlé tout en se dirigeant vers la salle de bain. Légèrement contrarié par ce plan, Sam ne préfèra pas contrer la décisison de son aîné. Il referma son ordinateur en soupirant et se laissa aller contre le dossier de sa chaise. Réflèchissant à comment la situation avait bien pu lui échapper, Sam s'en voulait de ne pas avoir avoué plus tôt à son frère qu'il s'exerçait à gérer ses pouvoirs. Quand à Ruby, c'était une toute autre raison qui l'avait poussé à mentir. Dean ne portait pas la démone dans son coeur et la réaction de son aîné, ce jour là, n'avait pas trompé le plus jeune. La porte de la salle de bain s'ouvrit, sortant le cadet de ses pensées.
- Je meurs de faim, on y va? déclara Dean, en tapotant sur son ventre.
Sam esquissa un sourire. Il y avait, au moins, des moments où tout demeurait calme et il en profitait au maximum avant la prochaine dispute.

Il faisait nuit noire quand Dean gara l'Impala au coin d'une ruelle, assez sombre à son goût. Un dernier regard complice vers son frère avant de descendre du véhicule. Ils avaient pris le nécessaire sur eux et commençèrent à entrer dans la petite rue. Marchant à pas lents et contrôlés, ils traversèrent la rue et entamèrent un chemin encore plus sombre vers une zone déserte. La silhouette d'un vieil immeuble abandonné se dessinait devant eux.
- C'était une trés mauvaise idée, finit par dire Sam, en soupirant.
- Tu n'en as pas proposé d'autre alors en s'en tient à ce plan, aussi débile soit-il! trancha l'aîné, visiblement mécontent.
- Ce salopard est sûrement en train de tuer un innocent pendant qu'on se ballade dans ce coin paumé, remarqua le cadet, alors oui, pour un plan débile, s'en est un!
De rage, Dean lâcha le sac et se tourna brusquement vers son frère.
- J'en ai assez de tout ça! grogna-t-il, si tu as des reproches à me faire, fais le maintenant! Parce que ça me soùle de t'entendre geindre toute la journée!
- Quoi! Je ne me plains pas! se défendit le plus jeune, c'est juste que j'avais pris certaines habitudes et...
Il ne finit passa phrase en voyant le regard surpris de son grand frère. Il n'aurait su dire si c'était de la colère ou de la peine mais ses pupilles vertes avaient semblé changé de couleurs l'espace d'un instant. Contre toute attente, Dean ne releva pas et ramassa le sac. Sam le regarda s'éloigner en pensant qu'il avait, peut-être, dit un mot de trop. Il n'eut pas le temps de réagir que quelqu'un se jeta sur lui. Se retrouvant trés vite au sol, sentant un énorme poid l'écraser, il lâcha un gémissement de douleur quand son adversaire lui griffa le dos. Il entendait comme des grognements. D'un coup de coude bien placé, il réussit à se dégager mais son adversaire revint à la charge en le frappant à plusieurs reprises au visage.
- Hé! s'écria Dean, en tirant en plein coeur de la bête.
Celle-ci s'effondra sur le bitume en poussant d'affreux cris aigus.
- Tu peux te lever! demanda l'aîné, sans quitter son adversaire des yeux.
- Ouais!
- Bordel! C'est quoi ça? J'aurai jurer que c'était un loup-garou! lança Dean, mais ça ne ressemble à rien de ce que je connais!
Essoufflé, Sam se pencha sur la créâture aux allures humaines et la retourna mais celle-ci ouvrit les yeux soudainement, faisant sursauter les deux frères. Le cadet lui balança un coup de pied en pleine gueule tandis que Dean sortit le chalumeau. Un jet de flamme atteint l'animal et le brûla en quelques secondes. Sam s'essuya le sang qui coulait de son nez avec le revers de sa manche quand son frère arriva à sa hauteur.
- Ca va?
- J'ai connu pire! répondit le plus jeune, c'était quoi? On aurait pu penser que c'était un loup-garou mais aussi un wendigo et je peux te dire que je l'ai vu d'assez prés pour en être presque certain! D'ailleurs, tu as eu recours à la balle en argent et au feu pour le tuer!
- Bah, si ces salopards s'accouplent, maintenant, on a pas fini de voir drôle de bestioles! Non mais, regarde moi ce machin! Pas étonnant que les victimes étaient retrouvées déchiquetées!
Il esquissa une moue de dégout en observant le corps disproportionné de la créâture.
- Il se passe quelque chose! Ce n'est pas normal! Ce genre de choses n'est pas normal, Dean!
- Tu te répètes, mon vieux! lança l'aîné en se penchant sur la bête, aide moi plutôt à enlever ce truc de là!
Sam poussa un soupir d'exaspération. Pourtant, il s'exècuta aussitôt.

De retour au motel, Dean soigna la blessure de son cadet tandis que celui-ci pianotait sur son ordinateur.
- Tu pourrais éviter de bouger si tu ne veux pas être infecté, remarqua l'aîné, tes recherches peuvent bien attendre!
- Ce n'est pas des recherches! avoua Sam, je fais une simulation!
- De quelle genre?
- J'essaie de voir à quoi ressemblerait un mélange de loup-garou et de wendigo! Et ça donne ça!
Il se pencha sur le côté pour laisser son frère voir le dessin sur l'écran. Le visage de Dean devint trés pâle en voyant que l'ébauche qu'il l'avait sous les yeux était trés ressemblante avec la bête qu'ils avaient tué dans la soirée.
- Oh merde! fut la seule chose qui sortit de sa bouche.

Aprés avoir appeler Bobby pour lui faire part de leur découverte, Dean s'était trés vite endormi. Sam pensait, avec un sourire, que, mème si la terre venait à trembler, rien n'empêcherait son frère de dormir. Il voulut en faire autant quand il crut percevoir une ombre derrière la fenêtre. Armé, il sortit doucement de la chambre et fit le tour pour surprendre cet éventuel adversaire. Il fut étonné de voir Ruby l'attendre au coin de la rue. Le jeune homme rangea son arme et la rejoignit, non sans jeter un dernier regard vers la chambre.
- Qu'est-ce-que tu fais là? s'enquit-il, sur un air mécontent.
- Je pensais que tu voulais aller jusqu'au bout! remarqua la démone, en croisant les bras devant elle, monsieur le grand frère aurait-il décidé à ta place?
- Et bien, pas cette fois, trancha Sam, j'ai pris, moi-mème, la décision!
- Pourquoi? Nous étions si proches!
- Proche de quoi? J'aimerai comprende ce que tu as à en tirer, toi! Puisque cette guerre concerne tous les démons!
- Tu commences à parler comme ton frère! remarqua Ruby, en se postant devant lui, Sam! Je sais que tu pourrais gagner cette guerre, voilà pourquoi je t'aide! Mais si tu arrêtes ton entraînement, tu vas tout mettre en péril!
Le cadet soupira bruyamment comme si la conversation commençait à l'ennuyer puis il fit mine de faire demi-tour mais la démone le rattrappa par le bras.
- Tes maux de tête étaient partis, c'est le signe que tu pouvais passer au prochain pouvoir! avoua-t-elle, je suis certaine que tu peux déjà t'en servir maintenant!
Voyant que le jeune chasseur était intéressé par ses révèlations, elle continua avec plus d'assurance.
- Je te demande simplement de faire un essai! Juste pour voir si je ne me suis pas trompée!
Exaspèré, Sam leva les yeux au ciel.
- Dis-moi ce que je dois faire! demanda-t-il, d'un air las.
- Fermes les yeux et concentre toi! dit la démone, un sourire vainqueur sur les lèvres, tu devrais sentir une chaleur t'envahir et tu la diriges sur tes mains.
Un peu contrarié, Sam ne se sentait pas à l'aise surtout aprés avoir promis à son aîné qu'il ne recommencerait plus. Pourtant, plus poussé par la curiosité qu'autre chose, il obtempéra et suivit les consignes de la démone. Aprés plusieurs secondes de concentration, il sentit cette fameuse chaleur au creux de son estomac puis la sentit partir dans sa main. Quand il ouvrit les yeux, une boule brillante trônait dans sa paume. Impressionné par ce qu'il venait de faire, il observa cette petite lueur mais le regard surpris de la démone qui regardait en direction du motel le ramena à la réalité. Il ferma la main pour faire disparaître cette boule d'énergie et fit demi-tour. Son sang se glaça sur place quand il vit que Dean se tenait au bout de la rue, une étincelle de colère dans les yeux.
- Je ferais mieux de partir, déclara la démone, en s'éclipsant rapidement.
Sans jeter le moindre coup d'oeil vers elle, Sam vit son frère serrait fortement les poings et le fusiller d'un regard noir de colère, la mâchoire crispée. Dans un silence qui ne lui ressemblait pas, Dean retourna au motel.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: La déchirure   Mer 22 Oct - 10:28

Ouah cette fic commence très fort.

Elle a l'air d'être vraiment très dur.


Vivement la suite.



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 22 Oct - 11:33

hi hi je pensais que tu mettrais un petit quelque chose que je t'avais inspiré pour la fic sniff

tres bon début vite la suite puce.
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 22 Oct - 13:22

Merci beaucoup! Very Happy



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Jeu 23 Oct - 21:16

Voilà la suite!

Quand il entra dans la chambre, l'aîné rangeait ses affaires dans son sac. Sam avait comme un air de déjà vu mais le comportement de son frère était bien diffèrent. D'habitude, il aurait insulté Ruby, peut-être qu'il lui aurait sauté à la gorge comme la première fois. Mais à cet instant, Dean semblait calme, un peu trop au goût de son cadet.
- Ce n'est pas ce que tu crois, Dean! tenta d'expliquer celui-ci, je lui ai dis que je ne voulais plus le faire!
- Et bien, elle a été plus convaincante que toi, apparemment! trancha l'aîné, sur un ton de reproche.
- C'était pour qu'elle me fiche la paix! Elle disait que...
A ce moment là, Dean se redressa brusquement pour faire face à son frère.
- Ne racontes pas n'importe quoi! coupa-t-il, furieux, tu l'as fait par curiosité parce que cette salope sait comment te manipuler! Je ne te comprend pas! On te dit que tu as choisis la mauvaise direction et tu y retournes, tête baissée! Comment veux-tu qu'on t'aide dans ces conditions là?
Il referma le sac et le balança prés de la porte. Ahuri, Sam le regardait faire, les mots bloqués au fond de la gorge.
- J'aimerai bien savoir ce que tu as fichu avec cette garce pendant quatre moi! continua l'aîné, mais maintenant, je comprend mieux ce que tu as dis ce soir!
Il enfila rapidement sa veste puis se tourna aussitôt vers son jeune frère.
- Tu as pris certaines habitudes! lança-t-il, en reprenant les propres paroles de son cadet, tu t'es apparemment forgé un monde dans lequel je n'ai plus ma place!
Les larmes aux yeux, Sam secoua négativement la tête.
- Oh, non, Dean! Ne dis pas ça! C'est entièrement faux!
Dean attrappa les clés de sa voiture et se dirigea vers la porte. Quand il fit mine de ramasser son sac, Sam le força à se retourner en lui tirant le bras.
- Attend! On peut en parler!
- Il n'y a rien à dire, Sammy!
- S'il te plaît, Dean! le supplia le cadet, frappe moi autant que ça te chante, casse tout dans cette chambre si tu veux, mais ne pars pas! Laisse moi t'expliquer!
L'aîné dégagea son bras avec véhèmence en le fixant d'un regard empli de colère et de reproche.
- Par explications, tu veux dire menonges! lança-t-il, sur un ton bien plus calme qu'il ne l'aurait voulu, tu vois, Sammy, tu sais que je suis prêt à faire n'importe quoi pour toi mais si tu fais tout pour te foutre en l'air, personne ne pourras t'aider, pas mème moi!
Il sortit de la chambre en claquant bruyamment la porte, laissant un Sam désemparé derrière lui.
Se sentant encore plus coupable, le cadet demeurait interdit devant la tournure des évènements. Il regarda bêtement, à travers les rideaux fins, les phares de l'Impala s'éloigner. Sa vue fut brouiller par les innombrables larmes qui jaillirent de ses yeux. Il n'aurait su dire exactement s'il avait mérité ce qu'il venait de se passer ou si son grand frère venait de l'abandonner. Toujours était-il qu'il resta planté au beau milieu de cette chambre qui lui parut soudainement vide.

Dean ne savait pas où il allait mais il roulait à vive allure. Au bout de plusieurs kilomêtres, il stoppa la voiture sur le bas côté de la route et s'appuya sur le guidon comme externué. Son portable avait sonné une bonne dizaine de fois sans qu'il y prête attention. Il l'attrappa et vit que Sam lui avait laisser des messages qu'il effaça sans écouter. Il était furieux contre le monde entier, contre son petit frère et contre lui-mème. Il sortit de la voiture, le temps de remettre un peu d'ordre dans son esprit. La ville lui semblait trés loin, camoufflée derrière un épais brouillard. Le fait de savoir son cadet, seul, au milieu de ce brouillard, lui déchira le coeur mais il était tellement en colère contre lui qu'il préfèrait mettre un peu de distance pour le moment. Avant tout, il devait se calmer parce qu'il avait remarqué que ses mains tremblaient beaucoup. Il prit une profonde aspiration comme pour maîtriser ses émotions. Il lui fallut quelques minutes pour prendre sa décision puis il entreprit de remonter dans sa voiture en direction du motel quand il fut assailli par une floppée de souvenirs douloureux. Des flash de son séjour en enfer déferlèrent à une vitesse vertigineuse dans son esprit. Il dû s'accrocher au guidon pour ne pas s'écrouler sur le côté passager. La douleur devenait violente et les images étaient affolantes. Il entendait des voix, des plaintes venues d'outre-tombe, des rires de démons, des chuchotements comme si quelqu'un étaient juste derrière lui. Il crut que sa tête était sur le point d'exploser quand, enfin, le bruit cessa soudainement. Encore sous le choc de ce qu'il avait vu et entendu, il eut beaucoup de mal à reprendre une respiration normale. Le phénomène se reproduisit aussitôt, lui laissant, à peine, le temps de reprendre son souffle. Cette fois, il était dans une cage au dessus d'un puit de feu et son corps s'enflammait comme du papier. De retour à la réalité, il sentit son coeur battre à lui rompre la poitrine. Il ferma les yeux en priant que celà ne recommence pas puis se calla contre son siège. La sueur perlait sur son front, sa respiration était haletante comme s'il venait de courir et il continuait, malgrés tout, de trembler. Pourtant, il devait se calmer. Ce n'est qu'au bout de plusieurs minutes qu'il réussit enfin à retrouver un semblant de calme. Il démarra la voiture et prit le chemin inverse du motel.
- Que fais-tu? s'enquit une voix, à côté de lui.
Dean sursauta en voyant Castiel assis à la place de son frère.
- Jamais tu t'annonces! lança-t-il, en soupirant.
- Tu devrais faire demi-tour! remarqua Castiel, en gardant les yeux rivés devant lui.
- Pourquoi? Sam risque un danger immédiat!
- Non!
- Dans ce cas, pas question!
L'ange se tourna vers lui avec son calme contrôlé.
- Tu te souviens, n'est-ce-pas? demanda-t-il, tes souvenirs sont revenus! Dis-moi! Je veux savoir ce que les démons mijotent!
- Et bien pour un ange, on ne peut pas dire que tu es doté de patience ni de tact! déclara Dean, avec un sourire forcé, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, tout ça me fiche une sacré trouille! Alors si tu veux bien, tu vas devoir attendre que j'arrive à digèrer cette merde!
- La guerre n'attend pas, Dean! insista Castiel, tu as entendu les démons parler de leur plan!
L'aîné lui adressa un regard surpris tout en essayant de garder un oeil sur la route.
- C'est pour ça que tu m'as sorti de l'enfer! Pour avoir des informations!
- Entr'autre!
- Comment ça? s'énerva Dean, tu viens me parler avec ton blabla en me disant que de bonnes choses peuvent arriver et là, j'apprend que toi aussi, tu te sers des autres pour arriver à tes fins! Alors, c'est ça, ta mission à la gomme! Répèter bêtement ce que les démons disent en bas! Bonjour la gloire! Moi qui pensait être un élu ou quelque chose du genre!
Castiel se cantonna au silence, attendant que son interlocuteur se calme. Quand ce fut le cas, il reprit toujours aussi sereinement.
- Ce n'est que le début de ta mission et, en ce moment, tu t'en éloignes! remarqua-t-il, à moins que...
Il tourna enfin la tête vers le jeune chasseur et rapetissa ses yeux comme pour sonder ses pensées.
- Ce que tu as vu dans tes souvenirs concerne ton frère! continua-t-il, c'est ça, n'est-ce-pas?
- Tu te gourres, mec! ça n'a rien à voir! lança Dean, sans le regarder.
Un silence pesant s'instaura entre eux puis Castiel ajouta d'une voix claire.
- Ce n'est pas en fuyant que tu vas aider ton frère!
Dean s'offusqua de cette remarque et allait répliquer quand il vit que le siège voisin était, de nouveau, vide.
- Et c'est à moi que tu dis ça, s'écria-t-il, pour être bien certain que son interlocuteur entende.

Complètement anéanti, Sam comprit que son aîné ne décrocherait jamais son portable. Envahi par une colère soudaine, il envoya valser la table et tout ce qui était dessus. Les tasses de café se brisèrent au sol, ainsi que la carafe d'eau. Quelqu'un tambourina contre le mur, à côté.
- C'est pas bientôt fini, ce bordel! hurla le client voisin.
Le cadet se sentit, désespérément seul et enfouit sa tête dans les mains, laissant libre cours à sa peine.
Dehors, le soleil commençait à se lever quand le portable sonna à la grande surprise du jeune Winchester.
- Dean!
- Euh, non! C'est Bobby! J'ai reçu ton mail!
La déception sur le visage du jeune homme fut presque perceptible par son interlocuteur, au télèphone.
- Quoi? Que ce passe-t-il? s'enquit le vieux chasseur, inquièt.
Aprés un court silence qu'il jugea nécessaire pour rassembler son courage, Sam prit enfin la parole.
- Bobby, il y a certaines choses que tu ignores et je ne suis pas sûr que ça te plaira!
Il entreprit de tout lui raconter à partir du moment où Dean avait découvert qu'il s'exerçait sur ses pouvoirs puis attendit, en soupirant, la réaction de son ami.
- Tu veux dire que Dean est vraiment parti? s'étonna celui-ci, non, il ne ferait pas ça! Il va revenir! Il a juste besoin de prendre un peu l'air!
- J'espère que tu as raison! finit par dire le plus jeune, sans grande conviction, je m'en veux, Bobby!
- Ecoute, mon garçon! Dés que ton frère sera revenu, je veux que vous veniez immédiatement chez moi! décrèta le vieux chasseur, je crois que vous avez sérieusement besoin d'une pause, tous les deux!
- Et s'il ne revient pas! Je veux dire...il est probablement...
- Tu connais Dean! coupa Bobby, il s'emporte trés vite mais jamais, il ne t'abandonnerait! Ca, j'en suis certain!
Loin d'être convaincu, Sam raccrocha quelques minutes plus tard, en jetant un regard sur sa montre. Il allait être huit heure du matin et Dean aurait déjà dû passer la porte depuis un moment. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'espèrer.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
59tessa
Amator
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 43
Prénom : sophie
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Jeu 23 Oct - 21:32

:479537: :921530: Ta fic démarre très bien et en plus, tu ne nous fais pas attendre pour publier les chapitres !
Revenir en haut Aller en bas
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17860
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Ven 24 Oct - 14:22

:479537: :921530: :921530: :921530: génial ta suite j'adore
Vivement la suite :572300: :572300:


  
RIP Chester à jamais dans nos cœurs   Sad
Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: La déchirure   Ven 24 Oct - 14:34

Je n'ais qu'un mot à dire


La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Dim 26 Oct - 23:38

Merci beaucoup, les filles!
La suite trés vite! Very Happy



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 29 Oct - 2:14

Voilà la suite!

Pour le peu qu'il avait réussi à dormir, Dean se sentait complètement vaseux. Sa nuit n'avait été qu'une succession de cauchemards animés par des souvenirs aussi douloureux les uns que les autres. Mais, cette fois, il n'avait aucun doute sur ce qu'il avait entendu, trois jours plus tôt, pendant sa première manifestation de ces affreux souvenirs. Il fut prit de vertige en se levant, titubant jusqu'à la salle de bain comme s'il était soùl. Pourtant, aprés une bonne douche, il retrouva trés vite sa vitalité. En retournant dans la chambre, il vit sur son portable que Sam avait encore tenté de le contacter. Le doigt sur le bouton de rappel, il poussa un soupir puis laissa tomber son téléphone sur le lit. Une pensée lui traversa l'esprit, l'espace d'une seconde. Si Sam utilisait son portable pour le retrouver comme lui l'avait fait, à son retour.
- Oh, merde! Il en est bien capable, cet abruti! marmonna-t-il à lui-mème.
- Et c'est ce qu'il a fait! déclara une voix derrière lui.
Dean sursauta et vit Castiel prés de la porte.
- Je suis certain que tu trouves ça drôle! rumina le jeune chasseur, en fronçant les sourcils.
Puis aprés avoir enfiler son T.shirt, il se tourna vers son interlocuteur, le regard interrogateur.
- Comment ça, c'est ce qu'il a fait? demanda-t-il, tu sais où es Sam!
- En ville!
- Et tu comptais le dire quand? s'énerva l'aîné, en rassemblant ses affaires.
- Laisses le venir! Il court un grave danger sans toi!
- Il court un grave danger avec moi! rectifia le jeune homme, mais, ça, tu t'en fiches parce qu'il n'y a que ta fichue guerre qui compte!
Castiel le foudroya du regard avant de se poster devant lui.
- Lilith vient de briser un autre sceau, elle gagne du terrain et bientôt, nous ne pourrons rien faire pour la stopper! lança-t-il, tu connais une partie de son plan et tu refuses de le dire juste parce que ton frère pourrait y être mêlé!
- C'est bien ça! reconnut l'aîné en fourrant, grossièrement, toutes ses affaires, dans son sac.
L'ange ferma les yeux le temps de maîtriser sa colère puis poussa un long soupir.
- Je pourrais facilement accèder à toute ta mémoire mais je veux être bon prince et t'accorder un peu de temps mème si je penses que c'est une erreur!
- Comme c'est génèreux de ta part! railla le jeune chasseur, mais tu perds ton temps! Et si tu comptes me renvoyer en enfer, libre à toi! Je préfère ça plutôt que de te voir, toi et les tiens, foutre la vie de mon frère en l'air!
Il écarta les bras comme pour appuyer ce qu'il venait de dire devant un Castiel perplexe. Voyant que son interlocuteur ne réagissait pas, il balança son sac sur le dos et se dirigea vers la porte.
- Je te comprend! laissa entendre l'ange, sans prendre la peine de se retourner, beaucoup de mes frères sont morts alors que cette guerre n'a mème pas commencé!
La main sur la poignée, Dean esquissa une légère grimace.
- J'en suis désolé pour toi!...Rend moi service...veilles sur lui!
Il quitta la pièce en claquant la porte derrière lui.
Arrivé devant l'Impala, le portable sonna de nouveau. Nerveux, Dean regarda bêtement l'appareil, fixant le nom sur le cadran. Aussi longtemps que la sonnerie retentissait, il fit les cents pas devant sa voiture, tenté de répondre. Quand, enfin, le silence revint dans la ruelle, il semblait complètement désemparé. Au bout de quelques minutes de réflexion, il fouilla dans le coffre et prit quelques armes qu'il fourra dans son sac puis balança son portable à l'intérieur du véhicule avant de vérouiller les portes, laissant les clés sur le contact. Il s'éloigna avec un dernier regard en arrière.

Grâce au gps, Sam avait réussit à localiser le portable de son frère. Il était si prés que son coeur battait à lui rompre dans sa poitrine, cherchant les mots justes qu'il allait utiliser pour s'expliquer. Quand Bobby gara la voiture prés d'une ruelle, il vit l'Impala en face d'un magasin. Il se tourna vers le jeune Winchester.
- Bon, je préfère que tu me laisses lui parler d'abord!
Sam agita positivement la tête. Son vieil ami pouvait être trés persuasif et Dean le respectait beaucoup. Pourtant, il sentait que quelque chose n'allait pas. Ses craintes se confirmèrent quand il découvrit les clés de l'Impala à l'intèrieur. Avec adresse, il réussit à ouvrir la voiture. Il ne sut dire si ce fut de la colère ou de l'inquiètude qui le poussa à sortir son portable pour appeler son frère. Son sang se glaça dans les veines quand il entendit la sonnerie du téléphone dans la voiture. Bobby se pencha et ramassa l'appareil qui se trouvait sur le siège arrière.
- Là, mon garçon! Nous avons un sérieux problème! remarqua le vieux chasseur, en soupirant, je me demande bien ce que ton frère a encore dans la tête!
Anéanti, le cadet se laissa aller contre le mur, un énorme noeud à l'estomac.
- Il est parti! dit une voix derrière Bobby.
Celui-ci se retourna et fit face à un vieil homme, vêtu de vêtements sâles, les cheveux en bataille.
- Vous cherchez le propriètaire de cette voiture! continua le vagabond, je l'ai vu!
Reprenant espoir, le cadet se redressa aussitôt.
- Par où est-il parti?
- Vous êtes de la police! Je m'en doutais..je savais que cet homme n'était pas clair!
- Pourquoi dîtes vous ça?
Quand son téléphone a sonné, il a commencé a tourné en rond comme une bête en cage! répondit le mendiant, aprés il a prit des choses dans le coffre et il est parti par là!
Il montra sa droite d'une main tremblante. Sam jeta un coup d'oeil vers la ruelle qui donnait sur la rue principale.
- Prends l'Impala, décrèta Bobby, on a peut-être une chance de le rattrapper!
Alors qu'il allait monter dans la voiture, Sam sentit la main du mendiant sur son bras.
- T'as pas une ptite pièce pour un pauvre vieillard!
Le cadet n'hésita pas une seconde à sortir un billet de dix dollars qu'il tendit au vagabond, sachant pertinemment qu'il finirait dans un bar.
- Merci mon bon monsieur, Dieu vous le rendra! déclara le mendiant, les yeux rivés sur le billet qu'il tenait fermement.
- Ca fait longtemps que Dieu m'a abandonné! laissa entendre le jeune chasseur avant de grimper dans l'Impala.

Libby, Montana.

Dean descendit du camion en remerciant le conducteur de l'avoir emmené puis tourna la tête vers le panneau rouillé qui indiquait qu'il était à quelques kilomêtres de la petite ville de Libby. Il ne savait vraiment où il allait et se contenta de suivre le vieux chemin de terre. L'endroit semblait peu fréquenté et il fut bientôt entouré d'une forêt dense. Arrivé au bout du chemin terreux, il put apercevoir les premières maisons de Libby. L'endroit semblait précaire mais il avait dormi dans des lieux encore plus insolites que quelques maisons délabrées. Il prit une chambre au seul hotel de la ville et s'offrit quelques heures de sommeil.
Dans la soirée, il alla à l'auberge et se commanda le plat du jour. La serveuse semblait le dévorer des yeux et curieusement, celà ne lui fit aucun effet. Pourtant, elle était vraiment trés belle mais son esprit embrouillé entre ses souvenirs funestes et l'inquiètude pour son cadet ne lui laissait pas le temps de penser à autre chose.
Quand son repas fut fini, il demeura pensif en faisant tournoyer la tasse de café dans ses doigts. La jolie serveuse débarassa sa table assez bruyamment pour se faire remarquer mais rien n'y fit, Dean était perdu dans ses pensées. Sans se laisser démonter, la jeune femme s'installa en face de lui, un large sourire sur les lèvres. L'aîné la dévisagea avec surprise.
- Qu'est-ce-qui t'amène dans ce coin paumé, bel étranger?
- Un peu de tranquilité, répondit le jeune chasseur, en baissant les yeux sur sa tasse.
Le jukebox se mit en route et Dean remarqua que cette petite auberge était pour l'occasion, le seul bar de la ville. Une poignée d'hommes venaient d'entrer et s'affaler au comptoir. Certains d'entre eux dévisageaient le nouveau venu et d'autres, se contentaient de dévaller leur brevage. L'un d'entre eux foudroyait littéralement Dean d'un regard noir. Soit les inconnus n'étaient pas les bienvenus dans cet endroit, soit cet homme était jaloux de voir la jolie serveuse attablée avec un autre homme que lui. Loin d'avoir envie de se retrouver dans une embrouille émotionnelle, le jeune chasseur fit mine de se lever quand la serveuse lui attrappa le bras.
- Reste encore un peu qu'on fasse connaissance! fit-elle, avec un sourire plein de sous-entendus.
- Ce serait avec plaisir mais je dois y aller. Ca sera pour une autre fois, déclara Dean, en ajoutant un petit clin d'oeil.
Visiblement déçue, la jeune femme adopta une mine boudeuse en le suivant du regard. Arrivé à la hauteur du bar, Dean vit l'homme se mettre sur son chemin.
- Elle ne te plait pas notre Cybill! grogna-t-il, en gonflant le torse.
Il devait être bien plus grand que Sam et sa carrure aurait certainement fait fuir plus d'un homme. Mais Dean n'était pas impressionné. Aprés avoir combattu contre les loup garou, vampires ou wendigo sans oublier les démons, ce n'était pas un simple ouvrier d'une petite bourgade qui allait l'effrayer.
- Je ne veux pas d'histoire, dit-il, tout en sachant que celà ne servait à rien.
- Ecoutez le monsieur! lança l'inconnu en écartant les bras, il ne veut pas d'histoire. Fallait y penser avant de repousser notre Cybill!
- Laisse tomber, Billy! trancha une voix au bout du comptoir.
- Toi, on t'as pas sonné! rumina le grand type, j'ai envie de casser la gueule à ce prétencieux!
Dean leva les yeux au ciel en poussant un soupir agacé.
- Ne me cherches pas, mec! Je suis de trés mauvaise humeur, alors, t'es gentil, tu pousses ta carcasse de là!
- Oulala, mon gars, t'aurais pas du dire ça, lança une voix parmi les hommes au bar.
Surpris, le jeune chasseur se tourna vers la troupe d'homme pour voir d'où venait cette voix. En quelques secondes, son instinct lui dictait de ne pas perdre de vue son adversaire et il refit face à Billy qui s'apprêtait à le frapper. Il évita le coup de justesse et un autre par la suite. Celà eut pour effet de mettre en rage l'homme qui serra la mâchoire. Ne lui laissant pas le temps de faire le moindre geste, Dean lui assèna plusieurs coups de poings en plein visage puis un violent coup de genou qui acheva son adversaire. Billy s'écroula au sol en se tordant de douleur.
- Espèce de salopard! s'écria un jeune homme, qui se démarqua du lot d'un pas vers lui.
Exaspèré, Dean se voyait mal mettre tous ces hommes à terre. Il prépara ses poings parce qu'il était hors de question qu'il se laisse frapper sans se défendre quand un homme d'un certain âge entra dans l'auberge.
- Ca suffit! cria-t-il, d'une voix grave et ferme.
L'homme se tourna vers Billy qui se relevait difficilement puis ensuite vers Dean. Son regard alla sur la jeune serveuse qui n'avait pas bougée de la table.
- Je suppose que tu y es pour quelque chose, grogna-t-il, retourne derrière le comptoir au lieu de te jeter sur le premier inconnu qui passe dans cette ville!
Avec un air insolent, la jeune femme obtempèra non sans passer devant Dean avec un petit sourire provocateur.
- Il m'a chercher, patron, mentit Billy, en se frottant le ventre.
Apparemment mécontent, le plus vieux toisa son ouvrier d'un regard septique puis reporta toute son attention sur les autres.
- Allez, la rigolade est terminée! Rentrez gentiment chez vous!
Aucun homme ne protesta et les uns aprés les autres, ils quittèrent l'auberge. Quand le calme revint enfin, l'homme tendit une main amicale vers le jeune homme.
- James Mac Farty! Excusez mes hommes! Ils ont l'air rustres mais ce sont de bons gards.
- Dean Witheker! déclara l'aîné, en acceptant cette poignée de main.
- Et bien, Dean Witheker, vous êtes le premier à avoir mis cette brute de Billy au tapis.
Un peu mal à l'aise, Dean se contenta d'hausser les épaules comme si tout celà n'avait aucun effet sur lui.
- Alors, Dean! Qu'est-ce-qui vous amène à Libby?
- Je suis simplement de passage! répondit le jeune homme, toujours sur ses gardes.
- Dans ce cas, soyez le bienvenu dans cette petite ville!
L'aîné agita la tête en guise de remerciement et sortit du bar. James lui emboîta le pas.
- Si l'envie vous tente, je peux vous offrir du travail tant que vous restez dans cette ville, laissa entendre le plus âgé, un de mes hommes est parti il y a deux jours et je manque d'effectifs.
- Laissez moi deviner! Billy!
- Et oui, Billy! remarqua James, il est spécial mais il n'est pas méchant. Vous devriez le voir avec son petit frère, il le protège de tout, c'est vraiment incroyable! Mais dés qu'il s'agit de Cybill, il perd tout contrôle. Vous êtes trés perspicace.
- Disons que je connais ce genre de bonhomme, lança l'aîné, avec une légère grimace, qu'il l'épouse sa serveuse et tout le monde sera content.
James fronça les sourcils en dévisageant le jeune chasseur.
- Je ne suis pas psychologue mais vous faites penser à quelqu'un qui fuit, remarqua-t-il, votre vie, la police, mais vous fuyez! Peut-être les deux!
Dean tenta d'adopter son attitude la plus détachée pour ne pas paraître mal à l'aise devant une analyse qui lui semblait plutôt juste.
- Ecoutez! Loin de moi, l'envie de me mêler de vos affaires mais personne ne s'arrête dans une ville aussi paumée sans une bonne raison.
- C'est pourtant simple! J'ai besoin de faire le point sur...ça n'a aucune importance, se réctifia Dean, en voyant qu'il était sur le point d'en dire de trop.
James laissa un sourire éclaircir son visage buriné de quelques rides.
- La plupart de mes hommes ont fait de la prison, les autres sont des fuyards ou des malfrats, avoua-t-il, mais je sais que ce genre d'homme peut donner le meilleur de lui quand on lui tend une perche. Je ne demande que trois choses en retour. Leur respect, qu'ils bossent et qu'ils n'apportent pas d'histoire à mon entreprise.
Dean le détailla longuement puis jeta un rapide coup d'oeil autour de lui. Cette ville était loin d'être un endroit de rêve mais pouvait être une bonne planque pour des hommes en cavale.
- Je sais par expérience qu'on ne fait pas ce genre de compromis sans en tirer partie, dit-il, et vous êtes loin de ressembler à un bon samaritain.
James demeura perplexe quelques secondes avant d'éclater de rire.
- Vous êtes franc, j'aime ça! Je crois que Kate va vous adorer!
- Qui?
- Kate! Ma fille aînée, la soeur de Cybill, elle me reproche de faire trop confiance à mes gards, avoua le vieil homme, pourtant ce sont de bons bûcherons!
- Ah! La serveuse est votre fille! s'étonna le jeune homme, en se grattant machinalement la tête, je me sens vraiment con maintenant.
James semblait trouver la situation amusante.
- Alors, mon garçon! Que pensez vous de ma proposition?
- Euh...je veux bien accepter votre offre de travail mais je ne compte vraiment pas rester longtemps. C'est juste que...je n'ai pas l'habitude de rester dans le mème endroit...enfin, je bouge beaucoup!
Dean ne laissa pas le temps à son interlocuteur de répliquer en tournant rapidement les talons vers son hotel.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17860
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 29 Oct - 15:57

Trop trop trop bien j'adore je suis fan et je t'offre ces :572300: :572300: pour te dire :572300: à quel point j'adore.


  
RIP Chester à jamais dans nos cœurs   Sad
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 29 Oct - 21:06

Holala! Je suis trés touchée! Very Happy Merci beaucoup! Rolling Eyes



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Dim 2 Nov - 17:58

Désolée pour les trois milliards de millions d'années de retard... Embarassed Et dire que j'adore cette fic en plus !... 284832 Impardonnable. :x

Tu nous plonges dans le pire des cauchemars : Dean qui s'en va "tout seul" !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Pauvre Sammy et pauvre de nous !... Sad

Vivement la suite !!! What a Face *j'ai hâte*

Quelques fleurs pour l'artiste...


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Lun 3 Nov - 0:56

Tu es toute pardonnée, Kalid! Very Happy Very Happy
Merci beaucoup pour tes compliments, ça me touche toujours beaucoup!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Ven 7 Nov - 16:58

Voilà la suite

Greeley, Nebraska, quatre mois plus tard.

Désespèré de ne plus retrouver son frère, Sam voulait faire ses propres recherches mais Bobby avait insisté pour l'aider. Lui mème inquièt sur le comportement étrange de l'aîné, le vieux chasseur commençait à sérieusement craindre la suite des évènements. Au cours de leurs recherches, les deux hommes avaient été, de nouveau, confronté à ces étranges créâtures mi loup garou, mi wendigo. Jamais de sa vie de chasseur, Bobby n'avait vu pareille chose. Continuant à chasser dans l'espoir de tomber sur Dean, les deux hommes allèrent à Greeley, suite à un coup de téléphone d'un vieil ami de Bobby. D'aprés lui, plusieurs démons s'y étaient installés comme s'ils y attendaient quelque chose de précis. Mais depuis leurs présences dans cette ville, plusieurs morts suspectes avaient eu lieu. Les victimes étaient attaquées à leurs propres domiciles et retrouvées sans vie non loin de la sortir de la ville. Débarquant avec leurs plaques d'agent du FBI, Bobby et Sam sortaient de l'hopital central avec de maigres informations pour leur nouvelle enquête.
- Comment allons nous faire pour trouver ces ordures? s'énerva le cadet, prenant cette arrêt pour une perte de temps.
- Et bien, si je ne me trompes pas, une des victimes avait du sel sous les chaussures, remarqua Bobby, j'en déduis qu'il devait être chasseur.
Sam poussa un long soupir en claquant bruyamment la portière de l'Impala. Voyant que le cadet n'était pas partant pour cette chasse aux démons, Bobby préfèra ne faire aucun commentaire et grimpa dans sa voiture. Ce n'était pas la première fois que le jeune homme fulminait intérieurement ces derniers temps. Sam se sentait de plus en plus coupable d'avoir cèdé à la curiosité, ce soir là mème si, quelque part, il commençait sérieusement à penser que Dean était parti pour d'autres raisons. C'était, du moins, la seule chose qui lui permettait de tenir. Il sursauta quand Bobby klaxonna en passant à côté de lui.
Au fur et à mesure de l'enquête, les deux hommes avaient découvert que les démons pouvaient être dans une vieille usine chimique éloignée de la ville.
- Ca sent le piège à plein nez, rumina Bobby, j'aime pas ça!
- Oui, je sais, ils ont dû se rendre compte de notre présence dés notre arrivée en ville, laissa entendre le jeune chasseur, le problème c'est qu'on ne sait mème pas combien ils sont!
- Je sais que je vais te surprendre mais sans aide, on ne peut pas agir, remarqua Bobby, je vais appeler quelques amis. Plus on est, mieux on les vainquera, crois moi!
Le télèphone du vieux chasseur se mit à sonner soudainement. Il fut en grande conversation avec le chef de la police. Aprés avoir raccroché, Bobby paraissait trés ennuyé.
- Quoi?
- Un couple et leur petite fille ont disparu, répondit le vieux chasseur, de la mème façon que les autres victimes.
Sam referma son ordinateur avec colère.
- J'en ai assez de ces salopards! grogna-t-il, on y va et on leur règle leur compte!
- Mon garçon, on est seulement deux! C'est peu et...
- Il faut aider cette famille! coupa le cadet, le temps que tes amis arrivent, ces pauvres gens vont mourir.
- Tu as probablement raison, laissa entendre Bobby, en soupirant, il faudra qu'on soit lourdement armé.

La nuit venait de tomber quand les deux hommes entrèrent dans la vieille usine. Toutes sortes d'odeurs aussi insupportables les unes que le autres piquèrent leurs narines. Chacun portait un sac et, une arme dans une main, de l'eau bénite dans l'autre, ils commençèrent leur exploration. Au bout de quelques minutes, ils crurent entendre des gémissements. De l'autre côté d'un couloir sombre, Bobby apercut une femme attachée et baillonnée. Il se tourna vers son jeune ami qui fronçait les sourcils. Celà leur semblait trop facile. Pourtant ils continuèrent à avancer lentement vers la jeune femme. Arrivés à quelques mêtres d'elle, la porte se referma soudainement ainsi que toute les autres. Coincés dans un long couloir, maintenant, sans issues, les deux chasseurs virent une lueur sous chaque porte. La tempèrature avait monté d'un cran et malgrés les violents coup de pieds que Sam balançait dans la porte derrière eux, celle-ci ne cèda pas. Mème les balles que tira Bobby ne firent aucune impact dans la serrure rouillée.
- Merde! finit par dire le vieux chasseur, en fixant des flammes qui venait d'engloutir la porte du fond.
Le feu s'engouffra dans le couloir à une vitesse incroyable brûlant tout sur son passsage, fonçant dangereusement vers les deux hommes bloqués. Dans un dernier élan de survie, Sam jeta la bouteille d'eau bénite dans les flammes et s'accroupit pour se protèger bientôt imité par Bobby. Les flammes s'arrêtèrent comme figée à quelques mêtres d'eux, continuant, malgrés tout, d'onduler comme si elles étaient sur le point de les envelopper. Quand Sam leva les yeux, le spectacle qui s'offrait à ses yeux le figea sur place. Un homme semblait avoir stoppé le feu comme s'il était une barrière protectrice.
- Mais...Qu'est-ce-ce-que...
- C'est Castiel! finit par dire Bobby, en se relevant.
Sam ne savait plus comment réagir. Il était face à un ange, celui qui avait sorti son frère des enfers. Tant de questions se bousculaient dans sa tête mais ce n'était pas le moment puisque les flammes semblaient gagner du terrain.
- Sortez! ordonna l'ange, vite!
La porte bloquée s'ouvrit aussitôt sous le regard surpris de Bobby.
- Il y a des gens à l'intérieur! remarqua le jeune chasseur, on ne peut pas les laisser là!
- Mes frères s'occupent d'eux, maintenant, sortez! décrèta Castiel, en faisant face au feu.
Encore sous l'effet d'un tel spectacle, Sam dû se résigner à sortir. Les deux hommes traversèrent, en courant, l'usine qui prenait feu de partout. Ils durent retirer leurs vestes pour se frayer un chemin, perdant leurs badges au passage. En arrivant à leurs voitures, plusieurs mêtres plus bas, ils virent l'usine exploser sous la puissance des flammes, dans un bruit qui déchira le silence de la nuit.

Sam entra dans sa chambre de motel, le visage défait par la fatigue, la colère et l'inquiètude accumulée au cours de ces dernier mois. Préfèrant resté avec lui, Bobby se laissa tomber sur la chaise en poussant un soupir qui en disait long.
- C'était moins une! lança-t-il, en se grattant négligemment le menton.
- Je me demande si cette famille a pu s'en sortir! laissa entendre le cadet, presqu'à lui-mème.
- N'ayez crainte, elle va bien, dit une voix derrière lui qui le fit sursauter.
Il aperçut Castiel devant la fenêtre. Sam le détailla un instant.
- C'était un piège, reconnut-il, ces démons nous attendaient, n'est-ce-pas?
- Non, répondit aussitôt l'ange, ils procèdaient à des sacrifices humains dans le but d'invoquer un autre démon plus puissant. C'est le seul seau que Lilith n'a pas pu ouvrir. Mais elle recommencera dans une autre ville.
Le cadet finit par se laisser tomber sur une chaise, en se passant une main dans les cheveux.
- Combien en a-t-elle ouvert?
- Beaucoup! Et elle a une armée qui l'aide, avoua Castiel, nous sommes plus petits en nombres. Il nous est impossible d'être sur tous les fronts en mème temps et elle le sait parfaitement.
- Alors, ces étranges créâtures, c'est son oeuvre! s'étonna Bobby, ça fait partie d'un de ces seaux à ouvrir!
Castiel se contenta d'hocher la tête. Le silence qui suivit pesa sur chaque personne présente dans la pièce puis, Sam leva enfin les yeux vers l'ange.
- Et Dean? Il est ici?
- Non mais il m'a demandé de vous protèger.
- Quoi! Mais où est-il alors? On a l'impression qu'il nous fuit! Je sais que j'ai merdé mais...
- Tu ne dois pas te sentir coupable, coupa Castiel, Dean ne te fuit pas, il fuit sa peur!
Sam fronça les sourcils. Il aurait aimé se lever mais ses jambes refusaient obstinément de lui obéir.
- Comment ça? Qu'est-ce-qu'il a?
L'ange prit une profonde inspiration avant de répondre.
- Il se souvient de l'enfer! avoua-t-il, calmement.
Il marqua une pause, le temps que Sam encaisse cette révèlation puis reprit aussitôt.
- Il y a vu et entendu certaines choses qui pourraient nous aider mais il refuse de coopèrer.
Les deux chasseurs se regardèrent d'un air inquièt puis le cadet se tourna vers Castiel.
- Je ne comprend pas, dit-il, pourquoi Dean refuserait-il de vous aider? Et pourquoi s'éloigner de nous?
L'ange secoua la tête comme s'il ne connaissait pas la réponse à ces questions.
- Je lui ai accordé du temps pour réflèchir mais s'il refuse de me dire ce qu'il sait, je vais devoir agir!
Sam bondit sur ses jambes et se posta devant Castiel.
- Dites nous où le trouver et je vous promet qu'on pourra le convaincre! le supplia-t-il, ne le renvoyez pas là-bas!
L'ange le détailla longuement avant de prendre la parole.
- Je n'en ai aucune attention mais je constate que votre frère ne vous cachait rien, à l'inverse de vous.
Considèrant ces derniers mots comme un reproche, Sam se redressa aussitôt, mal à l'aise.
- Que voulez vous dire? Je ne me sers plus de mes pouvoirs.
- Je sais, vous avez fait ce choix pour vous, déclara Castiel, pas pour Dieu lui-mème, ni pour les anges mais juste pour vous! En temps normal, j'aurai approuvé cette décision.
Il se planta devant le jeune chasseur en le fixant droit dans les yeux.
- Mais vous ne croyez pas qu'aprés tout ce qu'il a fait pour vous, enduré pour vous, votre frère avait, au moins, le droit d'entendre que vous pouviez le faire pour lui!
Sam avala difficilement sa salive, sentant un noeud se former au creu de son estomac. Castiel comprit trés vite dans quel état se trouvait le cadet et recula d'un pas.
- Je ne vous juge pas, Sam Winchester, laissa-t-il entendre, je suppose que vous avez plus que souffert à la mort de votre frère. Et ces derniers mois n'ont certainement pas arrangé les choses. Je ne suis pas en mesure de vous dire où Dean se trouve et encore moins vous assurer que tout va s'arranger mais si votre frère court un danger, vous serez le premier que je metterai au courant.
Le regard humide, secouant la tête parce qu'il n'avait pas d'autre choix, Sam sentit un léger vent se soulever quand l'ange quitta la pièce.

Libby, Montana.

C'était la fin de la journée et Dean aimait fourrer son nez dans le journal. Le travail de bûcheron était harassant mais ça lui permettait de ne pas s'inquièter pour son cadet, d'oublier, pour un temps, ses douloureux souvenirs toujours présents. Il avait réussi à se trouver un autre portable dont il avait soigneusement trafiqué la puce. Il ne pouvait compter le nombre de fois où il avait composer le numéro de Sam ni le temps passé à se demander ce qu'il était en train de faire. Certaines images encore bien trop présentes dans son esprits lui interdisaient de le faire.
- Oh mais arrête un peu! lança Billy, à son jeune frère, tu es pire qu'une sangsue!
- Bah quoi! Tu as un rendez vous avec Cybill et tu ne dis plus rien! Monsieur le gros dur aurait trouvé son maître, ricana le plus jeune, en adoptant une moue en coeur.
Jimmy se posta devant son grand frère et mima des baisers avec exagèration.
- Oh ma Cybill, si tu avais! dit-il, en imitant grossièrement son aîné.
Celui-ci plaqua sa large main sur le visage amusé de son cadet et le poussa en grimaçant. Le jeune garçon bascula avec la chaise et se retrouva vite les fesses au sol. Les autres bûcherons éclatèrent de rire en voyant le jeune homme se relever en boudant comme un gamin.
En les observant, Dean se revoyait, son frère et lui, toujours en train de se chamailler pour un rien. Il eut un pincement au coeur en repensant à cette époque où tout allait, à peu prés bien, où les problèmes n'étaient encore pas si démesurés.
La porte de l'auberge s'ouvrit et laissa apparaître Cybill et sa soeur, Kate qui transportaient les caisses de bières. En bon gentleman, Billy se rua sur sa bien aimée et l'aida sous les sifflements des autres hommes qui ne perdaient pas un instant pour le charrier. Quand Jimmy voulut en faire autant avec Kate, celle-ci refusa gentiment mais tout le monde savait qu'elle ne portait pas les ouvriers de son père en estime. D'ailleurs, la venue de Dean au sein du groupe avait soulevé pas mal de problèmes surtout quand le jeune chasseur s'était mainte et mainte fois battu avec Billy pour se défendre. Il lui avait fallu plusieurs semaines pour obtenir le respect de tous ces hommes. Mais Kate lui avait clairement fait comprendre qu'elle se méfiait plus de lui que des autres. Aussi, telle ne fut pas sa surprise quand il vit la jeune femme s'asseoir en face de lui.
- Qu'est-ce-que tu lui as fait? s'enquit-elle, en le fusillant de son regard noisette.
- A qui?
- Mon père veut faire de toi son bras droit! lança la jeune femme, je vois trés bien où tu veux en venir mais je ne te laisserai pas faire!
Dean poussa un soupir contrarié et se pencha vers elle pour être certaine qu'elle entende bien.
- Si c'est de son fric que tu parles, tu te trompes de gus! Va casser les pieds à quelqu'un d'autre pour changer!
Kate pinça les lèvres comme si elle se retenait de lui arracher les yeux.
- Tu ne vaux pas mieux que mon frère, beau parleur, roublard dans l'âme! lâcha-t-elle, en baissant le ton pour que personne n'écoute ce qu'elle disait, c'est peut-être pour cette raison que mon père te fait confiance! Tu lui rappelles son cher fil drogué et paumé tellement idéal qu'il a fini mort dans un caniveau!
Elle avait parlé sur un ton amer qui cachait beaucoup plus que de la colère. Le jeune chasseur la scruta quelques secondes, cherchant à comprendre cette jeune veuve endurcie. Celle-ci s'était aperçue qu'elle avait trop parlé et défia les prunelles vertes de son interlocuteur.
- Sécurise toi, ma belle! laissa entendre le jeune chasseur, avec un sourire en coin, et essaies de voir un peu plus loin que le bout de ton joli nez!
Il replongea les yeux dans son journal, essayant de garder une attitude sereine quand il fut attiré par un article en bas de page. Le titre lui donna de frissons. " Deux agents du FBI ont trouvé la mort dans l'explosion d'une vieille usine à Greeley". En lisant l'article, il reconnut les noms que Bobby et Sam utilisaient régulièrement. Son coeur commençait à s'emballer et sa tête le tourna subitement. Il relut plusieurs fois l'article pour être certain de ne s'être pas trompé mais il n'y avait aucun doute possible. Sous le regard étonné de sa voisine de table, il se leva d'un bond et quitta l'auberge à grandes enjambées. Arrivé devant la porte de ce petit appartement qu'il occupait depuis trois mois, déjà, il sortit son portable et composa le numéro de Bobby.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Ven 7 Nov - 16:58

Le vieux chasseur tentait de convaincre Sam que continuer à chercher son frère n'était pas la solution.
- Castiel finira par nous le dire, remarqua-t-il, calmement, il nous faut juste attendre!
- Combien de temps? s'énerva le cadet, ça peut durer encore des mois!
Bobby allait répliquer quand la sonnerie de son portable résonna dans sa poche. Il décrocha aussitôt et son visage pâlit en entendant la voix de son interlocuteur.
- Dean!
Sam bondit sur ses jambes, reprenant enfin espoir. Il restait attentif à la moindre réaction de son vieil ami.
- Bon sang, Dean! Où es-tu?
L'aîné s'appuya sur la rembarde des escaliers qui menaient à son appartement.
- Je...j'ai lu cet article dans le journal sur l'incendie à Greeley, dit-il, enfin, est-ce-que vous y étiez?
- Oui!
- Et Sammy? Il va bien?
- Si tu veux savoir si ton frère n'a rien, non, Dean! Mais il ne va pas bien! Ecoute, mon garçon, hier soir, on a eu beaucoup de chance! J'aimerai comprendre!
Dean encaissa les reproches sans protester en esquissant une grimace.
- Je ne peux pas...ne lui dit pas que j'ai appelé!
- Trop tard, Dean! Il est à côté de moi!
De rage, Bobby tendit l'appareil au cadet qui sentait déjà ses jambes lui faire défaut.
- Dean!
Au son de cette voix, l'aîné ferma les yeux en se mordant la lèvre pour refouler les larmes qui menaçaient de jaillir. Il lui fallut un court moment pour reprendre le contrôle de ses émotions.
- Sammy!
- Oh, mec! Je suis contente d'entendre ta voix, avoua le cadet, soupirant de joie.
- Ouais! Moi aussi!
Il y eu un court silence durant lequel, aucun des deux ne savait par quoi commencer puis le plus jeune déclara d'une voix suppliante.
- Reviens, Dean!...Je sais que tu te souviens de ton séjour en enfer.
- Comment? s'étonna l'aîné, avant de comprendre de lui-mème, Castiel!
- Oui!...Dean, quelque soit le problème, on peut le résoudre, laisse moi t'aider! On a toujours été plus fort ensemble!
Il avait parlé en tentant d'y mettre une pointe d'humour mais l'aîné n'avait pas le coeur à sourire.
- Pas cette fois, Sammy! Ce serait trop dangereux pour toi! Tu dois...il ne faut plus qu'on soit en contact!
Ces dernières paroles glacèrent le sang du cadet qui dû s'asseoir pour accuser le coup.
- Dean! Non! Ne fais pas ça! S'il te plaît! Je suis certain qu'on peut t'aider!...J'ai besoin de toi!
L'aîné ferma les yeux mais les premières larmes faisaient déjà leurs apparitions.
- Je suis désolé! finit-il par dire, d'une voix tremblante d'émotion avant de raccrocher.
- Dean!
L'appel du plus jeune fut sans réponse. Quand il réalisa que son frère venait de couper court à la conversation, il demeura inerte mème si les larmes dévallaient silencieusement ses joues. Impuissant devant tout se qui se passait sans qu'il puisse y remèdier, Bobby attrappa le portable.
- Finalement, tu as raison! avoua-t-il, on va le retrouver et le plus vite sera le mieux! Je vais tenter de savoir si je peux repèrer son appel.

Dean regardait bêtement son portable comme s'il venait de commettre la plus grosse erreur de sa vie. Il faisait nuit noire et d'un pas lent et las, il grimpa les escaliers et pénètra dans cette endroit qui constituait son foyer depuis quelques mois. Quand il se retourna pour fermer la porte, il se heurta à Kate qui força le passage pour entrer.
- Je savais que tu mijotais quelque chose! lança-t-elle, furieuse.
- Ce n'est pas le moment, Kate!
- Tu as un complice, en plus! s'énerva la jeune femme, qui est ce Sammy?
Dean secoua la tête devant le quiproquo de la situation tout en essayant de garder son sang froid.
- Tu te trompes!
- Ah oui! Alors pourquoi tu appelles ce Sammy aprés avoir lu qu'une usine a été entièrement ravagée par les flammes, tuant deux agents du FBI au passage? Et ça veut dire quoi " ce serait trop dangereux pour toi" ? Qu'es-tu venu faire ici?
Dean leva les yeux au ciel en poussant un soupir d'exaspèration.
- Sammy est mon petit frère et crois-moi, tout ça n'a rien à voir, ni de prés, ni de loin, avec ton père!
La jeue femme posa les mains sur les hanches et le fusilla d'un regard furieux.
- Et je suis censée te croire!...Bravo! Toute la famille, gibier de potence! Et je suppose que tu es la fierté de...
- Arrête ça! coupa séchement le jeune chasseur, en crispant la mâchoire, traite moi de ce que bon te semble, ça m'est égal mais je t'interdis de parler de mon frère comme d'un malfrat! Tu ne connais rien de ma famille!
Puis d'un geste violent, il ouvrit la porte avec fracas.
- Fiche le camps!
Kate se raidit devant le ton dur de son interlocuteur, allant jusqu'à reculer d'un pas. Devant cette attitude, Dean esquissa un rire forcé.
- C'est navrant comme certaines personnes peuvent être stupides! lança-t-il, écoeuré.
- Je protège les gens que j'aime! Toi, apparemment tu les fuis!
Il reçut ces paroles comme un coup de poignard. Sa colère retomba aussi vite qu'elle était apparue, faisant place à une immense tristesse. La jeune femme le dévisagea comme si elle le voyait pour la première fois. Elle ne paraissait pas se réjouir d'avoir touché un point sensible et avant que l'atmosphère ne devienne encore plus pesante, Dean se poussa pour la laisser sortir.
Kate ne rajouta aucun mot et fit mine de sortir quand elle se heurta à un homme.
- Pas si vite! fit celui-ci, un sourire machiavèlique sur les lèvres.
La jeune femme recula devant cet inconnu dont le regard venait de virer au noir. Toujours animé par son instinct de chasseur, Dean lui décocha plusieurs coups de poing. L'homme faillit perdre l'équilibre mais finit par reprendre le dessus et d'un simple geste de la main, envoya le jeune chasseur s'écraser contre le mur d'en face.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1816
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: La déchirure   Ven 7 Nov - 17:35

Ta suite est vraiment très très Sad .

J'épère que Sam et Bobby vont retrouvés Dean et que les deux frères seront de nouveau ensemble pour vaincre le mal.

Vivement la suite.



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17860
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Ven 7 Nov - 21:28

Ta suite est franchement génialissime bravo :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530:

You're the best


  
RIP Chester à jamais dans nos cœurs   Sad
Revenir en haut Aller en bas
Winchesters03
Spirit\s


Féminin
Nombre de messages : 776
Age : 23
Prénom : Roxane
Dernier épisode vu? : 5X018
Ton frère préféré? : Sais pas encore XD
Merci : 0
Date d'inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Ven 7 Nov - 23:21

Cette fic est extra ^^ Trés bon travail, l'artiste ^^ Wink

:921530:
Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Sam 8 Nov - 15:06

Merci beaucoup! Very Happy Embarassed



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 11 Nov - 15:49

*Je reçois plus les alertes !!!! Sad *

Et dire que j'ai loupé tout ça !!! Evil or Very Mad Super suite comme tu sais si bien les écrire... Dean au loin laissant Sam derrière lui, mais pas pour les raisons auxquelles on aurait pu penser. Suspect Cela dit, il est dans la m**** là avec ce démon de mes 2 !!! Twisted Evil Et il a pas de Sammy pour couvrir ses arrières ni de Castiel pour le surveiller... Evil or Very Mad ça va plus, ça !...

Vivement la suite et encore bravo !!! Cool

Des fleurs pour l'artiste... et pour me faire pardonner...


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 11 Nov - 16:48

Merci beaucoup, la miss!
C'est trés gentil!
Je met la suite trés vite!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 12 Nov - 23:10

Voilà la suite!

Effrayée par ce dont elle était témoin, Kate courut vers la porte mais celle-ci se referma toute seule en claquant bruyamment. La jeune femme se vit décoller du sol, rasant le mur comme une simple feuille de papier poussée par un vent violent.
- Ce serait dommage de partir alors que la fête commence seulement! ricana le démon, les yeux toujours aussi noirs que le charbon.
Kate ne pouvait plus le regarder en face, terrifiée par ce visage. De son côté, Dean se redressa lentement et se jeta sur lui. Coup de poing, coup de pied, tout était d'une violence incroyable qui faisait chavirer le démon à chaque impact. Le jeune chasseur savait pertinemment qu'il ne batterait pas un démon de cette façon mais toute cette rage accumulée au cours des derniers mois se déversait dans chacun de ces gestes. Quand il vit que son adversaire était un peu étourdi, il courut vers sa commode et en sorti une bouteille d'eau bénite qu'il balança sans ménagement sur le démon. Celui-ci hurla au contact de l'eau qui laissait des traces bouillonnantes sur son corps. Toujours aussi rapidement, Dean cherchait quelque chose dans son sac quand il fut projeté contre le mur. Il retomba lourdement sur le sol. Le démon se posta devant lui et posa un pied sur son torse en appuyant fortement.
- Tu croyais me battre si facilement, Dean Winchester! lança le démon, en se relevant, pauvre idiot que tu es!
- Ce n'est pas la modestie qui t'étouffe apparemment! lâcha le jeune chasseur, en esquissant un sourire forcé.
Le démon s'approcha de lui, le regard menaçant.
- Nous avons un compte à règler!
- Laisse moi deviner! J'ai dû envoyer un de tes potes faire un séjour forcé en enfer!
- Sheldon, Iowa, 2002! Ca te rappelle quelque chose!
Allongé sur le sol, Dean ne pouvait pas faire le moindre geste.
- Tu passes bien tard pour règler tes comptes, railla le jeune chasseur, d'une voix étouffée par le poid du pied sur sa poitrine, prend un ticket, ducon, tu n'es pas le seul dans la file d'attente!
- Tu es seul, Dean! Seul et tellement vulnérable, n'est-ce-pas?
- Ah, c'est bien ce que je pensai, vous êtes tous des lâches!
- Disons que j'ai entendu parler de ce que peux faire ton frère maintenant et comme il n'est pas avec toi, je vais pouvoir me venger en te torturant avec plaisir!
Il avait parlé en appuyant encore plus le pied sur le torse de son adversaire. Dean grimaça légèrement.
- Ok, pourriture, j'ai compris ce que tu voulais mais elle...elle n'a rien à voir avec ça. Alors, laisse la partir! C'est entre toi et moi!
- Pourquoi? Quand j'en aurai fini avec toi, je vais m'offrir un peu de divertissement et cette petite est trés jolie! Tu as toujours eu trés bon goût avec les femmes, n'est-ce-pas?
Kate commençait à s'affoler mais rien ne sortait de sa bouche. La peur assèchait sa gorge et son corps tremblait comme une feuille.
- Tu as tué celle que j'aimai depuis des siècles et je vais te le faire payer, continua le démon, mort ou vif, tu seras toujours un pion dans le plan d'Azazel!
- C'est ce que tu crois!
- Tu ne pourras pas éviter la destinée de ton frère, pauvre idiot!
Le démon tendit la main sans toucher son adversaire et la referma comme s'il serrait son cou. Dean sentit comme un étau s'enrouler autour de sa gorge. Le pied le maintenait durement au sol et l'air commençait à sérieusement lui manquer. Durant sa chute, la commode s'était renversée et toutes ses affaires étaient trempées dans l'eau bénite. Dans un dernier geste désespèré, il tendit la main et tatonna pour tenter d'attrapper son chapelet. Quand il sentit le collier dans sa main, il dû rassembler toutes ses forces pour envoyer un grand coup de pied sur son adversaire qui perdit l'équilibre. Puis il se releva trés vite et rua son ennemi de coup de poing bien placé pour ensuite mettre le chapelet trempé d'eau bénite autour de son cou. Le démon se tordait de douleur tandis que le jeune chasseur ouvrait son livre pour réciter la formule d'exorcisme. Le regardant faire sans rien comprendre, Kate vit une fumée noire s'échapper du corps de l'homme pour ensuite disparaître dans les fissures du plancher. Ce ne fut qu'à ce moment précis qu'elle retomba sur le sol, enfin libèrée.
Dean prit quelques secondes pour souffler puis se pencha sur l'inconnu pour vérifier s'il étaient encore en vie.
- Il respire encore! déclara-t-il, en se tournant vers la jeune femme, vas chercher la voiture!
Encore sous le choc, Kate regardait Dean et l'inconnu, tour à tour.
- Mais...c'était quoi? Et qui es-tu?
Le jeune chasseur se leva en grimaçant.
- Ecoute! je te dirai tout ce que tu veux savoir mais vas chercher la voiture! lança-t-il, si on ne se dépêche pas, il va mourir.
- Il a essayé de nous tuer et tu veux encore lui sauver la peau!
- Ce n'est pas lui!
Voyant que la jeune femme était dépassée par les évènements, il se posta devant elle et la secoua légèrement.
- La voiture! insista-t-il, vite!
Reprenant ses esprits, Kate s'exécuta aussitôt.

Sam s'agitait sur son siège. Il avait le numéro de son frère sous le nez et la tentation de le composer le démangeait énormément. Mais Bobby avait raison. Il fallait attendre avant de le recontacter. Au son de sa voix, il avait, tout de suite, su que Dean n'allait pas bien. Ce léger tremblement ne lui était pas inconnu et mème si son aîné voulait cacher son mal être, c'était peine perdue. Pourquoi avait-il fallu que Dean retrouve sa mémoire au moment de cette dispute? Le sort s'acharnait contre eux, pensa-t-il, en soupirant. Enfin, Bobby entra dans la pièce, le sortant de ses pensées.
- J'ai trouvé! Il est à Ridgecrest, en Californie, déclara le vieux chasseur, satisfait de ses recherches.
- La Californie! répèta Sam, surpris, ça fait plusieurs jours de route, en espèrant qu'il ne change pas de place.
- Avec Dean, il faut s'attendre à tout!
Le cadet se renfrogna dans sa chaise en fronçant les sourcils.
- Quoi?
- Je devrais le connaître mieux que ça pourtant, avoua-t-il, en soupirant, je devrais anticiper ses réactions comme lui le fait avec moi mais je dois avouer que de ce côté là, il me surpasse!
- Allons, ne sois pas si dure avec toi! laissa entendre Bobby, tu es la seule personne qui soit capable de le résonner. Et Dieu sait que ton frère peut être têtu par moment! Et je ne te parle pas de son mauvais caractère!
- Ca, tu l'as dit! J'ai toujours eu peur de ses réactions, il est capable d'exploser à la minute comme de ne rien dire et partir. Mais il revenait toujours calme et posé et on en discutait en tête à tête. En fait...d'aussi loin que je me souvienne, il a toujours été patient, malgrés tout, avec moi, surtout quand je boudai pour ne pas aller à la chasse. Papa fulminait dans son coin et Dean...bah Dean, lui, il arrivait à me convaincre que ce qu'on faisait était utile!
Une foulée de souvenirs revint en sa mémoire, lui arrachant un sourire.
- Tu sais! Tu étais toujours fourré derrière lui, remarqua Bobby, en prenant place en face du cadet, je me rappelle qu'un jour, tu devais avoir dix ans, il a essayé de te montrer comment monter un fusil et toi, tu le dévorais des yeux comme subjugué. Tu buvais ses paroles comme si tout ce qu'il disait était parole d'évangile!
Le regard plongé dans le vide, Sam se revoyait à cette époque où tout était tellement plus simple. Leur père n'était pratiquement jamais là ou si peu. Il n'y avait que Dean et lui. En grandissant, mème si la chasse n'était pas ce qu'il aimait faire, il préfèrait, de loin, partir chasser avec son aîné. John était trop strict, trop carré dans ses ordres tandis que Dean était beaucoup plus indulgent face à ses multiples erreurs. Il le rectifiait, mème si, quelque fois, il le charriait. Sam savait qu'il n'y avait rien de méchant dans ce comportement.
- Il me manque, finit-il par dire, en baissant les yeux sur sa tasse de café, ses blagues stupides me manquent aussi!
- Ah, mon garçon, Dean nous manque à tous les deux! avoua le vieux chasseur, je me suis promis de lui botter les fesses mais je serai tellement content de le revoir que ça pourra attendre!
Sam leva un regard humide vers lui mais ne put s'empêcher d'éclater de rire.
- On fait peine à voir, tous les deux! lança-t-il entre deux rire.
- Tu l'as dit, mon garçon, déclara Bobby, en se levant, allez, il est temps d'aller retrouver ce trou du cul!

Les médecins avaient pris l'inconnu en charge. Kate leurs avaient seulement dit qu'elle l'avait trouvé gisant sur un trottoir. Si elle leur avait avoué la vérité, la camisole de force l'aurait certainement attendu au coin d'un couloir. Sur le chemin du retour, aprés que Dean lui ait parlé de toutes ces créâtures maléfiques qui vivaient dans l'ombre, elle s'était mûrée dans un silence mêlé de peur. Elle n'était, pourtant, pas du genre à s'effrayer facilement mais elle avait bien vu un homme se battre à mains nues contre un démon. La voiture venait d'entrer dans la ville de Libby quand elle se tourna enfin vers lui.
- Comment devient-on chasseur? Je veux dire...il faut être complètement malade pour faire ce genre de métier! lança-t-elle, sur un air trés sérieux.
Dean leva un sourcil en la regardant en coin.
- Merci!
- Non, je ne voulais pas dire que tu étais...
- Ne t'inquiète pas, j'ai l'habitude, coupa l'aîné, c'est pour cette raison qu'il est préfèrable que tu n'en parles pas. De toute façon, personne ne croira un truc pareil!
- Tu n'as pas répondu à ma question.
Dean gara la voiture devant son appartement et stoppa le moteur avant de se tourner vers la jeune femme.
- Quelle importance! Demain, je ne serai plus là, alors ne te fais pas de soucis pour ta famille, déclara-t-il, et puis, tu as raison de la protèger comme tu le fais, il n'y a rien de plus précieux.
Kate le dévisagea un court instant.
- Me serais-je trompée sur ton compte, Dean Winchester, c'est bien ça?
- C'est bien ça!
- Tu me donnes un conseil que tu ne suis pas toi-mème, pourquoi?
- Qui te dit que je ne le suis pas?
La jeune femme fronça les sourcils comme si elle ne comprenait pas vraiment le sens de ces paroles.
- Tu es un type bien étrange, Dean! Mais je suis certaine que tu n'es pas un danger pour ma famille alors si tu veux rester, j'en serai ravie.
Le jeune chasseur ne put réprimer un sourire. Quelques heures auparavant, elle aurait sautée de joie à l'idée de le voir quitter la ville et maintenant, elle lui demandait de rester.
- C'est une proposition trés allèchante mais...je dois partir, j'aurai dû le faire depuis longtemps, avoua-t-il, en faisant mine de sortir du véhicule.
- Et s'il revenait! s'enquit-elle, en jetant des regard furtifs aux alentours.
- Là où il se trouve, il aura beaucoup de mal à en sortir, crois-moi! lança-t-il, bien placé pour savoir de quoi il parlait.
- Alors, c'est comme ça que ça se passe! Tu aides les gens en les débarrasssant de ces choses et tu t'en vas, remarqua Kate, qu'attends tu en retour?
- Pas de paye, pas de remerciement ou si peu!
Puis il la dévisagea un court instant avant de reprendre.
- Tu m'aurais posé cette question, il y a quelques mois, je t'aurais certainement répondu un truc débile à la Mulder mais, là, je dois t'avouer que je ne sais plus ce que j'attend des gens.
Il posa la main sur la portière et fit mine de l'ouvrir quand Kate lui attrappa le bras.
- J'aimerai que tu restes encore! avoua-t-elle, que tu me parles de ces choses pour être prête au cas où...enfin, tu sais bien!
Dean ne put réprimer un sourire. Il ne pouvait pas imaginer ce petit bout de femme se battre contre les démons.
- Ne ris pas, c'est sérieux! insista la jeune femme, en écarquillant ses grands yeux noisettes.
- Ok!
- Merci!
- Oh mais ce ne sera l'affaire que de quelques jours aprés quoi je devrais partir!
- Non, je disais merci pour m'avoir sauver la vie, ce soir!
Et pour joindre le geste à la parole, elle se rapprocha pour lui déposer un baiser. Un seul, s'était-elle dit, juste pour lui montrer qu'elle lui était trés reconnaissante mais elle n'arrivait plus à se décoller de ses lèvres. Comme envoûtée, elle mit ses bras autour de son cou tandis que le jeune homme répondait ardemment à son baiser. Elle était presque couchée sur lui et n'avait qu'à simplement enjamber le siège conducteur. Cette pensée la fit frissonner. Ce n'était pas son genre. Embrasser un homme qu'elle connaissait à peine, dans une voiture, au beau milieu de la nuit.
Pourtant, elle frémissait au contact de cette main qui éffleurait son dos, ses reins. Dean fut le premier à refaire surface. Il s'écarta d'elle en la saisissant par les épaules et sans un mot mais avec un sourire qui en disait long, il descendit du véhicule.

Comme prévu, Dean reprit son travail en essayant de ne pas trop penser à son frère. Le fait que Kate était au courant de sa véritable identité lui procurait beaucoup de bien. Il avait au moins quelqu'un qui pouvait le voir tel qu'il était vraiment.
Alors qu'il coupait un énorme tronc d'arbre, il sentit un vertige venir. Par prudence, il stoppa la tronçonneuse et se frotta machinalement les yeux.
- Ca va, mec? demanda Ted, le chef des bûcherons.
Dean ne l'entendit pas. Ses oreilles commençaient à bourdonner violemment, la marque sur son épaule le brûla soudainement. Tout autour de lui chavirait comme si la terre tremblait sous ses pieds. Puis, elle survint, cette douleur atroce qu'il avait déjà ressenti en enfer. Il crut que son corps s'enflammait de l'intérieur. Alors que ses jambes ne le portaient plus, il se laissa tomber sur le sol terreux, envahi par des spasmes de douleurs plus violents de minutes en minutes.
- Hé, mec! Tu t'es blessé?
- Non, je ne crois pas, remarqua Billy, va vite chercher le patron, il est sur l'autre chantier!
Dean enfonçait les doigts dans la terre, serrait les dents pour s'empêcher d'hurler et du sang coulait de son nez. Quand James arriva sur le chantier, il découvrit le spectacle avec horreur.
- Mais que c'est-il passé? s'étonna-t-il, en essayant de maintenir le jeune chasseur, en proie à des tremblements presque convulsifs.
- Rien, patron! Il semblait déjà pas en forme ce matin!
Dean tenta de se relever mais une douleur insupportable s'était logée dans son estomac. Il dû se pencher en avant pour vomir une énorme quantité de sang pour ensuite perdre connaissance.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11817
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 12 Nov - 23:10

Sam roulait à vive allures. Le fait d'emprunter des petits chemins afin d'éviter la police les retardaient beaucoup mais ils étaient déjà arrivé à la frontière californienne. Pourtant, le cadet sessentait soudainement mal à l'aise. quelque chose le gênait mais il n'aurait su dire quoi. Il stoppa l'Impala sur le bord de la route et attendit la voiture de Bobby qui ne tarda pas à l'imiter.
- Que se passe-t-il? s'enquit celui-ci, surpris.
- On devrait l'appeler, Bobby! J'ai comme l'impression qu'on se trompe!
- Comment ça?
- Je ne sais pas...j'ignore ce qui me fait penser ça mais j'ai cette drôle d'impression!
Le vieux chasseur se gratta grossièrement la barbe eb fazisant mine de réflèchir.
- On est presqu'arriver, gamin! Ce serait plus judicieux d'aller voir!
Ne sachant pas quoi décider, Sam sentit comme un vent doux et léger s'engouffrer dans sa chemise.
- Sam a raison, intervint une voix qu'il commençait à connaître, vous n'êtes pas sur le bon chemin.
Castiel se tenait derrière eux.
- J'en a assez de vos enigmes bidons, s'enerva le cadet, où est Dean?
Il avait posé sa question sur un ton tranchant. L'ange baissa les yeux comme s'il s'en voulait de ne pas avoir intervenu tout de suite.
- Il est mourant! dit-il, sous le regard ahuri du jeune chasseur.
- Quoi! Mais...vous nous aviez dit que...
- je sais, coupa Castiel, apparemment, les démons se sont arrangés pour que vous restiez ensemble! J'ignore pourquoi! Seul, Dean a la réponse!
En proie à une colère indescriptible, le cadet sserra la mâchoire comme s'il cherchait à se retenir du pire.
- Où est-il? répèta-t-il, en serrant les dents.
- Libby, Montana!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17860
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 12 Nov - 23:13

Génial ta fic Cris comme d'habitude.

Tu te gave et j'ai vraiment hate de lire la suite

:921530: :921530: :921530: :572300: :572300: :479537: :479537:



  
RIP Chester à jamais dans nos cœurs   Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La déchirure   

Revenir en haut Aller en bas
 
La déchirure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Déchirure musculaire
» La Déchirure par Gav Thorpe
» Hobb Robin - La déchirure - Le Soldat Chamane tome 1
» [Hobb, Robin] Le soldat chamane - Tome 1: La déchirure
» [Poème] - Déchirure - PG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: