Winchester Boys

AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Elle-Blog.comCe site est enregistré sur l´annuaire dans la catégorie > Loisirs > Séries TV
Votez pour le Winchester Boys Hypnoweb Network, prenez les commandes de vos séries tvSupport independent publishing: Buy this book on Lulu.

Partagez | 
 

 La déchirure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 12 Nov - 23:24

Merci ma Laeti, c'est trés gentil!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 12 Nov - 23:47

Je le pense et je trouve que tu écris vraiment très bien.

You're the best big kiss


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Sam 15 Nov - 14:58

Shocked WOOOOOOOWWWWW ! J'adore ta suite ! Dean en mode Superman/Batman au secours de la belle innocente... Ah ! Un pur régal ! cheers Par contre, la fin... Brr pale Dean mourrant. Castiel à moitié désolé et Sam en rage... Ah vivement la suite !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Des fleurs pour l'artiste... :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300:


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Jeu 20 Nov - 15:56

Merci beaucoup, les filles!
Voilà la suite!

Le médecin ressortit de la chambre et se dirigea vers James qui attendait à l'extérieur en compagnie de sa fille aînée. Celà faisait deux bonnes heures qu'il auscultait le jeune homme.
- J'avoue que je suis dépassé, avoua le docteur, en se frottant le menton, ce jeune homme m'a l'air en bonne santé!
- Allons, Elliot, je l'ai vu, moi-mème, cracher son sang par litre! remarqua James, surpris.
- C'est ce qui est incroyable! Enfin, je veux dire, nous avons un solide gaillard qui n'a aucune maladie, aucune anomalie dans le sang et tous ces organes vitaux lâchent, les uns aprés les autres!
- Ce qui veut dire! questionna James, en fronçant les sourcils.
- Il est en train de mourir, ne me demande pas pourquoi, je serai incapable de te le dire! Pourtant, ce garçon n'a rien!
James se tourna vers sa fille qui semblait quelque peu troublée par la nouvelle puis refit face à son ami, le médecin.
- Qu'est-ce-que tu comptes faire?
- Et bien, je l'ai mis sous morphine parce qu'à l'évidence, il souffre mais je ne peux rien faire de plus. Comment veux-tu que je soigne une maladie invisible? Par contre, je compte bien faire d'autres examens, je suis sûrement passé à côté de quelque chose!
James semblait soucieux et d'un geste las, il sortit son porte-feuille.
- Ecoute, je prend tout en charge et j'aimerai que tu me préviennes à la minute où il se réveillera! laissa-t-il entendre, fais de ton mieux pour le sortir de ce...enfin, quoiqu'il puisse avoir!
- Ton bon coeur te perdra, James, remarqua le médecin, avec un léger sourire.
- J'affectionne tout particulièrement ce garçon! avoua James, peut-être parce qu'il me rappelle un peu...mon Paul.

Dean eut beaucoup de mal à ouvrir les yeux. L'odeur de l'ether effleura ses narines assez fort pour lui faire comprendre qu'il se trouvait dans un hôpital. Une ombre se dessina au dessus de lui.
- Sammy! réussit-il à dire, d'une voix étouffée par la douleur.
- Il est en chemin!
- Castiel! s'étonna l'aîné, en se concentrant sur la silhouette en face de lui, il ne doit pas venir!
L'ange se tourna vers la fenêtre en poussant un soupir.
- Tu pensais déjà que c'était lui et maintenant, tu ne veux pas qu'il soit prés de toi! Je ne te comprend pas, Dean!
Le jeune chasseur laissa retomber sa tête sur l'oreiller, bien trop fatigué pour se lever.
- Dis lui de faire demi-tour! murmura-t-il, d'une voix tremblante.
- Non!
C'était catégorique et certainement sans appel. Dean avala difficilement sa salive. Sa respiration se faisait plus rapide et difficile.
- Tu as vu ou entendu certaines choses en enfer, continua Castiel, peut-être le véritable dessein d'Azazel!
L'aîné ferma les yeux pour ne pas laisser paraître son désarroi. C'était trop dur pour lui de supporter ces images qui défilaient dans son esprit alors en parler serait probablement pire. Pourtant, il savait qu'il avait pris la bonne décision ce soir là.
Castiel se retourna enfin et se pencha vers lui.
- Les démons ont plusieurs méthodes pour arriver à leur fin! déclara-t-il, toujours trés calmement, il est possible que tu rentres dans leur jeu sans t'en rendre compte! Tu veux protèger ton frère mais quelques part, tu l'entraînes dans sa déchèance!
- C'est faux! maugréa l'aîné, j'ai passé ma vie à le protèger...je me suis efforcé à lui inculquer de bonnes valeurs...tel que mon père me les a apprises!
Il se laissa retomber lourdement sur l'oreiller, en grimaçant de douleur. Il avait encore plus de mal à respirer et dû serrer les dents pour ne pas hurler. Castiel avait un regard compatissant envers lui mais il devait être clair et se pencha plus prés du jeune chasseur.
- Quand Sam arrivera, il te faudra tout lui dire sinon, je devrai prendre les renseignements à la source.
Au moment où il allait répliquer, Castiel n'était plus là. Ses dernières paroles résonnèrent comme un écho dans son esprit. Il jeta un rapide coup d'oeil autour de lui et entreprit d'enlever sa perfusion et les electrodes posés sur sa poitrine. Malgrés une désagréable envie de vomir, un corps qui menaçait de le lâchait d'un moment à l'autre, il réussi à s'asseoir. Il entendit le bruit aigu de l'electrocardiogramme se mettre en marche, ce qui alerta le médecin à l'extérieur. Celui-ci entra en trombe dans la chambre, suivi de James et Kate.
- Que faites vous, Monsieur Witheker? s'enquit le docteur en le repoussant gentiment dans son lit.
- Je dois partir, lança le jeune chasseur, il faut que...
Il se laissa retomber sur son lit, la respiration coupée par une autre douleur survenue de nulle part. Les doigts crispés sur les draps, il serrait les dents, seul moyen pour lui de ne pas hurler. Ses oreilles et son nez se remirent à saigner. Tandis que James faisait de son mieux pour le maintenir, le médecin prépara une seringue de sédatif qu'il administra au jeune patient. Quelques secondes suffirent au produit pour agir et Dean sombra dans un sommeil artificiel. Adossée au chambranle de la porte, Kate avait assisté à la scène avec effroi. Elle connaissait la véritable identité de Dean, savait pertinemment que cette maladie n'était pas si étrange qu'elle en avait l'air. Mais si elle en parlait à son père ou au docteur, ils la prendraient certainement pour une folle.

Quand Dean ouvrit les yeux, la chambre semblait dans la pénombre. Il n'aurait su dire combien de temps s'était écoulé depuis la visite de Castiel. En grimaçant, il réussit à se redresser et s'asseoir sur le lit. Toutes les douleurs de la veille semblaient avoir disparues. Il enfila ses vêtements avec une lenteur qui l'exaspèra au plus au point mais son corps paraissait encore endormi. Le tout, pour lui, était de sortir de l'hôpital sans se faire remarquer par les infirmières de garde. Il traversa le long couloir et utilisa une sortie de service. Pas habitué à se promener sans arme sur lui, il se sentait la proie de tout démon. Une chance pour lui que cette ville n'était pas si grande et aprés avoir déambulé dans les petites rues désertes, il atteint enfin son appartement. Il rassembla ses affaires qu'il enfourna grossièrement dans un sac et entreprit de prendre une bonne douche. Pourtant, quand il sortit de la salle de bain, aprés avoir enfiler son jean, il remarqua que sa marque sur l'épaule reprenait sa forme normale. Il se souvenait l'avoir vu prendre des proportions importantes sur la majeure partie de son torse, la veille. Il allait enfiler son T.shirt quand on frappa à la porte. Méfiant comme toujours, il attrappa une arme et la planqua derrière son dos avant d'aller ouvrir. Kate entra en trombe dans l'appartement, visiblement furieuse.
- Pourquoi tu as quitté l'hôpital? s'enquit-elle, tu es devenu fou!
Elle aperçut le sac sur le lit et se tourna vers le jeune homme avec un regard mêlé de colère et de reproche.
- Tu comptais partir comme un voleur! lança-t-elle, sur un ton amer, vous êtes bien tous les mèmes!
- Kate, écoute!
- Tu as pensé à mon père! reprit la jeune femme, en proie à une colère soudaine, il voulait faire de toi, son bras droit et tu sais pourquoi? Parce que tu lui rappelles mon frère!
Dean leva les yeux au ciel d'un air exspèré.
- Je ne veux pas me montrer ingrat mais j'ai bien précisé à ton père que je ne resterai pas, je ne peux pas me le permettre!
- Qu'est-ce-que ça peut bien te faire à toi ce que je penses les gens, n'est-ce-pas? Il se trouve que je n'ai jamais vu mon père aussi heureux depuis...depuis la mort de mon frère! Combien de fois il a cédè en lui donnant l'argent avec lequel il se droguait en espèrant qu'il en fasse bon usage jusqu'au jour où il lui a dit non! On a retrouvé Paul, mort, dans une ruelle à New-York. Depuis ce jour, mon père se sent obligé de donner une chance à des hommes comme Billy pour se racheter. Des hommes comme toi qui ne font que passer sans se soucier de ce que peut provoquer leur départ!
- Je suis désolé pour ton frère, avoua le jeune chasseur, mais...
- Surtout ne t'excuses pas! coupa Kate, et ne me dis pas que tu comprends parce que, mème, si tu passes ton temps à tuer ces horreurs, à sauver des vies, il n'en reste pas moins que tu ne comprendras jamais ce que c'est que de perdre un être cher!
Elle ne lui laissa pas le temps de répliquer qu'elle fit demi-tour vers la porte.
- J'avais quatre ans quand ma mère est morte, brûlée vive, pendue au plafond de la chambre de mon petit frère, déclara Dean, alors que la jeune femme avait la main sur la poignet, elle a été tuée par un fumier de démon! A partir de là, ma vie n'a plus été la mème. Adieu les petits câlins du soir, les petites histoires qu'on nous lit avant d'aller dormir! Je devais avoir sept ans quand mon père m'a appris à tirer, dix quand j'ai été à ma première chasse et probablement pas plus quand j'ai tué mon premier démon! Il y a un peu plus de deux ans, aprés une dure confrontation avec le salopard qui a tué ma mère, j'étais sur le point de mourir. Mon père a fait un pacte avec ce pourri! Son âme contre ma vie!
Il avait parlé sur un ton amer en fusillant son interlocutrice de son regard vert.
- Alors, ne viens pas ma balancer à la figure que je ne comprend pas la douleur...de ce manque, de ce vide qui se creuse...là!
Il frappa doucement à l'emplacement de son coeur tout en continuant à la fusillé d'un regard lourd de reproche. Mal à l'aise devant un tel aveu, sachant que ce n'était qu'une partie de sa douloureuse vie, Kate fit mine de revenir vers lui.
- Epargne moi ta pitié! lança-t-il, en se retournant, tu ferais mieux de partir!
Il continua à fourrer ses affaires dans le sac. Quand il entendu la porte claquer derrière lui, il lui fallut quelques secondes pour reprendre le contrôle de ses émotions.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Jeu 20 Nov - 15:57

Sam longeait le couloir de l'hôpital en guettant le numéro des chambres. Il avait conduit jours et nuits depuis la Californie et Dean aurait certainement hurlé en entendant les pneus de son bébé crisser sur la route. Ses traits accusaient la fatigue mais ce qui le rendait nerveux était l'état dans lequel il allait retrouver son aîné. Son sang se figea dans ses veines quand il vit que la chambre était vide. Le pire lui vint à l'esprit. Il attrappa une infirmière par le bras en lui demandant où se trouvait le patient de cette chambre.
- Il est parti trés tôt ce matin, répondit celle-ci, en haussant les épaules.
Elle reprit ses activités sans se soucier de l'impact de cette phrase sur le jeune chasseur. Sam s'adossa contre le mur, sentant les battements de son coeur lui marteler la poitrine. Il sursauta quand Bobby se posta devant lui.
- Personne ne l'a vu sortir! Le médecin est formel! Il y a deux jours, Dean était dans un état presque comateux, ses organes le lâchaient un à un et ce matin, il a pris la poudre d'escampette!
- Oh, Bobby! j'ai cru que...
Il échappa un soupir de soulagement.
- Tu crois qu'il a des ennuis! s'enquit Sam, inquièt.
- Je ne pense pas, Castiel a dit que les démons s'étaient arrangés pour que vous restiez ensemble, remarqua Bobby, je suppose que ton frère était gravement malade parce qu'on s'était éloigné de lui.
- C'est insensé!
- Je sais que c'est possible, déclara le vieux chasseur, en se grattant la barbe, je me suis renseigné et les frais médicaux ont été payé par un certain James Mac farty! Dean aurait travaillé comme bûcheron pour cet entrepreneur.
- Quoi! Et...tu as une adresse!
- Il parait que ces bûcherons se retrouvent tous dans un bar, le seul de la ville, déclara le vieux chasseur, peur-être que quelqu'un saura nous dire où le trouver!

Quelques minutes plus-tard, Sam et Bobby entraient dans une taverne. Tous les visages se tournèrent vers eux et il était inutile d'être fin psychologue pour savoir que ces gens n'aimaient pas les inconnus. Pourtant, les deux hommes s'installèrent et attendirent qu'une des deux femmes au comptoir viennent prendre leur commande. L'une d'elle se déplaça jusqu'à leur table, affichant un sourire de rigueur.
- Je vous sers quoi, messieurs!
- Deux bières et...
Sam fouilla dans sa poche et retira une photo de son porte feuille.
- Connaissez vous cet homme? demanda-t-il, en montrant le cliché.
Kate demeura interdite quelque secondes puis se reprit, feignant la surprise.
- Non, jamais vu!
- Vous en êtes certaine, insista Sam, nous savons qu'il a travaillé ici pour un certain Mac Farty.
Ramassant le reste des consommations des autres clients, Cybill passa devant leur table et aperçut la photo.
- Tiens! Ca lui arrive de sourire! lança-t-elle, sous le regard furieux de sa soeur.
Mal à l'aise, Kate ne savait plus quoi faire et fit mine de repartir au bar. Sam la rattrappa par le bras.
- S'il vous plaît! Si vous savez où il se trouve, dîtes le nous!
Billy, dans le fond du bar, remarqua la scène et se leva aussitôt, croyant la fille de son patron ennuyée par des étrangers.
- Hé, mec! Laisse-la tranquille!
Bobby leva les yeux au ciel en soupirant. Décidément, rien ne se passait comme il le voulait.
- On est pas là pour causer des ennuis! lança-t-il, on chercher Dean Witheker!
Les bûcherons se lancèrent des regards entendus et se levèrent tous vers les deux hommes.
- Et tu lui veux quoi, la flicaille!
- Non, nous ne sommes pas de mla police! avoua sam, Dean est mon frère et nous...
Il se stoppa aussitôt en voyant l'homme en face de lui éclater de rire.
- Son frère! répèta Billy, elle est bonne celle-là! Dean n'a pas de famille! En tout cas, il n'en a jamais parlé.
Si des mots étaient capables de lui faire du mal, c'était bien ceux là. Mais, en plus de cette boule qui commençait à se former au creu de son estomac, ce fut la colère qui prima sur tout le reste. Il se leva d'un air menaçant, fusillant le bûcheron d'un regard noir.
- Où est-il? demanda-t-il, la mâchoire crispée.
Voyant que son jeune ami était à bout et sur le point d'exploser, Bobby lui proposa de partir mais Sam lança un non catégorique. Billy esquissait un sourire ravi à l'idée de se battre et invita ses amis du regard.
De son côté, voyantqque la situation dégènénait, Kate courut jusqu'à la pièce du fond et attrappalle téléphone. Elle composa le numéro de Dean.

Finissant de ranger ses affaires, Dean entendit son portable sonner. Il vit le nom de la jeune femme sur le cadran et hésita quelques secondes avant de décrocher.
- Quoi!
- Il faut que tu viennes au bar! décrèta Kate, d'une voix inquiète, ton frère est là!
Sous l'effet de la surprise, l'aîné demeura interdit.
- Si tu ne viens pas maintenant, ça va mal se passer avec Billy et les autres, continua Kate, sur un ton qui se voulait sévère.
Il n'en fallut pas plus à l'aîné pour réagir. Son instinct du grand frère protecteur avait pris le dessus. Il balança le sac en arrière et sortit de son appartement en courant.

Pendant ce temps, dans le bar, Sam s'était défendu face à Billy et n'avait eu aucun mal à le plaquer au sol. Bobby avait réussi à se débarasser de son jeune adversaire sans soucis. Jimmy se jeta sur le cadet mais fut trés vite repoussé contre le mur. Billy en profita pour se remettre sur pied et fit mine de frapper le jeune chasseur mais celui-ci le stoppa dans son geste en le frappant à plusieurs reprises. Quand Dean entra dans le bar, il découvrit un Sam en furie. Ce n'était pas le moment de se poser des questions, se dit-il, en, fonçant vers son frère.
- Sammy, arrête! lança-t-il, en attrappant son cadet par les épaules.
Mais le jeune chasseur était bien trop imprégnè de colère pour entendre quoique ce soit. Alors, l'aîné lui saisit le bras et le força à lâcher son adversaire avec une telle rage que Sam faillit en perdre l'équilibre.
- Je t'ai dit d'arrêter!
Sam dévisagea son frère avec étonnement, entre la joie de l'avoir enfin retrouvé et toute la colère acccumulée au cours des derniers mois.
- Dean! réussit-il à dire, essouflé.
- Qu'est-ce-que tu fous là? s'enquit le plus grand, montrant ainsi son mécontentement.
Alors, la Sam le fusilla d'un regard lourd de reproches.
- Qu'est-ce-que je fous là! répèta-t-il, en proie à une nouvelle fureur, ça fait des mois qu'on te cherche et toi, la seule chose qe tu arrives à dire, c'est ça!
Voyant que tous les regards étaient fixés sur eux, Dean se sentit soudainemlent mal à l'aise.
- Allons dehors! proposa-t-il, d'un ton sec.
- Non, Dean! trancha le cadet, on règle ça, ici et maintenant!
L'aîné crispa la mâchoire en foudroyant son jeune frère de son regard le plus furieux, rappelant à son cadet qu'il n'était pas trop bon pour lui de le provoquer dans ces moments là.
- On va dehors! s'écria-t-il, en envoyant voler la chaise devant lui, du revers de la main.
Sam fonça vers la sortie et quitta le bar en claquant violemment la porte. L'aîné se tourna vers Bobby qui semblait désaprouver ce qui venait de de passer en esquissant une grimace, secouant la tête pour bien marquer sa déception. Pas trés fier de lui, Dean se contenta de sortir et rejoindre son frère qui l'attendait prés de l'Impala.
- Hé, tu vas pas avec eux, papy! lança Billy qui se relevait diffilement.
- Si tu continues à me chauffer, petit con, le papy va te mettre la râclée de ta vie, retorqua le vieux chasseur, en se tournant vers la fenêtre, par ailleurs, je préfère attendre que la tornade soit passé avant de sortir!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: La déchirure   Jeu 20 Nov - 17:37

La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Sam 29 Nov - 0:18

Mdr! La voilà!

Traversant le parking à grandes enjambées, Dean se retrouva trés vite face à son jeune frère.
- Alors, c'est ici que tu te cachais! grogna celui-ci, ne contenant plus sa colère.
- Pourquoi tu es venu? C'était pourtant simple à comprendre!
Sam se tourna vers son aîné, le regard fumant de rage.
- Tu m'a planté au beau milieu du Wyoming, sans explications, retorqua-t-il, furieux, je ne savais pas ce qui se passait, je me suis senti coupable parce que...parce que...
- Crois moi, ce n'était pas l'envie qui m'a manqué, coupa Dean, tu étais encore avec cette salope, bordel! Elle te manipule comme un pantin et toi, pauvre idiot, tu fonces tête baissée dans son jeu!
- Je t'ai déjà dis que c'était pour qu'elle me fiche la paix! lança le cadet, et j'ai tenu ma parole, je ne la vois plus!
- Pour combien de temps? Hein? Tu crois que je suis aveugle!
- Mais de quoi est-ce-que tu parles?
- Tu prétends avoir tout faire pour me sortir des enfers, je veux bien te croire! Mais en quatre mois, tu as plus fait la guerre aux démons qu'autre chose!
Sam n'apprécia pas la remarque et de rage, attrappa son frère part le col et le poussa violemment contre la voiture, le poing prés à frapper.
- Tu n'as pas le droit de dire ça! fulmina-t-il, la mâchoire crispée.
Dean ne fit aucun geste pour se défendre et alla mème jusqu'à écarter les bras comme pour se laisser faire.
- Et bien, vas-y! Fais-toi plaisir! Tu n'attends que ça depuis longtemps! laissa-t-il entendre, sur un ton de défi.
- J'ai tout fait, Dean! s'écria Sam, sans desserrer le poing, j'ai tout essayé!
L'aîné le dévisagea d'un air amer.
- Tu ne semblais pas à plaindre quand on s'est revu, déclara-t-il, remarque, je te comprend, plus de frangin sur le dos pour te dire ce que tu as à faire, plus d'ordre à recevoir, libre comme l'air! Et moi, je débarque...
Une réflexion qui sonna comme une douche froide pour le jeune Winchester. Il lâcha son frère et recula pour mieux le considérer.
- Tu sais que c'est faux! Ne me dis pas que tu y crois vraiment! dit-il, marqué par une lourde déception.
Le silence de son frère ne fit qu'accroître son malaise. Toute colère venait de le quitter en un instant, faisant place à un sentiment de désespoir.
- Qu'est-ce-que je suis supposé faire? demanda-t-il, complètement déboussolé.
Dean se redressa en poussant un soupir contrarié. Il semblait souffrir de ce qui se passait entre eux mais ne disait rien pour arranger les choses.
- Prend la voiture et fiche le camps! dit-il, sans aucune émotion.
- Alors, c'est ça! lança le cadet, avec une moue de dégoùt, tu tires un trait sur ta famille, ta vie, ton passé!
- Penses ce que tu veux, ça m'est égal! trancha l'aîné, tout ce que je te demande c'est de partir et d'oublier que tu as un frère.
Stupéfait, le regard humide, Sam ne savait plus quoi répondre. Il avait l'impression de parler à un mur.
- Où est ce frère qui voulait garder notre famille unie? laissa-t-il entendre, d'une voix presqu'inaudible.
- Il est mort! déclara Dean sur un ton neutre.
Et pour éviter le regard ahuri de son cadet, il tourna les talons en direction de son nouveau chez lui.
Seulement au coin de la rue, loin de tout regard indiscret, il s'adossa contre le mur et dû prendre sur lui pour ne pas pleurer. Il se maudissait plus que tout.
- Et tu penses que ça arrangera tout de lui mentir! lança une voix sur sa droite.
La respiration coupée par les émotions, Dean se redressa d'un trait.
- Demande une clochette pour noël! rumina le jeune chasseur.
Castiel se planta devant lui, le regard compatissant.
- Pas de ça avec moi! insista l'aîné, mal à l'aise, épargne moi ta pitié! Je n'en ai pas besoin!
- Je comprend ta douleur, avoua l'ange, mais pourquoi rompre tout pont avec ta seule famille? De quoi as-tu peur?
Pour toute réponse, le jeune homme reprit le chemin de son appartement.
- Tu as peur que nous, les anges, nous nous en prenions à ton frère, n'est-ce-pas?
Dean s'arrêta au beau milieu de la petite ruelle. Maintenant qu'il avait droit à toute l'attention qu'il voulait de sa part, Castiel reprit aussitôt.
- Te souviens-tu de Casey, la démone? Elle avait la foi, une croyance qui appartient à certains démons! Elle t'a mème donné une version inexacte de ce qui c'était passé entre Lucifer et mon père.
- Où veux-tu en venir?
- Quoique tu ais vu, ce n'était pas la réalité, expliqua l'ange, je peux, moi-mème, te montrer une autre version de ce qu'ils ont voulu te faire croire pour te prouver que toute fin n'est pas écrite.
- J'ai trop à perdre pour avaler tout ce que tu me dit! trancha le jeune chasseur, en reprenant sa route.
- Puisque ça concerne ton frère, il serait plus judicieux de lui dire, remarqua Castiel, parce que le jour où ils metteront leur plan à éxècution, il n'aura aucun repair. Ce n'est pas chez vous qu'on dit qu'un homme averti en vaut deux!
Quand Dean se retourna, il était seul dans la ruelle. La dernière phrase résonnait encore.

Encore sous le choc des mots prononcés par son frère, Sam ne savait plus quoi faire. Il demeura, quelques secondes, les bras ballants au milieu du parking, cherchant à comprendre comment tout ça avait pu arriver. Quand la silhouette de son aîné disparue au coin de la rue, il sentit son coeur se serrer, les larmes commençaient à jaillir de ses yeux. D'une main tremblante, il prit les clés de la voiture tout en tournant les talons. Il allait se réfugier dans l'Impala pour y déverser sa peine à loisir quand quelqu'un attrappa la portière. Il fut surpris de se retrouver face à son frère mais ne se faisait aucune illusion.
- Tu as autre chose a rajouté, lança-t-il, d'un air las.
Dean poussa un soupir.
- Je suis désolé, finit-il par dire, en esquissant une grimace propre à lui.
- Tu es...non mais, c'est une blague, s'écria le cadet, tu viens de me balancer des horreurs à la figure et maintenant tu es désolé!
- Ecoute, je suis fatigué, ma tête va exploser et ces quatre mois n'ont pas été facile pour moi aussi!...J'ai pris la décision que je pensai juste!
- Tu parles d'une décision! Partir, comme ça! Abandonner ta famille et tout le reste! hurla Sam, sortir des choses insensées qui font mal parce que ce que tu viens de me dire n'était pas facile à encaissé!
Dean tourna la tête de l'autre côté de la rue, là où Castiel venait de lui parler et poussa un long soupir.
- Lucifer va sortir de sa prison, quoiqu'on fasse, il y arrivera! laissa-t-il entendre, mais comme tout démon, il aura besoin d'un corps! C'est ainsi qu'Azazel a monté son plan machiavélique! Trouver les parents succeptibles de maître au monde l'enfant qui lui conviendrait et...apparemment, c'est maman qui a obtenu le jackpot.
Un cours silence s'instaura entre eux avant que Dean ne reprenne la parole.
- Lucifer a besoin d'un corps plus fort que celui d'un humain, capable d'assimiler ses pouvoirs avec les siens. Comme ça, il deviendrait invincible et règnerait en maître sur notre bonne vieille Terre. Mais pour ça, il faut un rituel bien précis.
Sam se contentait d'écouter tout en ayant peur de ce qu'il venait d'apprendre.
- S'il te possède simplement, tu pourrais le combattre et mème le faire sortir de ton corps. J'ai entendu les démons en parler, ils avaient peur, ces cons, parce que Lucifer ne pourrait pas te tuer comme Lilith a tenté de le faire!
- C'est quoi le rituel? s'enquit le cadet, trés inquièt par la réponse.
Dean ferma les yeux comme si des images traversaient son esprit. Puis il prit une profonde aspiration.
- Pour détruire ta combativité quand il te possèdera, il doit te briser de l'intérieur. Il te forcera à boire le sang de la seule famille qu'il te reste!
- Oh, merde, Dean! Pourquoi tu n'en as pas parlé avant!
- Ce n'est pas tout!...Pour finir, un sbire lira une incantation spéciale pendant que tu m'écarteras la poitrine pour manger mon coeur encore en train de battre. Il se servirait ensuite de ta colère pour être encore plus puissant en prenant tous tes pouvoirs. Tu serais son esclave jusqu'à la fin des temps, Sammy! Tu comprends maintenant pourquoi tout ça m'a fait peur!
Ecoeuré, le cadet eut une sérieuse envie de vomir. Il en avait la grimace mais préfèra fermer les yeux pour ne pas céder à la panique.
- Qu'est-ce-qu'on va faire? réussit-il à demander, en avalant difficilement sa salive.
Dean enfouit les mains dans les poches de son jean et s'adossa ccontre la voiture à côté de son frère.
- J'ai pensé que la fuite était la meilleure solution, avoua-t-il, mais un certain ange assez têtu m'a fait comprendre que rien n'était écris d'avance! J'espère sincèrement qu'il a raison!
Ils restèrent quelques minutes, côte à côte, sans rien dire, réflèchissant à toutes possibilités de contrer ce plan qui pesait au dessus de leur tête depuis si longtemps. Puis, Sam ressentit le besoin de s'asseoir. Il se laissa tomber sur le siège de l'Impala et baissa la tête comme s'il était honteux. De le voir ainsi, Dean en avait le coeur brisé. Il s'agenouilla auprés de lui et plaqua une main protectrice sur son épaule.
- Hé, c'est toi qui avait raison! On est plus fort à deux! dit-il, sur un ton qui se voulait rassurant, je sais que ça te fais peur et tu n'es pas le seul, crois-moi! Mais on va s'en sortir!
Mais le cadet ne répondait pas et rester prostrer dans son coin comme si toute la misère du monde s'était abattue sur lui.
- Sammy, écoute moi!
- Je ne te ferais jamais de mal, Dean! Tu le sais! lança le plus jeune, en reniflant, je préfèrerai plutôt mourir!
Il leva les yeux vers son frère, le suppliant du regard de le croire. Ses joues étaient inondées de larmes, son visage était d'une pâleur effrayante.
- Je le sais!
Dean avait prononcé ces mots d'une voix tremblante d'émotion.
- Tu ne peux pas savoir à quel point tu m'as manqué! avoua Sam, merde, Dean! Ne me laisse plus!
Alors avec toute la douceur dont il était capable de faire preuve, l'aîné enveloppa son frère de ses bras protecteurs en guise de réponse. Toutes colères effondrées, Sam éclata en sanglots en s'aggrippant à son aîné. Celui-ci aurait été incapable d'allonger deux mots sans céder à la peine qui le rongeait et se devait de rester fort. Les yeux humides, il contrôlait sa respiration mais ne put éviter quelques larmes silencieuses.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Sam 29 Nov - 0:18

L'aprés-midi touchait à sa fin quand Sam se réveilla en sursaut dans le lit de son frère. Alors qu'il avait prétendu qu'il n'était pas fatigué, Dean dormait à poings fermés dans le canapé. De son côté, Bobby enfilait sa veste.
- Où vas-tu? s'enquit le cadet, surpris.
- Je viens de recevoir un appel d'un ami, répondit le vieux chasseur, en grimaçant, il se trame quelque chose à quelques villes d'ici! Je vous tiens au courant dés que j'en sais plus.
- Hé, Bobby! fit Sam, avant que le vieux chasseur n'attrappe la poignet de la porte, merci! Tu ne m'as pas laissé tomber et je ne...
- Ne t'en fais pas, mon garçon, ça sert à quoi la famille sinon s'entr'aider!
Sam esquissa un sourire en guise de remerciement et quand son vieil ami quitta la pièce, il se tourna vers la silhouette endormie de son aîné et put pousser un soupir de soulagement.
Alors qu'il allait s'installer pour fouiner sur son ordinateur, il entendit son frère s'agiter dans son sommeil. D'abord animé par des petites secousses, Dean commençait à marmonner des mots étouffés dans son sommeil. Ce fut à contre coeur que son cadet décida de le réveiller parce qu'il connaissait parfaitement cette sensation étrange qu'on ressent aprés un cauchemard récurant surtout si les images provenaient d'une réalité difficile à oublier. L'aîné eut beaucoup de mal à émerger, complètement ahuri, semblant chercher où il se trouvait réellement.
- Hé, Dean! Ca va?
Il fallut plusieurs secondes à l'aîné pour réaliser qu'il était chez lui.
- Ouais! Ca va! fit-il, en se mettant assis.
Ses traits tirés disaient le contraire et son regard fuyant ne mentait pas sur son état d'esprit actuel. Sam s'en voulait de ne pas pouvoir l'aider.
- Ca serait tellement plus facile pour toi si tu acceptais de m'en parler, tenta-t-il, je sais que ça ne changera pas grand chose mais ça pourrait te soulager.
Dean esquissa un sourire forcé.
- Dans ce cas, je ne vois pas l'interêt, je suis déjà assez mal comme ça, je ne vais pas, en plus, te filer mon mal de crâne!
Le cadet leva les yeux au ciel en poussant un soupoir contrarié.
- Arrête un peu de vouloir tout porter sur tes épaules! lança-t-il, combien de temps crois-tu tenir dans cet état?
- Mais qu'est-ce-que tu attends de moi? s'énerva l'aîné, signe qu'il était sur la défensive, tu veux que je te parles de toutes ces horreurs qu'ils m'onf fait subir pour que tu te sentes encore plus coupable!
- Non mais...
- Je n'ai pas envie d'en parler! trancha l'aîné, bien décidé à se cacher derrière sa colère.
- Dean, écoutes...
- Si ton genre de truc à toi c'est de déballer tous tes soucis juste pour te faire croire que ça ira mieux ensuite, je ne suis pas de cet avis!
Il se leva et fonça vers la salle de bain, claquant la porte derrière lui. Contrarié, Sam se passa une main nerveuse dans les cheveux, cherchant un moyen de convaincre son frère qu'il devait se libèrer l'esprit. Il harpenta la pièce de long en large, convaincu que son aîné lui cachait encore autre chose.
- Tu es sûr de m'avoir tout dit! insista-t-il, juste derrière la porte.
- Quoi!
Dean apparut sur le seuil de la salle de bain, le regard froncé par l'étonnement.
- C'est vrai, quoi! Qu'est-ce-que tu peux m'apprendre de pire que ce que tu m'as avoué ce matin? remarqua le cadet, en esquissant une grimace, là, on dirait que tu me caches quelque chose.
L'aîné semblait hésiter, entre se mettre en colère pour fuir encore la question ou répondre pour avoir enfin la paix. Devant le regard insistant de son jeune frère, il poussa un soupir résigné.
- Je n'avait pas envie de t'en parler parce que je sais que tu te sens déjà assez coupable comme ça! laissa-t-il entendre, mais...
Il semblait embarrassé, cherchant les mots justes.
- Le temps, en bas, n'est pas le mème que sur terre, finit-il par dire, en se frottant maladroitement le menton, et...enfin, tu sais quoi!
- Non, Dean! Dis-moi!...Combien?...Des jours, des mois de plus, merde, je veux savoir, j'ai le droit de savoir! s'agita le cadet, inquièt de ce qu'il s'apprêtait à entendre.
Dean ne savait plus comment agir pour faire marche arrière. Il ferma les yeux et laissa entendre dans un soupir.
- Quarante ans! Pas quatre mois mais quanrante ans!
Sam se demandait s'il avait bien comprit mais le regard décontenancé de son aîné n'avait rien de feinté. Plus aucun son ne sortait de sa bouche, pas mème sa respiration si faible, à cet instant. Et dire que pour lui, ces quatre mois lui avait semblé une éternité. Il savait que son frère subissait des tortures, le savait impuissant, seul et désarmé devant des ennemis machiavéliques. Il porta ses mains au visage et colla son front contre le chambranle de la porte. Devant cette réaction, Dean se sentit mal à l'aise. Il aurait aimé éviter toute cette peine à son cadet, s'il avait pu.
- Sammy!
- Je me sens misérable! avoua le cadet, je suis furieux parce que ce n'est que la vengeance qui me tenait pendant ton absence. Jamais je n'aurai pu imaginer une telle chose, Dean! Je m'en veux, je m'en veux tellement!
Dean avala difficilement sa salive. Il comprenait maintenant pourquoi son jeune frère voulait absolument apprivoiser ses pouvoirs. Une vengeance contre Lilith, un moyen de libèrer son frère des enfers, mème si celui-là semblait encore plus fou que tout le reste. Sam leva les yeux vers son aîné, le regard humide.
- Tu dois me haïr!...Tu as dû me maudire! lança-t-il, avec une moue de dégoût, comment tu as pu tenir sans devenir fou?
Alors Dean se contenta d'esquisser un sourire forcé en secouant la tête.
- Si tu crois que je regrette, un seul instant, d'avoir fait ce pacte, tu te trompes! avoua-t-il, le simple fait de te savoir en vie me suffisait, mème quand ils m'accrochaient au milieu de nullepart comme un cochon, qu'ils me crevaient les yeux encore et encore ou quand ils prenaient un malin plaisir à m'éventrer!
Il baissa la tête comme pour maîtriser ses émotions mais son cadet n'était pas dupe.
- Tu voulais savoir! rajouta-t-il, en soupirant, et bien voilà! C'est fait!
- Je suis désolé!
L'aîné leva les yeux au ciel en soupirant, c'est ainsi que le plus jeune aperçut la naissance de quelques larmes.
- Arrête ça, tu veux! Tu n'as jamais été responsable!
- Mais c'est pour moi que tu l'as fait, Dean, je ne peux pas l'ignorer!
- Et je le referai s'il le fallait alors arrête de culpabiliser ou de vouloir me psychanalyser à tout bout de champs! Le problème vient de moi, pas de toi! Je ne suis qu'un pauvre type qui...
Il tourna la tête en se mordant la lèvre pour ne pas pleurer mais sa respiration en était affectée. Sam, lui, avait déjà le regard embué de larmes. Comment pouvait-il rester de glace alors qu'il n'avait jamais vu son grand frère aussi vulnérable? Il le voyait se cacher comme un enfant pris en faute. Ce fut donc d'un geste fraternel qu'il se posta devant lui pour l'enlacer. En temps normal, Dean aurait certainement refuser cette étreinte mais il semblait épuiser. Il s'aggrippa à son frère et laissa libre cours à sa peine. Jamais une telle chose s'était produite mème dans ses souvenirs les plus lointains du jeune Winchester. Dean avait toujours été le plus fort, le plus endurci des deux. Celui qui prenait les décisions, qui fonçait tête baissée sans réflèchir et qui, la majeure partie du temps, se mettait en colère pour presque rien. Cet homme là était brisé, détruit de l'intérieur, cherchant difficilement à reprendre une place qu'il croyait perdue. Sam resserra son étreinte pour lui montrer qu'il était là pour lui, qu'il ne l'abandonnait pas.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Sam 29 Nov - 0:48

:921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :479537: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300:

whaou c'est vraiment génial you're the best


Revenir en haut Aller en bas
JaredSam
co-Admin
co-Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1826
Age : 41
Humeur : Déprimée et fatiguée
Prénom : Chrys
Dernier épisode vu? : S9E04
Ton frère préféré? : Sam et la Chevrolet Impala 67
Merci : 2
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: La déchirure   Sam 29 Nov - 10:36

Que cette suite est triste. :cry:

J'ai beaucoup pleurée en la lisant.


La suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite



Mon Forum Sam et Dean Winchester

Membre des J.A.I et des A.I.D.S
Revenir en haut Aller en bas
http://samdeanwin-forum.actif.net
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 2 Déc - 9:13

WOW ! WOW ! WOOOOOW ! Shocked Shocked Shocked J'adore ta suite ! hum ! tes suites !... Embarassed *désolée, mon ordi n'a pas fait son boulot* Nan mais sérieux, j'adore ces petits moments forts en émotion que tu distilles dans ta fic. 284832 ça prend aux tripes... c'est si beau à lire et en même temps ça fout les jetons !!! pale Superbe suite qui en attend une autre... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Des fleurs pour l'artiste... et félicitations pour ce magnifique header de Noël !


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 2 Déc - 11:07

Merci beaucoup! Very Happy



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 2 Déc - 11:11

Pas de quoi ! Very Happy et encore mille excuses pour le retard ! Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 2 Déc - 11:49

Voyons, ne t'excuses pas!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Dim 7 Déc - 23:24

Voilà la suite!

C'était l'heure de la fermeture. Cybill et Kate donnaient un peu d'ordre dans l'auberge avant de quitter les lieux quand Billy entra, éssoufflé.
- Vous avez vu Jimmy? demanda-t-il, d'un air inquièt.
- Il est parti en mème temps que toi, répondit la plus jeune des soeurs, pourquoi? Vous vous êtes encore disputé!
- Oui...non! Enfin, c'est compliqué! lança le bûcheron, je ne le trouve nulle part!
Cybill allait répliquer quand un bruit sourd provenant de la porte d'entrée attira son attention. Un homme, d'une pâleur effroyable, venait de coller son visage contre la vitre. La jeune femme poussa un cri strident et se refugia dans les bras de son ami. Figée sur place, Kate reconnut les traits de son grand frère sous ce masque blanchi. Non loin derrière ce qui semblait être Paul, on pouvait apercevoir une autre silhouette. Un autre homme, tout aussi pâle de peau, au regard madré de sang. Kate recula de plusieurs pas. C'était Julian, son mari. Apeurée, Cybill ne pouvait rien faire d'autre que hurler sa peur tandis que sa soeur et Billy poussaient les tables devant ma porte pour se protèger.
- Mais...que se passe-t-il? s'écria le jeune bûcheron, c'est quoi ça?
Il sursauta quand les deux hommes frappèrent violemment à la porte pour forcer le passage. Cybill n'avait plus de voix et demeurait inerte comme paralysée par la peur.
- Je l'ignore, répondit Kate, en courant vers le comptoir, mais je connais quelqu'un qui saura!
Elle attrappa le téléphone et composa le numéro de Dean.

Aprés avoir parlé pendant une bonne partie de la soirée, les deux frères avaient réussi à reprendre un cours de conversation normale. Dean semblait aller nettement mieux et le faisait sentir à son cadet par ses éternelles plaisanteries dont il était toujours le seul à en rire. Pourtant, Sam n'en était pas moins heureux de le voir ainsi, de le voir tout simplement. Il commençait à se faire tard, assez pour que les deux jeunes chasseurs se rendent compte que Bobby n'avait toujours pas donné de nouvelles. L'inquiètude monta d'un cran quand Sam appela le vieux chasseur pour tomber sur sa messagerie.
- Ce n'est pas normal, remarqua le plus jeune, il se passe quelque chose!
- Bobby est malin, déclara l'aîné, ce vieux renard forcerait des vampires à se bouffer entre eux!
Sam poussa un soupir en levant les yeux au ciel.
- Dean!
- Ok, ok! On va à sa rencontre! De toute façon, j'avais besoin d'exercice!
Au moment où il attrappa sa veste, son portable se mit à sonner.
- Quoi!
- Il faut que tu viennes à l'auberge!
- Non, je dois y aller, Kate!
- Ces choses! Elles leurs ressemblent! Mon frère et...
Il entendit un fracas à l'autre bout du téléphone qui lui rappela celui d'une porte qu'on défonçait puis ce fut la tonalité. Sans attendre, Dean prit les clés de l'Impala.
- Il se passe quelque chose au bar! lança-t-il, en se précipitant vers la sortie.
- Dean, je sais que ce sont tes amis mais Bobby a sûrement des ennuis, remarqua le cadet, en suivant son frère, quelque soit le problème, ils le règleront tout...
Quand il vit que son aîné prenait des armes et des balles de sel dans le coffre, Sam comprit que le problème était bien plus grave qu'une simple dispute entre copains.
- Des esprits?...Combien?
- Deux sûrs! répondit le plus grand, en jetant des coups d'oeil autour de lui, mais ça ne m'étonnerai pas qu'il y en ai dans toute la ville.
Ils longèrent la rue principale et remarquèrent que la porte du bar était partie en éclats. Pétrifiée sur place, Cybill tremblait de la tête au pied, Kate se servait d'une chaise cassée pour repousser un esprit plutôt violent. Celui-ci semblait trouver la situation amusante et s'apprêtait à frapper la jeune femme quand Sam le toucha avec son arme. Billy encaissait les coups de l'autre esprit et fut soulagé de le voir partir en fumée aprés une détonation.
- Il ne faut pas rester ici! décrèta Dean, en aidant le jeune bûcheron à se relever.
- Mais...mais...c'était quoi? balbutia Cybill, encore sous le choc.
- Des esprits, des fantômes! Et si on ne part pas tout de suite, ils vont revenir! lança l'aîné, sur un ton agacé.
Au bord des larmes, la jeune femme s'aggrippa à Billy et se laissa guider à l'extérieur. Kate aurait voulu paraître forte mais les quelques larmes qui jaillissaient de ses yeux prouvaient qu'elle avait été trés affectée par cette attaque.

Dean et Sam avaient protègés toutes les issues avec des lignes de sel.
- Si on ne bouge pas d'ici jusqu'au levé du soleil, on a rien à craindre, déclara l'aîné, en vérifiant son arme.
Cybill s'était recroquevillée dans le canapé, toujours cloîtrée dans son silence. Mais les deux autres avaient des tas de questions qui brûlaient leurs lèvres et ce fut Billy le premier à demander.
- Pourquoi le fantôme du frère de ma petite amie veut me faire la peau? Et comment tu sais que ce sont des fantômes, d'ailleurs?
- C'est une longue histoire! Pour le moment, il faut trouver le moyen de faire disparaître ces esprits!
- Comment ça? Je pensais que tu étais un professionnel! s'étonna Kate, sous le regard surpris de Billy et Sam.
Mal à l'aise, surtout face à son cadet qui le fusillait d'un regard qui semblait dire: tu as encore dérogée à la première règle", Dean leva les yeux au ciel en poussant un soupir exaspèré.
- Tu étais donc au courant! lança Billy, à la jeune femme, et depuis quand?
- C'est une longue histoire!
- Tiens, ça sonne comme un écho, ricana le bûcheron, d'un rire forcé.
- La ferme!
Dean avait parlé d'un ton sec et visiblement sans appel puisqu'il les regardait, tour à tour, avec une étincelle de colère dans les prunelles vertes.
- La ville est certainement envahie de ces choses alors, le mieux est de rester ici! trancha-t-il, en fronçant les sourcils, alors autant que ce soit dans le calme!
Un court silence s'instaura dans la petite pièce puis Billy reprit aussitôt.
- C'est impossible! Je ne peux pas rester ici pendant que mon frère est dehors!
- C'est valable pour moi aussi, décrèta Kate, si mon frère...ou du moins son fantôme s'en est pris à nous, il va sûrement en faire autant avec mon père et en ce moment, il est tout seul au ranch!
- Mais...est-ce-que...tu nous écoutes parler! On a l'air de dingues! s'écria Billy, moi, je sors!
Il fonça vers la porte d'entrée dans la ferme intension de partir mais Sam se posta sur son chemin. Le jeune bûcheron allait répliquer quand un bruit sourd qui provenait de l'extérieur le fit sursauter. Avec prudence, Dean se pencha vers la fenêtre et vit les voisins en face de la rue, se battre avec d'autres esprits. Le cadet ouvrit la porte le plus rapisdement possible et visa les deux fantômes qui s'évaporèrent dans les airs.
- Fermez vos issue et mettez du sel devant chacune d'elle! s'écria-t-il, pour se faire entendre.
Le couple se regardèrent sans vraiment comprendre tout en gardant un air affolé.
- Vous attendez le déluge ou quoi! lança Dean, en claquant violemment la porte.
Il se tourna vers les trois jeunes gens installés sur son canapé. Kate tentait veinement de rassurer sa soeur tandis que Billy baissait la tête, cherchant à dissimuler sa peur et son angoisse. L'aîné fit un simple signe à son jeune frère pour qu'il le rejoigne dans la pièce voisine.
- Qu'est-ce-que tu comptes faire? s'étonna Sam, tu ne vas tout de mème pas sortir!
- Il le faut! Le père de Kate...je lui dois beaucoup! Je ne peux pas rester là sans rien faire quand à Jimmy, c'est encore un gamin!
- Alors, laisse moi t'accompagner!
- C'est ça! Et laisser ces trois là tout seul! Non! Tu dois rester! Et puis, il faut que quelqu'un soit là au cas où ces ordures reviennent!
- Dean! C'est de la folie pure!
L'aîné esquissa un petit sourire.
- Tu sais que j'ai toujours été un peu fêlé!
Il ne laissa pas le temps à son jeune frère de répliquer et fonça dans l'autre pièce où il prit le maximum d'armes sur lui et quitta l'appartement.

Dean roulait le plus prudemment possible mème si entendre ronronner son bébé lui faisait beaucoup de bien. Pourtant, les rues désertes ne lui disaient rien de bon et encore moins les lueurs étranges qui émanaient du cimetière. Il se contenta de rouler en direction du ranch. Quand il passa le portail, il remarqua qu'aucune lumière n'était allumée et la grande porte d'entrée était grande ouverte. Il stoppa l'Impala devant les écuries et, une arme dans chaque main, entra dans la demeure. Les meubles avaient été renversés, plusieurs cadres étaient tombés du mur, des objets brisés jonchaient le sol. Le jeune chasseur fit un rapide tour du propriètaire mais savait déjà que James n'était pas dans sa maison. Toujours avec prudence, il sortit de la grande demeure et se dirigea vers les écuries. A peine arrivé devant la porte, il entendit des voix comme si des personnes se disputaient violemment. Il pénètra dans l'écurie et fonça directement vers l'endroit d'où provenait les sons. James était au sol, légèrement blessé tandis que son fils et un autre homme étaient penchés au dessus de lui, prêt à le frapper. Les deux esprits se redressèrent et coururent vers lui en poussant des cris inhumains. Dean pointa son arme et les toucha, tous les deux, sans le moindre problème.
- Mon Dieu, je fais un horrible cauchemard! Mon fils...c'était mon fils!
- Croyez moi, ça n'a rien d'un cauchemard, lança le jeune chasseur, en aidant son ami à se relever, il faut partir le plus vite possible.
- Cybill et Kate, je dois...
- Elles sont chez moi, en sécurité avec mon frère.
Un peu déboussolé, James ne protesta pas et monta dans la voiture. De son côté, Dean remarqua que la lueur de tout à l'heure s'était étendue sur toute la ville. Il pensa, alors, à son jeune frère qu'il avait laissé au beau milieu de ce nuage étrange. Il grimpa dans l'Impala et démarra en trombe vers la ville.
Arrivé à la hauteur des bois, plusieurs esprits apparurent sur la route, leurs barrant le chemin.
- Hé, merde! lança l'aîné, en appuyant sur l'accélèrateur.
Il fonça droit sur eux en les faisant disparaître tour à tour, au fur et à mesure, qu'il avançait, ignorant les jérémiades de James qui s'accrochait à son siège. Plus il fonçait vers la ville, plus les esprits sortaient de nullepart, se jetant mème sur la voiture. Mais quand il vit Jimmy, au milieu de la route, entouré de fantômes, il freina brutalement, faisant crisser les pneus de l'Impala.
- Mais c'est...ça veut dire quoi? s'étonna James, angoissé.
Le regard aussi noir que le charbon, Jimmy les obserbait avec un sourire narquois sur les lèvres.
- Je vais avoir besoin de votre aide, James! dit-il, sans lâcher le démon du regard, prenez une arme, elle est chargée avec des balles de sel, tirez sur autant de ces salopards que vous pouvez, je m'occupe de...du démon!
Sans articuler le moindre mot, James prit une arme aprés avoir regardé son ami d'un air effaré. Aprés les esprits maintenant les démons. Il pensait avoir tout vu mais il était loin d'imaginer une telle chose.
Dean prit le couteau de Ruby et le tenait fermement tout en ouvrant la portière.

La ville était recouverte d'une lueur blanchâtre qui trônait au dessus des maisons. Plusieurs esprits étaient apparut et déambullaient sauvagement dans les rues. Sam fermait les yeux dés qu'il entendait des cris mais il ne pouvait rien faire tout seul.
- Mais qu'est-ce-que c'est? s'inquièta Kate, d'où viennent-ils?
- Ce sont des fantômes qui ont dû être réveillés par une démone du nom de Lilith, répondit le jeune Winchester, je ne vois qu'elle pour faire une chose pareille.
- Un démon! Ca existe vraiment! s'étonna Billy, mais on nage en plein délire!
- Ca n'a rien d'un délir, lança Kate, en levant les yeux au ciel, j'en ai déjà vu un et crois-moi, ils sont dangereux.
Sam la dévisagea longuement et commençait à comprendre pourquoi elle était déjà au courant de certaines choses. Il alla jusqu'à son sac et en sortit une bombe de peinture puis dessina un pentagramme sur le sol, devant la porte.
- Tu fais quoi, là? demanda le jeune bûcheron.
- Je nous protège contre les démons au cas où il y en aurait dans la ville.
- Ce n'est pas du sel et un dessin idiot sur le sol qui vont nous protéger! grogna Billy, il faut qu'on trouve autre chose pour nous sortir de là! Mon frère est dehors, au milieu de tout ce bordel!
La mâchoire crispée, Sam se releva de toute sa hauteur et foudroya le jeune homme d'un regard furieux.
- Le mien aussi est dehors pour aller sauver les fesses du tien, alors tu poses ton cul sur le canapé et je ne veux plus t'entendre!
Billy ne préfèra pas protester plus longtemps et reprit place à côté de sa jeune amie. Quand à Sam, il jetait des coups d'oeil inquièt par la fenêtre.
- Qu'est-ce-que tu fous, Dean? murmura-t-il, sentant une boule d'angoisse se former à l'estomac.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Dim 7 Déc - 23:43



C'est toujours un grand plaisir de te lire :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :921530: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300: :572300:


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Lun 8 Déc - 8:42

!!!!! Shocked C'est vraiment le réveil des morts vivants, ici ! Twisted Evil *ok ok, des esprits...* et pis, y'a le démon aussi... Twisted Evil J'adore de plus en plus !!! 284832 C'est délicieusement terrifiant...

Dis, c'est pour quand la suite ? What a Face

Quelques fleurs pour l'artiste...


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Lun 8 Déc - 21:52

Merci beaucoup, les filles! Very Happy
Ro, toutes ces fleurs pour moi! Rolling Eyes Very Happy Merci!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Dim 14 Déc - 2:14

Voilà la suite! Very Happy

James hésitait à sortir de la voiture. Ses jambes tremblaient sous son poid et il avait une peur affreuse qui le tenaillait au ventre. Dean, quand à lui, était déjà sorti de l'Impala et tenant le couteau d'une main et une barre de fer de l'autre, il repoussait les esprits qui se trouvaient sur son chemin. Les bras croisés devant lui, Jimmy semblait l'attendre avec un plaisir non dissimulé. Enfin, James se décida à sortir de la voiture et commença à tirer sur les fantômes. Arrivé à quelques mêtres du démon, le jeune chasseur se sentit partir en arrière et vint s'écraser contre un arbre. Il n'eut pas le temps de se relever que Jimmy était déjà au dessus de lui. Dean tenta d'attrapper le couteau qu'il avait lâché en tombant mais ne put éviter le coup de pied en plein visage. Il se retrouva allongé de tout son long dans l'herbe, sentant l'odeur du sang dans sa bouche.
- Tu es prêt à retourner en enfer, Winchester! lança le démon, on t'a préparé un magnifique comité d'accueil!
- Vas te faire foutre, duchnock!
Pour toute réponse, le démon se pencha vers lui et le frappa à plusieurs reprises. Dean encaissa les coups et les insultes de son adversaire. Quand il sentit le malaise arriver, il rassembla toutes ses forces et balança un grand coup de pied dans le ventre du démon. Celui-ci perdit l'équilibre et tomba au sol. Le jeune chasseur en profita pour attrapper le couteau et le planqua dans son dos. Jimmy se releva avec rage et se précipita sur l'aîné en le bloquant au sol avec ses pouvoirs.
- Tu vas me le payer, petite ordure! grogna-t-il, furieux.
Il tendit la main et la referma sans toucher le jeune homme. Dean sentit comme un étau s'enrouler autour de son cou. Il n'arrivait plus à respirer, sa tête le martelait douloureusement.
Un coup de feu retentit et la balle ricocha sur l'arbre, juste à côté de l'aîné. Le démon se retourna brusquement vers James qui venait de tirer, oubliant un instant son jeune adversaire au sol. D'un simple geste de la main, il envoya voler James de l'autre côté de la route. Dean reprit trés vite son souffle et ses esprits. Il empoigna le couteau et l'enfonça profondément dans la jambe du démon. Des étincelles émanaient de la lame. Dean retira le couteau d'un trait et fit mine de le frapper au coeur. Jimmy bascula la tête en arrière et une fumée noire s'échappa de sa bouche sous les yeux ahuris de James.
Le jeune chasseur se releva avec difficultés et se pencha sur son ami pour prendre son poult.
- Il est encore en vie, laissa-t-il entendre, essoufflé.
- Mais...mais...c'était quoi ça?
- Le démon a quitté son corps, répondit le jeune homme, aidez moi à le mettre dans la voiture!
Quand ce fut fait, Dean renversa une bouteille d'eau bénite sur l'Impala et prit sa place au volant.
- Aucun de ces fils de putes n'osera approcher la voiture à moins de quinze mêtres! lança le jeune chasseur, presqu'à lui-mème.
Il démarra aussitôt et fonça vers la ville.

Sam faisait les cents pas dans la pièce. Il venait de recevoir des nouvelles de Bobby. Le vieux chasseur était en vie mais les nouvelles qu'il apportait n'étaient guère réjouissantes. En plus d'angoisser pour son frère, il y avait une atmosphère pesante dans l'appartement. Cybill n'avait toujours pas réagi depuis son arrivée, Kate semblait se ronger les ongles comme une adolescente tourmentée. Quand à Billy, certainement inquièt pour son frère, il faisait des allées et venues entre la fenêtre et le canapé, marmonnant des mots inaudibles.
Dehors, les esprits paraissaient moins nombreux mais faisaient tout autant de bruit. Enfin, parmi ce vacarme, le bruit d'un moteur se fit entendre. Sam reconnaissait le vrombrissement de l'Impala et ce fut soulagé qu'il se posta devant la fenêtre.
- Les voilà! dit-il, en soupirant.
Billy se précipita vers la porte et allait ouvir quand Sam le repoussa brutalement.
- Mais tu es malade ou quoi? s'enerva le cadet, tu veux tous nous tuer!
Billy allait répliquer quand Sam lui colla une arme dans les mains.
- C'est chargé avec des balles de sel, lança-t-il, tires sur ces fumiers pour les couvrir!
Le jeune bûcheron regardait l'arme d'un air ahuri mais dés que Sam ouvrit la porte, il imita le jeune chasseur et commença à tirer sur les esprits qui s'approchaient de l'Impala.
James fut le premier à sortir de la voiture et fit le tour en courant pour aider Jimmy qui s'était réveillé pendant le trajet. Billy fut soulagé de voir que son frère était en vie. Dean sortit à son tour de la voiture et aida son ami à emmené le blessé jusqu'à l'appartement. Le cadet fut surpris de vois les blessures sur le visage de son aîné. Quand les trois hommes furent à l'abri, Sam referma la porte aussitôt.
Kate se jeta dans les bras de son père.
- Papa! Tu n'as rien! Mon Dieu, j'ai eu si peur!...Paul, Julian, ils étaient...
- Je sais, ma chérie, je les ai vu!
- Cybill, elle ne va pas bien!
James s'approcha de sa plus jeune des filles et lui prit la main.
- Mon ange! Papa est là!
La jeune femme leva les yeux vers lui et éclata en sanglots. Son père la serra contre lui, les larmes aux yeux. Billy posa les mains sur les épaules de son jeune frère.
- Tu ne peux pas savoir à quel point, je suis heureux de te voir! avoua le plus grand en le détaillant, tu es blessé! Qui t'as fait ça?
- C'est moi! répondit Dean, sans se démonter.
Une étincelle de rage traversa les pupilles du jeune bûcheron qui se posta devant l'aîné.
- Billy, écoute moi! tenta Jimmy, en grimaçant de douleur.
Mais son frère fusillait Dean du regard en pointant un doigt accusateur vers lui.
- Tu as interêt à t'expliquer sinon...
- Sinon quoi, coupa l'aîné, en le défiant d'un regard furieux, tu vas faire quoi! Hein!
Billy fit mine de le frapper mais Dean lui attrappa le bras et le tordit jusqu'à ce que le jeune bûcheron tombe au sol.
- Je t'ai déjà dit de ne plus faire ça, grogna l'aîné, en le lâchant brutalement.
- Tu n'es qu'un...
- Billy, arrête maintenant et écoute moi! s'écria Jimmy, il m'a sauvé la vie!...Il y avait cette chose..elle était en moi et...merde, Billy, elle m'a fait faire des horreurs!
Il se cacha le visage pour pleurer et son grand frère l'étreignit en lui disant que tout était fini. Laissant ces deux familles se retrouver, Sam prit le bras de son grand frère et l'emmena vers la cuisine.
- Viens, je vais soigner tes blessures.
Aprés avoir été chercher une trousse de secours, Sam se posta devant son aîné et commença à désinfecter son arcade ensanglantée.
- Le démon! Tu as réussit à l'exorciser!
- Non!
Sam poussa un soupir comme si la réponse n'était pas celle qu'il attendait et pressa un peu plus fort sur la blessure.
- Hé! ça fait un mal de chien! se plaignit Dean, merde, tu sais que j'ai jamais pu retenir cette formule. J'aurai bien aimé envoyer ce pourri en enfer mais, voilà, j'ai pas pu!
- C'est bon, calme toi!
- Alors, arrête de me regarder comme si tout était ma faute!
Sam jeta le coton imbibé de sang dans la poubelle en poussant un soupir contrarié. Ce fut à ce moment là que son aîné comprit que quelque chose n'allait pas.
- Quoi!
Le cadet fouilla dans la boîte à la recherche d'un pansement.
- Bobby a appelé.
- Il va bien! s'empressa Dean, inquièt.
- Oui, il est dans la mème situation que nous, répondit Sam, mais...il m'a dit que c'était un autre sceau qui venait d'être ouvert.
- J'aurai dû m'en douter! grogna l'aîné, furieux, il t'as dit comment arrêter tout ça.
Le jeune Winchester paraissait ennuyé par cette question.
- Et bien, il n'y a rien qu'on puisse faire.
- Quoi! Il y a toujours un moyen de vaincre ces salopards, Sammy!
- L'apocalypse, Dean! C'est réfèrencé dans la Bible, les morts se relèvent, la terre s'ouvre et j'en passe!
Il avait parlé sur un ton sec et amer. Puis, plus calmement il reprit en mettant le pansement sur l'arcade de son frère.
- Je sais que tu ne crois pas à ces choses là mais moi, oui! On ne sait pas combien de sceau elle a brisé, c'est peut-être le dernier.
Dean le dévisagea d'un air septique.
- Tu ne penses, tout de mème, pas qu'on est en train de vivre l'apocalypse! s'étonna-t-il, si c'était le cas, je pense qu'on l'aurait su en premier...par Castiel.
- Ouais, peut-être, reconnu Sam, en soupirant, Bobby a bien mentionné quelque chose mais je n'ai pas saisi ce qu'il voulait dire et puis on a été coupé. J'ai bien essayé de le rappeler mais il n'y a plus de réseau et les téléphones ne marche pas.
L'aîné se passa une main nerveuse dans les cheveux.
- Hé merde, il ne manquait plus que ça! fit-il, en relevant la tête, qu'est-ce-que t'as dit Bobby?
- Et bien, quelque chose comme " ça doit venir de l'intérieur".
- Quoi, c'est tout! Mais ça ne veut rien dire!
- Je suppose que Bobby a l'explication mais...
Le cadet secoua la tête avec une moue contrariée. Ils restèrent l'un en face de l'autre, tentant de trouver une solution à cette énigme. Dean ferma les yeux. Sa tête le martelait violemment et il échappa un grognement expressif quand à sa douleur. Il se massa lentement les tampes en grimaçant.
- Dean!
- Ca va, c'est juste un mal de tête!
Aprés quelques minutes de silence, l'aîné se laissa aller contre le dossier de sa chaise en grimaçant.
- Je ne vois qu'une chose à faire...appeler Castiel!
- Tu l'as déjà fait! s'étonna le plus jeune.
- Non, justement! Je préfère rester discret, déclara Dean, en jetant des coups d'oeil vers le salon, j'ai pas envie de me faire passer pour plus dingue que j'en ai l'air.
L'ébauche d'un sourire vint éclaircir le visage du cadet. Son frère le dévisagea d'un air étonné puis fronça les sourcils.
- Ca veut dire quoi, ça! lança-t-il, d'un air renfrogné.
- Euh, rien!...C'est juste que je trouvai ton idée...géniale!
- Ouais, tu parles! rumina l'aîné, en se levant.
Il regarda une dernière fois vers le salon puis se posta devant la fenêtre.
- Castiel! tenta-t-il, mais en murmurant, Castiel!
Mais l'ange ne se montra pas. Au mème moment, on entendit frapper derrière la porte à coups de poings. Les deux jeunes chasseurs sursautèrent tandis que, dans le salon, les cris de Cybill semblaient ne plus s'arrêter. En arrivant dans la pièce à côté, Dean s'aperçut que les esprits frappaient trés fort contre la porte et leurs pieds faisaient trembler le sel qui commençait à se disperser. Leurs mains pouvaient déjà traverser le bois de la porte. Aussi vite qu'ils purent, les deux frères attrappèrent une arme juste avant que la porte ne s'ouvre sous les coups violents des fantômes. Ils tirèent sans s'arrêter en faisant disparaître les esprits qui voulaient entrer.
- Balance leurs le sel! cria l'aîné à Billy qui demeurait figé sur place, magne toi, bon sang!
Le jeune bûcheron se leva d'une traite et saisit le premier sac de sel qu'il ouvrit en tremblottant. Sans hésitation, il le jeta vers la porte. Les fantômes partirent en fumée en hurlant. Trés vite, Sam referma la porte et déposa une épaisse couche de sel au sol.
Quand le calme revint dans la pièce, Dean posa brutalement son arme aves les autres.
- Combien de temps ça va encore durer, ce merdier? s'écria-t-il, je commence à en avoir marre!
Il leva les yeux vers le plafond et serra les poings.
- Castiel! hurla-t-il, de colère, sous les regards ahuris des autres.
- Dean, tu as déjà essayé! Laisse tomber!
- Non! Je sais qu'il est là, quelque part! Castiel insista-t-il, en se retournant, montre toi, espèce de...
Il se retrouva face à l'ange qui le regardait de son air le plus calme.
- Je suis là, Dean!
Les autres qui étaient restés au fond de la pièce, regardaient cet inconnu venu de nullepart avec étonnement.
- C'est quoi ce bordel, s'énerva l'aîné, comment on arrête ces salopards?
- La colère ne te sera d'aucune utilité, remarqua Castiel, toujours aussi calmement.
- Tu me demandes de rester calme alors que des gens meurent dehors! rumina le jeune chasseur, furieux.
- Bobby nous a dit que ça devait venir de l'intérieur! intervint le cadet, qu'est-ce-que ça veut dire?
Castiel ferma les yeux comme si la réponse n'était pas évidente à dire.
- C'est trés difficile!
- Mais encore! insista l'aîné, sur un ton agacé.
L'ange les dévisagea un instant puis se posta devant le plus âgé.
- Il faut ramener un de ces fantômes à la réalité, dit-il, ils sont tous connectés par un sort trés puissant. Si l'un d'eux décide de retourner d'où il vient, ils le suivront tous mais c'est trés compliqué.
- Pourquoi?
- Parce que ça implique que vous devrez approcher l'un d'eux et il ne va pas coopérer tout de suite.
Dean et Sam se regardèrent avec anxièté. Les esprits, ils leurs tiraient dessus, brûlaient leurs restes pour qu'ils disparaîssent mais les prendre au piège pour les ramener à la raison, ils ne l'avaient jamais fait encore.



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 16 Déc - 9:03

J'adore J'adore ! J'adore ! Beaucoup d'action encore dans ce chapitre... un suspense haletant... et un Castiel qui fait toujours dans la dentelle... Non mais sérieux, discuter avec des esprits en colère !!! Shocked Voilà bien une idée angélique, là ! Suspect

Vivement la suite !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Tu assures ! *et pis j'aimerais connaître l'heureux élu... What a Face *

Quelques fleurs pour l'artiste !!!


Revenir en haut Aller en bas
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 16 Déc - 11:26

Je suis de ton avis kalid. Sacré Castiel Wink

Vivement la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiittttttttttttttttttteeeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuu bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce bounce



C'est toujours un régal de te lire Criss You're the best


Revenir en haut Aller en bas
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mar 16 Déc - 18:24

Ro, merci les filles! Du coup, je ne sais plus où me mettre! Embarassed Embarassed

Merci pour les fleurs et les compliments!

Ah, Kalid, pour l'heureux élu, j'espère que ça va surprendre! Wink



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
cristal
Admin Fondatrice
Admin Fondatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12075
Age : 50
Prénom : Christelle
Dernier épisode vu? : 7.05
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 8
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Mer 24 Déc - 1:32

Voilà la suite!

- Mais c'est quasiment impossible! lança Dean, on ne fait pas la conversation avec ces choses, on les renvoit là où elles doivent être!
- Ne parles pas de ces personnes comme ça, Dean! Tu pourrais être surpris un jour! remarqua Castiel, en soupirant légèrement, elles sont perdues dans un tourbillon qui les entraînent à devenir ce qu'elles sont aujourd'hui. Mais les esprits qui rôdent dans cette ville et les autres sont des âmes qui étaient en paix. Lilith les a réveillés et ils sont encore plus perturbés à cause de ce sort puissant.
Sam fronça les sourcils.
- Ce sont des âmes qui étaient dans un autre monde, je veux dire...
- Oui, coupa l'ange, en prenant son air sérieux.
- Comment est-ce-possible? s'enquit l'aîné, je croyais que ce monde était intouchable si toutefois un monde comme celui-là existe vraiment!
- Dean! lâcha son jeune frère d'un air mécontent.
- Oh c'est bon, si on peut plus dire ce qu'on pense tout haut! railla l'aîné, sur son air grognon.
Castiel ne fit aucun commentaire sur ce qu'il venait d'entendre. Il se contenta de fermer les yeux quelques secondes pour reprendre son calme légendaire.
- Plus elle brise de sceaux, plus Lilith devient puissante, expliqua-t-il, en soupirant, d'ailleurs mes frères se battent en ce moment avec son armée. Je dois aller les rejoindre.
Les deux Winchester se regardèrent en mème temps puis Sam se retourna vers l'ange.
- Ou se passe ce combat?
- Dans un endroit neutre où les humains ne peuvent pas venir, répondit Castiel, en faisant mine de partir.
- Hé, mec! lança Dean, fais gaffe à toi!
Un sourire vint éclaircir le visage de l'ange juste avant qu'il ne disparaisse aussi vite qu'il était venu. Ayant entendu cet échange peu commun, les autres regardaient les jeunes chasseurs d'un air plus qu'étonné. C'était dans ces moments là que les deux frères se sentaient vraiment diffèrents des autres personnes. Un peu mal à l'aise, Dean se gratta nerveusement la tête, cherchant une explication plausible à leurs donner.
- C'était un ange! lâcha-t-il, simplement avant de disparaître dans la cuisine.
Son frère le suivit des yeux d'un air ahuri.
- Quoi! C'est tout!
- Tu veux que je leurs disent quoi? Hein? Que ça fait deux milles ans que les anges n'ont pas foulé le sol de la terre et qu'ils sont là parce que l'apocalypse arrive!
Il avait parlé à voix basse mais s'agitait comme s'il était sur le point d'exploser.
- Tu proposes quoi! demanda Sam, exaspèré.
- On va tenter de passer la nuit sans trop de casse et demain, on met tout ce joli monde à l'abri, répondit le plus grand, aprés quoi, on revient ici et on prépare tout ce qu'il faut pour s'occuper d'un de ses salopards!
- Ce n'est pas gagné!
- A qui le dis-tu?...Bon, je prend le premier tour de garde!
Le cadet secoua négativement la tête.
- Non non non, mec! Je te connais, tu ne vas pas me réveiller et avec ta tête des mauvais jours, tu devrais aller te reposer!
- Hé, je pète la forme! insista Dean, en frappant génèreusement sur sa poitrine.
- Oui, c'est ça! ricana le cadet, tu t'es regardé dans un miroir, récemment, Dean! Tu as une mine affreuse! Tu es coupé de partout et je ne te parle pas des hématomes que tu as chopé durant ton combat avec ce démon!
- Tu n'es qu'un rabat-joie, tu sais ça! rumina l'aîné en levant les yeux au ciel.

Aprés avoir ingurgité un peu de nourriture, seulement, le peu que Dean possèdait dans son réfrigèrateur, Cybill et Kate avaient eu droit au lit pendant que les hommes se partageaient les deux canapés et les deux fauteuils. Sam avait fait le tour de l'appartement pour vérifier que tout était bien protègé puis s'installa dans une chaise face à la porte d'entrée, une arme à la main. D'où il était, il avait vue sur la fenêtre principale de la pièce.
Vers trois heures du matin, il vit son frère s'agiter dans son fauteuil. Animé par des cauchemars qui ne semblaient pas finir, Dean se réveilla en sursaut, le regard aussi perdu et désespèré que la première fois. Il sentit la main rassurante de son jeune frère sur son épaule et se contenta de fermer les yeux pour refouler toutes ces horribles images de son esprit.
- Hé!
- Ca va!
Tout dans un chuchotement à peine audible, les deux frères s'échangèrent quelques mots aprés quoi, l'aîné décida que c'était son tour de monter la garde. Sam ne protesta pas puisque c'était lui qui avait eu l'idée de passer en première mème s'il n'avait jamais eu l'intension de réveiller son frère pour qu'il prenne le maximum de repos. Dehors, les bruits paraissaient plus lointain mais ils étaient là quand mème. Croisant ses jambes sur la petite table, Dean prit la place de son cadet et posa son arme sur les genous. Il entendit la respiration régulière de son jeune frère peu de temps aprés. Sam s'était trés vite endormi.
Au petit matin, alors que le soleil pointait à l'horizon, l'aîné se rapprocha des fenêtres et remarqua que le silence était revenu dans la ville. Mais le spectacle qu'il découvrait le dégoûta au plus au point. Il se dirigea vers la porte d'entrée et l'ouvrit, laissant un énorme rayon de soleil pénètrer dans la petite pièce. Tandis que les autres se réveillaient lentement, il sortit dehors, bientôt imité par son cadet.
- Mon Dieu! murmura celui-ci, ahuri par autant de désastre.
Plusieurs portes de maison étaient ouvertes, laissant apparaître des cadavres sur le perron. D'autres corps inertes jonchaient le sol, des femmes, des vieillards et mème quelques enfants qui avaient été traînés de leurs lits jusqu'au milieu de la rue. Le sentiment qui traversait les deux jeunes chasseurs fut une grande honte. Celle d'avoir fermer les yeux pendant que des innocents mourraient dehors. Mais que pouvaient-il faire face à une armée d'esprits déstabilisés, guidée par une vengeance qui n'était pas la leur? Dean perçut un mouvement. Ces gens n'étaient peut-être pas tous morts. Il se précipita vers cette femme qui semblait reprendre connaissance. Quand il la fit basculer sur le dos, trés lentement, il s'aperçut qu'elle portait son bébé dans les bras.
- Il y a des survivants! s'écria-t-il, on a que la journée pour les emmener à l'hôpital! Il faut faire vite!
Billy et James se dispersèrent dans la ville à la recherche d'éventuels miraculés de cette attaque. De son côté, Sam était déjà auprés d'un homme grièvement blessé. Ce fut à ce moment là que quelques portes s'ouvrit sur des visages apeurés.
- Il nous faut de l'aide! lança le cadet, en pressant sur la blessure de l'inconnu, vous ne craignez rien la journée! S'il vous plaît!
Ceux qui tenaient encore debout, commencèrent à s'approcher des corps. James revint avec de la main forte tandis que Billy avait déniché un pick-up assez gros pour transporter les blessés à l'hôpital. Kate et Cybill aidaient en jouant les infirmières de fortune. Une formidable solidarité s'était trés vite organisée dans la petite ville. Les deux jeunes chasseurs comprirent que l'espoir n'était pas perdu dans la race humaine.

Plus tard, dans la matinée, alors que le maximum des rescapés avaient été emmenés à l'hôpital de la ville, Dean et Sam commençaient à préparer tout un arsenal pour la nuit suivante.
- Tu sais que tout ça ne va pas nous être d'une grande utilité! lança le cadet, si on tire sur le fantôme qui rentrera, il va disparaître et il faudra tout recommencer.
- Je sais mais je préfère quand mème être prêt au cas où tout tourne au fiasco.
- Ouais!...Tu crois qu'ils vont tous s'en sortir à l'hôpital! Je sais qu'on leurs a dit comment faire pour éloigner les esprits mais...
Le cadet esquissa une grimace montrant qu'il était peu convaincu.
- Je crois que personne n'a été épargné pendant cette attaque, remarqua l'aîné, les médecins ne refuseront pas d'aide, aussi folle soit-elle.
Sam examina les armes posées sur la table puis poussa un long soupir.
- Donc, nous sommes seuls dans la ville! laissa-t-il entendre, en secouant négativement la tête, la vie de chasseur devient n'importe quoi, si tu veux mon avis!
Sans lever les yeux, Dean esquissa un petit sourire.
- Moi qui ai toujours eu envie de passer la nuit dans une ville fantôme, je vais être servi!
Son frère allait répliquer quand un vrombrissement de moteur se fit entendre à l'extérieur. Sam jeta un rapide coup d'oeil à la fenêtre et aperçut la vieille voiture de Bobby. Le vieux chasseur pénètra dans l'appartement accompagné d'un autre homme.
- Hé, Bobby!
- Sacrée nuit, les garçons!
- A qui le dis-tu? lança l'aîné, je crois que c'était un avant-goût de ce qui nous attend pour la prochaine.
Bobby semblait épuisé et d'un geste de la main, il présenta sommairement son ami.
- Voilà, Greg Sammers!
- Chasseur?
- Chasseur! confirma Bobby, qui aperçut les armes sur la table, vous comptez vous en servir!
- Et bien, en fait...
- Laissez tomber, coupa le vieux chasseur, quand vous aurez mis ce symbole sur tous les murs de la pièce, ça ne vous servira plus à rien.
Il posa un livre trés ancien sur le bord de la table et pointa son doigt sur un étrange dessin.
- C'est grâce à ce livre que j'ai compris comment tout arrêter mais pas sans ce symbole! continua Bobby, une fois pris au piège, l'esprit ne craint plus ni le sel, ni le fer.
- Donc...aucun retour possible! remarqua l'aîné, en soupirant, pourquoi j'ai l'impression qu'on va construire notre propre piège?
- Sûrement parce que ce sera le cas! avoua Bobby, vous ne pourrez pas sortir parce que d'autres esprits seront derrière la porte mais celui qui sera à l'intérieur avec vous sera le plus dangereux. Greg et moi allons tenter la mème chose dans la ville voisine, ça nous laisse deux chances pour y arriver.
Aprés un court silence qui en disait long sur les prochains évènements, les quatre chasseurs se séparèrent avec de vives accolades. Ensuite, Sam attrappa le livre et commença à dessiner le symbole de chaque côté de la pièce. Pendant ce temps, Dean recouvrait le pentagramme au sol par un tapis trés épais et en dessina un autre vers la fenêtre. Les deux frères se jetaient des regards anxieux quand à ce qui les attendait au coucher du soleil. Ils prirent le temps de prendre un copieux repas et de se reposer avant la nuit.

La lune était trés haut dans le ciel et toujours aucun esprit. Les deux jeunes chasseurs n'aimaient pas ce silence et savaient pertinemment que celà cachait quelque chose. Sam avait émis l'idée que les fantômes cherchaient à les induire en erreur tandis que son aîné pensait à une nouvelle tactique d'attaque. Ils furent interrompus dans leur discution par une bourrasque de vent qui souffla violemment contre les vitres. Le cadet se rua vers la fenêtre principale qui menaçait de s'ouvrir en grand fracas tandis que Dean bloquait la porte d'entrée avec ses jambes comme appui. Au bout de quelques minutes, l'aîné comprit que ce n'était plus le vent qui soufflait mais des poings qui tambourinaient contre la porte. Il commençait à glisser à cause du sel sous ses pieds.
- Sammy, viens m'aider! s'écria-t-il, à bout de force.
Voyant qu'il n'y avait plus de danger vers les vitres, le cadet se déplaça rapidement pour aider son frère mais la porte d'entrée s'ouvrit brutalement, laissant apparaître des bras qui tentaient de les attrapper.
- Le fusil! Tires dans la tas!
- Si je lâche tout, tu ne pourras pas les retenir! déclara le plus jeune, en se baissant avec difficulté.
Il attrappa une poignée de sel qu'il balança vers les esprits. La pression sur la porte se faisait moins forte jusqu'à ce que les deux jeunes chasseurs réussissent enfin à la refermer. Sam s'empressa de remettre une grande ligne de sel avant de souffler un peu. Epuisé, Dean se laissa aller contre le mur, le temps de reprendre son souffle. Ce fut à ce moment là qu'il aperçut une ombre dans le fond de la pièce.
- Sammy!
Il avait parlé à voix basse mais, déjà, l'esprit se déplaça lentement, devenant plus distincte. Les deux frères furent saisis de surprise en découvrant le visage de leur assaillant.
- Papa!



Jensen Ross Ackles
Jensen, Jared & Co


Membre du A.J.A ( Accro à Jensen Anonyme )
Revenir en haut Aller en bas
http://jensenacklesworld.forumsactifs.com/forum.htm
Laeti Gouret
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
Modératrice / Fiancée à Grégory/ Beta des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17949
Age : 34
Localisation : Marseille
Humeur : amoureuse :))
Prénom : Laetitia Lucchini Gouret
Dernier épisode vu? : saison 11 épisode 15
Ton frère préféré? : Sam
Merci : 1
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: La déchirure   Jeu 25 Déc - 19:09

:479537: :479537: :479537: :921530: :921530: :572300: :572300: :572300: :572300:

C'est toujours aussi génial :921530: :921530:


Revenir en haut Aller en bas
kalid
Modératrice des fics
Modératrice des fics
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1265
Age : 34
Prénom : Alice
Dernier épisode vu? : 904
Ton frère préféré? : Dean
Merci : 0
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: La déchirure   Lun 29 Déc - 10:57

J'adore ton nouveau chapitre Cristal ! *oui oui suis encore vaguement en retard... * Je me suis régalée... Tu as le don en plus de nous surprendre alors qu'on ne s'y attend pas. Non. Sérieux ? Le Johnny fait son coming-back ? C'est pas drôle pour les frères No mais perso je savoure d'avance... Twisted Evil Alors moi j'dis... vivement la suite !!! cheers et joyeuses fêtes !!! :santa:

Bravo à l'artiste !!!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La déchirure   

Revenir en haut Aller en bas
 
La déchirure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Déchirure musculaire
» La Déchirure par Gav Thorpe
» Hobb Robin - La déchirure - Le Soldat Chamane tome 1
» [Hobb, Robin] Le soldat chamane - Tome 1: La déchirure
» [Poème] - Déchirure - PG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Winchester Boys :: Fanart/Fanfictions / Concours :: Fanfiction :: Fanfictions-
Sauter vers: